Mai, le 11 – Le Grand Étang

Max : « Amis lecteurs bonjour ! »

Léo : « Nous sommes en direct-différé depuis le Grand Étang ! »

Samuel : « On aime beaucoup le Grand Étang parce qu’on y voit de beaux zoisos. »

Max : « Nous tenons à rappeler à nos amis lecteurs que ce Grand Étang se trouve en Île de France. »

Léo : « Ben oui ! »

Samuel : « Il est pas au centre de l’Île de France. »

Max : « Plutôt en périphérie vers… E-NE… »

Léo : « Mais en Île de France quand même. »

Max : « Vous comprendrez pourquoi cette précision plus tard. »

Léo : « Pour le moment commençons notre édition du jour. Je propose que petit Sam se place là. Max, tu vas là et moi de ce côté. Celui qui voit quelque chose donne le signal et bonome téléporte les deux autres et fotoe. »

Max : « D’accord. Cette fois nous nous sommes bien arrêtés pour prendre des nouvelles des œdicnèmes… »

Oedicnèmes criards Burhinus oedicnemus, Burhinidés

Samuel : « Cousin Max excusez moi de vous interrompre mais… »

Max : « Tu interromps déjà ? »

Samuel : « Oui j’interromps. »

Max : « Et pourquoi tu interromps déjà ? »

Samuel : « A cause qu’il y a une échasse blanche ! »

Max : « Une échasse blanche ? Comme dans : ‘L’échasse blanche est un très beau zoiso de la famille des Récurvirostridés’ ? »

Samuel : « Absolument 🙂 »

Max : « Bonome ! Téléportation de Léo et moi et fotoage d’urgence ! »

Échasse blanche Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Léo : « Rhooo ! »

Max : « Oui 🙂 La chance 🙂 »

Samuel : « Il faut bien dire que les échasses blanches c’est pas tous les jours qu’on en voit en Île de France ! »

Léo : « C’est pas très fréquent ! »

Max : « Rappelons que les échasses blanches mentent aux puces. »

Léo : « Rappelons que notre cher Maxou aime beaucoup les saproblagues. »

Samuel : « Pour les lecteurs qui comprendraient pas cette saproblague : le nom de l’échasse blanche en scientifique est Himantopus himantopus. »

Léo : « De là à passer à : ‘Ils mentent aux puces’… »

Max : « C’est une blague de Brindille ! »

Léo : « Ça reste une saproblague… »

Samuel : « Note de Samuel : sapro- est un préfixe qui signifie ‘pourri’. Une saproblague est donc une blague pourrie. Mais c’est plus poli de dire saproblague. »

Max : « Et comme ça vous vous croyez intelligents et cultivés parce que vous utilisez des mots compliqués que personne connaît à part vous. Et vlan ! »

Léo : « C’est pas que vos chamailleries m’indiffèrent mais il y a un bécasseau variable. »

Samuel : « Calidris alpina, Scolopacidés ! »

Max : « Un variable ? Ici ? »

Léo : « Là ! »

Max : « Juste devant une sterne pierregarin ! »

Bécasseau variable et… sterne pierrgarin

Léo : « Ça c’est une beau début d’inspection ! »

Samuel : « Les œdicnèmes, l’échasse blanche, et un bécasseau variable devant une sterne pierregarin 🙂 »

Max : « Il est avec un chevalier gambette ! »

Bécasseau variable et … chevalier gambette

Léo : « Pfff !!! »

Max : « Quoi : ‘Pfff !’ »

Léo : « Ça va trop vite ! On a même pas le temps de profiter des zoisos ! »

Max : « Chers lecteurs, vous rêvez pas ! Notre Léo préféré sous-entend qu’on voit trop de zoisos ! »

Léo : « On voit pas trop de zoisos ! Jamais on verra trop de zoisos ! Mais ils sont tous là en même temps ! »

Max : « Pas vrai ! Bon, continuons nos observations… »

Samuel : « L’échasse blanche est là… »

Échasse blanche Un zoiso aux longues pattes 🙂

Max : « L’échasse blanche est un zoiso qui a pas reçu la bonne taille de patte lors de sa création. En fait, il y avait plus sa taille alors Dieu dit : ‘Ben toi, je te donne des pattes trop grandes parce que j’ai plus que ça en stock. Avec ça tu pourras marcher dans l’eau sans te noyer mais il faudra que tu te penches beaucoup en avant pour attraper ta nourriture. Pour compenser je vais te donner un bec trop grand aussi.’ Dieu vit que cela était très rigolo et il alla prendre l’apéro. »

Léo : « T’es trop bête ! »

Samuel : « Mais c’est rigolo 🙂 Dites, on signale quand même le chevalier guignette ? »

Max : « Ben oui ! Pourquoi on le signalerait pas ? »

Samuel : « Ben, vu toutes les espèces qu’on rencontre en ce moment, ça paraît un peu anodin un chevalier guignette. »

Max : « On le signale ! Bonome tu le fotoes ! »

Chevalier guignette, Actitis hypoleucos, Scolopacidés

Max : « Voilà ! Bon, en fait il y en a au moins quatre juste là. Mais on sait pas pour le reste de l’étang. Il y en a probablement beaucoup plus. »

Léo : « Le chevalier guignette est l’un des rares chevaliers qui s’appelle pas Tringa quelque chose. Lui c’est Actitis. Mais on sait pas pourquoi. »

Samuel : « Actitis hypoleucos, Scolopacidés. »

Léo : « On peut aussi présenter la petite famille de bernache du Canada. »

Bernaches du Canada, Branta canadensis, Anséridés

Max : « Comme vous le voyez monsieur et madame du Canada ont eu quatre petits bernachons. »

Léo : « Ce sont les premiers petits que nous voyons cette année. »

Max : « Il faudra aller au Royaume des Grèbes. Il doit y avoir des petits grèbes. »

Samuel : « Bonome aime pas la chevauchée jusqu’à ce royaume. »

Max : « On va négocier. »

Léo : « Un bécasseau variable s’approche… »

Bécasseau variable en plumage nuptial

Samuel : « Un autre se pose ! »

Max : « C’est pas un bécasseau variable lui ! Bonome, c’est qui ce bécasseau ? »

Un bécasseau minute Calidris minuta, Scolopacidés

Léo : « On dirait un minute ! »

Max : « Un bécasseau minute ? Calidris minuta ? »

Le chevalier : « On dirait bien 🙂 »

Léo : « En plumage nuptial ! »

Samuel : « Rholalaaa ! Quelle inspection ! »

Max : « Ah bah oui 🙂 Bonome, fotoe les bécasseaux s’il te plaît. »

Le chevalier : « A tes ordres mon petitours. »

Bécasseaux variables et bécasseau minute

Bécasseau minute Rhooo la chaaance !!!

Samuel : « Je vous interromps encore. Sachez bien que j’en suis désolé mais il y a un chevalier ouaf-ouaf. »

Max : « Iléou ? »

Samuel : « Ben là ! »

Chevalier ouaf-ouaf Tringa nebularia, Scolopacidés

Max : « Troisième espèce de chevaliers du jour 🙂 »

Samuel : « Il y en avait un autre mais il s’est envolé tout là-bas. »

Léo : « On peut reprendre l’observation de l’échasse blanche ? J’aime beaucoup ce zoiso. »

Max : « Bonome, tu as entendu ton petitours ? L’échasse blanche ! »

Le chevalier : « Je propose une pause… »

Max : « Tu veux aller pétuner sur le chemin ? »

Le chevalier : « Oui 🙂 « 

Max : « On vient avec toi ! Petizours, pochage ! »

Léo : « Il y a une famille de bernaches ! »

Une autre famille de bernaches du Canada

Samuel : « Il y en a deux alors ! Les deux comportent quatre petits ! »

Max : « Bon, bonomou, on peut peut-être retourner voir les bécasseaux maintenant ! »

Le chevalier : « Allons-y ! »

Bécasseau variable Bécasseau variable
Bécasseaux variables Bécasseau minute

Léo : « La petite famille de bernaches est sur l’eau maintenant… »

L’autre famille de bernaches du Canada

Samuel : « Et l’échasse blanche se nourrit sur la berge… »

Max : « Ça se calme un peu. Ça va Léo ? Tu te remets de tous ces zoisos ? »

Léo : « Max, tu te rends compte de ce qu’on voit en ce moment ? »

Max : « Ouiii 🙂 On voit de beaux zoisos ! Et je suis ravi de partager tout ça avec nos chers lecteurs. »

Samuel : « Bonome, le bécasseau minute est juste là. Tu peux le fotoer si tu veux. »

Le chevalier : « J’espère que j’aurai de belles fotos. »

Max : « On en a vu ici je sais plus quand. On était avec Brindille. Mais tu avais pas réussi les fotos. Il était trop loin le bécasseau minute. »

Le chevalier : « Il y avait aussi au moins un bécasseau violet… »

Léo : « BONOME ! BONOME ! REGARDE ! LÀ ! »

Des courlis Numenius sp., Scolopacidés

Max : « C’est qui encore ? »

Léo : « DES COURLIS ! CE SONT DES COURLIS ! »

Max : « Des courlis ? »

Léo : « A l’oreille je dirais que ce sont des corlieu. »

Max : « Des courlis corlieu ? Ici ? Tu es sûr Léo ? »

Samuel : « Ils vont se poser ! J’espère qu’ils vont venir ici ! »

Léo : « ILS SE POSENT JUSTE LÀ ! Rhooooooo ! »

Courlis corlieu Numenius phaeopus, Scolopacidés

Max : « Ça alors ! »

Samuel : « Il y en a six ! Six courlis corlieu ! »

Max : « Bonome, tu peux me rappeler où nous sommes s’il te plaît ? »

Le chevalier : « 🙂 Au Grand Étang. Vous voulez toujours venir au Grand Étang. »

Max : « Le Grand Étang de Charentmaritimie ? »

Le chevalier : « Il n’y a pas de lieu-dit le Grand Étang en Charentmaritimie. Le Grand Étang à vingt minutes de chez nous. »

Max : « Tu es sûr ? »

Le chevalier : « Absolument mon petitours 🙂 »

Samuel : « Ils doivent faire une pause pendant leur migration. »

Léo : « Regarde bonome… »

Une échasse blanche et deux courlis corlieu

Max : « Tout ça de zoisos… »

Samuel : « C’est vrai qu’en ce moment on a de la chance 🙂 »

Léo : « Chaque inspection fait oublier la précédente tellement on voit de zoisos. C’est presque un peu dommage. »

Max : « Dommage de voir tout ça de zoisos ? »

Léo : « Non. Mais des périodes un peu ternes font qu’on se souvient mieux des inspections très riches. Là, on en oublierait presque que la dernière fois on a vu le grand labbe. Et puis les gorges bleues, le crabier chevelu, les rousserolles effarvattes, le phragmite de joncs… Ils paraissent tellement loin déjà ! »

Samuel : « Je te comprends cousin Léo. »

Max : « Mais c’est pas une raison pour que ça s’arrête ! Pour se souvenir on a des images plein la tête. Et puis on peut relire mon blog ! Il est là pour ça aussi ! »

Léo : « Tu as raison Maxou. »

Samuel : « Tu fotoes les courlis ? »

Le chevalier : « Oui mon petitours. Nous avons rarement l’occasion de les voir d’aussi près. Cet observatoire est vraiment très pratique. Les zoisos ne nous voient pas du tout. »

Max : « Mercredi le faisan t’a repéré 🙂 »

Le chevalier : « Oui 🙂 C’est rare. D’habitude les zoisos ne font pas attention à moi. »

Max : « Dis, on a pas fait d’article pour la sortie de mercredi. C’est possible de mettre tes fotos du faisan dans cet article ? »

Le chevalier : « C’est ton blog Max. Tu fais ce que tu veux. »

Max : « Alors on les met ! Et puis on regardera si tu as d’autres belles fotos. On les ajoutera comme bonus à la fin de l’article. »

Un mâle faisan 🙂

Léo : « Les courlis se reposent… »

Samuel : « Ils se grattent et font sa toilette 🙂 »

Max : « Ils profitent de leur pause… »

Léo : « Le gambette est juste là si tu veux bonome. »

Chevalier gambette, Tringa totanus, Scolopacidés

Max : « Il serait pas en plumage nuptial ? »

Léo : « Si. Et ses pattes sont encore plus rouges en plumage nuptial. »

Le chevalier : « Le temps se couvre. Il ne va pas tarder à pleuvoir. Je fais quelques fotos et nous rentrons. »

Courlis corlieu

Bécasseau variable et bécasseau minute

Chuuut ! L’échasse blanche se repose !

Max : « Voilà amis lecteurs ! Ce bulletin d’informations en direct-différé est maintenant terminé. »

Léo : « Max osera pas le dire mais on a vu de beaux zoisos encore une fois 🙂 »

Max :  » J’ose pas le dire mais je le pense 🙂 Vous comprenez maintenant pourquoi je tenais à préciser que ce bulletin d’informations était bien en Île de France 🙂 « 

Samuel : « Nous espérons que vous avez apprécié de passer ce petit moment avec nous ! »

Max : « Et nous vous disons à bientôt ! »

Les fotos bonus 🙂

Le Grand Étang (vue très partielle)

Autre vue du Grand Étang avec de grooos nuages (à gauche de la foto précédente).

Deux chipeaux mâles qui arrêtaient pas de se chipoter 🙂

Un petit gravelot. On les voit plus beaucoup. Nous espérons qu’ils couvent…

Chevalier gambette Tringa totanus, Scolopacidés

Chevalier ouaf-ouaf, Tringa nebularia, Scolopacidés

Un milan noir trempé

Continuer la promenade

Coquelicot, tu pourrais donner des nouvelles quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.