Le 7 Mars, An VII – Retour en Territoire Busard…

Samedi 7 Mars, An VII

Max : « Bonjour à tous ! »

Samuel et Léo : « Bonjour aussi ! »

Max : « Nous revoici en direct-différé depuis le Territoire Busard ! »

Léo : « Aujourd’hui le programme est chargé ! »

Samuel : « Territoire Busard, Lac Nord, tour de l’Étang des Fauvettes, Le Trou, le Pré aux Joncs puis retour en territoire busard… »

Max : « Puis nous irons faire un point au Petit Royaume Sauvage et enfin au Grand Étang. »

Léo : « Oh ! Regardez ! »

Max : « Chers lecteurs, alors que nous sommes à peine arrivés nous apercevons monsieur Olivier ! »

Samuel : « C’est comme ça avec bonome ! Quand on va en ville, il connaît personne et parle pas aux gens et au milieu de nul part il rencontre des gens de bonne compagnie ! »

Léo : « Alors que monsieur Olivier s’approche, bonome fotoe un zoiso ! C’est… »

Tarier pâtre (Saxicola rubicola, Muscicapidés)

Léo : « Un tarier patre ! Oui c’est ça ! »

Samuel : « Bonjour monsieur Olivier ! »

Monsieur Olivier : « Bonjour les petizours ! »

Max : « Monsieur Olivier, accepteriez-vous d’être interviewé pour mon blog ? »

Monsieur Olivier : « Bien sûr Max ! »

Max : « Monsieur Olivier, comment allez-vous ce matin ? »

Monsieur Olivier : « Très en forme pour aller crapahuter, excité de voir le monde animal vivant et un peu fatigué de la semaine. J’ai préparé le matériel donc tout est ok pour la sortie. Pourvu qu’il y ait des choses à voir et des surprises. »

Max : « Monsieur Olivier, aimez-vous les zoisos ? »

Monsieur Olivier : « Oui j’aime les zoisos car ils sont très variés. Ils représentent ce que nous ne pouvons pas faire à tout moment : voler et chanter deux notes en même temps ! Ils sont aussi dans le cycle de la vie, les arthropodes et la flore sont présents tout autour d’eux. Il y a un tout fantastique à découvrir ! »

Max : « Merci beaucoup monsieur Olivier ! »

Monsieur Olivier : « J’ai croisé trois chevreuils sur le chemin. Avec un peu de chance vous les verrez vous aussi 🙂 Par contre je n’ai pas vu Madame saint-Martin. »

Samuel : « Merci monsieur Olivier ! Et bonne promenade ! »

Monsieur Olivier : « Merci les petizours 🙂 »

Max : « Il est gentil ce monsieur ! »

Léo : « Et il connaît bien la nature ! »

Samuel : « On remet le lien vers son site ? »

Max : « Ben oui ! Vers un article avec Madame saint-Martin ! Voilà ! Les fotos de Madame saint-Martin sont à la fin de l’article. »

Le blog de monsieur Olivier

Max : « Bon, bonome, sur la piste des chevreuils ! »

Le chevalier : « J’ai avancé pendant que vous mettiez le lien ! »

Max : « Ah oui 🙂 »

Léo : « Je vois pas les chevreuils… »

Max : « Ils ont dû aller dans le petit bois… »

Samuel : « Ils ont laissé des traces ! Regardez ! »

Empreinte de chevreuil

Poils de chevreuil

Max : « Une piste et des poils 🙂  On les prend ? »

Le chevalier : « Non Max. »

Max : « D’accord. »

Léo : « On a pas vu beaucoup de zoisos… »

Max : « On a entendu les alouettes des champs ! »

Samuel : « Elles sont énervantes ! On fait rien qu’à les entendre et on les voit pas ! »

Max : « Léo, tu nous fais l’alouette des champs s’il te plaît ? »

Léo : « Mais il y en a partout autour de nous ! »

Max : « Nos lecteurs les entendent pas ! »

Léo : « Ah oui 🙂 »

Max : « Voilà chers lecteurs ce que nous entendons. Avec quelques chants de mésanges bleues et charbonnières et quelques pinsons de-ci de-là… »

Samuel : « Le héron ! Le héron ! »

Héron cendré (Ardea cinerea, Ardéidés)

Héron cendré (Ardea cinerea, Ardéidés)

Léo : « Il va au Lac Nord ! »

Max : « On va peut-être l’y voir 🙂 »

Samuel : « On y arrive… »

Max : « Les bruants des roseaux se sauvent… »

Léo : « Vous les avez comptés ? »

Max : « 18 ! »

Samuel : « Plus trois pinsons et deux merles ! »

Léo : « Et on entend Picpic ! Vous voulez que j’imite Picpic ? »

Samuel : « Oh oui ! J’aime bien entendre Picpic ! »

Max : « Et la buse variable ? Tu sais l’imiter ? »

Samuel : « C’est parce qu’il y en a une au-dessus de nous que tu dis ça ? »

Max : « Ouiiii 🙂 »

Léo : « Oulala non ! Elle va être perturbée et je vais avoir peur qu’elle me croque ! »

Max : « En fait, il y en a trois ! »

Buse variable (Buteo buteo, Accipitridés) Juv. clair.

Buse variable (Buteo buteo, Accipitridés) ad.

Samuel : « Et au Lac, il y a pas beaucoup de zoisos… »

Léo : « J’entends des mésanges à longue queue… »

Max : « Des pinsons ! »

Samuel : « Des merles et Rougegorge… »

Léo : « Et des mésanges bleues et charbo… »

Max : « Un troglo… »

Léo : « Tiens, un grébu ! »

Samuel : « Si il est tout seul il pourra pas faire des œufs ! »

Max : « Nous verrons bien ! Bonome, tu avances un peu ! Tu traînes là ! »

Léo : « MAX ! »

Samuel : « Cousin Léo, tu sait bien que cousin Max est un plaisantin 🙂 »

Max : « Oups ! Oulala ! Le Grand Fleuve a tout débordé ! »

Léo : « Bonome, tu vas pouvoir passer ? »

Le chevalier : « Je devrais y arriver 🙂 »

Max : « Faut fotoer pour montrer ! »

Un champ…

Max : « Voilà, ben ça normalement c’est un champs. Le chemin a disparu. »

Léo : « Là-bas à droite ça a l’air d’aller. »

Le chevalier : « Alors allons-y 🙂 »

Max : « Pfff ! D’habitude on le voit même pas le Grand Fleuve ! »

Le Grand Fleuve a débordé.

Samuel : « Aujourd’hui il vient à nous 🙂 »

Max : « On sait plus où s’arrête la terre et où commence le fleuve… »

Léo : « C’est un étang au bout ou c’est encore un champ inondé ? »

Max : « Difficile à dire… »

Samuel : « C’est territoire sanglier ici ? »

Max : « Je sais pas. Territoire chevreuil plutôt. »

Samuel : « Alors c’est territoire mixte. Regardez… »

Empreinte de sanglier

Max : « Jolie empreinte… »

Léo : « Et elle a l’air fraîche. J’espère qu’ils sont pas là dans les hautes herbes les sangliers. »

Max : « Oh si ! J’aimerais bien les voir ! »

Samuel : « Moi j’ai un peu peur. Ils sont pas méchants les sangliers mais je crois qu’ils sont un peu brutaux et maladroits. Ils pourraient nous bousculer sans le faire exprès. »

Léo : « Les saules fleurissent ! »

Max : « Le printemps approche 🙂 Et si on révisait les fleurs ? »

Samuel : « Bonne idée ! »

Max : « Bonome, fotoe ! »

Chaton de fleurs mâles de saule.

Max : « Alors là, c’est un chaton de fleurs mâles. Chez le saule, il y a deux types de fleurs. Les fleurs mâles et les fleurs femelles. Les fleurs mâles portent que des étamines ! Rien d’autre. »

Léo : « Ça paraît bizarre mais c’est comme ça. »

Samuel : « Je rappelle qu’un machin est une fleur si il possède au moins une étamine ou au moins un carpelle. »

Max : « Là il y a beaucoup des étamines. »

Léo : « En fait non ! Il y a beaucoup de fleurs collées les unes aux autres et chacune de ces fleurs portent que deux étamines. Passons à la fleur femelle… »

Chaton de fleurs femelles de saule.

Max : « Vous savez ce qu’on voit ? »

Léo : « Les carpelles 🙂 »

Samuel : « Rappelons que la partie femelle de la fleur est appelée pistil. Le pistil peut être constitué d’un ou plusieurs carpelles. »

Léo : « Chaque carpelle comporte un ovaire, un style et un stigmate. »

Max : « Quelque fois tous les carpelles sont séparés. Parfois il y a des fusions… »

Léo : « Reste un problème : que voit-on ? »

Samuel : « Moi je sais pas bien la botanique et j’ai pas étudié les saules. Mais ça me paraîtrait logique que le feutrage gris corresponde aux stigmates. »

Max : « C’est une bonne hypothèse 🙂 »

Léo : « Pendant que nous vous expliquons les saules, bonome fotoe un zoiso… »

Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus, Embérizidés)

Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus, Embérizidés)

Samuel : « C’est un bruant des roseaux ! »

Max : « Vous avez compris par vous mêmes que le secteur accueille un belle population de bruants des roseaux. »

Léo : « De chaque côté de l’Étang des Fauvettes ! »

Max : « Là, nous allons nous téléporter. »

Léo : « Nous téléporter ? »

Max : « Ben oui ! Après les bruants on pas pas vu des zoisos ! Enfin, rien de particulier avec des fotos. Alors on va pas raconter ! »

Samuel : « On va pas se téléporter ! Bonome va nous tardisser ! »

Max : « 🙂 »

Léo : « Nous vous rappelons que notre cher bonome a quinze milliards d’années et qu’il a assisté à la naissance de l’Univers ! »

Samuel : « Or, seuls les Seigneurs du Temps ont quinze milliards d’années et ont assisté à la naissance de l’Univers ! »

Max : « Nous en déduisons que notre cher bonome est un Seigneur du Temps. »

Léo : « Et donc qu’il a un Tardis 🙂 »

Max : « Avec lequel il nous a tardissé au bout du Pré aux Joncs 🙂 »

Samuel : « Lors de notre précédent passage nous avions observé un petit groupe de passereaux que nous avions pas réussi à identifier en vol. »

Léo : « Même chose aujourd’hui ! Mais là, quelques individus viennent de se poser ! »

Max : « Allons-nous parvenir à les identifier ? »

Samuel : « Le suspense est insoutenable ! »

Léo : « A l’oreille il me semble que se sont des pipits ! »

Max : « Des pipits ? »

Léo : « Des pipits ! »

Samuel : « Bonome les fotoe ! »

Pipit farlouse (Anthus pratensis, Motacillidés)

Pipit farlouse (Anthus pratensis, Motacillidés)

Léo : « Se sont bien des pipits ! »

Samuel : « 18 d’un coup ! »

Max : « Et vlan les pipits ! Mais on connaît pas bien les pipits… »

Léo : « On a fait des progrès en pipits Max ! Observe l’ongle postérieur ! »

Max : « Bonome, tu peux nous montrer la foto en l’agrandissant ? »

Le chevalier : « Je peux ! »

Pipit farlouse (Anthus pratensis, Motacillidés)

Max : « L’ongle postérieur est long ! »

Léo : « Donc… »

Max : « C’est un pipit farlouse ! »

Samuel : « Il y a donc un groupe de plus de quinze individus dans le secteur situé entre le Pré aux Joncs et Le Trou ! »

Léo : « Continuons… »

Max : « Ah oui… Quand même ! »

Le Grand Fleuve…

Samuel : « Nous vous avons montré ce même champ il y a quelques semaines mais c’était pas comme ça… »

Léo : « Oui, effectivement. Cette fois le champ et la route sont entièrement sous l’eau. »

Max : « Observez bien cette foto. Nous la remettons… »

Le Grand Fleuve…

Max : « Le talus est artificiel. C’est pour la calèche électrique à grande vitesse… »

Léo : « Au delà, c’est le Royaume des Milans. Il est pas très large à cet endroit. Environ deux cents mètres avant d’arriver au Grand Fleuve. »

Max : « Sauf que là, nous sommes au bord du Grand Fleuve ! »

Samuel : « J’espère que la pluie va cesser ! C’est une catastrophe ! »

Max : « Oui. Et tout le monde s’en fiche à cause du virus… »

Léo : « C’est quand même embêtant le virus… »

Max : « Oui. Mais on peut rien y faire ! Aucun moyen d’action ! Alors il faut pas y penser. »

Samuel : « Concentrons nous sur le tarier pâtre… »

Tarier pâtre (Saxicola rubicola, Muscicapidés)

Tarier pâtre (Saxicola rubicola, Muscicapidés)

Léo : « C’est vraiment un beau zoiso. »

Max : « Dommage qu’il soit pas en plein soleil… »

Samuel : « C’est quand même surprenant d’en voir si tôt dans l’année. »

Max : « On en a déjà vu l’hiver. »

Léo : « Il y a plus de saisons mon bon monsieur 🙂 »

Max : « Nous sommes revenus en Territoire Busard… »

Samuel : « Nulle trace de Madame saint-Martin… »

Léo : « Il y a une piste là ! »

Max : « Vous reconnaissez ces empreintes ? »

Une empreinte qui nous dit rien…

Samuel : « Non. »

Léo : « Pas mieux. »

Max : « Ce sont les deux pelotes de la paume qui me perturbe. Sinon je dirais que c’est une piste de lièvre. »

Léo : « Nous enquêterons plus tard… »

Max : « On est presque retournés à notre point de départ… »

Samuel : « Bonome, tu veux bien qu’on observe les grandes aigrettes ? »

Le chevalier : « Si tu veux mon petitours. »

Max : « Apparemment les six restent dans le secteur. »

Léo : « Elles s’envolent ! »

Samuel : « Pour quelques mètres seulement ! »

Grandes aigrettes (Casmerodius albus, Ardéidés)

Grandes aigrettes (Casmerodius albus, Ardéidés)

Grandes aigrettes (Casmerodius albus, Ardéidés)

Grandes aigrettes (Casmerodius albus, Ardéidés)

Max : « Bon, on file au Grand Étang maintenant ! En route ! »

Au Grand Étang…

Max 🙂

Max : « Comme vous pouvez le voir, la situation s’est encore dégradée. Il nous est impossible d’aller plus loin puisque le Grand Fleuve a envahi le Saule Blanchet et le chemin ! »

Le saule blanchet

Léo : « Nos observations se limiterons au petit observatoire… »

Samuel : « Précisons que nous avons dû faire des détours pour venir ici puisque la route du Petit Royaume Sauvage était coupée. »

Max : « Pour cause d’inondation… »

Léo : « Nous terminerons donc ce bulletin d’informations par une foto de canards… »

Des canards 🙂

Samuel : « Pardonnez la piètre qualité de cette foto. Elle a été prise au super-méga-zoom malgré le mauvais temps tout gris. »

Léo : « Puisque ces canards sont tout la-bas sur la berge d’en face. »

Max : « Qui voyez-vous ? »

Samuel : « Des pilets, des morillons, une sarcelle d’hiver mâle, un morillon mâle et un siffleur mâle. »

Max : « Tout ça en une seule foto 🙂 »

Léo : « Les canards sont copains entre eux 🙂 »

Max : « C’est sur cette bonne nouvelle que nous mettons un terme à cette édition. »

Léo : « Nous espérons que vous avez passé un bon moment en notre compagnie. »

Samuel : « Et nous vous disons : à bientôt ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.