Grand Jeu Concours spécial Laridés

Max : « Demat penn sardin ! »

Léo : « Maaax ! Tu parles pas comme ça à nos lecteurs ! »

Max : « Pourquoi pas ? »

Léo : « Ben ça se fait pas ! ‘Tête de sardine’ ! Nos lecteurs chéris 🙂 »

Max : « Alors quand c’est Yann ou Arthur qui nous appelle ‘penn sardin’ ça te fait rien mais quand c’est moi tu ronchonnes ! »

Léo : « Je ronchonne pas ! »

Samuel : « Bon, il faut que j’intervienne 🙂 Bonjour chers lecteurs et heureux participants à notre Grand Jeu Concours. Nous arrivons à notre second volet. »

Max : « Je dirais plutôt le deuxième volet. »

Léo : « Le deuxième ? Pas le second ? »

Max : « Léo, as-tu remarqué la pile de copies sur le bureau ? »

Léo : « Oui. »

Max : « Et les devoirs informatisés à corriger et ceux à publier. Tu y penses ? »

Léo : « J’y pense. »

Max : « Sans compter que, en préparant ce questionnaire spécial Laridés, nous nous sommes rendus compte que nos fotos de Normandie et de Bretagne étaient pas classées. Il va bien falloir le faire. »

Léo : « Il va falloir effectivement. »

Max : « Et on voudrait avancer dans nos chroniques bretonnes. »

Léo : « Ah bah oui. C’est qu’il y en a des articles à graver ! »

Samuel : « Sans compter qu’on comprend pas tout à la géologie de la chaîne cadomienne et que nous allons avoir des tas de recherches à faire. »

Léo : « Je confirme. »

Max : « Et puis on a pas vu énormément de zoisos pendant ce séjour. »

Léo : « Absolument. »

Max : « Alors je propose que nous nous arrêtions au second volet de notre Grand Jeu Concours. »

Samuel : « Les participants auront déjà fort à faire. Tu proposes cinquante fotos cette fois cousin Léo. »

Léo : « J’ai eu du mal à choisir. Et puis je voulais montrer tous les Laridés que nous avons rencontrés. Avec les différents plumages, les poussins, les juvéniles, les zoisos posés, en vol… Mais j’ai pas tout mis quand même. »

Samuel : « Ça va pas être tout facile 🙂 »

Max : « Les œufs de mouette ça se mérite 🙂 Léo, peux-tu parler un peu des Laridés. »

Léo : « Juste un peu alors. Je rappellerais que les Laridés comprennent les mouettes, les goélands, les sternes et les guifettes. Il y en a d’autres mais c’est pas la peine d’en parler. »

Max : « Nos lecteurs habituels savent qui nous avons déjà vu. Ça leur facilitera la tâche. »

Léo : « Il y a au moins une espèce qu’on leur a pas encore montré. »

Max : « Ah oui ! Il trouveront quand même. »

Samuel : « Cousin Léo, précises-tu en légende où ont été prises les fotos ? »

Léo : « Non 🙂  Maxou a raison. Les œufs de mouettes ça se mérite 🙂 »

Max : « On en a même pas encore mangé… »

Samuel : « Non. Mais non pouvons dire que les Menhirs de Bretagne sont très bons 🙂 »

Max : « Il en reste ? »

Léo : « Ben… Bonome a accepté de pas manger pendant une semaine pour pouvoir acheter des tas de chocolats. Alors il reste des Menhirs de Bretagne 🙂 »

Max : « La chaaance ! »

Samuel : « Dites les cousins, si bonome a accepté de jeûner c’est pas pour que vous fassiez exploser vos pantalons mais pour que nous ayons des prix à remettre aux participants de notre Grand Jeu Concours. »

Max : « Ça m’étonnerait qu’on ait autant de participants que nous avons de prix. On pourrait goûter les coquillages en chocolat praliné. »

Le chevalier : « Max, puis-je intervenir ? »

Max : « Tu peux bonome. Tu es un peu chez toi ici :)»

Le chevalier : « Je te remercie Maxou. Chers lecteurs du blog de mon petitours, vous n’imaginez pas la quantité de chocolat que mes chers petits machins peuvent ingurgiter. Retournez voir le paquet d’œufs de mouettes. Vous voyez ? Si je ne les retiens pas ils l’engloutissent en une soirée fotos. »

Max : « ON EST PAS DES MACHINS ! Et on peut en manger beaucoup plus que ça en une soirée 🙂 »

Le chevalier : « Vous êtes des gloutons ! »

Léo : « C’est un beau zanimo le glouton. J’aimerais bien en voir un. »

Le chevalier : « Regarde-toi dans le miroir. »

Samuel : « Rholala ! Et vlan cousin Léo ! Bravo bonome ! Bravo ! »

Le chevalier : « Merci mon petit Sam 🙂 Tu veux un Menhir de Bretagne ? »

Samuel : « Volontiers 🙂 »

Max : « Ben et nous ? »

Le chevalier : « Vous, vous avez un article à terminer. Tu viens petit Sam ? »

Samuel : « On va voir des fotos ? »

Le chevalier : « Oui. Avec gratouillis. »

Samuel : « J’arrive 🙂 »

Max : « Chers lecteurs, vous comprendrez que… »

Léo : « … nous allons rapidement terminer cette introduction. Après tout, les fotos parlent d’elles-mêmes 🙂 »

Max : « Amusez-vous bien ! »

Léo : « Kenavo penn sardin ! »

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50

Léo : « On leur laisse combien de temps ? »

Max : « Je sais pas. Deux ou trois semaines… »

Léo : « D’accord ! Nous sommes le 24 octobre. Nous publierons les résultats le 14 novembre. »

Max : « On donnera le prix à Arthur et Brindille avant ça 🙂 »

Léo : « Voilà chers lecteurs ! Amusez vous bien. »

Max : « Nous, nous allons gloutonner 🙂 »

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « Grand Jeu Concours spécial Laridés »

  1. Si ça te tente, il faut tenter ta chance !
    Par contre, comme je te connais pas et que je sais pas où tu es, ça va être difficile de te remettre ton prix si tu es dans les gagnants. Zutalor !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.