On est en Bretagne :)

Les petizours rencontrent Yann, le cousin breton.

Yann : « Demat penn sardin ! »

Max : « Demat Yann ! »

Samuel : « Demat cousin breton ! »

Léo : « Bonjour Yann ! Tu es là ! »

Yann : « Ben oui 🙂 Cette nuit j’ai rêvé de vous. Dans ce rêve Le Vent m’a prévenu de votre arrivée. Il m’a dit qu’il m’emporterait à votre cabane cet après-midi et c’est ce qu’il a fait. Ensuite il m’a tenu compagnie en me racontant des histoires pendant que je vous attendais. »

Max : « Tu sais qu’il faut jamais répéter les histoires qu’il nous raconte Yann. »

Yann : « Je sais Max. Mais il m’a dit que pour vous il y avait une exception. »

Léo : « Il est gentil Le Vent 🙂 »

Yann : « Oui 🙂 Mais d’un coup, il a interrompu son histoire et il a fait un gros tourbillon pour me déposer ici. »

Léo : « Je l’ai prévenu qu’on allait inspecter avant d’aller à la cabane, pour nous dégourdir les pattes après la longue chevauchée. »

Max : « C’est pratique Le Vent pour se déplacer. »

Yann : « C’est rapide mais ça secoue un peu 🙂 »

Samuel : « Cousin breton, as-tu vu de beaux zoisos depuis notre visite ? »

Yann : « Bien sûr ! Tous les zoisos c’est un beau zoiso 🙂 Mais je les connais pas bien comme vous. »

Max : « C’est pas bien grave ça. L’essentiel est d’avoir de la beauté dans les yeux. »

Léo : « Je propose qu’on aille se balader, comme ça, pour prendre l’air. Bonome prendra des fotos et on regardera tout ça ce soir. »

Max : « Soirée fotos, gratouillis, chocolat ! »

Samuel : « C’est voté ! »

Les petizours

Le soir…

Léo : « Rholala ! Elle était bien cette sortie ! »

Max : « Bonome, tu installes notre lit en face de l’ordinateur. Je vais chercher le chocolat. »

Le chevalier : « Zutalor ! »

Max : « Zutalor quoi ? »

Le chevalier : « J’ai oublié votre lit. »

Max : « Tu as oublié notre lit ? TU AS OUBLIÉ NOTRE LIT ! Et comment on dort nous ? »

Le chevalier : « Dans votre pochette. »

Max : « On a pas d’oreiller ! »

Le chevalier : « Je vais vous en trouver un. »

Max : « Pfff ! Mais qui nous a fichu un bonome pareil ! »

Léo : « Maxou, c’est un peu ta faute aussi ! Hier soir il a même pas eu le temps de faire les sacs ! Tu as insisté pour qu’il fasse partie de la commission biodiversité de La Réserve Qui est Trop Loin Pour Nous et la réunion a fini tard.  »

Samuel : « En plus il va devoir organiser des ateliers ! »

Max : « Oui ben ça va lui faire du bien au grand machin. En plus, ce matin il s’est réveillé dès potron-minet et il a traîné au lit comme une grosse marmotte ! On aurait pu arriver bien plus tôt ! Bon, c’est installé ? »

Le chevalier : « Oui Max. »

Max : « Alors c’est parti ! »

Samuel : « Tu es pas allé chercher le chocolat ! »

Max : « Ah non… Bonome, tu veux pas y aller ? S’il te plaît ? Tu as des grandes pattes toi. »

Le chevalier : « Comme ça je servirai à quelque chose 🙂 Installez-vous, je reviens. »

Samuel : « Tu es bien installé cousin Breton ? »

Les petizours

Yann : « Très bien 🙂 Max rudoie toujours le chevalier comme ça ? »

Léo : « Ah non ! Souvent c’est pire 🙂 »

Samuel : « Il lui crie dessus. »

Léo : « Il ronchonne. »

Max : « Je ronchonne rien du tout ! Bon, on commence ? »

Samuel, Léo et Yann : « On commence ! »

Accenteur mouchet (Prunella modularis, Prunellidés)

Max : « Accenteur mouchet ! »

Samuel : « Prunella modularis, Prunellidés. »

Léo : « C’est lui qui nous a accueillis, dès notre descente de monture. »

Yann : « Je l’ai déjà vu. Il chante bien. »

Samuel : « Cousin breton, tu sais que cousin Léo imite très bien les zoisos ? »

Yann : « Oui, je m’en souviens. »

Max : « Ben voilà… Léo va imiter les zoisos et après il va siffloter la nuit et on a même pas de lit… »

Samuel : « Cousin Max ça suffit ! Cousin Léo, nous t’écoutons. »

Samuel : « Merci cousin Léo. Ensuite… »

Rougegorge (Erithacus rubicula, Muscicapidés)

Yann : « Ça c’est Rougegorge ! Je le connais lui ! Il chante un peu partout et il commence très tôt le matin. »

Max : « Pas aussi tôt que Merle ! »

Yann : « Merle ? C’est le tout noir avec le tour de l’œil et le bec jaune ? »

Léo : « C’est bien lui. »

Yann : « Alors je confirme ! Lui se lève très très tôt 🙂 »

Tarier pâtre (Saxicola rubicola, Muscicapidés)

Tarier pâtre (Saxicola rubicola, Muscicapidés)

Max : « Ça c’est pas Merle ! C’est le tarier pâtre. »

Samuel : « Saxicola rubicola, Muscicapidés. »

Yann : « J’en ai vu aussi. Ils aiment bien se percher sur les buissons. »

Léo : « Et ils chantent comme ça 🙂 »

 

Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes, Troglodytidés)

Samuel : « Lui c’est Troglo ! »

Léo : « Le troglodyte mignon. »

Yann : « C’est vrai qu’il est mignon 🙂 Il y en a dans la lande. »

Max : « Ça m’étonne pas. »

Pipit maritime (Anthus petrosus, Motacillidés)

Léo : « Ça c’est un pipit ! »

Max : « Un maritime ? »

Samuel : « Anthus petrosus, Motacillidés. »

Max : « Yann, il faut faire attention avec les pipits. C’est pas très facile de distinguer les différentes espèces. »

Léo : « Là, on dit que c’est un maritime parce qu’on est au bord de la mer. Mais on est pas sûrs… »

Bernaches cravants (Branta bernicla, Anséridés)

Samuel : « Les bernaches cravants ! Elles ont l’air toutes petites comme ça ! »

Léo : « A mon avis, elles vont passer la nuit dans l’estuaire. »

Yann : « On en aurait pas vu d’autres ? En face de l’îlot Saint-Michel ? »

Max : « Si. Deux groupes de quatre individus sont passés. »

Léo : « Bonome, on va retourner dans l’estuaire ? »

Le chevalier : « Si vous voulez. »

Max : « Demain on va au Cap ! Après on verra. »

Léo : « Foto suivante ! »

Pipit maritime (Anthus petrosus, Motacillidés)

Samuel : « Goélands argentés, goélands marins et bernaches cravants ! »

Yann : « Je me mélange un peu avec les goélands… »

Max : « On t’expliquera. Tu vas voir. C’est pas si difficile que ça. »

Samuel : « Le grand très sombre c’est le goéland marin. On devrait en voir d’autres de plus près. »

Pipit maritime (Anthus petrosus, Motacillidés)

Pipit maritime (Anthus petrosus, Motacillidés)

Yann : « Le pipit probablement maritime. On en a vu beaucoup. »

Max : « Ben… A Kraozon c’était notre zoiso gardien. Peut-être qu’ici aussi alors… »

Yann : « C’est quoi un zoiso-gardien ? »

Léo : « On t’avait pas expliqué ? Un zoiso-gardien c’est comme les anges-gardiens mais en zoiso. Nos zoisos-gardiens veillent sur nous et alertent les secours si besoin. »

Max : « C’est rassurant d’avoir un zoiso-gardien. »

Samuel : « J’ai un peu l’impression que tous les zoisos c’est nos zoisos-gardiens. »

Yann : « Vous en avez de la chance vous… »

Samuel : « J’arrête pas de leur dire ! »

Goéland argenté (Larus argentatus, Laridés)

Goéland argenté (Larus argentatus, Laridés)

Léo : « Ah bah voilà ! Alors… Observe bien Yann. Le dos est gris clair et les pattes sont roses. »

Yann : « Je vois. »

Léo : « Ça c’est le goéland argenté. »

Yann : « Et les stries sur la tête ? »

Léo : « Ça c’est l’hiver. Il me semble que les goélands bruns peuvent en avoir aussi. »

Yann : « Alors on tient pas compte des stries ? »

Léo : « Pas pour le moment. »

Goéland argenté (Larus argentatus, Laridés)
Des mouettes qui rigolent (Chroicocephalus ridibundus, Laridés)

Samuel : « Des mouettes qui rigolent ! Chroicocepahlus ridibundus, Laridés. »

Max : « Vous avez vu que dans la fiche biographique des mouettes hollandaises, elles sont appelées Larus ridibundus ? »

Léo : « Oui. J’ai pas relevé mais j’ai vu. »

Yann : « C’est quoi la fiche biographique des mouettes hollandaises ? »

Max : « Ben… On sait comment avoir les fiches biographiques des mouettes baguées maintenant. »

Léo : « Pas seulement des mouettes ! »

Max : « Oui. Des zoisos bagués. Mais pas les petites bagues métalliques. Les bagues colorées. »

Samuel : « On te montrera cousin breton. »

Yann : « D’accord 🙂 »

Max : « Zoiso suivant ! »

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Max et Léo : « C’est Piper ! »

Samuel : « Le bécasseau sanderling 🙂 »

Léo : « Calidris alba, Scolopacidés. »

Yann : « Il s’appelle Piper ? »

Max : « C’est à cause d’un petit dessin animé que Brindille nous avait envoyé. Paillpeur, le petit bécasseau. »

Léo : « Piper ! Pas paillpeur ! »

Max : « Je vois pas trop la différence… »

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Léo : « Piper c’est notre second zoiso-gardien de Bretagne. »

Max : « C’est un ami de bonome. »

Léo : « Bonome, tu veux bien raconter à Yann comment tu es devenu ami avec Piper ? »

Le chevalier : « Tout a commencé à Kraozon. Plus précisément à Trez-Rouz. »

Max : « Elle est magnifique cette petite anse. »

Léo : « Chut ! »

Le chevalier : « Le Vent soufflait très fort et je ne voyais pas d’oiseaux. Un bécasseau sanderling s’est approché de moi. Il l’a pas fait exprès. Il cavalait partout à la recherche de nourriture dans le sable. Je me suis approché discrètement. Je crois qu’il ne m’avait pas remarqué. Puis il m’a vu. Il s’est arrêté, m’a regardé et il a décidé que je ne représentais pas de danger pour lui et il a repris sa quête de nourriture en passant à moins de deux mètres de moi. »

Léo : « Il l’a fait exprès pour que tu vois un beau zoiso quand même 🙂 »

Max : « Et l’histoire de l’Aber ! Comme ça Yann verra que tu es fou dans ta tête 🙂 »

Le chevalier : « Je vois. J’avais parcouru toute la plage de l’Aber et j’avais envie d’aller explorer la petite Île qui se trouve de l’autre côté du petit fleuve. Un groupe de sanderlings faisait la sieste sur l’autre berge. Pour aller sur l’île à pieds secs il m’aurait fallu parcourir environ 4 km en rebroussant chemin puis en revenant par la route. J’ai eu l’impression que les sanderlings m’appelaient de l’autre coté. Alors j’ai traversé le petit fleuve. »

Max : « En plein hiver ! »

Le chevalier : « J’ai eu de l’eau jusqu’à mi-cuisses 🙂  Les sanderlings se sont envolés à mon approche. Alors je me suis excusé de les avoir dérangés et ils sont revenus se poser au même endroit pour terminer leur sieste. Il y en a un qui s’est approché de moi. »

Max : « Il devait se demander ce que c’était ce grand machin ! »

Léo : « N’empêche que c’est un peu à cause d’eux que tu as été tout cassé. »

Le chevalier : « Non Léo. C’est à cause de moi et de ma fatigue. J’ai commis plusieurs erreurs en descendant la digue de Kameled. Je n’aurais pas dû. »

Yann : « Tu t’es blessé chevalier ? »

Max : « Il s’est luxé l’épaule et fait une petite fracture d’arrachement ! »

Léo : « Tout ça pour voir danser les bécasseaux… »

Le chevalier : « J’aurais bien aimé les voir danser tout à l’heure. »

Max : « Je vais voir si je peux mettre les films dans l’article… »

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)
Bécasseau sanderling (Calidris alba, Scolopacidés)

Léo : « La suite ! »

Tournepierre à collier (Arenaria interpres, Scolopacidés)

Tournepierre à collier (Arenaria interpres, Scolopacidés)

 Max : « Pierre Petitpierre ! »

Samuel : « Le tournepierre à collier. Arenaria interpres, Scolopacidés. »

Léo : « En mue post-nuptiale. »

Max : « Bah… On dirait bien qu’il a déjà le plumage internuptial. »

Léo : « J’ai l’impression qu’il reste quelques plumes nuptiales. »

Samuel : « Là, ils se reposent sur les rochers en attendant que la marée soit bien haute. »

Yann : « Ce sont les grandes marées cette semaine. »

Max : « Je sais. Ça nous arrange pas trop ça. Le temps disponible pour parcourir l’estran est très réduit. Il va falloir faire attention. »

Tournepierre à collier (Arenaria interpres, Scolopacidés)

Samuel : « Ensuite… »

Sterne caugek (Sterna sandvicensis, Laridés)

Sterne caugek (Sterna sandvicensis, Laridés)

Samuel : « Ça c’est une sterne caugek ! »

Max : « Le bout du bec est pas jaune ! »

Samuel : « C’est une caugek quand même. »

Léo : « Je suis d’accord avec petit Sam. A l’oreille c’est bien une caugek. »

Max : « Bonome tu en penses quoi ? »

Le chevalier : « D’accord avec la caugek. »

Max : « D’accord. On reviendra pour que tu en fasses de plus belles fotos. »

Goéland marin (Larus maritimus, Laridés)

Goéland marin (Larus maritimus, Laridés)

Goéland marin (Larus maritimus, Laridés)

Goéland marin (Larus maritimus, Laridés)

Max : « C’est le goéland marin qui faisait rien qu’à crier 🙂 »

Samuel : « Tu reconnais le goéland marin maintenant cousin breton ? »

Yann : « Oui. C’est le plus grand et le plus sombre. Je devrais le retenir celui-là. »

Léo : « On devrait en voir d’autres pendant le séjour. Si tu veux je ferais une édition spéciale Laridés pour que tu révises. »

Yann : « Je veux bien. »

Goéland marin (Larus maritimus, Laridés)

Max : « Il faut bien garder cette foto ! Comme ça on aura une référence pour le marin première année. »

Yann : « C’est un petit de l’année ? »

Max : « Petit… Disons que c’est un juvénile 🙂 »

Léo : « Il est pas vraiment petit le petit goéland marin. »

Max : « Il ferait qu’une bouchée de nous. »

Goéland marin (Larus maritimus, Laridés)

Goéland marin (Larus maritimus, Laridés)

Max : « Ah bah là on voit encore mieux le plumage du première année marin. Bravo bonome 🙂 »

Le chevalier : « Merci Maxou. »

Des goélands

Samuel : « Des goélands… Alors… Ben il y a le marin avec son petit et un argenté troisième année. On voit bien la différence de taille entre l’argenté et le marin.

Léo : « Le marin est vraiment plus grand. »

Tarier pâtre (Saxicola rubicola, Muscicapidés)

Tarier pâtre (Saxicola rubicola, Muscicapidés)

Max : « On revient aux tariers. C’était à la pointe ça. »

Yann : « Tarier pâtre ? »

Léo : « Oui Yann. Si on voit des tariers des prés on t’expliquera les différences. Mais à mon avis il y a beaucoup plus de tariers pâtres que de tariers des prés. »

Max : « Si on revient aux tariers c’est que c’est bientôt fini. Bonome, tu as pensé à mettre les fotos de la surprise ? »

Le chevalier : « Évidemment 🙂 »

Yann : « Quelle surprise ? »

Léo : « Avant de grimper sur le rocher où tu nous attendais, on est allés sur la digue pour voir. »

Samuel : « Et on a vu 🙂 »

Yann : « Un dauphin ! Rhooo la chance ! »

Léo : « Ouiiii 🙂 »

Samuel : « Mais c’est peut-être pas des dauphins. »

Max : « Il y en avait deux. »

Léo : « Il me semble que dans le secteur il y a des dauphins communs également appelés dauphins à bec court. Mais il y a aussi des rorquals communs. On sait pas bien là. »

Max : « On a pas bien vu. »

Léo : « Le dauphin commun a toujours une tache blanche à la base de l’aileron. »

Samuel : « On voit rien de tel sur les fotos. »

Max : « Bonome, tu aurais dû filmer au lieu de fotoer. »

Le chevalier : « Je sais Max. Mais je n’ai pas le réflexe de filmer. »

Samuel : « On s’en fiche ! On était à peine arrivés en Bretagne qu’on a vu des Cétacés Odontocètes. »

Max : « Dix minutes à la mer et vlan ! Les dauphins ! On rigole pas nous 🙂 »

Léo : « J’espère qu’on en reverra. »

Le chevalier : « Peut-être. Pour le moment, dodo ! »

Max : « On a pas de lit ! »

Le chevalier : « Vous dormirez dans la pochette avec votre serviette en guise d’oreiller. »

Léo : « Ça me va. »

Samuel : « Pareil ! »

Yann : « Moi aussi. »

Max : « Alors c’est d’accord. Bonnuit bonomou. »

Le chevalier : « Bonnuit les petizours. »

La chapelle saint Michel

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « On est en Bretagne :) »

  1. Demat Arthur et Brindille 🙂
    C’est bien beau la Bretagne. On a déjà vu quelques beaux zoisos mais rien d’exceptionnel pour le moment. Il faut dire que bonome cavale partout surtout pour la géologie. Mais on a quand trouvé des mouettes baguées 🙂 Des mélanocéphales cette fois. Elles aussi viennent des Pays-Bas.
    Arthur… Mon petit Arthur… Pourquoi tu veux pas que je dorme ? Pourquoi tu montres des vidéos comme celles-là à Léo ? Après il se croit autorisé à imiter les zoisos qui imitent des zoisos… Et je vais plus jamais dormir.
    Bon, je te laisse. On a soirée foto 🙂
    Gratouillis à toi et à Brindille.
    Kenavo penn sardin 🙂

  2. Demat penn sardin !
    On vous souhaite un bon séjour en Bretagne 🙂
    On a rigolé avec Arthur en écoutant les imitations de l’oiseau-lyre 🙂 on imagine Max ronchonner la nuit, si Léo se mettait à imiter ce zoiso qui imite plein de chants de zoisos et même des bruits mécaniques ou les voix des zom 😀
    https://www.youtube.com/watch?v=WA0tP-p7m40

    Gratouillis à tous !
    Brindille et Arthur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.