Chronique du confinement (5.2)

Jeudi 7 Mai, An VII (suite et fin)

Max : « Nous revoici ! »

Léo : « Pour vous parler de nos mésanges. »

Samuel : « Nous allons en profiter pour vous faire réviser les codes atlas. »

Max : « Petit Sam, pourriez-vous rappeler à nos lecteurs ce que sont ces fameux codes atlas ? »

Samuel : « Bien sûr que je peux ! Les codes atlas permettent de décrire les comportements nuptiaux des zoisos. Ensuite, les ornithologues peuvent réaliser des atlas des zoisos nicheurs d’une région ou d’un pays. J’explique un peu. Le territoire français est découpé en carrés de 10 km de côté. Il est alors possible, grâce aux observations précises des ornithologues qui ont pensé à préciser les codes atlas, de dire si la nidification d’une espèce dans une maille est possible, probable ou certaine. Comme ça on sait où les zoisos se reproduisent. »

Max : « Merci petit Sam pour cette réponse claire et précise. »

Léo : « Vous allez voir qu’avec des exemples c’est plus simple. Disons que notre cabane est sur une maille. Les mésanges se reproduisent-elles dans cette maille ? »

Samuel : « Nous avons une foto de mésange bleue à caser. Commençons par elle 🙂 »

Mésange bleue (Cyanistes caeruleus, Paridés)

Léo : « Là, elle se nourrit. Quel code mettre ? »

Max : « Il y a le code 2 : présence dans son habitat durant sa période de nidification. »

Samuel : « Elle est là et c’est la bonne période. Le code 2 est donc justifié. Mais la LPO dit qu’il faut pas utiliser ce code parce qu’il est trop peu restrictif. En fait, il dit juste que vous avez vu le zoiso. »

Léo : « Donc là, on met pas de code. Parce que le code 3 marche pas. »

Samuel : « Code 3 : Mâle chanteur ou tambourinage en période de reproduction. »

Max : « Les codes 2 et 3 indiquent une nidification possible. »

Léo : « Bah oui ! Si le zoiso est là, il est possible qu’il se reproduise. »

Samuel : « Nous, on connaît bien nos mésanges. Là, la mésange bleue prend du manger dans son bec et s’en va à toute vitesse. On sait pourquoi. Elle emporte du manger pour ses petits. »

Max : « Et c’est quel code ça, petit Sam ? »

Samuel : « Code 16 : Adulte transportant de la nourriture pour les jeunes durant sa période de nidification. »

Léo : « Code 16 ! On passe dans Nidification certaine ! »

Max : « Vous comprenez les codes atlas maintenant ? »

Samuel : « Nous allons quand même reprendre un peu grâce aux charbonnières qui habitent en face de la chambre. »

Léo : « Tout commence comme ça… »

Code 3

Samuel : « Code 3 : Mâle chanteur en période de nidification. Chez les charbonnières ça commence dès le mois de janvier ! »

Léo : « Stade : nidification possible. »

Max : « Ensuite, il y a le couple qui se forme. Ça c’est pas toujours facile à voir. »

Samuel : « Mais c’est le code 4 : couple présent dans son habitat pendant la période de nidification. »

Léo : « Le code 5 est encore plus difficile à observer chez beaucoup d’espèces. »

Samuel : « Code 5 : Comportement territorial (chant, querelles avec des voisins, etc.) observé sur un même territoire 2 journées différentes à 7 jours ou plus d’intervalle. »

Max : « Le code 6 est un peu plus facile… »

Samuel : « Code 6 : Comportement nuptial : parades, copulation ou échange de nourriture entre adultes. »

Léo : « On l’observe souvent avec les grébus ! »

Max : « On a déjà vu des échanges de nourriture chez les rougegorges. »

Léo : « Chez les charbonnières nous avons vu le code 7. »

Samuel : « Code 7 : Visite d’un site de nidification distinct d’un site de repos. »

Léo : « C’est quand le couple choisit l’endroit où faire le nid ! »

Max : « On a de la chance parce que tous les ans les charbonnières choisissent le site en face de la chambre 🙂 »

Léo : « C’est quoi le code 8 ? »

Samuel : « Code 8 : Cri d’alarme ou tout autre comportement agité indiquant la présence d’un nid ou de jeunes aux alentours. »

Max : « On l’a jamais vu je crois… »

Léo : « Et le 9 ? »

Samuel : « Code 9 : Présence de plaques incubatrices. (Observation sur un oiseau en main). »

Max : « Jamais vu non plus. »

Samuel : « Si. »

Max : « On a vu un code 9 ? »

Samuel : « Ben oui ! Même que bonome a des fotos ! »

Léo : « Bonome a des fotos ? »

Samuel : « Ben oui ! Vous avez pas fait attention ? »

Max : « Montre nous ça ! »

Samuel : « C’est quand la mésange faisait sa toilette sur le fil en face de la fenêtre ! Regardez ! »

Code 9

Code 9

Léo : « C’est peut-être l’occasion d’expliquer ce que sont les plaques incubatrices. »

Max : « Observez bien la foto ci-dessous chers lecteurs. »

Code 9

Max : « Vous voyez qu’il y a une zone sans plumes au niveau du ventre. C’est ça la plaque incubatrice. »

Léo : « Peu de temps avant la couvaison, le zoiso perd ses plumes dans cette zone. C’est dû aux hormones comme les œstrogènes et la prolactine. »

Samuel : « La plaque, ou les plaques, apparaissent chez la femelle, le mâle ou les deux. Ça dépend des espèces. »

Léo : « Cette zone est très vascularisée. Ça veut dire qu’il y a beaucoup de sang qui arrive dans la zone. Et le sang est chaud. »

Max : « Du coup, quand le zoiso s’installe sur les œufs, ça les tient au chaud. »

Samuel : « La présence de ces plaques incubatrices est donc un bon indicateur de nidification. Mais ce n’est pas encore sûr ! »

Léo : « Un autre bon indice est le code 10. »

Samuel : « Code 10 : Transport de matériel ou construction d’un nid ou forage des loges chez les pics. »

Max : « Tu connais tous les codes atlas par cœur ? »

Samuel : « Je crois bien. Mais je vais réviser quand même. J’ai peur d’en oublier. »

Max : « Sacré petit Sam ! »

Léo : « Le code 10 on vous l’a montré chez nos mésanges. C’était au début du confinement. »

Code 10

Max : « Là c’est monsieur qui apporte une brindille. Nous avions vu madame apporter de la mousse. »

Léo : « La nidification est plus que probable parce qu’il arrive que le couple abandonne le nid à ce moment là. »

Max : « Comme chez notre adorable petit couple de tourterelles turques… »

Léo : « Et si on montrait la toilette de la mésange pour faire une pause ? »

Max : « Si tu veux Léo. »

 

Max : « Bien 🙂 Alors nous avons vu la nidification possible puis la nidification probable. Passons à la nidification certaine. »

Samuel : « Je comprends pas trop l’ordre choisi par la LPO. J’aurais pas mis dans cet ordre là moi. »

Léo : « Donnons les codes que nous avons observés ! »

Samuel : « Code 14 : Adulte gagnant, occupant ou quittant le site d’un nid; comportement révélateur d’un nid occupé dont le contenu ne peut être vérifié (trop haut ou dans une cavité). »

Max : « Ça, on l’a beaucoup vu. »

Léo : « Pas trop… C’est surtout le code 16 que nous avons observé ! On a plein de fotos ! »

Code 16

Code 16

Code 16

Code 16

Code 16

Code 16

Max : « Avec tous ces allers-retours, les parents fatiguent. Il faut qu’ils fassent des pauses parfois. »

Mésange charbonnière (Parus major, Paridés)

Mésange charbonnière (Parus major, Paridés)

Max : « Monsieur Charbonnière a compris que c’était plus simple de venir à la boule de graisse. C’est moins loin et il est sûr de trouver quelque chose 🙂 »

Mésange charbonnière (Parus major, Paridés)

Mésange charbonnière (Parus major, Paridés)

Samuel : « Sinon il y a le code 15 : adulte transportant un sac fécal. »

Max : « On vous a déjà expliqué le sac fécal. C’est pratique comme ça le nid est pas tout dégoûtant. »

Léo : « Pour ceux qui ont oublié… Les petits font des fientes emballées dans une membrane. C’est ça un sac fécal. Soit les petits l’évacuent directement par dessus bord, soit ils font quand un parent les stimule. Comme ça, le parent récupère le sac et l’évacue en dehors du nid. »

Code 15

Code 15

Code 15

Code 15

Léo : « Avec ces codes là, c’est sûr qu’il y a nidification. »

Samuel : « Avec le code 19 aussi : Nid contenant des œufs ou des jeunes (vus ou entendus). »

Max : « On les entendait bien les petits ! »

Léo : « Jusque dimanche 3 mai. Lundi matin, au réveil, on est allés écouter. »

Max : « Catastrophe ! On entendait plus rien ! »

Léo : « Mais petit Sam nous a rassurés. Petit Sam, tu veux bien rejouer la scène s’il te plaît ? »

Samuel : « Là ? Comme ça ? En plein direct différé ? »

Max : « Oui 🙂 »

Samuel : « Vous la rejouez aussi vous ? »

Max : « Oui 🙂 »

Samuel : « D’accord. »

Léo : « Action ! »

Samuel : « LÀ ! LÀ ! IL EST LÀ ! IL Y A UN PETIT ! IL EST SORTI DU NID ! LÀ ! »

Max : « FAUT FOTOER BONOME ! FAUT FOTOER ! »

Léo : « Rhhooo ! »

Code 13

Code 13

Samuel : « Code 13 : Jeunes fraîchement envolés (espèces nidicoles) ou poussins (espèces nidifuges). »

Max : « On a demandé à bonome de faire des tas de fotos. »

Léo : « Le petit est pas resté longtemps dans sa cachette. Il s’est envolé mais on le voyait plus. »

Max : « Les fils à linge bougeaient. Nous en avons déduit qu’il s’était posé dessus. »

Samuel : « Et on en a entendu un autre dans le prunus. »

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Max : « On met beaucoup de fotos parce que c’est pas tous les jours qu’on voit une jeune mésange charbonnière qui vient de sortir du nid. »

Léo : « Là, la sortie du nid est vraiment toute proche. Le matin même ! Ça fait que deux ou trois heures qu’ils ont nidifugé. »

Max : « Tu dis nidifugé toi ? »

Léo : « Ben… Il m’a l’air adapté ce mot. »

Samuel : « D’accord avec cousin Léo ! »

Max : « On a réussi à convaincre bonome de descendre pour essayer de voir les autres petits… »

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Léo : « Il était pas sur le fil là. »

Samuel : « Vous avez vu comment il se tient ? En fait, il tient pas encore sur ses pattes. Il est posé en vrac. »

Max : « On vous montre un adulte et un bébé. Vous allez mieux comprendre comme ça. »

Léo : « Celui qui était sur l’arbre est allé sur le mur… »

Code 13

Code 13

Max : « Ils ont encore un énoooorme bec ! »

Léo : « Ça aussi on vous l’a déjà expliqué. Le bec est bien plus large chez les petits. Comme ça les parents peuvent aller déposer la nourriture directement au fond de la gorge du petit. »

Samuel : « Pour pas effrayer ces petits tout neufs, bonome a décidé de remonter. Pour poursuivre l’observation discrètement. »

Max : « Vous imaginez ce que c’est pour ces petits ? Ils viennent de sortir du nid. Ils ont tout le monde à découvrir. Et il faut qu’ils volent ! »

Léo : « Ils tiennent même pas encore sur leurs pattes mais ils savent déjà voler ! »

Max : « Là, on peut dire que la nidification est certaine ! »

Samuel : « Pour faire simple, on peut mettre le code 50 : nidification certaine. Mais c’est mieux de mettre les codes de 11 à 19. C’est plus précis. »

Max : « Voilà, nous sommes remontés 🙂 »

Léo : « Le petit est toujours sur le mur ! »

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Code 13

Samuel : « Il regarde partout ! »

Max : « Bah oui ! Il en a des choses à découvrir ! »

Léo : « Il connaît rien du tout pour le moment ! »

Samuel : « A mon avis il a faim. »

Léo : « La maman est là-haut ! »

Mésange charbonnière (Parus major, Paridés)

Samuel : « Bravo maman mésange ! Bravo ! »

Max : « Nous te présentons toutes nos félicitations pour tes deux beaux petits. »

Léo : « Nous pensons qu’ils ont faim… »

Code 13

Code 13

Samuel : « La maman arrive avec du manger ! »

Léo : « Rholala ! »

Max : « On va plus les voir les petits… »

Léo : « Tu penses ? »

Max : « Ben… A moins qu’ils viennent aux boules de graisse mais je pense pas. Si on avait des graines… »

Léo : « Tu sais bien que les graines attirent les pigeons. On peut pas en mettre. Ou alors il faudrait qu’on trouve un resto adapté. »

Max : « Je sais bien Léo. Voilà, on a tout suivi pendant 8 semaines et maintenant c’est terminé. »

Samuel : « Cousin Max, il faut pas être triste ! C’est pas tout le monde qui a suivi une nidification de mésanges charbonnières avec des tas de codes atlas ! »

Léo : « On a pu observer tous les jours ! Plusieurs fois par jours même ! Et on a vu les petits ! »

Max : « Oui. Vous avez raison. »

Samuel : « Et puis on peut répondre à notre question de départ ! Les mésanges charbonnières nichent bien dans la maille qui contient la cabane ! »

Léo : « On sait même que deux couples ont eu des petits ! Dimanche, nous avons vu un adulte et un jeune venir aux boules de graisse ! »

Samuel : « Mésanges charbonnières : code 50 ! »

Léo : « Nous pouvons conclure notre bulletin d’information en direct-différé maintenant. »

Max : « Nous savons pas si nous allons continuer. Lundi, il sera de nouveau possible de sortir sans motifs précis. »

Léo : « On va pouvoir aller aux zoisos ! »

Samuel : « Bonome a déjà préparé la musette d’Adrien Desfossés ! »

Max : « Si le temps le permet nous irons au Royaume des Geais pour voir des zoisos et faire l’entomologie. »

Léo : « Nous vous raconterons. »

Max : « Il est temps de vous dire : »

Samuel : « A bientôt ! »

Continuer la promenade

Cliquez ici pour avoir les codes atlas

Un superbe documentaire amateur sur les zoisos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.