Août – Les autres Royaumes

Max : « Bonjour à tous ! »

Léo : « Nous revoici ! »

Samuel : « Pour vous donner des nouvelles des autres Royaumes en ce mois d’Août de l’an VI. »

Max : « Avec un peu de retard. Mais c’est à cause de la rentrée de la schola ! »

Léo : « C’est fatiguant la rentrée de la schola pour bonome. »

Samuel : « Il a des tas de trucs de bonome à faire ! »

Max : « Et il corrige des copies… Il en a déjà corrigé des tas de tas ! »

Léo : « 22 tas si je dis pas des erreurs ! »

Samuel : « Plus les cinq qu’il a ramassés juste aujourd’hui… »

Léo : « Et… 9 autres qui vont arriver dans la semaines. 36 tas ! 5 semaines de cours et 36 paquets de copies ! »

Max : « Je crois qu’il veut battre le record du monde de copies corrigées en une année… »

Léo : « Il est fou dans sa tête ce bonome. »

Samuel : « Bon, on grave notre bulletin d’informations ou pas ? »

Max : « Oui oui ! Alors, les Royaumes qui sont pas dans les Boucles du Grand Fleuve… Il y a le Marais et les Bernaches, le Royaume des Sangliers, le Royaume des Mandarins et celui des Écureuils. »

Léo : « Et le Royaume des Hobereaux aussi ! On y a rencontré madame Viviane et monsieur Miguel. »

Max : « Monsieur Miguel a écrit un très beau document sur la vie des hobereaux du Royaume des Hobereaux. »

Samuel : « Il raconte toute la nidification d’un couple. Jour par jour ! »

Léo : « C’est la première fois que des hobereaux nichent là 🙂 »

Max : « Mais nous, on les a à peine vus ! Quand on y est allés, les petits venaient de quitter le nid. »

Samuel : « Zutalor ! »

Léo : « Par qui on commence alors ? »

Max : « Nous avons quelques Arthropodes à présenter. »

Samuel : « Juste quelques uns alors. On montre pas tout ! »

Léo : « La jolie foto de l’épeire diadème ? »

Max : « Ben oui ! »

Épeire diadème, Araneus diadematus, Aranéidés

Léo : « Des épeires, il y en a des tas d’espèces. On les connaît pas bien. Elles font toutes des toiles pareilles. »

Samuel : « En gros, c’est une spirale sur des rayons. »

Max : « Toutes les araignées font pas des toiles comme celles-là. Il y en a des tas de types. »

Léo : « Charlie le pholque a fait une toile dans notre cabane. Elle fait comme un dôme. »

Samuel : « Je crois qu’il s’est fait dévorer Charlie. J’ai vu une tégénaire des maisons roder pas loin de la toile et depuis il y a plus Charlie… »

Max : « Charlie est mort ? »

Samuel : « Je le crains… »

Léo : « Je préfère les pholques aux tégénaires moi. »

Max : « Moi aussi ! »

Samuel : « On écrit un article sur les Arachnides de chez nous ? »

Max : « Ben non ! On a même pas de fotos ! »

Léo : « On va demander à bonome d’en faire ! »

Max : « Oui mais si Charlie s’est fait dévorer… »

Léo : « Il faut en adopter un autre ! Je veux un Charlie moi ! »

Samuel : « Il y en a d’autres 🙂 Je vous dirai où plus tard. Bon, revenons aux Arthropodes des Royaumes si vous le voulez bien. »

Max : « On veut bien ! Commençons par un Syrphidé ! »

Léo : « Nous rappelons à nos lecteurs que les Syrphidés sont des Diptères (des mouches) déguisés en Hyménoptères à aiguillons. »

Max : « Ils ont des rayures jaunes et noires mais ils piquent même pas ! »

Samuel : « Comme celui-ci… »

Éristale des fleurs, Myathropa florea, Syrphidés

Éristale des fleurs, Myathropa florea, Syrphidés

Max : « Je suis sûr que des zoms ont peur de lui 🙂 »

Léo : « Ils sont bêtes les zoms. Dès qu’il y a une bestiole ils ont peur ! »

Samuel : « Moi je tiens à préciser que cet individu est un mâle. Je le sais parce que ses yeux sont jointifs. »

Max : « Merci petit Sam 🙂 »

Léo : « Il me semble que c’est un éristale des fleurs. »

Samuel : « Parfois appelé syrphe à tête de mort. »

Léo : « C’est à cause que le dessin gris sur le thorax noir peut faire penser à une tête de mort. »

Max : « Mais on trouve ça plus beau de l’appeler l’éristale des fleurs. »

Samuel : « En scientifique c’est Myathropa florea, Syrphidés. »

Léo : « Changeons de groupe et passons aux Crustacés. »

Max : « Nous avons encore pu observer une écrevisse rouge de Louisiane. »

Écrevisse rouge de Louisiane, Procambarus clarckii, Cambaridés

Écrevisse rouge de Louisiane, Procambarus clarckii, Cambaridés

Léo : « Cette fois c’était au Marais. »

Samuel : « On en voit partout en fait ! »

Max : « C’est pas une bonne nouvelle ! C’est une espèce invasive l’écrevisse rouge de Louisiane. On voit jamais les écrevisses d’ici ! Tellement pas qu’on connaît même pas les écrevisses d’ici ! »

Léo : « Et comme elles sont grosses les écrevisses rouges de Louisiane, les zoisos prédateurs ont du mal à les chasser ! Ils peuvent pas les glouber ! »

Max : « C’est embêtant ça… »

Léo : « Restons au bord de l’eau… Au Royaume des Sangliers, il y a des tas de bancs de petits poissons comme celui-ci. »

Des poissons qui existent pas…

Max : « On est pas très forts en poissons qui existent pas. On sait pas bien qui c’est. »

Samuel : « Nous hésitons entre des poissons chats (Ameiurus melas, Ictaluridés) et le silure glane (Silurus glanus, Siluridés). »

Léo : « Dans Faune IDF nous avons hypothésé que ce sont des poissons-chats. Mais les corrections mettent parfois du temps à arriver. »

Max : « On s’est fait corriger des Odonates de fin Avril et de Juillet la semaine dernière ! »

Samuel : « Nous verrons bien… »

Léo : « Et nous vous tiendrons au courant, bien évidemment ! »

Max : « Passons aux zoisos. Vous savez sûrement que l’île du Royaume des Bernaches accueille une petite colonie de grands cormorans. »

Grands cormorans, Phalacrocorax carbo, Phalacrocoracidés

Léo : « De bien beaux zoisos… »

Samuel : « Ben, ils vont bien ces grands cormorans 🙂 »

Léo : « Là, ce grand cormoran est dans la posture typique de pré-envol. »

Grand cormoran, Phalacrocorax carbo, Phalacrocoracidés

Grand cormoran, Phalacrocorax carbo, Phalacrocoracidés

Max : « Il se met face au vent, les ailes déployées et c’est parti ! »

Samuel : « Bonome a raté le film… »

Max : « Mais les fotos sont belles 🙂 »

Léo : « Là, un jeune se repose… »

Grand cormoran, Phalacrocorax carbo, Phalacrocoracidés

Max : « Chez les grands cormorans, ce sont les jeunes qui ont des plumes blanches sur la poitrine. »

Léo : « Alors que chez les zoms, les cheveux blanchissent avec l’âge. »

Max : « Sauf que bonome aura plus de cheveux bien avant qu’ils deviennent blancs 🙂 »

Samuel : « Rholala ! Tu vas le vexer ! Rhoo la gaaaffe ! »

Max : « Il s’en fiche ! Je sais même qu’il a hâte de se raser la tête 🙂 »

Léo : « La tête ou les cheveux ? Parce que si il se coupe la tête, ça va être embêtant… »

Max : « Pfff… »

Samuel : « Cousin Léo… »

Léo : « Ouiii 🙂 »

Samuel : « Tu es trop bête ! »

Max : « Tout à fait d’accord avec petit Sam ! »

Léo : « M’en fiche 🙂 Sinon, toujours au Royaume des Bernaches, il y avait un couple d’ouettes d’Égypte. »

Ouette d’Egypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Ouette d’Égypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Max : « Alors qu’on est même pas en Égypte ! »

Samuel : « Nous avons revu ce couple plus tard. En Septembre peut-être. »

Max : « Oui mais on peut pas le dire puisque nous en sommes au mois d’Août ! »

Léo : « On écrit le 1er octobre… »

Max : « Nos lecteurs sont pas sensés le savoir ! »

Léo : « Quel mépris pour nos lecteurs ! »

Samuel : « Cousin Max tu as aucune éthique journalistique ! »

Max : « Pfff ! Je respecte MES lecteurs ! Et puis zut. Pas envie d’argumenter ! »

Léo : « D’accord 🙂 Les ouettes ont l’air de se plaire ici. Même que lorsque bonome les a approchées pour prendre de leurs nouvelles elles nous ont crié dessus très fort ! »

Ouette d’Egypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Ouette d’Egypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Max : « On entend pas sur les fotos mais elles criaient vraiment très fort. »

Samuel : « Pire fort que cousin Max ! »

Léo : « 🙂 Quelque chose qui ressemblait à des menaces dans l’éventualité où nous nous approcherions trop. »

Max : « Alors bonome a sagement rebroussé chemin. »

Samuel : « Nous les revîmes plus tard au Marais… »

Ouette d’Egypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Ouette d’Egypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Max : « Nous suivrons ce dossier pour savoir si ces ouettes se sont installées là ou si elles étaient que de passage. »

Léo : « Passons aux hérons cendrés. »

Max : « Pas grand-chose à en dire. Il y en a au moins deux qui se baladent entre le Royaume des Bernaches et le Marais. »

Samuel : « Ce qui les rend difficile à compter… »

Léo : « Comme vous pouvez le voir il y a un adulte et un immature. »

Héron cendré adulte, Ardea cinerea, Ardéidés

Héron cendré immature, Ardea cinerea, Ardéidés

Max : « Ça, on en est sûrs 🙂 »

Samuel : « Continuons avec les zoisos qui vivent sur l’eau. Tout va bien au Royaume des Mandarins ! »

Léo : « Les canards mandarins s’y sont reproduits comme chaque année. Madame Viviane a bien suivi le dossier ce qui nous a permis de rester au courant de tous les événements. »

Léo : « Mais on a oublié combien il y a eu de petits ! »

Max : « On peut pas tout retenir ! Là, c’est une mandarine 🙂 »

Canard mandarin type femelle, Aix galericulata, Anatidés

Samuel : « Pas sûr. C’est peut-être un jeune… »

Max : « Certes, mais mon jeu de mot aurait pas été possible 🙂 »

Léo : « Un sapro jeu de mot 🙂 »

Max : « Moi, ça m’amusera toujours ! On reste encore pas loin de l’eau ? »

Samuel : « Oui. Nous traitons les zoisos inféodés aux milieux aquatiques. »

Max : « Inféodés aux milieux aquatiques ? C’est comme ça que tu me causes ? »

Samuel : « Oui 🙂 »

Max : « Attention petit Sam ! Si tu utilises le vocabulaire de bonome tu vas perdre tes cheveux et ton ventre va pousser ! Et tu auras plus d’amis ! Tu grommelleras ‘jempaléjens’ dans ta barbe et tu passeras ton temps à ronchonner ! Attention ! »

Samuel : « J’ai pas des cheveux ! Je peux pas les perdre ! »

Léo : « On est un peu dissipés, vous trouvez pas ? »

Max : « Nous sommes de joyeux petizours ravis de partager toutes les rencontres qu’ils ont faites pendant le mois d’août de l’an VI ! »

Léo : « D’accord 🙂 Fin août, les migrations commencent ! Et il y a des zoisos de passage qu’on croyait plus voir déjà ! »

Samuel : « Comme les rousserolles ! On en voyait plus et hoplà ! En revoilà ! »

Rousserolle effarvatte, Acrocephalus scirpaceus, Acrocéphalidés

Max : « Le problème des rousserolles c’est que personne a été capable de nous expliquer la différence entre l’effarvatte et la verderolle. »

Léo : « On fait à l’oreille mais celle là était trop occupée pour chantonner. »

Samuel : « D’après le milieu de vie nous supposons que c’est une effarvatte… »

Max : « C’était au Marais où nous vîmes également une fauvette des jardins. »

Fauvette des jardins, Sylvia borin, Sylviidés

Samuel : « Comme d’autres zoisos elle se régalait des fruits du cornouiller sanguins, Cornus sanguinea, Cornacées. »

Léo : « Nous nous éloignons un peu des milieux aquatiques là. »

Max : « Alors donnons des nouvelles des troglos ! »

Léo : « Bonome a réussi une chouette foto en sous-bois, sans lumière, au Royaume des Écureuils. »

Troglogyte mignon, Troglodytes troglodytes, Troglodytidés

Max : « Vous pensez qu’il aime sa foto ? »

Léo : « Ben non. Il aime jamais ses fotos. »

Samuel : « Moi je l’aime bien. Elle montre le troglo dans une position caractéristique. »

Max : « Ce qui est caractéristique du troglo c’est surtout qu’il tient pas en place. Il se pose là, sautille là, volette là-bas… »

Léo : « Rappelons que les troglos s’observent presque toujours pas loin du sol. A deux, trois mètres de haut mais pas plus ! »

Max : « Trois mètres ? Tu as déjà vu un troglo aussi haut toi ? En général, ils se baladent dans les fourrés au ras-du sol ! »

Léo : « Je disais trois mètres au cas où l’un d’entre eux s’égare en hauteur 🙂 »

Max : « D’accord. C’est le principe de précaution pour que nos lecteurs nous agonisent pas d’insultes si par hasard ils observent un troglo perché à 2,75 m d’altitude 🙂 »

Samuel : « J’en ai jamais vu aussi haut moi. »

Max : « Ils sont à hauteur de petitours 🙂 »

Léo : « Dites, il y a pas un zoiso qu’on sait pas qui c’est ? »

Max : « Si si ! Un juvénile fotoé au Royaume des Sangliers. »

Léo : « Si on faisait un grand jeux concours ? »

Samuel : « Avec aucun participant ? »

Max : « Comme d’habitude… »

Léo : « Ah… Oui… Bon, ben on dit juste qu’on sait pas qui c’est ce juvénile et puis voilà… »

Samuel : « Cousin Léo, tu as pas du tout d’hypothèses ? »

Léo : « Mmmm… J’ai peur d’avoir tout faux mais je dirais que c’est une fauvette babillarde juvénile… »

Max : « Carrément ! Une babillarde ! »

Léo : « Ben, je vois pas bien qui d’autre ça peut-être en gris comme ça. »

Max : « D’accord. Je vais envoyer un pigeon-électronique aux valideurs de Faune IDF. »

Léo : « Pas à celui des pouillots ! On attend confirmation depuis trois semaines au moins ! »

Max : « Oui Léo. Voilà voilà… »

Samuel : « Revenons au bord de l’eau. Il y a des tortues de Floride partout ! »

Léo : « Au Royaume des Bernaches… »

Tortue de Floride, Trachemys scripta, Eumydidés

Tortue de Floride, Trachemys scripta, Eumydidés

Max : « Au Royaume des Écureuils… »

Tortue de Floride, Trachemys scripta, Eumydidés

Max : « Des tortues de Floride, des écrevisses rouges de Louisiane… Ils me fatiguent les zoms… »

Léo : « ON EST PAS EN AMÉRIQUE ICI ! »

Samuel : « Cousin Léo crie ! »

Max : « Ah bah ça alors ! Tu te sens mieux ? »

Léo : « Ça soulage 🙂 Mais je mordrais bien un zom, comme ça, pour me défouler encore 🙂 »

Samuel : « Cousin Léo devient zomophage ! »

Léo : « Ah non, ce serait pas pour le manger. Je suis sûr que c’est pas bon le zom. Non non, ce serait juste pour le mordre 🙂 Pour venger la nature ! »

Max : « On lèvera un armée de petizours mordeurs de zoms une prochaine fois 🙂 »

Samuel : « Pour le moment, on voudrait nous parler de nos amis zoisos 🙂 »

Léo : « On en a de plus en plus 🙂 »

Max : « Commençons par Martin du Marais. Il est passé nous voir à chacune de nos visites 🙂 »

Samuel : « Ils sont même passés en couple un jour 🙂 »

Léo : « Et il nous a fait l’honneur de prendre la pose plusieurs fois. Mais de loin, pour pas susciter la jalousie des autres zoisos. »

Max : « Il sait que bonome a un super-méga-zoom maintenant… »

Martin du Marais, Alcedo atthis, Alcédinidés

Martin du Marais, Alcedo atthis, Alcédinidés

Martin du Marais, Alcedo atthis, Alcédinidés

Martin du Marais, Alcedo atthis, Alcédinidés
Martin du Marais, Alcedo atthis, Alcédinidés

Léo : « Si vous avez bien observé le bec, vous aurez remarqué qu’il est tout noir. C’est donc Martin. »

Max : « Martine a pas pris la pose. »

Samuel : « Elle est trop timide… »

Max : « Voilà pour Martin. »

Léo : « Passons à grébus. »

Samuel : « Nous avions vu monsieur et madame Grébu nidifier il y a quelques temps. »

Max : « Les petits sont nés. Ils sont déjà ados maintenant. »

Léo : « Mais les parents les nourrissent encore. »

Grébu, Podiceps cristatus, Podicipédidés

Grébu, Podiceps cristatus, Podicipédidés

Samuel : « Comme vous l’avez sûrement remarqué les tâches rouges ont disparu. Il reste que les zébrures sur le cou. »

Grébu, Podiceps cristatus, Podicipédidés
Grébu, Podiceps cristatus, Podicipédidés

Max : « Ce qui montre bien que ce grébu est ado 🙂 »

Léo : « Nous nous étendrons pas plus sur le sujet. Retenez que le couple de grébus du Royaume des Bernaches a eu deux petits et qu’ils vont bien. »

Samuel : « Restons en Podicipédidie. »

Léo : « Avec les grébous… »

Max : « Là, c’est un adulte en plumage nuptial. »

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Léo : « Nous en avons compté je sais plus combien. 6 ou 7 adultes il me semble. »

Samuel : « Et puis un jour, alors que nous guettions blongios dans la roselière, nous les vîmes ! »

Léo : « Tout petits ! »

Max : « A peine sortis de leurs œufs ! »

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Samuel : « Bravo parents grébous ! Bravo ! »

Léo : « Trois petits grébous tout neufs ! »

Max : « Encore au nid ! »

Léo : « Nid méticuleusement entretenu par les parents comme le montre ce petit film. »

Samuel : « Évidemment, trois petits tout neufs, ça signifie trois petits estomacs toujours affamés qu’il faut remplir à longueur de journée 🙂 »

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Max : « Les parents doivent donc se relayer pour ploufer en quête de nourriture. »

Léo : « Pauvre petit grébou qui est tombé en courant vers le poisson ! »

Samuel : « On le voit la patte en l’air 🙂 »

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Max : « Nidification réussie pour les grébous au Royaume des Bernaches ! »

Samuel : « Pas seulement là ! Grâce à madame Viviane nous savons que, pour la première fois, un couple de grébous a nidifié au Royaume des Mandarins ! »

Léo : « Il y a eu trois petits ! »

Max : « Nous en vîmes un seul ! C’était rigolo de le voir ploufer sous les lentilles d’eau 🙂 »

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Léo : « Comme vous pouvez le voir, les grébous vont bien ! »

Samuel : « Je confirme, grâce à mes fiches, que cette nidification est la première au Royaume des Mandarins ! »

Max : « Merci petit Sam ! »

Léo : « Bien bien bien… »

Samuel : « Il reste l’un de nos amis 🙂 »

Max : « On en a des tas de fotos ! »

Léo : « Le choix fut cruel mais nous en avons gardé seulement 31 🙂 »

Max : « Mais c’est notre ami alors on aime bien vous le montrer. »

Samuel : « Vous vous doutez que nous parlons de blongios 🙂 »

Léo : « Un juvénile est venu nous voir ! Il était juste là. »

Max : « Quand il nous a vu il avait l’air étonné. Alors on lui a rappelé qu’on se connaissait déjà puisqu’on l’avait fotoé avec ses frères et sœurs le 18 juillet. »

Samuel : « Il nous a dit : ‘Ah oui ! C’était vous !’. En blongiosien évidemment ! »

Max : « Du coup il a pas eu peur et il est resté là à faire des trucs de blongios pendant que bonome arrêtait pas de le fotoer. »

Léo : « On vous montre des tas de fotos. Comme ça vous aurez l’impression de l’avoir vu déambuler juste devant vous, comme nous 🙂 »

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés
Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Max : « On était un peu inquiet parce qu’il avait quelques plumes noires de l’aile qui semblaient pendre un peu. »

Léo : « On avait peur qu’il soit blessé. »

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Samuel : « Mais il a réussi a voler devant nous. »

Max : « Pas pour aller loin mais pour nous rassurer. »

Léo : « Il est gentil blongios 🙂 »

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Max : « Puis il a continué à se nourrir juste là devant nous. »

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Blongios nain juvénile, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Léo : « Et il est reparti là-bas dans la roselière. »

Samuel : « On a beaucoup de chance nous. C’est pas tout le monde qui a l’occasion d’observer blongios comme ça. »

Max : « C’est pas tout le monde qui est ami avec blongios 🙂 »

Léo : « Voilà, c’est sur ces magnifiques images que se terminent nos bulletins d’informations du mois d’août de l’an VI ! »

Samuel : « Nous vous retrouverons bientôt pour quelques nouvelles du mois de septembre. »

Max : « A bientôt ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.