Saint-Michel en Grève et Locquémeau

Demat penn sardin !

On est un peu tristes ce soir parce que les vacances sont terminées. Demain on rentre chez nous. Le conseil des petizours a pris une grande décision. On va kidnapper Yann. On le laisse plus tout seul en Bretagne. On l’embarque chez nous. On va le cacher dans notre pochette comme ça bonome le verra pas. Mais dites rien 🙂

La grande grève se Saint-Michel en Grève

Hier nous avons terminé l’itinéraire prévu alors aujourd’hui bonome a décidé de se mettre en quête d’un filon de microgranite à grenats quelques part. Un filon d’un mètre de large dans une falaise de 500 mètres… On a bien trouvé un filon mais on sait même pas si c’est le microgranite. On va devoir enquêter.

Une toute petite partie de l’estran sur lequel bonome a ploufé ses pieds pendant des heures.
Des roches compliquées.
Yann sur un filon.

Après on a aperçu un groupe de zoisos. Bonome était pas très motivé pour faire la géologie sur les cailloux. Alors il est allé cavaler sur l’estran pour faire l’ornithologie. Et il a ploufé ses pieds…

Un groupe de zoisos.
Des Charadriiformes.
Des Scolopacidés. Il y a des bécasseaux sanderlings, des bécasseaux maubèches et des barges rousses.
Là aussi 🙂
Des aigrettes garzettes. Il y en avait cinq sur les rochers.
Des bécasseaux sanderlings
Des bécasseaux maubèches
Encore des sanderlings
La falaise et une partie de l’estran.
Un courlis cendré qui a des trucs de courlis cendré à faire.
Les zoisos vont voir ailleurs si ils y sont.
Comme ils y étaient pas ils sont revenus. Là ce sont les bécasseaux maubèches.
Un pluvier argenté parmi les bécasseaux maubèches.
La falaise et l’estran de plus en plus grand.
Sur l’estran il y a des tas de petits ruisseaux.
Un goéland cendré.
On aurait dû la mettre dans un Grand Jeu Concours cette foto.
L’un des nombreux ruisseaux de l’estran.
La Laridie 🙂
Il y avait des tas de goélands de tous âges.
Un goéland cendré.
L’estran a encore grandi. Ou alors c’est parce qu’on s’est éloignés de la falaise 🙂
L’église saint Michel est presque sur la grève. A mon avis c’est de là que vient le nom de la ville.
Encore l’église Saint Michel.

Après ça bonome a décidé d’aller voir ailleurs. A la Pointe du Sehar. Comme ça, pour voir. La géologie avait l’air compliquée. On s’est juste promenés sur la pointe en admirant le paysage.

Une rougequeue noir.
Paysage géologique
Paysage géologique
Paysage géologique
Paysage géologique
Un filon de quartz
Paysage géologique

En rentrant, on a fait un arrêt imprévu à la Pointe du Dourven. Il y a encore du granite 🙂 On va étudier tout ça.

L’Île Milliau vue depuis la Pointe du Dourven

Voilà les penn sardin. C’est fini les vacances. Demain, après une longue chevauchée, on sera chez nous. Et on a pas vraiment envie d’y retourner… Léo veut devenir breton. Parfois bonome aussi…

Dès demain je recommence l’écriture des articles sur le Pays de Penthièvre et après j’attaque le Trégor ! Ça en fait du travail…

Nov vat penn sardin ha kenn emberr

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.