Les Rapaces

Max : « C’est encore nous ! »

Léo : « Pour un petit point sur la rapaçologie 🙂 »

Yann : « De bien beaux zoisos mais qui font un peu peur… »

Samuel : « On risque rien tant qu’on reste avec bonome. Ils oseraient pas nous prédater. »

Max : « Nous avons vu que des rapaces diurnes. »

Léo : « Des Accipitriformes et des Falconiformes. »

Samuel : « Et nous allons commencer par les Accipitriformes. Je propose que ce soit cousin Yann qui prenne l’antenne. »

Yann : « Je veux bien 🙂 »

Yann sur le chemin du Refuge du Pré

Yann : « Dites-moi quand même par qui je commence. »

Max : « Les milans noirs ! Il y en a plein ! »

Léo : « Oui, ils sont revenus de migration. »

Yann : « D’accord. Merci les cousins. »

Yann en un peu plus zoomé.

Yann : « Bien, me voici donc sur le chemin qui borde le Refuge du Pré. Un bien bel endroit pour observer les zoisos et faire l’Arthropodologie. Mais revenons aux milans noirs. Si j’ai bien retenu, ils sont bien marrons avec la tête grise et leur queue est échancrée en vol. »

Milan noir (Milvus migrans, Accipitridés)

Milan noir (Milvus migrans, Accipitridés)
Milan noir (Milvus migrans, Accipitridés)

Samuel : « Tu as bien retenu cousin Yann. Le meilleur endroit pour voir les milans noirs c’est le Petit Royaume Sauvage. Ils nichent pas loin du chemin mais on vous dira pas où exactement. »

Max : « Un jour, on en a vu huit qui tournaient au-dessus du refuge du Pré. »

Milan noir (Milvus migrans, Accipitridés)

Milan noir (Milvus migrans, Accipitridés)

Léo : « Ce jour là, on a eu une bonne surprise. »

Yann : « Vous m’avez impressionné ! Je voyais à peine ce rapace et vous vous l’avez identifié comme ça ! »

Max : « C’est un rapace fréquent en Charentmaritimie ! On a l’habitude de le voir. »

Samuel : « Son vol se reconnaît bien. Il plane tranquillement à une dizaine de mètre d’altitude en faisant des changements de direction par là ou par là mais sans brusquerie. »

Busard des roseaux femelle (Circus aeruginosus, Accipitridés)

Busard des roseaux femelle (Circus aeruginosus, Accipitridés)

Léo : « On a même pas dit de qui on parle ! »

Samuel : « Nous sommes étourdis ! »

Yann : « Il s’agit d’un busard des roseaux. »

Max : « C’est la première fois qu’on en voit dans la région ! »

Samuel : « Pourtant il est pas vraiment rare. »

Léo : « Ah non. Il est même courant 🙂 »

Yann : « Comme Rapace courant il y a également la buse variable. »

Max : « La buse variable est tellement variable que parfois on la reconnaît à peine ! Regardez cet individu ! »

Buse variable (Buteo buteo, Accipitridés)

Buse variable (Buteo buteo, Accipitridés)

Samuel : « Elle est presque blanche ! »

Yann : « Nous l’avons vue au Royaume des Geais. Apparemment, elle habite dans le bois. »

Léo : « Voici à quoi ressemble une buse variable au phénotype un peu plus habituel. »

Buse variable (Buteo buteo, Accipitridés)

Yann : « Et puis il y a eu l’épervier d’Europe, toujours au Royaume des Geais. »

Léo : « Très au-dessus du Royaume des Geais serait plus juste 🙂 »

Samuel : « Il tournoyait au-dessus de deux buses variables. »

Épervier d’europe (Accipiter nissus, Accipitridés)

Yann : « Son nom en scientifique est Accipiter nissus. C’est ce genre qui a donné le nom à la famille des Accipitiridés. »

Max : « Tout comme le genre Falco a donné son nom à la famille des Falconiformes. »

Léo : « Excellente transition cher Maxou 🙂 »

Samuel : « Nous avons vu que deux espèces de Falconiformes. »

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus, Falconidés)

Yann : « Le faucon crécerelle est très courant. On en voit dans presque tous les Royaumes et même pendant les chevauchées. Quand il fait le vol stationnaire il est vraiment facile à identifier. »

Max : « Bonome peut pas s’empêcher de le fotoer dans cette situation même si on a déjà des tas de fotos et qu’on en supprime régulièrement. »

Samuel : « Voici donc quelques faucons crécerelles en train de muloter. »

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus, Falconidés)

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus, Falconidés)

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus, Falconidés)

Faucon crécerelle (Falco tinnunculus, Falconidés)

Léo : « L’autre espèce de faucon est le hobereau. Le jour où nous avons observé les huit milans noirs tournoyer au-dessus du Refuge du Pré il y avait également six hobereaux ! C’est pas tous les jours que ça arrive. »

Yann : « Surtout que c’est le même jour que nous avons vu le busard des roseaux. C’était la journée des Rapaces 🙂 »

Max : « C’est quand même au Grand Étang que nous avons le mieux observé les hobereaux. Ils chassent souvent devant le Petit Observatoire et on peut également les voir au-dessus du Saule Blanchet. »

Faucon hobereau (Falco subbuteo, Falconidés)

Faucon hobereau (Falco subbuteo, Falconidés)

Faucon hobereau (Falco subbuteo, Falconidés)

Faucon hobereau (Falco subbuteo, Falconidés)

Samuel : « Nous espérons qu’au moins un couple nichera au Grand Étang encore cette année. »

Max : « Il faudrait aller voir au Royaume des Hobereaux aussi ! »

Léo : « On a tellement de Royaumes à inspecter… »

Yann : « Vous les connaissez bien en plus ces Royaumes. Vous savez où trouver telle ou telle espèce ! ‘Alors là il y les rousserolles.’ ‘Là il y a un nid de milans.’ ‘Ce couple de cygne fait des bébés ici depuis des années.’ »

Léo : « C’est vrai qu’on commence à bien connaître et que les zoisos ont leurs habitudes. »

Samuel : « Mais nous avons encore des tas de choses à découvrir ! »

Max : « Chers cousins, il me semble que nous avons terminé de présenter les Rapaces. Je propose que nous fassions une courte pause avant de passer aux Ansériformes. »

Léo : « Bonne idée ! »

Samuel : « Chers lecteurs, nous espérons que vous passez un agréable moment en notre compagnie et celle de tous ces beaux zoisos. »

Max : « On se retrouve dès que vous aurez cliqué sur le lien pour la suite ! »

Faucon hobereau (Falco subbuteo, Falconidés)

Max : « Pfff… Ça va faire du bien une pause… »

Yann : « C’est fatiguant de présenter les bulletins d’information même si c’est du direct-différé. Oulala ! »

Léo : « Il faut être bien concentré ! »

Samuel : « Euh… Je crois qu’on est encore à l’antenne ! »

Max : « Coupe bonome ! Coupe ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.