Octobre

Max : « Bonjour à tous ! »

Léo : « Nous revoici ! »

Samuel : « Enfin de retour sur le terrain 🙂 »

Max : « Ça fait du biiiieeeen 🙂 »

Léo : « Le bon air nous manquait. »

Samuel : « Les zoisos aussi. »

Max : « Que s’est-il passé au Pays des Zoisos pendant les quelques jours du mois d’octobre pendant lesquels nous l’avons inspecté ? »

Samuel : « Trois petizours ont retrouvé le sourire 🙂 »

Max : « Samuel, ce que tu dis est vrai ! Mais nos bulletins d’informations sont pas censés parler de nous ! »

Léo : « Parlons plutôt des zoisos ! Une fois est pas coutume nous allons commencer par les rapaces. »

Samuel : « Les Accipitriformes et les Falconiformes. »

Max : « Notons déjà que les milans noirs sont tous partis. Il y en a plus. »

Léo : « Quelques milans royaux sont signalés ça et là. Ils sont en migrations. »

Samuel : « Nous en avons toujours pas vu… »

Max : « Les buses variables sont assez fréquentes. Nous en vîmes quatre d’un coup au Grand Étang. »

Léo : « Dans un ballet aérien majestueux. »

Samuel : « Notre cher bonome a réussi quelques clichés malgré la distance. »

Buses variables, Buteo buteo, Accipitridés

Buses variables, Buteo buteo, Accipitridés

Léo : « Il faut dire que ce jour là il faisait très beau. »

Max : « Restons chez les Accipitridés. Lors de l’inspection du Royaume des Fauvettes, sur les berges de Lac Nord, un rapace vint se poser sur une branche. »

Samuel : « De l’autre côté de l’étang. »

Épervier d’Europe, Accipiter nissus, Accipitridés

Épervier d’Europe, Accipiter nissus, Accipitridés

Léo : « C’est un épervier d’Europe. Nous crûmes d’abord à un autour des palombes. »

Max : « Quelque fois on voit ce qu’on a envie de voir… »

Samuel : « Mais c’est bien un épervier d’Europe. »

Max : « Nous sommes toujours contents d’en rencontrer. »

Samuel : « Passons maintenant aux Falconiformes. »

Léo : « Comme nous vous le disions lors de notre précédent bulletin d’informations, les hobereaux sont partis. »

Max : « Mais les crécerelles sont toujours là 🙂 »

Faucon crécerelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Faucon crécerelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Léo : « Vous avez reconnu les traditionnelles fotos de crécerelle en train de muloter. »

Max : « La spécialité de notre cher bonome 🙂 »

Samuel : « Cette crécerelle est un mâle. »

Max : « Elle est étrange ta phrase petit Sam. Tu commences au féminin pour annoncer que c’est un mâle… »

Samuel : « Cousin Max, je te rappelle qu’on dit une crécerelle. Cet individu a la tête grise. C’est donc bien un mâle. »

Max : « J’aurais dit : ‘Ce faucon crécerelle est un mâle.’ »

Samuel : « Tu dis ce que tu veux cousin Max 🙂 »

Léo : « Et vlan ! »

Samuel : « 🙂 La prochaine foto va éviter tout débat. Cette crécerelle est une femelle. »

Faucon crécerelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Max : « Ou un jeune. »

Léo : « Oulala ! Tu t’exposes aux critiques acerbes de Max Maxou 🙂 »

Max : « Je le connais bien ce Max. C’est un très gentil petitours et il est pas acerbe ! »

Samuel : « Continuons. Nous passons aux Anatidés. »

Max : « Il y en a de plus en plus. Les souchets arrivent. »

Léo : « Quelques uns sont encore en train de muer. »

Monsieur Grobec, Anas clypeata, Anatidés

Madame Grobec, Anas clypeata, Anatidés

Samuel : « Je signalerai également quelques canards siffleurs observés au Grand Étang. »

Canard siffleur, Anas penelope, Anatidés

Canard siffleur, Anas penelope, Anatidés

Léo : « D’après mes informations, il y aurait environ 70 nettes rousses au Royaume de Rien du Tout. »

Max : « Là-bas, il y a un étang qui s’appelle l’étang des nettes rousses. Elles y sont un peu chez elles. »

Samuel : « C’est un mini Royaume dans un Royaume 🙂 »

Léo : « Les fuligules milouins arrivent également. Pour le moment, ils sont une centaine au Grand Étang. »

Max : « Les fuligules morillons sont pas très nombreux. »

Samuel : « Les chipeaux sont encore moins nombreux. Il y a quelques individus de-ci de-là. »

Max : « Voilà pour les Anatidés. »

Léo : « Non non ! Souvenez chers lecteurs, aux mois d’août et septembre nous vous avions signalé un couple d’ouettes d’Egypte au Royaume des Bernaches. »

Samuel : « Nous nous sommes dépêchés sur place pour vous tenir informés. »

Max : « Nous en vîmes qu’une ! »

Ouette d’Égypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Léo : « Aucune trace de l’autre ! »

Samuel : « Une ouette d’Égypte a disparu ! »

Max : « Nous lançons un avis de recherche ! Dites nous si vous trouvez une ouette d’Égypte égarée. »

Léo : « L’autre a l’air inquiète. »

Samuel : « Nous restons au bord de l’eau… »

Max : « Nous y avons pas rencontré beaucoup de zoisos… »

Léo : « Il y a quelques bergeronnettes des ruisseaux… »

Bergeronnette des ruisseaux, Motacilla cinerea, Motacillidés

Max : « Et des grébous ! Des tas de grébous ! De plus en plus ! Plus de vingt au Grand Étang ! »

Samuel : « Là il y en a que trois… »

Grébous, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Léo : « Nous avons plusieurs groupes de grébous. Ils restent pas isolés. »

Samuel : « Et ils se chamaillent 🙂 »

Max : « Nous terminerons ce petit tour d’horizon des zoisos liés au milieu aquatique avec Martin. »

Martin, Alcedo atthis, Alcédinidés

Léo : « Les Martins sont très agités. »

Max : « On les a pas vu se poser très longtemps. »

Samuel : « Nous en avons vu partout où nous sommes allés. »

Max : « Revenons sur terre. Des tas de visiteurs d’hiver arrivent. »

Léo : « Les corbeaux freux sont déjà très nombreux. On les observe surtout dans les champs, en milieu ouvert. »

Corbeau freux, Corvus frugilegus, Corvidés

Max : « Bonome arrive pas à en faire de belles fotos. »

Léo : « Il réussira bien un jour. »

Samuel : « L’ensemble de la Corvidie va bien. Les pies, les corneilles, les geais, les choucas… »

Max : « On vous les montrera un autre jour. »

Léo : « Passons aux nouvelles de Muscicapidie. »

Samuel : « Les rougegorges sont de retour ! Il y en a partout ! »

Rougegorge, Erithacus rubicula, Muscicapidés

Rougegorge, Erithacus rubicula, Muscicapidés

Rougegorge, Erithacus rubicula, Muscicapidés

Rougegorge, Erithacus rubicula, Muscicapidés

Samuel : « Les Muscicapidés, ce sont également les rougequeues. Comme leur nom l’indique pas, leur queue est orange. Comme chez ce rougequeue noir. »

Rougequeue noir, Phoenicurus ochruros, Muscicapidés

Max : « Ce rougequeue noir est pas noir. Il est gris. C’est probablement une femelle. »

Rougequeue noir, Phoenicurus ochruros, Muscicapidés

Rougequeue noir, Phoenicurus ochruros, Muscicapidés

Rougequeue noir, Phoenicurus ochruros, Muscicapidés

Rougequeue noir, Phoenicurus ochruros, Muscicapidés

Léo : « Si je résume, ce rougequeue noir est gris avec une queue orange. »

Samuel : « C’est donc un orangequeue gris 🙂 »

Max : « 🙂 »

Léo : « Restons chez les rougequeues. En voici un autre. »

Rougequeue noir, Phoenicurus phoenicurus, Muscicapidés

Rougequeue noir, Phoenicurus phoenicurus, Muscicapidés

Max : « Queue orange, reste du corps dans les teintes chamois. C’est donc un rougequeue à front blanc type femelle. »

Samuel : « Un orangequeue à front chamois 🙂 »

Léo : « 🙂 Ça nous a surpris de la voir ici ! »

Max : « Léo, je te rappelle que nous pensions en avoir vu au Petit Royaume Sauvage peu de temps avant le décès de notre monture. »

Léo : « Oui mais en cette saison ils sont plus là les rougequeues à front blanc ! Ils sont partis ! Même que Faune IDF a mis une alerte sur notre obs ! »

Samuel : « Et puis on en avait jamais vu avant des rougequeues à front blanc. »

Max : « Ben voilà ! Ça c’est fait 🙂 »

Léo : « Nous arrivons aux Paridés : les mésanges. Saviez-vous que les mésanges charbonnières sont les zoisos les plus signalés dans la région ? »

Samuel : « Ensuite ce sont les merles noirs, les pigeons ramiers, les mésanges bleues et les pinsons des arbres. »

Max : « On vous dit pas les autres. Ce serait trop long. »

Samuel : « On vous montre des mésanges. On oublie trop souvent de le faire. »

Mésange bleue, Cyanistes caeruleus, Paridés

Mésange charbonnière, Parus major, Paridés

Mésange charbonnière, Parus major, Paridés

Léo : « A part ça, il y a des tas de pouillots véloces. Un peu partout. »

Max : « Nous en avons quelques fotos… »

Pouillot véloce, Phylloscopus collibyta, Phylloscopidés

Pouillot véloce, Phylloscopus collibyta, Phylloscopidés

Pouillot véloce, Phylloscopus collibyta, Phylloscopidés

Pouillot véloce, Phylloscopus collibyta, Phylloscopidés
Pouillot véloce, Phylloscopus collibyta, Phylloscopidés

Samuel : « Dites, nous sommes pas très rigoureux là. »

Léo : « Pourquoi dis-tu cela petit Sam ? »

Samuel : « On mélange tout ! Les zoisos qui arrivent, les zoisos qui partent, ceux qui restent tout le temps ! »

Max : « Ah oui… En fait, les passereaux sont par ordre alphabétique de leur famille… »

Samuel : « Par ordre alphabétique ! Pfff ! Quels piètres scientifiques nous sommes ! L’ordre alphabétique des familles ! »

Léo : « C’est pas si grave… »

Max : « Revenons donc aux zoisos qui partent et que nous sommes un peu surpris de croiser encore. Les fauvettes à tête noire par exemple… »

Léo : « Nous avons croisé quelques mâles et des individus à calotte marron. Je pense que ce sont des juvéniles qui prennent des forces avant leur première migration. »

Fauvette à tête noire, Sylvia atricapilla, Sylviidés

Fauvette à tête noire, Sylvia atricapilla, Sylviidés
Fauvette à tête noire, Sylvia atricapilla, Sylviidés

Samuel : « Je pense que les femelles sont déjà parties. »

Max : « Les mâles et les jeunes vont pas tarder à les rejoindre. »

Samuel : « Ensuite… On revient à un zoiso sédentaire ! »

Max : « C’est le troglo 🙂 »

Troglodyte mignon, Troglodytes troglodytes, Troglodytidés

Troglodyte mignon, Troglodytes troglodytes, Troglodytidés

Léo : « J’aime beaucoup ce zoiso. »

Max : « Brindille en a vu un dans son jardin. Elle était toute contente. »

Samuel : « Si j’avais un troglo dans mon jardin je serais très content aussi moi. »

Léo : « Celui là, il était au Petit Royaume sauvage. Il y en a un peu partout mais ils sont pas faciles à fotoer. »

Samuel : « Nous terminerons ce bulletin d’informations avec les Turdidés. »

Léo : « Les grives arrivent ! »

Max : « Elles sont pas encore très nombreuses mais elles sont là. »

Samuel : « Nous avons déjà vu trois espèces ! »

Max : « La grive mauvis… »

Grive mauvis, Turdus iliacus, Turdidés

Grive mauvis, Turdus iliacus, Turdidés

Léo : « Elle se reconnaît aisément à l’orange qu’elle a sur les flancs, juste sous l’aile. »

Max : « La grive musicienne… »

Grive musicienne, Turdus philomelos, Turdidés

Grive musicienne, Turdus philomelos, Turdidés

Samuel : « Elle peut être confondue avec la grive draine… »

Max : « Il faut bien regarder. La draine est plus grande que la musicienne. »

Léo : « Nous avons pas encore vu de grive draine cette année… »

Max : « La grive litorne… »

Grive litorne, Turdus pilaris, Turdidés

Grive litorne, Turdus pilaris, Turdidés

Léo : « Tête et cou gris, dos marron, plastron beige tacheté de brun, ventre blanc… Elle se reconnaît facilement. »

Max : « Bien… Je crois que nous avons terminé… »

Samuel : « C’est le moment de vous dire au revoir. »

Léo : « Et à bientôt ! »

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « Octobre »

  1. Re bonjour madame Viviane 🙂
    Nous avons vu que vous avez vu le rougequeue à front blanc 🙂 Grâce à Faune IDF nous suivons vos aventures 🙂 Vous aussi vous avez eu une alerte alors ? Ben oui. Nous, on règle le problème avec des fotos. C’est plus facile qu’une longue description. Comme vous 🙂
    A bientôt madame Viviane. Serrage de patte à monsieur Miguel 🙂
    Les petizours

  2. Coucou les Petizours ! nous aussi, nous avions vu le rougequeue à front blanc à cette endroit et Faune IDF voulait des explications, car l’espèce est censée avoir déjà migré à cette époque de l’année. Pas eu le courage de décrire l’oiseau par écrit, une photo et une vidéo nous ont aidés à faire valider l’observation , ouf ! Bien contents que vous l’ayez vu ! une première pour nous aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.