Mai, le 13 – Le Marais

Max : « Bonsoir à tous ! »

Léo : « C’est encore nous ! »

Samuel : « Les petizours naturalistes 🙂 »

Max : « En ce moment on est surtout ornithologues. C’est pour des raisons techniques. Le super-méga-zoom de bonome permet pas vraiment de faire des fotos des insectes. Alors on peut pas faire l’insectologie… »

Léo : « L’entomologie Max ! L’en-to-mo-lo-gie ! »

Max : « Léo, mon cher Léo, tu sais qu’on peut dire entomophage ou insectivore. Alors pourquoi je pourrais pas dire insectologie ? »

Samuel : « Cousin Max marque un point 🙂 »

Léo : « Ça fait pas sérieux ! On va pas nous prendre au sérieux si tu parles d’insectologie ! »

Max : « Léo, nos lecteurs ont une grande qualité : ils ont de l’humour ! Ils se prennent pas au sérieux nos lecteurs. »

Samuel : « Mais ils aiment quand même apprendre des choses et voir des beaux zoisos. »

Max : « En parlant de zoisos, il y aurait pas une rousserolle effarvatte pas loin ? »

Léo : « Si. Là. »

Max : « Oulala ! Notre cher Léo est ronchon 🙂 »

Léo : « Observe l’effarvatte au lieu de dire des bêtises ! »

Rousserolle effarvatte Acrocephalus scirpaceus, Acrocéphalidés

Max : « Les spécialistes de zoisologie vont trouver qu’elle a le ventre bien jaune cette effarvatte. »

Léo : « On dit pas la zoisologie ! Zutalor ! »

Samuel : « Je crois que cousin Max te provoque cousin Léo. »

Léo : « M’en fiche d’abord ! Je profite du petit gravelot… »

Mx : « Il y a un petit gravelot ? »

Léo : « Oui. Tu l’aurais vu si tu passais pas ton temps à dire des bêtises ! »

Petit gravelot, Charadrius dubius, Charadriidés

Max : « Samuel, aurais-tu tes fiches sur toi ? »

Samuel : « Je les consulte… Petit gravelot… Marais… Voilà ! Alors… Il y a eu cinq observations avant la nçotre. En 97, 98, 99 et 2011. Et puis le 3 avril de cette année. »

Max : « J’en déduis que le nouvel aménagement est une bonne idée. Il faudra féliciter les gardes de ce Royaume. »

Léo : « Zutalor ! Il s’est envolé ! »

Max : « Bon, on fait le tour du Marais et on va à l’Étang des Bernaches. En route Megapus ! »

Léo : « Ben non ! On observe le bruant des roseaux avant ! »

Bruant des roseaux femelle nuptiale Emberiza schoeniclus, Embérizidés

Max : « C’est une femelle en plumage nuptial ! »

Samuel : « Hier on a vu le mâle ! »

Léo : « Il y a donc un couple potentiel… »

Max : « On a en vu plus que deux ! Il y a forcément des couples ! »

Samuel : « Et ils vont faire des œufs 🙂 Il y a des hirondelles ! »

Max : « Elles prennent de la boue ? Ah oui ! »

Hirondelle rustique et hirondelle des fenêtres, Hirundo rustica & Delichon urbicum, Hirundinidés

Max : « Mais ! Ça alors ! Deux individus et deux espèces sur une même foto ! »

Léo : « Bien vu Maxou ! »

Max : « Je dis pas que des bêtises ! »

Samuel : « Chers lecteurs, si vous avez pas l’habitude des hirondelles il faut savoir qu’il y a trois espèces assez fréquentes : la rustique, la rivage, la fenêtre. On vous les a présentées déjà. La rustique et la fenêtre se ressemblent beaucoup par la couleur du plumage. Mais la rustique à la face rouge, ou rose pour les juvéniles, et la gorge comme des reflets bleutés. Alors que chez la fenêtre la gorge est blanche. »

Léo : « Et donc, celle de droite est bien une hirondelle des fenêtres. »

Max : « L’autre on voit pas sa gorge. Mais on reconnaît bien l’hirondelle rustique. Les filets sont plus longs que chez la fenêtre. »

Léo : « Et en regardant bien on voit un peu le rouge foncé de la face. »

Samuel : « Ce qui veut dire que nous sommes en présence de deux hirondelles différentes ! »

Max : « Et que les hirondelles sont copines entre elles 🙂 »

Léo : « Elles font la queue pour prendre de la boue ! »

Max : « Cette fois, on avance ! … Tu t’arrêtes déjà bonome ? »

Le chevalier : « Mésange bleue… On en a pas beaucoup vu ces derniers temps… »

Max : « Et ça ce sont tes fotos ? »

Le chevalier : « Oui Max. Et je les aime bien ! »

Max : « D’accord. Alors je les mets dans mon blog. »

Le chevalier : « Merci mon petitours 🙂 »

Mésange bleue Cyanistes caeruleus Paridés

Léo : « Le héron cendré est là. »

Héron cendré, Ardea cinerea, Ardéidés

Samuel : « Il chasse… »

Max : « Ça me fait quand même bizarre de dire qu’il chasse alors qu’il pêche. »

Léo : « Moi je préfère dire qu’il chasse. Il pêche, c’est pour le poisson. Mais il mange aussi des grenouilles. »

Max : « Bonome, il y a pas un mot compliqué que personne connaît à part toi pour éviter ce débat ? »

Le chevalier : « Je n’en connais pas… »

Max : « Il prédate ? »

Le chevalier : « Ce verbe n’existe pas Max. »

Max : « Il devrait exister. La preuve : le héron prédate. »

Léo : « Il prédate. Il a prédaté. C’est un prédateur 🙂 »

Max : « 🙂 T’es trop bête 🙂 »

Samuel : « Je vous laisse discuter entre vous. Pendant ce temps je m’occupe de nos lecteurs. Nous vous avions dit hier que la sterne harcelait tout zoiso s’approchant trop près de la femelle en train de couver. Et bien nous avons des images ! Notre cher bonome est en train de filmer… Voilà ! On me dit dans l’oreillette que c’est plutôt mal cadré car, au début, la sterne harcelait la bernache puis elle a changé de cible. Bien… Lançons les images ! »

Samuel : « Pauvre foulque obligée de déguerpir ! Mais le harcèlement s’arrête pas pour autant ! »

Samuel : « Nous espérons que cette foulque espérait pas nidifier sur cet élément technique… La sterne s’est posée sur la barge ! »

Sterne pierregarin et bernache du Canada

Samuel : « Quelle intensité dans cet échange de regards ! J’aimerais pas être la bernache moi ! »

Léo : « Si elle reste là c’est qu’elle a une bonne raison. Je suis sûr qu’elle couve. »

Max : « Sur la même barge que les sternes ? Elle est inconsciente cette bernache. »

Léo : « Elle a dû s’installer avant elles… »

Max : « Nous verrons bien. Peut-être pourrions-nous présenter à nos lecteurs cette jolie femelle colvert un peu atypique. Il me semble que nous l’avons vue cet hiver. »

Canard colvert Anas platyrhynchos, Anatidés

Léo : « Tout à fait cher Max ! Elle a maintenant trois petits déjà grands mais il sont cachés pour le moment. »

Samuel : « Je précise qu’il ont des vraies plumes à l’avant du corps mais que le reste est encore couvert de duvet… »

Léo : « Bonome, tu as vu passer la grisette ? »

Le chevalier : « Oui Léo. Je la cherche… Là ! »

Le chevalier : « Zutalor ! La foto est floue ! »

Fauvette grisette, Sylvia communis, Sylviidés

Léo : « Mais suffisante ! On le voit quand même ! »

Max : « Qu’est ce que vous avez vu encore ? »

Léo : « Regarde sur la branche un peu en dessous de la fauvette grisette. Tu vois la tâche blanche ? Elle l’avait dans le bec quand elle est passée 🙂 »

Max : « Samuel, tu connais le code pour : adulte transportant un sac fécal ? »

Samuel : « Code 15 ! »

Max : « Il faut expliquer. Dans le nid, les oisillons font pas caca partout sinon ce serait invivable. Ils font des fientes emballées dans une espèce de poche appelée sac fécal. Comme ça les parents peuvent évacuer les fientes et il y en pas partout dans le nid. »

Léo : « Quand on voit un code 15, on sait qu’il y a des petits dans un nid pas loin ! »

Samuel : « Donc on sait qu’il y a des petites fauvettes grisettes dans un nid pas loin 🙂 »

Max : « Même si on les voit pas ! »

Léo : « Et ça c’est une bonne nouvelle ! »

Samuel : « Bonome, tu as vu l’hirondelle rustique ? Tu devrait la fotoer. On la voit bien et les lecteurs de cousin Max pourront la comparer à l’hirondelle des fenêtres de tout à l’heure. »

Le chevalier : « Bonne idée mon petitours. »

Hirondelle rustique, Hirundo rustica, Hirundinidés

Samuel : « Même en direct-différé j’aime bien que tu dises que je suis ton petitours 🙂 »

Max : « Ben oui ! Tu vas comprendre un jour ? Tu es son petitours ! Et son préféré en plus ! »

Samuel : « Bonome a pas de préféré. Il nous aime pareil tous les trois 🙂 »

Max : « PhiloLéo, un commentaire ? »

Léo : « … C’est étrange l’amour. Bonome t’aimait quand vous étiez que tous les deux. Et puis nous sommes arrivés et l’amour s’est pas divisé. On a pas une fraction d’amour chacun mais un amour entier, infini. L’amour se divise pas. Il se multiplie. »

Max : « C’était la séquence philosophie par notre cher PhiloLéo 🙂 Bon, blongios est pas là. »

Samuel : « Il vient dans ce secteur plus tard dans l’année. En général quand il a déjà des petits. »

Max : « Alors on retourne de l’autre côté. Samuel, que disent tes fiches sur blongios ? »

Samuel : « Une seule observation cette année avant nous hier. C’était en Avril au Royaume des Grèbes. »

Max : « C’est vrai qu’ils ont fait des travaux pour accueillir des blongios au Royaume des Grèbes. Bonome, il faut vraiment qu’on y aille ! Sinon Princesse va nous gronder ! »

Le chevalier : « Max, vous voulez aller partout tout le temps ! Le Grand Étang parce qu’on y voit de beaux zoisos. Le Marais pour voir blongios… »

Max : « S’il te plaît bonome. »

Le chevalier : « D’accord. Nous irons. »

Léo : « Regardez la petite foulque ! »

Jeune foulque macroule, Fulica atra, Rallidés

Samuel : « C’est pas facile de sortir du nid quand on est tout petit comme ça 🙂 »

Max : « Surtout avec des pattes trop grandes ! »

Léo : « C’est vrai qu’elles sont pas très bien proportionnées 🙂 »

Max : « Bon ben blongios est pas là non plus. Il doit être dans le Marais. On y va ! »

Léo : « On s’arrêtera au nouvel observatoire. Il est pas très pratique quand même. »

Max : « Pour nous si 🙂 On peut s’installer sur les planches des ouvertures. »

Samuel : « Oui mais les ouvertures sont pas à la bonne hauteur. Les basses sont trop hautes si bonome s’agenouille et les hautes sont trop basses quand il reste debout. »

Léo : « Et c’est pas pratique pour fotoer. »

Max : « C’était mieux avant ? »

Léo : « Ben… En fait non. Parce que les zoms se comportaient mal. Ils faisaient peur aux zoisos. Maintenant les zoisos sont tranquilles. »

Max : « On arrive… Alors… Tiens, qu’est ce qu’il fait grébou ? »

Grébou, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Léo : « On voit pas sur les fotos mais il fait des drôles de mouvements avec ses ailes. Bonome, tu peux filmer ? »

Le chevalier : « Je peux. »

Max : « Vous croyez qu’il a des petits tout petits sous ses ailes et qu’il les berce ? »

Samuel : « Je sais pas mais j’aime bien ton hypothèse. »

Léo : « On les voit pas… »

Max : « Il ferait quoi sinon ? »

Léo : « Pas d’autre hypothèse… »

Samuel : « Moi non plus… La femelle bernache… Elle couvait et elle s’est levée. »

Léo : « Elle recouvre ses œufs avec des plumes… »

Bernache du Canada, Branta canadensis, Anséridés

Max : « Elle va se dégourdir ses pattes en profitant qu’il fasse chaud. On retourne de l’autre côté ? »

Léo : « Pourquoi pas ? »

Samuel : « D’accord. »

Max : « Qu’est ce qu’il y a comme effarvattes ! »

Léo : « Avant on reconnaissait pas leur chant alors il y en avait peut-être mais on les voyait pas. »

Max : « On les entendait pas ! Quand on connaît pas on entend pas. Maintenant j’entends des chants tout le temps. Même quand on rentre, les chants continuent dans ma tête 🙂 »

Samuel : « Moi aussi ! »

Max : « Et Léo sifflote 🙂 »

Léo : « Oui 🙂 Je vais quand même me remettre à étudier. Bonome a un CD et il y a celui de mon beau livre de zoisos. On rate des tas d’espèces parce qu’on reconnaît pas leur chant. »

Max : « On va faire des ateliers de langues 🙂 »

Samuel : « BLONGIOS ! IL Y A BLONGIOS ! »

Max : « Il a l’air tout petit en vol 🙂 »

Léo : « Il s’est posé dans les phragmites. Tu le vois bonome ? »

Le chevalier : « Oui. Il est loin. Je crains que mes fotos ne soient pas terribles… »

Max : « Bonome, tu fotoes ! C’est notre ami alors tu fotoes ! »

Léo : « Il va peut-être pas aimer qu’on publie des fotos moches de lui. »

Max : « Ce sont les fotos qui sont moches ! Pas lui ! »

Samuel : « C’est encore le mâle. »

Max : « Tu montres les fotos ? »

Blongios nain, Ixobrychus minutus, Ardéidés

Max : « Oui, effectivement. Ce sont pas les plus belles que tu aies faites 🙂 Mais on voit bien comment il se déplace dans les phragmites. »

Le chevalier : « Vous avez vu votre ami 🙂 »

Léo : « Ouiii 🙂 »

Max : « Mais on a pas eu le temps de papoter… Bon, on peut rentrer si tu veux bonome. »

Samuel : « Attendez ! »

Léo : « Tu as vu quelque chose ? »

Samuel : « Oui… Oui ! Il y a deux petits gravelots ! »

Max : « Il y en a deux ? »

Léo : « Oui ! »

Petits gravelots, Charadrius dubius, Charadriidés

Max : « Vus ! Oulala ! Bonome, fotoe pour montrer à Faune IDF. Rhooo ! Passe en mode vidéo vite ! Vite bonome ! Mais dépêche toi ! »

Le chevalier : « Je filme ! »

Bon, en vrai bonome a tout filmé en une fois ! Un seul plan séquence et une seule prise 🙂 Mais c’est trop long. Ça rentre pas dans mon blog. Alors j’ai coupé le film en deux. C’est dommage mais je sais pas comment faire moi ! Je suis un petitours naturaliste, pas un geek 🙂

Max : « J’adore quand le mâle marche sur place. »

Léo : « On dirait qu’il marche au pas sur place ! »

Samuel : « Il est rigolo ! »

Max : « On a vu la parade nuptiale et l’accouplement des petits gravelots qui sont pas venus ici depuis huit ans ! »

Léo : « La chaaance ! »

Max : « Cette fois on peut rentrer ! »

Léo : « Avant de refermer cette édition je tiens à saluer Madame Viviane et Monsieur Miguel. »

Max : « On vous a pas vu récemment mais on pense à vous. »

Samuel : « On sait que vous avez trouvé le nid de la buse variable au Royaume des Écureuils 🙂 »

Max : « Vous connaissez drôlement bien les zoisos vous 🙂 »

Léo : « Voilà ! Cette fois c’est terminé. »

Max : « Nous espérons que vous avez passé un bon moment en notre compagnie. »

Samuel : « A bientôt ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.