Novembre (4 et 5)

Max : « Bonjour à tous ! »

Léo : « En direct différé pour notre bulletin d’information ! »

Samuel : « Avec encore une fois un peu de retard. »

Max : « Inutile de vous dire que nous sommes très occupés et que bonome l’est aussi. »

Léo : « Pour gagner du temps nous allons regrouper toutes nos inspections de la fin novembre. »

Samuel : « Le programme est donc chargé. »

Max : « Surtout que nous avons eu de belles surprises 🙂 »

Léo : « Commençons par le samedi 23 novembre et le Marais. »

23 Novembre, Le Marais…

Max : « Depuis quelque temps les butors étoilés sont de retour. »

Léo : « Il y en a quelques uns signalés dans Faune IDF avec de belles fotos. »

Samuel : « Mais c’est pas dans notre secteur. »

Max : « Bonome en a déjà vu lui, au Marais, et depuis quelques jours, il se demande si les butors sont pas revenus dans ce Royaume. »

Léo : « Alors comme il voulait faire une petite sortie il a décidé d’aller voir. »

Samuel : « Ça nous donnerait aussi l’occasion de relever les colliers des bernaches. »

Max : « Bon, on peut vous le dire tout de suite, il y avait pas de butors. »

Léo : « Mais nous avons négocié le droit à l’utilisation des vieilles fotos de bonome. Regardez, c’est le butor étoilé. »

Butor étoilé, Botauris stellaris, Ardéidés

Samuel : « Rholala ! »

Max : « On le verra peut-être un jour dans notre secteur. »

Léo : « On vous montre les colliers des bernaches aussi. »

Max : « C’est le service technique de l’aviation civile qui a demandé à poser ces colliers pour faire des études sur les déplacements des bernaches du Canada. Pour savoir où elles vont et éviter les collisions avec les moteurs des avions. »

Léo : « Alors nous, on enquête et on envoie nos observations. »

Samuel : « Ce jour là nous avons vu 18 bernaches du Canada avec des colliers. On a noté tous les numéros et on a envoyé un pigeon électronique à la dame des avions. »

Max : « Il y avait 58 bernaches du Canada au total. Mais c’est normal qu’il y ait des bernaches au Royaume des Bernaches 🙂 »

Léo : « Elles sont pas toutes baguées. Il y en a 50 de baguées. Les numéros vont de F001 à F050. »

Samuel : « On en connaît quelques unes. Ici, au Royaume des Bernaches, mais aussi au Lac de Sévigné. »

Max : « Certaines ont été vues dans la Capitale. »

Léo : « J’espère qu’on aura les résultats de l’étude. »

Samuel : « Ben oui ! On contribue nous ! »

Max : « Bon, passons aux quelques zoisos que nous avons pu rencontrer lors de cette petite sortie butorienne. »

Léo : « Ça se dit ça ? »

Max : « En petitoursien du nord ça se dit. Au sud je sais pas. »

Léo : « 🙂 »

Samuel : « Il y a eu les chardonnerets rigolos. Ce sont eux qui nous ont accueillis. »

Chardonneret élégant, Carduelis carduelis, Fringillidés

Max : « On en voit surtout en automne et en hiver des chardonnerets rigolos. C’est étrange… »

Léo : « Puis il y a eu le couple de tourterelles turques… »

Tourterelle turque, Sterptopelia decaocto, Columbidés

Max : « Et une grive litorne ! »

Grive litorne, Turdus pilaris, Turdidés

Max : « Elle a eu du succès sur Faune IDF cette foto. Pourtant c’est pas rare les litornes… A ce jour, 32 clics et 5 fois favorite 🙂 »

Samuel : « C’est déjà beaucoup 5 fois favorite… »

Léo : « On s’en fiche ! Après, on a vu picpic ! »

Max : « Il se nourrissait dans l’herbe puis quand il nous a vus il est allé se percher sur un tronc. »

Picpic, Picus viridis, Picidés

Picpic, Picus viridis, Picidés

Picpic, Picus viridis, Picidés

Picpic, Picus viridis, Picidés

Samuel : « Picpic, il est bien camouflé quand il est sur l’herbe. Et en automne, on peut confondre sa tache rouge avec une feuille morte. »

Samuel : « Observez bien sa moustache. Vous voyez le rouge ? Oui ? Alors vous savez que c’est un mâle. C’est monsieur Picpic. Madame a la moustache noire. »

Léo : « Qui on a vu ensuite ? »

Max : « On est allés de l’autre côté du Marais et il y avait des mésanges et des accenteurs mouchets. »

Samuel : « Celui-ci est rigolo 🙂 »

Accenteur mouchet, Prunella modularis, Prunellidés

Max : « On dirait qu’il a des cernes 🙂 »

Léo : « Et il y avait des merles noirs aussi. Comme ce jeune mâle… »

Merle noir, Turdus merula, Turdidés

Samuel : « Pour terminer avec le Marais il nous faut signaler une bécassine des marais qui dormait au bord de l’eau, le bec sous l’aile. »

Bécassine des marais, Gallinago gallinago; Scolopacidés

Max : « Il y en a pas beaucoup des bécassines des marais. Aucune au Grand Étang, aucune au Petit Royaume Sauvage. Ici il y en a qu’une seule… »

Léo : « Elles vont arriver Maxou. »

Max : « Ben j’espère ! »

Samuel : « Passons au Royaume des Bernaches. Nous avons fait un tour rapide de l’étang. »

Max : « Vous vous souvenez peut-être des ouettes d’Egypte. A la fin des grandes vacances elles étaient deux. Lors de notre dernier passage il y en avait qu’une et elle avait l’air inquiète.. Et bien bonne nouvelle ! Elle a des amies ! »

Ouette d’Égypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Ouette d’Égypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Léo : « Elles sont trois les ouettes d’Égypte 🙂 »

Samuel : « Je sais pas si c’est une bonne nouvelle. Elles gagnent de plus en plus de terrain en progressant vers l’ouest. Nous en connaissions au Grand Étang et maintenant il y en a ici. Elles avancent. Et si elles sont trois, elles pourraient se reproduire. »

Max : « Tu as raison petit Sam. Il faut savoir que les ouettes sont plutôt agressives et elles peuvent détruire les couvées des autres espèces liées à l’eau. »

Léo : « Nous continuerons à vous tenir au courant… »

Max : « Lors du tour de l’étang nous rencontrâmes également des mésanges à longue queue. »

Mésange à longue queue, Aegithalos caudatus, Aegithalidés

Léo : « Et puis un lapin de garenne. »

LApin de garenne, Oryctolagus cunniculus, Léporidés

Max : « Il avait l’air puni. »

Samuel : « Vous m’avez bien fait rigoler quand vous m’avez demandé pourquoi je l’avais envoyé au coin 🙂 »

Max : « Ben oui ! Quand tu te fâches tu veux toujours nous envoyer au coin ! »

Léo : « Alors quand on a vu ce lapin puni… »

Max : « On s’est demandé ce qu’il avait fait pour que tu le mettes au coin 🙂 »

Léo : « Bon, l’inspection semblait terminée. Il y avait pas de butor et nous avions les numéros des bernaches du Canada. »

Samuel : « Et bonome avait bien évidemment pas envie de rentrer. »

Max : « Alors il nous a emmenés au Grand Étang. Après tout, avec le soleil qui se couche tôt, on pourrait pas y rester longtemps… »

Samedi 23 Novembre, Le Grand Étang…

Max : « On été à peine arrivés que vlan ! Une surprise ! »

Léo : « Rhooo oui ! »

Samuel : « Voyez par vous-mêmes… »

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Max : « Vous le reconnaissez ? Mais si ! On vous en a parlé ! »

Léo : « Anatidé, Mergini avec une délimitation nette du roux au niveau du cou ! »

Samuel : « Ben… C’est un harle bièvre ! Mergus merganser ! »

Max : « Quand même ! »

Léo : « Troisième espèce de harles en trois semaines ! »

Max : « Et vlan les harles ! »

Samuel : « Harle piette : vu ! Harle huppé : vu ! Harle bièvre : vu ! »

Max : « Harle édavidson : pas vu ! »

Léo : « Mais t’es vraiment trop bête toi ! »

Samuel : « Mais c’est rigolo ! »

Max : « Ben oui. Je suis rigolo MOI ! »

Léo : « Mouai… Les harles bièvres sont pas restés justes là. Ils sont allés là-bas aussi. »

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Samuel : « Comme les harles étaient loin nous avons demandé à notre cher chevalier à longues pattes de nous emmener au Grand Observatoire. »

Max : « Mais on y a rien vu du tout. »

Léo : « Pas vrai ! Il y avait les zoisos habituels ! »

Samuel : « Les foulques, les morillons, les milouins, les grébus, les grébous, les pouillots véloces… »

Léo : « Une bonne vingtaine d’espèces ! »

Max : « Mais rien d’exceptionnel. Et pas de belles fotos ! Alors on est retournés Là Où Le Soleil Se Couche en quelques enjambées. »

Samuel : « Les harles bièvres étaient revenus tout près ! »

Max : « Nous avons pu vérifier que ce sont bien des ploufeurs 🙂 »

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Léo : « Puis, après les avoir bien observés, nous sommes rentrés chez nous avec le sourire aux lèvres. »

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés
Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Samuel : « On avait hâte de revenir mais on a bien dormi quand même. »

Dimanche 24 Novembre, le Petit Marais…

Max : « Au réveil bonome a vu qu’il faisait beau. Alors il a décidé de prendre le temps d’aller inspecter. Il corrigerait les copies en nocturne. »

Léo : « Direction Le Petit Marais pour essayer voir les panures à moustaches. »

Samuel : « On les a encore pas trouvées… »

Max : « Qui avons-nous vu ? »

Léo : « D’étranges morillons… »

Fuligule morillon, Aythya fuligula, Anatidés

Fuligule morillon, Aythya fuligula, Anatidés

Max : « On vous a parlé du phénotype il me semble. Encore un phénotype morillonien ! »

Léo : « Un anneau blanc à la base du bec. »

Samuel : « Un instant nous avons cru que c’était des fuligules milouinans. »

Max : « Mais non. Zutalor ! Les milouinans sont plus grands, avec la tête pas pareille. »

Léo : « Là, ce sont bien des femelles morillons. »

Samuel : « On va pas vous dire tous les zoisos que nous avons vus. Nous signalerons seulement cet écureuil roux. »

Écureuil roux, Sciurus vulgaris, Sciuridés

Max : « L’écureuil roux est pas un zoiso petit Sam ! »

Samuel : « Ben je sais ! C’est un Mammifère ! »

Léo : « Ce sont tous des Tétrapodes. »

Max : « Léo, je propose que nous fassions pas un bulletin trop long aujourd’hui. »

Léo : « D’accord 🙂 Moi aussi je suis pressé de faire le prochain ! »

Samuel : « Rholala oui ! »

Max : « On vous dit rien. Vous verrez 🙂 »

Léo : « Allez, passons au Petit Royaume Sauvage… »

Dimanche 24 Novembre, le Petit Royaume Sauvage…

Max : « Ben oui. Bonome voulait pas rentrer. On savait bien qu’on retournerait au Grand Étang pour les harles. Et comme le Petit Royaume est sur le chemin, une halte s’imposait. »

Léo : « Comme vous le voyez, le niveau d’eau remonte un peu. »

Le Refuge du Pré

Samuel : « Tout au loin, il y avait des sarcelles d’hiver. Des tas de sarcelles d’hiver 🙂 »

Sarcelle d’hiver, Anas crecca, Anatidés & grande aigrette, Casmerodius albus, Ardéidés

Max : « Ça donne un peu l’impression que la grande aigrette les surveillait 🙂 »

Léo : « Nous avons consciencieusement noté tous les zoisos que nous avons contactés. »

Samuel : « C’est comme ça qu’il faut dire 🙂 On dit contacter une espèce. »

Max : « Ça veut dire qu’on l’a vue ou entendue. »

Léo : « Toute communauté a un langage qui lui est propre. »

Samuel : « Ça agace bonome 🙂 Il aime pas les communautés, leur vocable, leurs rites… »

Max : « Petit Sam, pour qui vas-tu faire passer notre cher bonome ! »

Léo : « On s’en fiche de ça ! Nous avons tout noté et tout publié en rentrant. Allons au Grand Étang. »

Max : « On y va ! »

Le Petit Royaume Sauvage

Dimanche 24 Novembre, le Grand Étang…

La petite île de Là Où Le Soleil Se Couche

Max : « Vous avez reconnu la petite île de Là Où Le Soleil Se Couche. »

Léo : « Avec l’arbre coupé au bord de l’eau. Celui au tout premier plan, en bas de la foto. »

Samuel : « On vous avait dit qu’on en reparlerait. »

Max : « C’est le perchoir préféré de Martine. »

Léo : « Elle nous a fait un festival Martine 🙂 »

Martine, Alcedo atthis, Alcédinidés

Martine, Alcedo atthis, Alcédinidés

Martine, Alcedo atthis, Alcédinidés

Martine, Alcedo atthis, Alcédinidés

Martine, Alcedo atthis, Alcédinidés

Martine, Alcedo atthis, Alcédinidés
Martine, Alcedo atthis, Alcédinidés

Samuel : « Et encore ! On vous a pas montré toutes les fotos ! »

Max : « Nous, on s’en lasse pas. »

Léo : « Puis les harles bièvres sont arrivés. »

Harles bièvres, Mergus merganser, Anatidés

Harles bièvres, Mergus merganser, Anatidés

Samuel : « Vous vous rendez compte de la chance qu’on a ? Des piettes, des huppés et maintenant des bièvres ! »

Max : « C’est pas tout le monde qui a vu trois espèces de harles en trois semaines ! »

Léo : « Surtout dans notre région. »

Max : « Puis rougegorge est passé nous voir. »

Rougegorge, Erithacus rubecula, Muscicapidés

Rougegorge, Erithacus rubecula, Muscicapidés

Samuel : « Je crois qu’il voulait prendre de nos nouvelles. »

Max : « Inutile de vous dire qu’ensuite nous sommes allés au Grand Observatoire. »

Léo : « On vous montre le paysage. C’est pour montrer le niveau d’eau. »

Le Grand Étang, le détroit

Samuel : « Observez bien. Surtout dans le coin en haut à droite. »

Max : « Je vois où tu veux en venir petit Sam 🙂 Mais c’est pas pour maintenant. »

Samuel : « Je sais cousin Max. C’est tout à la fin de l’article. Mais je préviens déjà. »

Léo : « On vous remontrera tout à l’heure. Pour le moment, il se passe rien alors on retourne au premier observatoire. Venez. »

Max : « En chemin, bonome s’est arrêté. Il avait vu quelque chose dans ce bosquet d’arbre. »

Le bosquet d’arbres du Saule Blanchet

Samuel : « C’est au Saule Blanchet mais on a publié au Grand Étang. »

Max : « Vous voyez quelque chose vous ? Ben non, il y a que superzieux qui peut voir un zoiso en plein repas sur cette foto. »

Léo : « Heureusement qu’il y a le super-méga-zoom 🙂 »

Crécerelle femelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Crécerelle femelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Crécerelle femelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Crécerelle femelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Max : « C’est madame Crécerelle qui mange 🙂 »

Léo : « Ce qui m’embête c’est qu’elle est peut-être en train de dévorer notre copain le mulot sylvestre. »

Max : « C’est comme ça la nature Léo. »

Samuel : « Bonome, tu pourrais filmer ? »

Le chevalier : « Je peux ! »

Léo : « Elle est bien en train de manger un mulot. Zutalor ! »

Max : « Léo, tu sais bien que c’est une règle de la nature : manger et être mangé. On y peut rien. »

Léo : « Je sais Maxou. D’un côté je me réjouis que madame Crécerelle ait quelque chose dans son assiette. D’un autre côté ça m’attriste que ce soit notre copain mulot… »

Samuel : « Comme je te comprends cousin Léo. »

Max : « Bon, continuons notre chemin. Bonome, en route ! »

Léo : « Quand on est arrivés, on a revu les mêmes zoisos. »

Samuel : « Martine regardait avec envie le poisson de grébou. »

Martine lorgne sur le poisson de Grébou

Martine lorgne sur le poisson de Grébou

Max : « On a cru qu’elle allait le lui chiper ! »

Léo : « On l’aurait grondée ! Il faut pas chiper le manger des autres ! Ça se fait pas ! »

Samuel : « Cousin Léo, toi qui aimes tant les Laridés, tu devrais savoir que les goélands et les mouettes sont kleptoparasites ! »

Léo : « Je sais petit Sam, je sais… »

Max : « Rougegorge est revenu nous voir. »

Rougegorge, Erithacus rubecula, Muscicapidés

Samuel : « Il y en a beaucoup des rougegorges. Ils sont revenus de migrations. »

Max : « Ils passent l’hiver ici. »

Léo : « On en entend un le matin depuis notre cabane. »

Max : « Pour prolonger l’inspection le plus possible on a demandé à bonome de fotoer les harles. De tout mitrailler pour être sûrs d’avoir une belle foto à vous montrer. Mais vous connaissez bonome maintenant. Il trouve que ses fotos sont pas terribles. »

Léo : « On s’en fiche de ce qu’il pense. Nous on les aime bien ces fotos. »

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Harle bièvre, Mergus merganser, Anatidés

Max : « Voilà pour ce long week end riche en belles rencontres. »

Samuel : « C’est quoi maintenant ? »

Max : « Vendredi 29. »

Léo : « Ah oui ! »

Vendredi 29 Novembre, la schola… 

Max : « Je me souviens plus si on vous a parlé des goélands de la schola. »

Léo : « Depuis plusieurs mois il y a huit goélands qui habitent pas loin de la schola. On a pas trouvé où exactement. »

Samuel : « On les voit et on les entend presque tous les jours d’école. »

Max : « Même que bonome fait parfois taire ses élèves pour les écouter. »

Léo : « Et puis, un jour il y a pas longtemps, un monsieur de Faune IDF les a publiés : 8 goélands argentés. »

Max : « Et là, ce fut le drame ! Bonome a voulu aller tout au fond de son lit pour plus jamais en sortir. »

Léo : « Il avait jamais vraiment regardé ces goélands. Ici, on voit souvent des leucophées alors il pensait que c’était des leuco. »

Max : « Et voilà qu’il découvre que ce sont des argentés. »

Léo : « Vous voyez le drame ? »

Max : « Du coup, maintenant, on va les publier au moins une fois pas semaine pour dire si ils sont toujours là. »

Samuel : « Et puis on a des fotos ! »

Goéland argenté, Larus argentatus, Laridés

Goéland argenté, Larus argentatus, Laridés

Max : « Voilà pour les goélands argentés de la schola. »

Léo : « Nous pouvons terminer ce bulletin d’information avec le samedi 30 Novembre. »

Samedi 30 Novembre, Royaumes des Milans, des Fauvettes et Grand Etang…

Pinson des arbres, Fringilla coelebs, Fringillidés

Max : « Pour changer un peu, bonome avait décidé de tout marcher depuis le Royaume des Milans à celui des Fauvettes. »

Léo : « C’est une longue balade. Surtout qu’il faut faire le retour après. »

Samuel : « Pour gagner du temps je vous annonce qu’on était un peu déçus. »

Max : « C’est vrai qu’à part les canards siffleurs, on a rien vu de rare. »

Canard siffleur mâle, Anas penelope, Anatidés

Canard siffleur, Anas penelope, Anatidés

Canard siffleur, Anas penelope, Anatidés

Léo : « Les canards siffleurs c’était au Trou. C’est la première fois qu’on en voyait là. »

Max : « Comme les deux aigrettes garzettes de l’étang du Royaume des Fauvettes. »

Samuel : « Au Lac Nord on a presque rien vu ! »

Max : « Mais c’est un bel endroit. »

Le Lac Nord

Le Lac Nord

Léo : « Heureusement que la buse variable est passée dire bonjour sinon on se serait presque ennuyés. »

Buse variable, Buteo buteo, Accipitridés

Max : « Pareil à l’étang du Royaume des Fauvettes. »

Samuel : « Bonome vérifiait une dernière fois qu’il y avait pas un zoiso rare sur l’étang quand il a reçu un pigeon-express d’Antoine. Il voulait savoir si on irait au Grand Étang. »

Max : « Bonome a accepté la proposition. »

Léo : « Il a tout cavalé jusqu’à notre monture et zou ! Au Grand Étang ! »

Samedi 30 Novembre, le Grand Étang…

Max : « Les harles étaient plus là. »

Léo : « Et Martine devait être occupée. Elle a juste fait un passage mais rapidement. Elle a dédaigné son nouveau perchoir. »

Samuel : « Alors on a rejoint Antoine au Grand observatoire. »

Max : « Antoine, il compte tous les zoisos avec sa longue-vue. Un par un. Et il vérifie qu’il y a pas un zoiso rare. »

Léo : « Là, il y avait quatre autres observateurs qui étaient là depuis un moment. Nous on observait l’aigrette garzette. »

Aigrette garzette, Egretta garzetta, Ardéidés

Max : « Et puis d’un coup, Antoine a demandé si personne avait vu de limicole bizarre. »

Léo : « Personne a répondu. »

Max : « Et il a enchainé : ‘Non parce qu’il y a une barge à queue noire là-bas‘. »

Samuel : « Une barge à queue noire ! Il avait trouvé une barge à queue noire ! »

Léo : « Il est trop fort Antoine ! »

Max : « Surtout qu’elle était loin. Vous vous souvenez de l’endroit que petit Sam vous avait indiqué ? On vous remontre. »

Cherchez bien : il y a une barge à queue noire tout là-bas 🙂

Léo : « Sur la berge dans le coin à droite. Et ben là, il y a une barge à queue noire. »

Max : « On vous montre ce que ça donne au super-méga-zoom par temps gris. »

Barge à queue noire, Limosa limosa, Scolopacidés

Samuel : « C’est sûr que c’est pas la plus belle foto du monde. Je vous l’accorde. Mais vous avez vu la distance. »

Léo : « On reconnaît bien la barge à queue noire. Queue noire, bec rouge à la base, noir vers la pointe, croupion blanc, plumage gris relativement uniforme. »

Max : « D’autres fotos… »

Barge à queue noire, Limosa limosa, Scolopacidés

Barge à queue noire, Limosa limosa, Scolopacidés

Samuel : « Bravo Antoine ! Bravo ! »

Max : « 160ème espèce de l’année pour nous 🙂 »

Léo : « On allait partir quand on l’a vu ! Il courait dans l’observatoire le long du mur. Même qu’à un moment il s’est caché entre les pieds d’un observateur ! »

Samuel : « Bonome a eu peur qu’il se fasse crabouiller par inadvertance alors il lui a dit de sortir en vitesse ! »

Mulot sylvestre, Apodemus sylvatica, Muridés

Léo : « Notre copain mulot sylvestre ! »

Max : « Il s’est pas fait dévorer finalement ! »

Samuel : « Ça c’est une bonne nouvelle ! »

Léo : « Mais il a quand même pas voulu qu’on l’adopte. »

Max : « Bien, il me semble que nous avons fait le tour de nos inspections de la fin Novembre. »

Samuel : « Je propose que nous arrêtions là notre bulletin d’information. »

Léo : « D’accord. »

Max : « Alors nous vous disons : à bientôt ! »

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « Novembre (4 et 5) »

  1. Bonjour Arthur 🙂
    On était tellement contents de voir les harles qu’on a même pas pensé qu’on avait fait un Harle-Challenge 🙂 Tu imagines la chance qu’on a !!! Rhooo !!!
    Tu sais qu’on regarde tes observations dans Faune IDF ? On sait pour les geais et Rougegorge. Vous avez même un accenteur mouchet qui vient vous voir !
    Tu connais bonome quand même ! Tu sais bien qu’il a toujours une raison pour ronchonner, vouloir se creuser un terrier quelque part dans la nature ou aller tout au fond de son lit et plus jamais en sortir… Il me fatigue ! Mais il me fatigue ! Mais bon, il finit toujours pas sortir de son lit et nous emmener aux zoisos 🙂 Je pense que ce week-end il va avoir envie de faire de plus belles fotos des panures. On va peut-être les revoir !
    On te serre la chaleureusement la patte Arthur et gratouillis à Brindille 🙂
    Les petizours

  2. Hello les Petizours !
    Bravo pour le Harle challenge ! (pas le même jour mais quand même bravo !). Vos fotos, notamment de l’écureuil roux, de la petite île de Là Où Le Soleil Se Couche et de la grive litorne sont superbes ! Dans le royaume de Brindille, rouge gorge est revenu aussi 🙂 On l’a donc « contacté » selon l’expression qu’on ignorait ! On « contacte » geai tous les jours, nous, mais il se fait à chaque fois chasser par les pies, qui elles-mêmes se font chasser par 3 corneilles 🙁
    Faut dire au chevalier de pas être déçu de pas avoir identifié les 8 goélands argentés de la schola ! A la schola, il regarde les élèves, c’est un professeur sérieux !
    Serrage de pattes à tous trois et merci encore de ce beau bulletin d’informations !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.