Les guêpiers – les films

Max : « C’est encore nous et nous continuons à vous parler des guêpiers bien que vous sachiez déjà tout 🙂 »

Léo : « Je vous rappelle que nous avons passé au moins trois heures à observer ces magnifiques zoisos et que bonome a fait environ 1000 fotos. »

Max : « Ce qui est la preuve qu’il est fou dans sa tête 🙂 »

Samuel : « En plus de ces fotos, il a tenté de filmer. Pas facile de filmer au super-méga-zoom sans pied ou support. Par conséquent, l’image tremble un peu. »

Léo : « Et il y a de la brume thermique due aux ascendances d’air chaud et sec. »

Max : « Et puis les films sont pas forcément exceptionnels. Mais nous, on s’en fiche. Si ils vous plaisent pas, vous cherchez une colonies de guêpiers d’Europe et vous les filmez vous-mêmes et puis c’est tout. »

Samuel : « Nous les mettons dans l’ordre chronologique de leur tournage. »

 

Max : « Bon, là, il se passe rien… On voit juste deux têtes de juvéniles qui dépassent de la falaise. C’est pour vous mettre en appétit et faire monter le suspense 🙂 »

Léo : « Oulala ! Que d’action d’un coup ! Nous vous avions parlé des parents qui étourdissent les proies sur une branche avant de l’apporter à leurs petits. Vous avez pu l’observer par vous-mêmes. C’est toujours mieux d’observer par soi-même 🙂 »

Samuel : « Quelque chose a dû leur faire peur pour qu’ils repartent avec leur proie. Mais c’est pas nous. Je rappelle que nous avons été très sages et que bonome s’est bien caché malgré l’inconfort que lui procurait sa position. »

 

Max : « Ça continue 🙂 Ce sont bien des Hyménoptères qu’ils ont dans leur bec. Pas sûr que ce soient bien des guêpes mais on va pas chipoter. Sinon, il faudrait leur faire une formation pour leur expliquer qu’ils sont des guêpiers et non des Libelluliers ou des Papillioniers. Ça serait trop de travail… »

Léo : « Et tu laisses donc les guêpiers manger n’importe quel insecte ?! »

Max : « Léo, tu t’imagines convoquer tous les guêpiers de France pour assure leur formation ? En plus avec le virus, on pourrait faire que des groupes réduits. Alors on les laisse faire. Ils mangent ce qu’ils veulent du moment qu’il y a quand même quelques guêpes au menu de temps en temps. »

Léo : « D’accord. Princesse va rien dire ? »

Max : « Non. Temps que les guêpiers vont bien, elle dira rien. »

Samuel : « Passons à la suite. »

 

Samuel : « Vous avez tous repéré la femelle linotte mélodieuse en bas à droite de l’écran je suppose 🙂 »

Léo : « Vous voyez l’agitation qui règne dans le Royaume ! Le parent semble narguer son petit avec la nourriture. Il s’approche mais se pose pas. Nous pensons que c’est pour inciter le petit à sortir. »

Max : « Sinon, il va tellement grossir qu’il va rester coincé dans son nid-terrier 🙂 »

Léo : « C’est surtout que les parents doivent être épuisés ! Souviens toi Maxou ! Pour les mésanges nous avions estimé que les parents devait faire environ 500 allers-retours par jour au nid pour nourrir leurs petits et ce pendant les deux ou trois semaines pendant lesquelles ils nidicolent. Tu imagines ce que ça donne avec cinq petits ! Surtout qu’ils sont plus grands que des mésanges ! »

Samuel : « Pour info : une mésange charbonnière adulte pèse 16 g environ alors qu’un guêpiers d’Europe adulte pèse plutôt 60 grammes. »

Max : « C’est l’hécatombe chez les Insectes. »

Max : « Ça se passe de commentaires. »

Léo : « Cette fois vous savez vraiment tout sur les guêpiers. Si vous avez des questions, laissez les dans les commentaires. Nous serons ravis d’y répondre. »

Samuel : « Pour le moment, nous allons chahuter tous les trois. Après tout, nous sommes des juvéniles 🙂 »

Max : « Alors c’est moi qui vous dis : A bientôt ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.