21 Février, An VII – Suivez la piste !

Vendredi 21 Février, An VII

Max : « Bonjour à tous ! »

Léo : « Si vous êtes là c’est que vous avez suivi la piste ! »

Samuel : « Et vous avez eu bien raison 🙂 »

Max : « Aujourd’hui le programme est pas très original : Royaume des Fauvettes, Le Trou et le Royaume des Milans. »

Léo : « Parce que lors de notre dernier bulletin d’informations nous vous avons dit que le Royaume des Milans devait être inondé lui aussi. »

Samuel : « Mais on était pas allés voir. C’est pas très professionnel. »

Max : « Nous sommes donc allés enquêter sur place 🙂 »

Léo : « On vous raconte ça ! »

Samuel : « Au Lac Nord… »

Max : « Encore un lac qui est pas un lac mais un étang ! »

Samuel : « Oui cousin Max mais j’y peux rien moi ! Cet étang s’appelle le Lac Nord. C’est comme ça ! »

Léo : « Continue petit Sam ! »

Samuel : « Au Lac Nord il y avait pas grand monde. Quelques foulques et je sais plus qui. »

Max : « Mais sur le chemin un peu plus loin on a rencontré toute une troupe de bruants des roseaux ! »

Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus, Embérizidés)
Bruants des roseaux (Emberiza schoeniclus, Embérizidés)

Léo : « Ils étaient encore là au retour. On en a compté 20 à l’aller et 32 au retour ! »

Max : « 32 bruants des roseaux d’un coup ! »

Samuel : « Ensuite nous sommes allés voir si il était possible de faire le tour de l’Étang des Fauvettes. »

Léo : « Le chemin était boueux mais praticable. »

Max : « Ce qu’il y a de bien avec les chemins boueux c’est qu’ils conservent les traces des zanimos qui passent. »

Léo : « Comme là… »

Empreintes de chevreuil européen (Capreola capreola, Cervidés)

Samuel : « Que voyons-nous ? Disons qu’il y a deux sabots légèrement divergents. »

Léo : « Deux doigts seulement sont visibles. Il y a un nombre pair de doigts. C’est donc une empreinte d’Artiodactyles. »

Max : « Si tu fais le grékancien je te ploufe ! »

Léo : « Oui Maxou 🙂 »

Samuel : « Chez les Artiodactyles le pouce, ou doigt 1, existe plus. En général le zanimo marche sur ses doigts 3 et 4 dont l’extrémité est entourée d’une griffe transformée en sabot ou onglon. »

Léo : « Les doigts 2 et 5 sont réduits et touchent pas toujours le sol. Ça dépend de l’allure. »

Max : « Ce sont les gardes chez les sangliers ou les os chez les autres. »

Samuel : « Là, on a pas vu des gardes. Aucune ! »

Léo : « On a pas dit mais quand on voit deux traces comme ça on parle de pince. Là, la pince est légèrement tournée vers l’extérieur ce qui laisse penser qu’il s’agit d’un pied antérieur. Comme il y a pas de garde on sait que ce zanimo marchait au pas. »

Max : « Et nous supposons que c’est une empreinte de chevreuil européen. »

Léo : « On aurait dû étudier un peu mieux mais on y a pas pensé sur le moment. »

Samuel : « Nous ferons mieux la prochaine fois. »

Max : « En réalité on a été distraits par cette autre empreinte. »

Une empreinte qui nous chiffonne

Léo : « Celle là nous chiffonne un peu… »

Max : « On pensait qu’on pourrait l’étudier à partir de la foto mais ça aurait été mieux de faire sur place. »

Samuel : « On va faire de notre mieux pour la comprendre. »

Léo : « Parce que là, pour le moment, on sait pas du tout à qui elle est… »

Max : « On voit bien trois doigts munis de griffes. »

Léo : « Fais attention Maxou. Tu mélanges l’observation, le fait, avec son interprétation. Ce qu’on voit c’est la trace, pas le doigt. »

Max : « Léo et sa précision… Mais tu as raison. »

Samuel : « A droite il y a la trace d’un quatrième doigt. »

Max : « Bien vu petit Sam ! »

Léo : « Je peux proposer une hypothèse ? »

Max : « Bien sûr Léo. »

Léo : « C’est vraiment qu’une hypothèse… Ça pourrait être un hérisson. »

Max : « C’est possible… La prochaine fois on regardera mieux sur le terrain. »

Samuel : « A ce qu’il parait c’est possible de faire des moulages avec du plâtre. »

Max : « Je suis pas sûr que bonome soit enthousiaste à l’idée de se promener avec le matériel de moulage dans son sacado… »

Léo : « On lui demandera quand même 🙂 »

Max : « Pour le moment, reprenons notre compte rendu. Nous arrivions à l’Étang des Fauvettes… »

L’Étang du Royaume des FAuvettes

Léo : « C’est calme… »

Samuel : « C’est très beau aussi 🙂 »

Max : « Pas de zoisos exceptionnels. A part une aigrette garzette aperçue au loin… »

Samuel : « Des foulques, des mouettes, des grébus, des grébous… »

Léo : « Encore des bruants des roseaux… »

Max : « Et un couple de troglos ! »

Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes, Troglodytidés)

Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes, Troglodytidés)

Max : « Ce sont deux fotos du même individu. L’autre s’est caché dès qu’il nous a vus. »

Samuel : « Et puis on a vu un accenteur mouchet ! »

Accenteur mouchet (Prunella modularis, Prunellidés)

Léo : « On en voit pas souvent. »

Samuel : « Cousin Léo, tu sais l’imiter je suppose. »

Léo : « Oui, son chant est pas très compliqué. Il se reconnaît bien en plus. »

Samuel : « Tu nous le fais s’il te plaît ? »

Léo : « D’accord 🙂 »

Max : « Merci Léo 🙂 Après ça on a eu une bien belle surprise ! »

Grande tortue (Nymphalis polychloros, Nymphalidés)

Grande tortue (Nymphalis polychloros, Nymphalidés)

Léo : « Le premier papillon de l’année ! »

Max : « Et la première difficulté d’identification ! »

Samuel : « Bonome hésitait entre la petite tortue et la grande tortue. »

Max : « Après un examen attentif il a opté pour la grande tortue. »

Léo : « Mais quand on a rentré la donnée dans Faune IDF il y a eu une alerte ! »

Max : « A cause que c’est trop tôt dans l’année ! »

Léo : « Toutefois l’observation et la détermination ont été validées 🙂 »

Samuel : « Il est trop fort bonome 🙂 »

Max : « Une grande tortue le 21 février ! Pfff ! Il y a plus de saisons ! »

Léo : « En scientifique la grande tortue s’appelle Nymphalis polychloros et c’est un Nymphalidé. »

Samuel : « Il y a qu’une seule génération par an. L’espèce hiberne sous forme adulte. »

Max : « La sortie d’hibernation se fait en Mars, voire aux beaux jours de Février. La reproduction se fait vers Juin-Juillet. »

Léo : « Et on peut voir des grandes tortues jusqu’en Novembre. »

Max : « On en avait déjà vu des grandes tortues ? »

Léo : « Je me souviens plus… »

Samuel : « Ça devient difficile de tout retenir… »

Max : « En rebroussant chemin pour poursuivre notre inspection nous sommes tombés nez à nez avec une nouvelle empreinte. »

Léo : « Dont nous avons encore négligé l’étude attentive… »

Samuel : « Mais bon, on apprend de ses erreurs. Maintenant on sait qu’il faut bien étudier les empreintes sur place avant de fotoer. »

Max : « Là, on est pas sûrs. On a publié avec une description et on attend une éventuelle correction… »

Léo : « Que voyons-nous ? »

Empreinte de blaireau européen (Meles meles, Mustélidés)

Samuel : « Une seule empreinte bien visible. Elle mesure environ 5 cm de long sur 4 de large. On y distingue une grande pelote palmaire réniforme et cinq pelotes digitales presque alignées. Seulement deux griffes visibles. »

Max : « Et ça, ça nous fait penser à une empreinte de blaireau européen. »

Samuel : « Meles meles, Mustélidés. »

Léo : « Mais on est pas sûrs… D’un autre côté on a pas d’autre hypothèse… »

Max : « On verra bien… »

Samuel : « Ça veut dire qu’il y a des blaireaux ici. »

Max : « Oui petit Sam 🙂 Nous reviendrons enquêter 🙂 »

Léo : « Ensuite nous avons continué notre route vers le Trou. On vous l’a pas montré dans l’article sur les inondations. Voici une foto… »

Le Trou

Max : « Contrairement à ce que nous vous avons dit, il est pas entouré d’une levée de terre. Il est enfoncé. »

Léo : « Nous pensons qu’il est entièrement artificiel. »

Max : « Encore une fois, pas de zoisos exceptionnels mais encore des empreintes. »

Samuel : « Carrément une piste ! »

Max : « Suivons la pour chercher une belle empreinte… Là voilà ! »

Empreinte de sanglier (Sus scrofa, Suidés)

Empreinte de sanglier (Sus scrofa, Suidés)

Samuel : « Encore un Artiodactyle ! »

Max : « Et là, les gardes sont nettement visibles ! »

Léo : « Elles sont situées sur les côtés ce qui donne à l’empreinte une forme trapézoïdale. »

Samuel : « Nous sommes clairement en présence d’une empreinte de sanglier. »

Max : « Sur une piste de sangliers. Rhooo ! »

Léo : « Ça fait un peu peur quand même ! »

Max : « Ben oui ! Oulala ! Surtout qu’il y en a plusieurs ! »

Samuel : « Quelques pas plus loin eûmes la preuve de la présence de sangliers… »

Max : « Ah bah oui ! »

Traces de passage de sanglier

Léo : « Vous reconnaissez ? »

Samuel : « Les sangliers sont omnivores. Ils leur arrivent souvent de retourner le sol à la recherche de nourriture : des vers, des petits mammifères, des racines, des tubercules… »

Max : « Pour retourner la terre ils utilisent leur groin renforcé par du cartilage. »

Léo : « On parle de boutoir. »

Samuel : « On est vraiment en territoire sanglier là 🙂 »

Léo : « A mon avis ils sont passés ce matin tôt. »

Max : « Continuons à avancer. Nous arrivons au Pré aux Joncs. »

Samuel : « Inutile de vous dire qu’il est un peu humide 🙂 »

Le Pré aux Joncs

Max : « Il accueille des cygnes tuberculés. »

Léo : « On en a compté treize cette fois ! »

Samuel : « Et elle 🙂 »

Oie cendrée (Anser anser, Anseridés)

Oie cendrée (Anser anser, Anseridés)

Max : « Une oie cendrée 🙂 »

Léo : « C’est pas tous les jours qu’on en voit 🙂 »

Max : « Et puis il y avait des Laridés. Des centaines de Laridés. Notre cher Léo a voulu juméler mais ils se sont envolés au moment où on s’installait… »

Un envol de Laridés 1
Un envol de Laridés 2

Léo : « Au moins trois goélands bruns se sont glissés parmi les mouettes qui rigolent. Saurez-vous les retrouver ? »

Max : « 🙂 »

Samuel : « Puis on a trouvé cette piste… »

Une coulée
Une coulée

Max : « Parfois on dit une coulée. C’est quand les zanimos passent tous au même endroit. Ça fait comme un chemin. »

Samuel : « Dans cette coulée il y avait surtout des empreintes de sangliers. »

Léo : « Mais ça m’étonnerait pas que d’autres zanimos passent par là. »

Max : « Nous, on a pas suivi la piste. C’était trop boueux 🙂 »

Samuel : « Bonome a continué son chemin jusqu’au Royaume des Milans. »

Max : « Pas tout à fait quand même. »

Samuel : « Il a quand même bien cavalé 🙂 »

Léo : « Nous avons fait une pause passereaux 🙂 »

Max : « Mais on a pas des fotos. Il y avait des mésanges bleues, des charbonnières, des longues queues… »

Samuel : « Et des roitelets ! Mais ils se cachaient ! »

Léo : « Par contre, le tarier pâtre a bien voulu nous attendre. »

Tarier pâtre (Saxicola rubicola, Muscicapidés)

Max : « Le grimpereau aussi ! »

Léo : « Il passait d’arbre en arbre en nous suivant ! »

Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla, Certhiidés)

Samuel : « Puis il s’est montré comme ça ! »

Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla, Certhiidés)

Max : « Voilà… Bon, ensuite il fallait retourner à notre monture… »

Léo : « Bonome était un peu fatigué quand même. »

Samuel : « On vous raconte pas le retour. Disons juste qu’on a croisé une buse variable. »

Buse variable (Buteo buteo, Accipitridés)

Buse variable (Buteo buteo, Accipitridés)

Max : « Et les bruants des roseaux 🙂 »

Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus, Embérizidés)

Léo : « Nous vous remercions d’avoir suivi la piste 🙂 »

Samuel : « Si vous aimez enquêter sur le terrain pour savoir qui est le zanimo qui est passé par là, voici un peu de lecture… »

Vestigia, traces et empreintes animales

Max : « Nous, on va encore étudier pour devenir de bons pisteurs. »

Léo : « Ah oui ! On vous avez annoncé il y a quelques temps que nous irions en Normandie. »

Samuel : « Ben on y est pas allés. »

Max : « Ben non ! Avec les tempêtes ! Ciara, Dennis… »

Léo : « Et la pluie ! »

Samuel : « Bonome a préféré rester chez nous. »

Max : « Et on regrette pas du tout ! »

Léo : « Les moyen-ducs, les pelotes, les amphibiens, les empreintes… »

Max : « Plus des tas de zoisos ! »

Léo : « On s’est régalés 🙂 »

Samuel : « En conclusion, nous pouvons dire que ce furent de bonnes vacances riches en observations naturalistes ! »

Léo : « Qui sont pas encore tout à fait terminées 🙂 »

Max : « Amis lecteurs nous vous disons : »

Samuel : « A bientôt ! »

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « 21 Février, An VII – Suivez la piste ! »

  1. Bonjour Marek 🙂
    On se demandait justement comment vous alliez Teddy et toi 🙂 On est bien contents d’avoir de vos nouvelles 🙂
    De quels enregistrements audios parles-tu ? Ceux de mon blog ? On va vérifier tout ça mais ça nous aiderait bien si tu disais lesquels fonctionnent pas.
    A bientôt Marek et gratouillis à Teddy 🙂

  2. Je les lis tous, même si je laisse pas de commentaires à chaque fois…

    Au fait teddy se porte bien, il joue bien, il mange bien, il voit des gros oiseaux qui apparemment s’appelle des poules 😀 et depuis la fenêtre quand il fait trop froid pour sortir il écoute les zoisos, on les entend très bien.

    Mais j’arrive pas à activer les enregistrements audio :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.