Août, le 5 – Le Royaume des Sternes de Mer

Max : « Bonjour à tous ! »

Léo : « Bonjour ! »

Samuel : « Bonjour aussi 🙂 Nous revoici ! »

Léo : « En direct-différé pour la dernière étape de notre itinéraire ornithologique en Charentmaritimie ! »

Samuel : « Nous sommes enfin en bord de mer 🙂 »

Max : « Ben oui. On est pas beaucoup allés au bord de mer. C’est à cause que bonome s’est encore blessé ! »

Léo : « On vous le dit pas à chaque fois sinon on y passerait notre temps ! On devrait écrire des articles tous les quinze jours ! »

Samuel : « Là, on a cru qu’il s’était cassé le pied. »

Max : « Mais non. Après quelques jours de repos il s’est remis à cavaler. »

Léo : « A part ça, je crois qu’on s’est un peu emmêlés dans les dates des sorties. »

Samuel : « C’est le problème avec les articles de synthèse. Mais bon, là on est sûrs de la date. »

Max : « C’était le jour de notre départ. »

Léo : « Ça devient une habitude de passer par le Royaume des Sternes de mer sur le chemin du retour. »

Max : « Petit Sam, pourrais-tu localiser ce Royaume ? »

Samuel : « Non. Je connais pas les nids de cigognes dans ce secteur. »

Léo : « Il faut chercher le Kimmeridigien récifal. Le Royaume des Sternes de mer est juste au nord du Kimméridgien récifal. »

Max : « Et tu crois que nos lecteurs savent où se trouve le Kimméridgien récifal ? »

Léo : « On leur a déjà expliqué ! Et puis ils peuvent demander à monsieur Internet. »

Samuel : « Où alors nos lecteurs peuvent chercher le site Platin (reposoir). C’est exactement là qu’il faut aller. »

Max : « Voilà ! Vous savez où c’est ! »

Léo : « Faites attention à la marée. Il faut y aller à marée montante. Mais pas avec les tout petits coefficients. »

Samuel : « Nous vous conseillons d’y aller en avance. Comme ça vous raterez pas la concentration des zoisos sur le reposoir. »

Max : « Et si vous êtes trop en avance vous pourrez aller au petit Royaume de je sais plus qui… »

Léo : « Il y a des grébous 🙂 »

Samuel : « Et des cisticoles ! L’une d’entre elles faisait rien qu’à crier quand on l’a vue ! »

Max : « En nous apercevant elle s’est tue et nous a regardés bizarrement. »

Cisticole des joncs, Cisticola juncidis, Cisticolidés

Cisticole des joncs, Cisticola juncidis, Cisticolidés

Samuel : « Je crois qu’elle avait compris que c’était notre dernière inspection dans la région. »

Max : « La dernière de ce séjour ! Pas la dernière dernière ! »

Léo : « On a vu une échasse aussi. C’est la première fois ici. Elle s’est mise à crier mais c’était pour nous dire au revoir. »

Échasse blanche, Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Échasse blanche, Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Samuel : « Bonome avait pas vraiment envie de faire l’inspection sérieuse de ce petit Royaume. Il se baladait, fotoait un peu… »

Max : « On a vu Martin ! »

Léo : « Il s’est posé juste là, nous a dit au revoir et il a filé. »

Samuel : « Il avait des trucs de Martin à faire. »

Max : « Bon, on va pas faire la liste de tous les zoisos que nous avons rencontrés. Je m’en souviens plus et j’ai pas envie d’aller chercher notre carnet d’observations. »

Léo : « Mais on peut vous montrer une toute petite partie de ce Royaume. »

Le paysage

Samuel : « C’est très beau. »

Max : « C’est pas partout aussi beau mais c’est agréable de s’y promener. »

Léo : « Ensuite, on est allés au reposoir. »

Samuel : « Il y avait pas énormément des zoisos mais bonome avait pas envie de partir. »

Max : « Il l’a fait uniquement parce qu’il avait faim 🙂 »

Léo : « On vous montre quelques zoisos. »

Max : « Parce qu’on a déjà gravé quelques articles sur ce Royaume. »

Samuel : « Vous vous souvenez quand on s’est arrêtés ici en allant en Vendée ? Je venais de vous rejoindre. »

Max : « Rho oui ! Notre grand dadais avait pas fait attention à la marée et il a dû faire tout le tour de la presqu’île pour regagner notre monture 🙂 »

Léo : « Le pont est réparé maintenant. Ça pourrait plus arriver. »

Samuel : « Ce jour là il y avait énormément des zoisos ! Il y en avait partout. »

Max : « Aujourd’hui c’était plus calme. Les espèces classiques qu’on est toujours contents de voir. »

Léo : « Des Scolopacidés et des Laridés 🙂 »

Samuel : « Des Charadriidés aussi ! »

Max : « Autant dire des Charadriiformes 🙂 Par qui on commence ? »

Léo : « Par le tournepierre à collier, Pierre Petitpierre 🙂 »

Max : « C’est le zoiso qui vient le plus près. Il cherche du manger parmi les cailloux. »

Samuel : « Celui-ci avait trouvé un morceau de Bivalve à manger. »

Tournepierre à collier, Arenaria interpres, Scolopacidés

Tournepierre à collier, Arenaria interpres, Scolopacidés

Léo : « Ici, on compte pas vraiment les zoisos. Il y en a trop. On le fait seulement pour quelques espèces… »

Max : « Les grands gravelots sont très nombreux aussi. »

Samuel : « Eux-aussi viennent juste au pied de la digue. »

Grand gravelot, Charadrius hiaticulata, Charadriidés

Max : « On a vu quelques courlis cendrés. J’aime beaucoup leur grand bec 🙂 »

Courlis cendré, Numemuis arquata, Scolopacidés

Courlis cendré, Numemuis arquata, Scolopacidés

Léo : « Il leur sert à aller chercher les arénicoles dans leur terrier. »

Samuel : « Ou alors des crabes sous les rochers. »

Max : « Mais les zoisos les plus courants restent les bécasseaux variables. Enfin, aujourd’hui c’était le cas. D’autres fois ce sont les maubèches. »

Bécasseau variable nuptial, Calidris alpina, Scolopacidés

Bécasseau variable nuptial, Calidris alpina, Scolopacidés

Léo : « Les bécasseaux sont en plumage nuptial. »

Samuel : « Sauf les juvéniles ! »

Max : « Ah oui ! On vous a pas dit ! Ici c’est la salle de bain des zoisos ! »

Léo : « Ils mangent un peu, font sa toilette et après se reposent sur le reposoir. »

Samuel : « Regardez un peu le bain collectif 🙂 »

Max : « C’est juste un petit échantillon 🙂 »

Léo : « Vous avez peut-être reconnu un Piper… »

Max : « Piper ! Le bécasseau sanderling ! Il y en avait pas mal mais bonome a tout raté les fotos ! »

Léo : « La lumière était pas facile Maxou. Et avec la brume de chaleur, le super-méga-zoom… »

Max : « Tu lui trouves toujours des excuses ! »

Léo : « Et toi tu le critiques tout le temps ! »

Samuel : « Ah non ! Pas de chamaillerie ! Sinon je demande à bonome de vous envoyer en classe de foulques ! »

Max : « En classe de foulques ? Nous ? »

Samuel : « Oui ! Ou je vous mets au coin ! Vous arrêtez maintenant ! »

Léo : « Oui petit Sam 🙂 On en était où ? »

Samuel : « La salle de bain avec les bécasseaux variables et sanderlings. »

Max : « Ben, c’est tout pour les Scolopacidés et les Charadriidés. »

Léo : « On passe aux Laridés alors ! »

Max : « Vue générale 🙂 »

Des zoisos

Max : « Bon, vous avez reconnu tout le monde. Bonne soiré. Nous on va au lit. »

Samuel : « Cousin Max est un plaisantin 🙂 »

Léo : « Un pince sans rire 🙂 »

Samuel : « Cousin Léo, c’est toi le spécialiste des Laridés. Veux-tu prendre la parole ? »

Léo : « Pas besoin d’être spécialiste 🙂 Nous avons vu de beaux Laridés mais aucun exceptionnel quand même. »

Max : « Commençons par les mouettes mélanocéphales. »

Mouette mélanocéphale, Larus melanocephalus, Laridés

Léo : « Je me souviens plus combien il y en avait. »

Samuel : « Elles sont assez fréquentes ici. Mais on peut pas vous garantir qu’il y en aura si vous venez. »

Max : « Ce qui m’a surpris c’est l’absence de mouettes qui rigolent ! »

Léo : « C’est vrai. Souvent il y a les deux espèces mélangées. »

Samuel : « Il y avait pas de goéland non plus. Pas un seul ! »

Léo : « Alors que nous avons déjà vu cinq espèces ici ! »

Max : « En même temps en plus ! »

Léo : « Pas de goélands mais des sternes 🙂 »

Max : « Nos lecteurs connaissent bien les sternes pierregarins. On leur en montre souvent au Grand Étang. »

Samuel : « Il y en a aussi au Royaume des Bernaches et au Royaume des Grèbes. »

Léo : « On vous montre des adultes. »

Sternes pierregarins, Sterna hirundo, Laridés

Léo : « Révisons un peu. Une sterne, ça ressemble à une mouette mais en plus horizontal et plus pointu. »

Samuel : « Surtout le bec ! »

Max : « Le bec est rouge orangé avec souvent la pointe noire. »

Léo : « Le noir sur la tête englobe bien l’œil. Ça fait comme un masque de Zorro 🙂 »

Samuel : « Les ailes et le manteau sont gris bien clair. »

Max : « Les primaires, c’est-à-dire les grandes ailes du bout des plumes, sont un peu sombres. Ça fait comme une queue noire quand les ailes sont repliées. »

Sterne pierregarin, Sterna hirundo, Laridés

Léo : « On voit pas bien mais il y a deux pointes au niveau de la queue. On les appelle les filets. Les filets sont plus courts que les primaires repliées. »

Max : « Retenez bien les filets ! »

Léo : « On oublie souvent ce critère mais il permet de distinguer la sterne pierregarin de la sterne arctique. »

Samuel : « La sterne arctique a généralement pas de noir au bout du bec. »

Max : « Ce sont les seules différences ! Imaginez que vous tombiez sur une sterne arctique et que vous la reconnaissiez pas parce que vous avez oublié les filets… Vous rateriez une sterne arctique ! »

Samuel : « Zutalor ! »

Léo : « Bon, elles sont très rares les sternes arctiques. »

Max : « Justement ! Il faut pas les rater ! »

Léo : « On vous remontre une foto. Observez bien. »

Sterne pierregarin adulte, Sterna hirundo, Laridés

Samuel : « Passons aux juvéniles. »

Max : « Parce qu’il y en a ici ! Mais c’est pas toute l’année. »

Léo : « Dire que les petites sternes vont bientôt migrer. Elles sont toutes jeunes et elles vont faire des milliers de kilomètres pour aller tout là-bas… »

Samuel : « 🙂 Là, on est déjà bien avancés dans l’été alors les juvéniles sont plus tout neufs. »

Max : « Ils ont le plumage usé. C’est comme ça que disent les ornithologues. »

Sterne pierregarin juvénile, Sterna hirundo, Laridés

Sterne pierregarin juvénile, Sterna hirundo, Laridés

Léo : « Le bec est noir avec une base orange. Il y a du blanc sur le front et une barre sombre sur l’aile. »

Max : « Vous avez bien observé ? Il faut tout retenir sinon après vous allez tout mélanger ! »

Léo : « Bon, compliquons un peu… »

Sterne pierregarin adulte internuptial, Sterna hirundo, Laridés

Max : « Vous avez remarqué le bec noir à pointe jaune et le front blanc. »

Samuel : « C’est pas comme on vous a dit tout à l’heure… »

Léo : « Et ça devrait vous faire penser à la sterne caugek. »

Max : « Mais les pattes sont rouges ! Or, chez la caugek les pattes sont noires. »

Léo : « Vous êtes donc bien en présence d’une sterne pierregarin. »

Max : « Mais alors pourquoi ressemble-t-elle pas aux autres ? »

Léo : « Parce qu’elle est en plumage internuptial ! »

Max : « Ah bah oui ! Évidemment ! »

Samuel : « Voilà pour les sternes pierregarins. Vous savez reconnaître les adultes nuptiaux, internuptiaux et les juvéniles usés. »

Léo : « J’ai évoqué plus haut la sterne caugek. La voici à côté d’un adulte pierrgarin nuptial. Vous pourrez comparer. »

Sterne caugek et sterne pierregarin, Sterna sandvicensis & sterna hirundo, Laridés

Max : « La différence de taille est bien visible. »

Léo : « Le bec de la caugek est un peu courbé au bout et il est noir en tout plumage. »

Samuel : « Et sa pointe est toujours jaune. Ça se voit même de loin. »

Max : « Là, vous voyez le front blanc et la huppe à l’arrière. C’est chez l’adulte internuptial ça. »

Léo : « En plumage nuptial le front est noir aussi. »

Samuel : « J’aime bien les saisons où les plumages sont tout mélangés et qu’il y a des petits. C’est parfois un peu compliqué mais c’est plus intéressant. »

Léo : « D’accord avec toi petit Sam 🙂 »

Max : « On continue ? »

Léo : « Bien sûr qu’on continue ! »

Samuel : « Foto suivante s’il vous plaît ! »

Sterne naine, Sternula albifrons, Laridés

Max : « Alors ? Vous trouvez ? »

Léo : « Bec jaune-orangé avec la pointe noire, front blanc, petite taille… »

Samuel : « Front blanc ! Comment on dit ça en scientifique ? »

Max : « Ben oui ! Albifrons ! Comme c’est une petite sterne on va dire Sternula et avec le front blanc ça donne Sternula albifrons. »

Léo : « C’est la sterne naine ! »

Max : « Vous devriez le savoir ! Il y a souvent les trois espèces de sternes ici. »

Sterne naine adulte, Sternula albifrons, Laridés

Samuel : « Et on voit souvent de petits. Regardez 🙂 »

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Max : « Vous avez vu les triangles gris sur fond clair ? On dit que le dos est barré. »

Léo : « Mais vous avez surtout remarqué que les juvéniles sont tous les mêmes ! Ils piaillent en agitant les ailes pour avoir du manger 🙂 »

Samuel : « Alors les parents vont pêcher pour nourrir leur petits. »

Max : « Et quand un petit voit son parent arriver avec du manger dans le bec, il est tout énervé 🙂 »

Léo : « Observons la scène… »

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Sterne naine juvénile, Sternula albifrons, Laridés

Max : « Mais il a encore faim ce petit ! »

Léo : « Qu’est ce que ça mange à cet âge là ! »

Max : « Voilà, c’est tout pour le Royaume des Sternes de Mer. »

Samuel : « On a un peu poussé bonome à partir à cause de la longue chevauchée. »

Léo : « Il y a quand même 6h de chevauchée ! »

Max : « Mais on est bien rentrés. Nous espérons que ce petit passage au Royaume des Sternes de Mer vous a plu. »

Léo : « Et que notre itinéraire ornithologique en Charentmaritimie vous a donné entière satisfaction. »

Samuel : « N’hésitez pas à nous donner votre avis. »

Max : « Pfff ! Nos lecteurs donnent jamais leur avis. Je sais même pas si nous avons des lecteurs… »

Léo : « C’est pas grave Max. On s’amuse bien nous 🙂 »

Samuel : « Et on apprend des tas de choses ! »

Max : « Mouai… »

Léo : « Bon, petit Sam et moi allons remonter le moral de notre cher Maxou 🙂 »

Samuel : « Soirée fotos et chocolat 🙂 »

Léo : « Et nous allons faire une petite pause dans la rédaction des articles pour préparer les prochains épisodes. »

Samuel : « Nous allons faire des synthèses par Royaume alors il faut qu’on trie les fotos, qu’on les classe… »

Max : « C’est beaucoup de travail. »

Léo : « Nous vous souhaitons une bonne journée et nous vous disons à bientôt ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.