Juillet, le 25- Cabane Rouge

Max : « Bonjour à tous ! »

Samuel et Léo : « Bonjour aussi ! »

Max : « Nous reprenons notre itinéraire ornithologique en Charentmaritimie après vous avoir donné des nouvelles de notre ami Martin. »

Samuel : « Nous vous rappelons une information essentielle : Martin Du Grantétan a bien mangé ! »

Léo : « Nous savons bien que vous rigolez en entendant cette information de la plus haute importance. Oui oui, vous vous gaussez de nous ! »

Max : « Mais Martin il peut pas manger tous les jours ! Quand il pleut par exemple il voit pas les poissons sous l’eau. »

Léo : « Et il peut pas manger ! »

Samuel : « Or, il se trouve que le lendemain de son gros repas, il a tout plu ! »

Max : « Alors ? C’était pas important de savoir que Martin Du Grantétan avait bien mangé ? »

Léo : « Vous faites moins les malins là 🙂 »

Samuel : « Et vlan les gausseurs 🙂 »

Max : « Revenons à la Charentmaritimie. »

Samuel : « Nous avons mis la date de notre seconde visite à Cabane Rouge. »

Léo : « Mais nous y étions allés le 23 déjà. »

Max : « On vous raconte ça de ce pas. Mais avant, comment aller à Cabane Rouge ? Petit Sam ? »

Samuel : « Je sais pas expliquer. »

Max : « Tu sais pas expliquer ? »

Samuel : « Ben non. »

Max : « Tu as pas de nids de cigognes pour te repérer ? »

Samuel : « Pas à Cabane Rouge. Ils sont plus loin : Pont Peurot – cigogne 1 (plateforme) puis Prise des Prioux – cigogne 1 (plateforme). Mais c’est pas à Cabane Rouge. »

Léo : « Et tu connais les cigognes qui habitent ces nids ? »

Samuel : « Je peux consulter mes notes ? »

Léo : « Bien sûr petit Sam. »

Samuel : « Alors… Pont Peurot c’est AAOF et à Prise des Prioux il y a BDYM. »

Max : « C’est bien petit Sam. Mais ça nous dit pas comment aller à Cabane Rouge. Léo ? »

Léo : « Ben… Je sais à partir de Bellevue moi. »

Max : « Chers lecteurs, vous vous souvenez sûrement comment aller aux Écluses. Sinon vous relisez notre précédent article. Quand vous êtes aux Écluses, vous avancez. Avancez encore ! Vous passez les nids Les Écluses puis Les Mattes, vous tournez à droite… »

Léo : « Sinon vous ploufez ! »

Max : « Oui Léo 🙂 Vous continuez à avancer. »

Samuel : « Vous passez Grand Peines – cigogne 1. »

Max : « Merci petit Sam. Puis vous arrivez à Bellevue. Ensuite il faut prendre la grande route vers la gauche pendant… 200 à 300 mètres. Il y a une petite route à droite. Vous y allez et vous arrivez à Cabane Rouge. »

Léo : « Cabane Rouge c’est la cabane. Mais il faut observer le Jas de Mer Morte (S). »

Jas de Mer Morte (S)…

Max : « Vous y êtes ? Alors observez bien… Mais observez mieux que ça voyons ! Pfff ! Bon, vous voyez on pas ? »

Léo : « Si on montrait ce que nous avons vu nous ? »

Samuel : « Bonne idée cousin Léo ! »

Ibis falcinelle, Plegadis falcinellus, Threskiornithidés

Ibis falcinelle, Plegadis falcinellus, Threskiornithidés

Max : « Petit Sam, un commentaire ? »

Samuel : « Oh oui ! Et vlan les ibis falcinelles ! »

Ibis falcinelle, Plegadis falcinellus, Threskiornithidés

Léo : « Il y en avait une trentaine ! Vous vous rendez compte ? Une trentaine d’ibis falcinelles ! C’est pas tous les jours ! »

Max : « Nous signalons à nos chers lecteurs que nous en avons vu un aujourd’hui par chez nous 🙂 »

Léo : « Il y en a un seul en Île de France à ce jour. »

Samuel : « Et on l’a vu 🙂 »

Max : « Revenons aux ibis du Jas de Mer Morte (S). Que pouvons-nous en dire ? »

Léo : « Nous pouvons en dire qu’ils s’envolent… »

Ibis falcinelle, Plegadis falcinellus, Threskiornithidés

Max : « Il y en a un qui vient vers nous ! Chers lecteurs vous assistez en direct-différé à l’arrivée d’un ibis falcinelle juste là ! Oulala ! Il vient de se poser ! »

Léo : « La chaaance ! »

Max : « Bonome, mon petit bonome, si tu rates les fotos je te découpe en morceaux et je jette tes morceaux aux brochets ! »

Léo : « Maaax ! »

Le chevalier : « Voilà 🙂 »

Ibis falcinelle, Plegadis falcinellus, Threskiornithidés

Max : « Ça va 🙂 Les brochets seront pas bonomophages aujourd’hui 🙂 »

Samuel : « D’habitude c’est pas ici qu’on les voit les ibis falcinelles. On les voit à Fousil. »

Léo : « Ici, on voit les ibis sacrés mais surtout le crabier chevelu… »

Max : « Je vois pas de crabier chevelu… »

Samuel : « Il arrive ! Là ! »

Crabier chevelu, Ardeola ralloides, Ardéidés

Crabier chevelu, Ardeola ralloides, Ardéidés

Crabier chevelu, Ardeola ralloides, Ardéidés

Crabier chevelu, Ardeola ralloides, Ardéidés

Max : « Ben alors crabier ? Tu es en retard ? »

Léo : « On a cru qu’on te verrait pas ! »

Max : « Ben… Ça alors ! Il passe sans s’arrêter ! »

Samuel : « Il doit avoir des trucs de crabier chevelu à faire… »

Max : « Zutalor ! »

Léo : « Bon, ben reprenons nos observations alors… »

Max : « Que voyons-nous tous là-bas… Les falcinelles… »

Des zoisos

Léo : « On voit bien leur teinte violette sur cette foto. »

Max : « Oui Léo. Au bord de l’eau il y a un combattant varié, puis des aigrettes garzettes, un ibis sacré et une spatule. »

Léo : « Il me semble que la spatule est baguée. Bonome, tu peux essayer de voir les bagues s’il te plaît ? »

Le chevalier : « Bien sûr mon petitours. »

Spatule blanche, Platalea leucorodia, Threskiornithidés

Max : « Une bague jaune ? C’est tout ? Au moins c’est facile à noter 🙂 »

Léo : « Tu sais faire comme il faut ? »

Max : « Mmmm… RA, TY. Voilà 🙂 »

Samuel : « C’est facile ! Il y a qu’un grand anneau jaune ! »

Max : « Oui mais j’ai bon 🙂 »

Léo : « J’explique à nos lecteurs. R c’est right, droite. Sinon c’est L comme left, gauche. A c’est Above. Au-dessus de l’articulation. Sinon c’est B comme Below, en-dessous. T c’est parce que c’est un anneau large, grand (Tall). Et Y c’est Yellow, comme jaune en anglais. Mais c’est pas toujours facile comme ça. »

Des zoisos

Samuel : « Là, il y a des colverts, un vanneau huppé, des mouettes qui rigolent, un goéland leucophée et une échasse blanche. »

Léo : « Oh ! LÀ ! Crabier est venu ! »

Crabier chevelu, Ardeola ralloides, Ardéidés

Max : « Bonjour Crabier 🙂 On a cru que tu viendrais pas ! »

Samuel : « Tu vas bien Crabier ? »

Léo : « Tu es un très beau zoiso toi 🙂 »

Max : « Tu nous as fait peur ! Tu es toujours là quand on vient ! On a cru que tu voulais plus nous voir ! »

Léo : « On donnera de tes nouvelles à tes cousins les blongios de chez nous. Ils ont eu des petits ! Au moins trois ! »

Max : « Bon, on te laisse. Tu dois avoir des tas de trucs de crabier à faire. Nous, on continue nos observations. »

Léo : « Mais on est bien contents de t’avoir vu 🙂 »

Max : « Veuillez-nous pardonner ce petit intermède chers lecteurs. »

Léo : « Crabier est un bon copain. C’est pas encore un ami mais qui sait… »

Samuel : « Par là il y a des barges à queue noire. »

Barges à queue noire, Limosa limosa, Scolopacidés

Léo : « Vous avez vu comment est assise l’échasse blanche ? »

Max : « C’est rigolo 🙂 »

Samuel : « Ça doit pas être facile de se relever… »

Léo : « C’est parce que les pattes des zoisos c’est un peu compliqué. Le genou est un peu haut. On le voit pas. Ce qu’on voit, c’est… En fait je comprends pas bien. Il me semble qu’il y a qu’un seul tarse et qu’il est fusionné avec le tibia. Et ce qu’on prend pour la cheville c’est juste le début des doigts. »

Max : « C’est ça bonome ? »

Le chevalier : « C’est ça 🙂 »

Samuel : « Bravo cousin Léo ! Bravo ! »

Max : « Vous avez vu toutes les barges à queue noire ? »

Barges à queue noire, Limosa limosa, Scolopacidés

Léo : « Elles s’envolent ! »

Barges à queue noire, Limosa limosa, Scolopacidés

Barges à queue noire, Limosa limosa, Scolopacidés

Max : « Un rapace a dû passer par là 🙂 »

Samuel : « On montre un combattant varié ? »

Max : « Ben… Pourquoi on montrerait pas un combattant varié ? »

Samuel : « On en a déjà parlé dans la RMNO. »

Max : « C’est pas grave petit Sam ! Si tu veux, on montre ! »

Combattants variés, Philomachus pugnax, Scolopacidés

Samuel : « Parce qu’il faut dire qu’il y en a ici. Et qu’ils sont en train de changer de plumage. »

Léo : « Il y a des bécasseaux cocorlis… »

Max : « Des bécasseaux cocorlis ? »

Léo : « Oui, des bécasseaux cocorlis… »

Max : « Bonomou… »

Le chevalier : « Oui Maxou. Je fais au mieux. Ils sont loin là… »

Bécasseaux cocorlis, Calidris ferruginea, Scolopacidés

Bécasseaux cocorlis, Calidris ferruginea, Scolopacidés

Max : « Tu peux pas faire mieux ? C’est la première fois qu’on les voit… »

Bécasseaux cocorlis, Calidris ferruginea, Scolopacidés

Léo : « On voit bien sa couleur ! Rholala ! »

Bécasseaux cocorlis, Calidris ferruginea, Scolopacidés

Bécasseaux cocorlis, Calidris ferruginea, Scolopacidés

Bécasseaux cocorlis, Calidris ferruginea, Scolopacidés

Bécasseaux cocorlis, Calidris ferruginea, Scolopacidés

Samuel : « Le bec courbé, le sourcil blanc… »

Max : « Rhooo !!! Des cocorlis… »

Léo : « Ça c’est vraiment pas tous les jours qu’on en voit 🙂 »

Samuel : « Bon, on va pas rester là toute la journée. On avance ? »

Max : « On avance ! »

Léo : « Pour avancer, il suffit de rester sur la route. Elle s’appelle la Taillée de la Jonchère et elle va jusque tout là-bas. »

La Taillée de la Jonchère…

Max : « Là, il faut avancer tout doucement et répondre à l’appel des zoisos. »

Léo : « Par exemple, là, un chevalier sylvain nous appelle. Alors on lui répond 🙂 »

Chevalier sylvain, Tringa glareola, Scolopacidés

Samuel : « On a vu Sylvain, des gambettes, des guignettes, un aboyeur, des culblancs et des arlequins ! »

Max : « Chevaliers Challenge réussi !!! »

Léo : « Max, normalement, pour réussir le challenge, il faut les voir la même journée. »

Max : « On peut pas dire que ça compte quand même ? »

Léo : « Ben non. Mais on peut se réjouir. »

Max : « Mais on a pas réussi le Chevaliers Challenge ? »

Léo : « Non. »

Max : « Tant pis. »

Samuel : « Cisticole à trois heures ! »

Max : « Il est déjà trois heures ? Oulala ! Bonome va être en manque de café ! »

Léo : « C’est une expression Max. C’est pour indiquer la direction comme si tu étais au milieu d’une horloge. »

Max : « D’aaaaccoooooord ! Donc la cisticole est là ! »

Léo : « Et oui ! »

Cisticole des joncs, Cisticola juncidis, Cisticolidés

Cisticole des joncs, Cisticola juncidis, Cisticolidés

Samuel : « C’est un beau zoiso la cisticole. »

Max : « Elle chante fort ! Mais tu l’imites pas Léo ! Je veux pas ! »

Léo : « D’accord 🙂 »

Max : « Et l’Ardéidés Challenge ? Il faut tous les voir ? »

Léo : « C’est le principe des Challenges Maxou. »

Max : « Parce que là, il y a un héron pourpré… »

Héron pourpré, Ardea purpurea, Ardéidés

Héron pourpré, Ardea purpurea, Ardéidés

Max : « Là, un garde-boeuf… »

Héron garde-bœufs, Bubulcus ibis, Ardéidés

Héron garde-bœufs, Bubulcus ibis, Ardéidés

Max : « On a vu des hérons cendrés. Bonome a raté des grandes aigrettes. Il y a des garzettes partout et on a vu Crabier. »

Samuel : « Il manque les bihoreaux. »

Max : « Alors on a réussi aucun Challenge ! Pfff ! »

Léo : « On s’en fiche ! »

Samuel : « Surtout qu’il y a des échasses blanches là. Regardez bien 🙂 »

Max : « ll y a des adultes qui crient. Il doit y avoir un petit quelque part… »

Échasse blanche, Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Échasse blanche, Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Samuel : « Il est là 🙂 »

Échasse blanche, Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Échasse blanche, Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Échasse blanche, Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Échasse blanche, Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Léo : « Il est tout petit ! On en a jamais vu d’aussi jeunes ! »

Max : « Tu l’avais vu petit Sam ? »

Samuel : « Oui 🙂 »

Max : « Bravo petit Sam ! Bravo ! »

Léo : « Belle journée 🙂 »

Max : « Je pense qu’on verra rien de plus. Surtout qu’on est au bout de la Taillée. »

Léo : « Au bout de la Taillée, il y a un village. Et dans ce village il y a le Château des Angles. »

Max : « Il est tout rond le Château des Angles 🙂 Mais on vous a déjà raconté. »

Léo : « On pourrait remettre le lien. »

Max : « On peut ! »

Le Château des Angles

Max : « Voilà ! Alors on vous conseille d’aller le visiter ce château. C’est une très belle visite. Et puis, il a une taverne et une échoppe. On vous conseille d’y manger une gaufre au chocolat 🙂 »

Léo : « Bonome avait acheté des alcools faits comme au Moyen-Âge. »

Max : « De l’hypocras 🙂 Pour se picher la calebasse 🙂 »

Léo : « Se piquer la musette 🙂 »

Samuel : « Bonome se pique pas la musette ! Et il se piche pas la calebasse ! »

Max : « On sait petit Sam 🙂 »

Léo : « Mais ça nous amuse 🙂 »

Max : « Bon, chers lecteurs, si demain vous avez pas le mal de broute, on se retrouve pour la suite de notre itinéraire. »

Samuel : « On sera au Bois Fleuri. »

Léo : « Mais on va pas observer les zoisos. On va changer un peu. »

Max : « Vous verrez ça. »

Samuel : « Pour le moment nous vous disons : »

Les petizours : « A bientôt ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.