Août, le 3 – Royaume des Échasses et Royaume des Loutres

Max : « Bonjour à tous ! »

Léo : « Bonjour ! Nous continuons notre itinéraire ornithologique en Charentmaritimie ! »

Samuel : « Bonjour chers lecteurs 🙂 »

Max : « Il faut qu’on se dépêche parce qu’on a encore tout le mois d’août chez nous à vous raconter oulala ! »

Léo : « On fera des résumés. Pour le moment, restons en Charentmaritimie avec le Royaume des Échasses et le Royaume des Loutres. »

Max : « Petit Sam, peux-tu localiser ces Royaumes pour nos lecteurs ? »

Samuel : « Bien sûr que je peux 🙂 Le plus simple est de viser Cabane de Moins – cigogne 1 (plateforme). C’est pas loin de Marais du Roy – cigogne 1 et 3 et Marais du Roy – cigogne 2 (colonie). Vous pouvez aller vous promener là aussi. »

Max : « Merci petit Sam 🙂 Précisons que ces Royaumes se situent au nord de la Ville-Arsenal. Mais pas très loin. »

Léo : « Faites attention aux horaires d’ouverture. Ils sont pas toujours ouverts ces Royaumes. »

Samuel : « Et si vous y allez, hésitez pas à passer par la cabane d’accueil. Le monsieur est très gentil et il aime bien papoter. »

Max : « D’autant plus qu’il s’ennuie un peu tout seul… »

Léo : « Vous pouvez parler des zoisos avec lui. »

Samuel : « Demandez lui si il y a des loutres 🙂 »

Max : « Mais évitez de parler d’agriculture. C’est trop déprimant… »

Léo : « Bien, ensuite, il faut aller à la tonne. »

Samuel : « Pour ceux qui savent ce que c’est une tonne c’est comme un gabion 🙂 »

Max : « Parce que tu crois que ça aide nos lecteurs ça ? »

Léo : « Les tonnes, ou les gabions, sont des abris de chasse semi-enterrés. »

Max : « Là, c’est un bruant des roseaux qui nous y a accueillis. »

Bruant des roseaux, Emberiza schoeniclus, Embérizidés

Samuel : « On le voit pas bien à cause du contre-jour alors on ne sait pas trop si un jeune de l’année ou une femelle. »

Max : « Ensuite il faut entrer dans la tonne. Faites attention il y fait tout noir ! »

Léo : « Il faut ouvrir les volets pour observer. »

Samuel : « Vous penserez bien à refermer en repartant s’il vous plaît. Et si vous avez allumé la lumière pensez à éteindre aussi 🙂 »

Max : « Ici c’est comme partout. Parfois il y a des zoisos, parfois il y a que du rien du tout. »

Léo : « On peut pas vous dire ce que vous verrez. »

Samuel : « Souvent il y a des échasses blanches. C’est leur Royaume ici. »

Max : « Mais aujourd’hui il en a pas… Vous en voyez vous ? »

Léo : « Pas une seule ! »

Samuel : « Par contre il y a des avocettes. C’est beau les avocettes… »

Avocette élégante, Recurvirostra avosetta, Récurvirostridés

Avocette élégante, Recurvirostra avosetta, Récurvirostridés

Max : « C’est très beau une avocette effectivement 🙂 Mais on va pas écrire un article sur les avocettes quand même ! »

Léo : « Il y a des vanneaux… »

Max : « Mouai… J’aime bien les vanneaux mais quand même ! On les connaît bien. Bon, on verra rien d’extra-ordinaire ici. Allons à la tour ! »

Léo : « Tu pourrais demander à bonome avant de décider ! »

Samuel : « Et à nous aussi ! Et si on voulait rester ici ? »

Max : « Tu veux rester ici ? D’accord. On reste. »

Léo : « Ben… »

Samuel : « A vrai dire j’irai bien à la tour quand même… »

Max : « Bonome ? Serais-tu d’accord pour porter tes petizours jusqu’à la tour ? »

Le chevalier : « Je suis d’accord. »

Max : « Alors c’est parti ! »

Léo : « Chers lecteurs, sachez qu’il y a environ 1,5 km à parcourir pour arriver à la tour. »

Samuel : « Le début du chemin est pas très intéressant. »

Max : « On y voit pas de zoisos. »

Samuel : « Comme à l’observatoire qui est en haut de la colline. »

Max : « On s’y arrête quand même à chaque fois mais il y a pas des zoisos. »

Léo : « Quelques papillons… »

Max : « Par contre, à partir de là, il faut faire très attention. »

Samuel : « Déjà parce que la descente est raide. Si vous faites pas attention vous pourriez tomber et vous faire mal. »

Léo : « Et puis on a déjà vu des pies-grièches écorcheurs en bas de la descente. »

Max : « Et la loutre avec son poisson sur le chemin ! »

Léo : « Et bonome a pas fotoéééééé… Bouououou… »

Max : « Une loutre avec un poisson dans la gueule… Là, juste sur le chemin ! »

Samuel : « Zutalor ! »

Léo : « Je voudrais pas vous inquiéter mais un milan noir tournoie au-dessus de nous… »

Max : « Bonome, tu fotoes ? »

Le chevalier : « Oui Maxou 🙂 »

Milan noir, Milvus migrans, Accipitridés

Milan noir, Milvus migrans, Accipitridés

Milan noir, Milvus migrans, Accipitridés

Milan noir, Milvus migrans, Accipitridés

Max : « Ah bah voilà ! Ça c’est de la foto ! »

Samuel : « Bravo bonome ! Bravo ! »

Léo : « Le milan noir est très fréquent en Charentmaritimie. »

Max : « On en voit vraiment beaucoup. »

Samuel : « Heureusement qu’il nous tourne autour parce que sinon on voit pas beaucoup de zoisos sur ce chemin… »

Max : « On en entend même pas ! »

Léo : « On arrive à la tour. J’espère qu’il y aura un peu d’eau… »

Max : « C’est pas sûr ! C’est tout sec ! »

Léo : « Oui mais le monsieur de la réserve peu faire des transferts avec toutes les écluses. »

Max : « On verra bien… »

Samuel : « Le nid d’hirondelles est tout cassé ! »

Max : « Zutalor ! »

Léo : « Chers lecteurs, sachez que des hirondelles nichent souvent au rez-de-chaussé de la tour. Alors il faut être discret. »

Max : « Allez Megapus ! Grimpe les escaliers ! Et plus vite que ça ! »

Samuel : « Max ! Comment tu parles à bonome toi ! »

Max : « Pfff ! C’est pour de rire ! »

Léo : « On arrive… Alors… »

Samuel : « Un culblanc ! Il y a un chevalier culblanc ! »

Max : « C’est rigolo de le voir par au-dessus 🙂 »

Chevalier culblanc, Tringa ochropus, Scolopacidés

Chevalier culblanc, Tringa ochropus, Scolopacidés

Léo : « Il a l’air surpris de nous voir… »

Max : « D’ici on voit bien la queue blanche barré de noir. »

Samuel : « Mais c’est rare qu’on les observe d’au-dessus les zoisos 🙂 »

Léo : « On peut bien l’observer comme ça. »

Chevalier culblanc, Tringa ochropus, Scolopacidés

Chevalier culblanc, Tringa ochropus, Scolopacidés

Max : « Le manteau noir avec de petits points blancs… »

Léo : « Tiens ! Un guignette ! »

Chevalier guignette, Actitis hypoleucos, Scolopacidés

Chevalier guignette, Actitis hypoleucos, Scolopacidés

Max : « Lui on le connaît bien. Il y en a partout des guignettes. »

Samuel : « C’est quand même un beau zoiso. »

Léo : « On observe de l’autre côté ? »

Max : « Ben oui ! Bonome, s’il te plaît bonomou, tu veux bien ouvrir les fenêtres et nous poser sur l’une d’elles ? »

Le chevalier : « Je veux bien 🙂 »

Max : « Un sylvain ! Il y a un… Non deux chevaliers sylvains ! »

Samuel : « Il y en a au moins quatre ! »

Léo : « La chaaance ! »

Chevalier sylvain, Tringa glareola, Scolopacidés

Chevalier sylvain, Tringa glareola, Scolopacidés

Chevalier sylvain, Tringa glareola, Scolopacidés

Chevalier sylvain, Tringa glareola, Scolopacidés

Max : « Comme ça nos lecteurs pourront réviser les chevaliers ! Ces trois là sont parfois confondus. »

Léo : « Surtout le culblanc et le guignette d’ailleurs. »

Samuel : « Pourtant ils sont pas pareils. »

Max : « Parce que tu les connais bien petit Sam. Mais les débutants peuvent confondre. »

Samuel : « Oui, tout le monde a pas la chance de voir autant de zoisos que nous. Merci bonomou 🙂 »

Le chevalier : « Un petitours reconnaissant 🙂 Je me demandais si cela existait… »

Léo : « Moi aussi je suis reconnaissant ! Parfois je te gratte le front pour te remercier quand tu te reposes ! »

Le chevalier : « Je sais mon petitours. »

Max : « Moi aussi je reconnais. Mais je le dis pas forcément. Tu le sais bien quand même ! »

Le chevalier : « C’est parfois agréable de l’entendre… »

Max : « Pauvre bonomou 🙂 Tes petizours sont des ingrats 🙂 »

Le chevalier : « Carrément ! »

Samuel : « Regardez ! Il y a un sylvain et un culblanc côte à côté ! »

Chevalier sylvain et chevalier culblanc

Max : « Zutalor ! Le guignette veut pas s’en approcher ! »

Léo : « J’avais jamais fait attention que le culblanc était plus grand que le sylvain. J’aurais dit l’inverse moi. »

Max : « Le sylvain a l’air plus élancé alors on le croit plus grand. »

Samuel : « Le guignette est vraiment le plus petit. »

Léo : « Bonome as-tu remarqué l’aigrette garzette qui vient de se poser ? »

Le chevalier : « Je l’ai remarquée. Je suppose que je dois la fotoer. »

Léo : « Tu supposes bien 🙂 »

Aigrette garzette, Egretta garzetta, Ardéidés

Aigrette garzette, Egretta garzetta, Ardéidés

Samuel : « Dites, c’est qui ce zoiso ? »

Max : « Lequel ? »

Samuel : « Là… »

Bergeronnette grise juvénile, Motacilla alba, Motacillidés

Bergeronnette grise juvénile, Motacilla alba, Motacillidés

Max : « Ça c’est un Motacillidés… Pipit spioncelle ? »

Léo : « Ça ressemble un peu… Mais le spioncelle a pas de noir sur la poitrine. »

Samuel : « Le noir sur la poitrine c’est la bergeronnette grise. »

Léo : « Tu as raison petit Sam. »

Max : « Ce serait une bergeronnette grise ? Une juvénile alors ! »

Léo : « J’ai déjà lu que le spioncelle pouvait être confondu avec la bergeronnette grise juvénile. »

Max : « Regardez là ! »

Bergeronnette grise juvénile, Motacilla alba, Motacillidés

Bergeronnette grise juvénile, Motacilla alba, Motacillidés

Samuel : « Il y a quand même beaucoup de jaune… »

Léo : « Oui mais il y a trop de gris-noir sur la poitrine. »

Max : « Une grise juvénile alors… Mouai… »

Samuel : « Regarde là cousin Max ! »

Bergeronnette grise, Motacilla alba, Motacillidés

Max : « Ah bah oui ! Là c’est une bergeronnette grise ! Ben voilà ! »

Léo : « On serait donc en présence d’une famille ! »

Samuel : « Avec des petits ! »

Max : « Milan noir, chevaliers, bergeronnettes grises… Ça va pas donner à nos lecteurs de venir ici… »

Léo : « Et un busard cendré ? Ça les ferait venir ? »

Max : « Tu en as un dans la poche ? Dans ton sacado ? »

Léo : « J’en ai un en face des yeux 🙂 »

Samuel : « Vu ! »

Max : « Bonome, je sais bien qu’il est en vol à environ 500m mais réussit les fotos s’il te plaît ! »

Le chevalier : « Demande lui de s’approcher 🙂 »

Max : « C’est toi qui parles le zoiso ! Pas moi ! »

Le chevalier : « Pas facile… »

Busard cendré, Circus pygargus, Accipitridés

Busard cendré, Circus pygargus, Accipitridés
Busard cendré, Circus pygargus, Accipitridés

Max : « Ah oui… D’accord… Tu fais des fotos floues maintenant ? Les faire nettes c’est trop facile ? Tu lances une nouvelle mode ? Je sais ! C’est un jeu ! Il faut identifier le zoiso malgré le manque de netteté ! »

Le chevalier : « Max tu m’embêtes ! »

Samuel : « Je crois qu’il a repéré une proie ! »

Busard cendré, Circus pygargus, Accipitridés

Busard cendré, Circus pygargus, Accipitridés

Busard cendré, Circus pygargus, Accipitridés

Busard cendré, Circus pygargus, Accipitridés

Max : « Il a rien attrapé du tout ! »

Léo : « On voit bien les pointes des ailes noires, des barres noires sous les ailes. Il y a pas de doute ! C’est bien un busard cendré. »

Max : « Ben oui ! »

Léo : « De loin on pourrait le confondre avec un busard saint-Martin. »

Max : « Pas avec les barres noires sous les ailes ! »

Léo : « Tu les avais vues ? »

Max : « Dès le début ! Et vlan Léo ! »

Samuel : « Mais vous allez cesser de vous chamailler tous les deux ? »

Max : « Non. On est des juvéniles alors on se chamaille. »

Samuel : « Chamaillez vous si vous voulez mais pas pendant nos direct-différés ! Sinon je vous ratatine encore à la bagarre ce soir ! »

Max : « Chiche ? »

Samuel : « Tu vas voir cousin Max ! Je vais faire qu’une bouchée de toi ! »

Léo : « On verra ça ce soir 🙂 »

Samuel : « Toi aussi cousin Léo je vais te ratatiner ! »

Léo : « Moi ? Mais je suis un gentil petitours ! »

Samuel : « Tu chamailles alors je te ratatine 🙂 Tous les deux je vous ratatine ! »

Max : « 🙂 Bon, on voit pas des zoisos… »

Le chevalier : « Si 🙂 »

Trois zoisos

Max : « Jolie foto bonome 🙂 Ça change 🙂 »

Léo : « On rentre ? »

Le chevalier : « Il faut bien… »

Max : « En fait, on est pas rentrés tout de suite. Déjà, en chemin, superzoreilles a entendu les pies-grièches écorcheurs alors il a fallu qu’il les trouve. Il est allés dans ce sens, puis dans l’autre. Il est revenu sur ses pas et reparti par là… On sait donc qu’il y a un mâle adulte et deux petits au moins. Et on a même une foto d’un juvénile. Mais à contre-jour. »

Pie-grièche écorcheur, Lanius collurio, Laniidés

Pie-grièche écorcheur, Lanius collurio, Laniidés

Samuel : « Nous demandez pas comment on sait que c’est un juvénile et pas une femelle. Ça se voit et puis c’est tout ! Il a une tête de juvénile ce juvénile 🙂 »

Léo : « Ensuite bonome a papoté avec le monsieur de la réserve. Ils arrêtaient pas de papoter. Même que le monsieur a largement dépassé l’heure de fermeture 🙂 Mais quand des naturalistes commencent à parler de la nature, on peut plus les arrêter 🙂 »

Max : « Pour terminer cet article, on voulait vous montrer cette foto. Bonome a arrêté notre monture en chemin pour la prendre. Il avait l’air tout surpris de nous voir ce lièvre. Il s’est même pas sauvé 🙂 »

Lièvre d’Europe, Lepus europaeus, Léporidés

Max : « Voilà, nous espérons que cet article vous a plus. »

Samuel : « J’aime beaucoup cette foto moi. »

Léo : « On se retrouve bientôt pour le dernier article de cet itinéraire ornithologique en Charentmaritimie. »

Samuel : « Demain, nous allons voir les zoisos de mer. »

Max : « On vous racontera ça bientôt ! »

Léo : « Au revoir ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.