Avril, le 27 – Le Royaume des Chevaliers (17)

Les petizours

Max : « Bonjour à tous ! Ce bulletin d’informations en direct-différé sera un peu spécial ! »

Léo : « Ben oui ! On est en Charentmaritimie ! »

Max : « Mais il y a pas que ça de spécial ! »

Samuel : « Il y a un nouveau venu 🙂 »

Max : « On vous présente Babbati ! Montre toi Babbati ! »

Babbati

Samuel et Léo : « Bonjour Babbati ! »

Babbati : « Bonjour 🙂 »

Max : « Viens avec nous Babbati… Voilà ! »

Les petizours et Babbati

Léo : « Babbati, aimes-tu les zoisos ? »

Babbati : « Ben oui ! C’est très beau un zoiso ! »

Max : « 🙂 As-tu un livre de zoisos ? »

Babbati : « J’ai le livre des mouettons. »

Max : « Les mouettons ? »

Léo : « J’ai vu son livre. C’est le même que le mien. »

Max : « D’accord. Donc tu dis les mouettons à la place des zoisos. C’est ça ? »

Babbati : « Ça m’arrive 🙂 »

Max : « Bien. Babbati, où habites-tu ? »

Babbati : « Ben, là-bas… »

Léo : « Donc, tu es charentmaritimien. »

Babbati : « Absolument 🙂 »

Max : « Et tu as des huppes fasciées dans ton jardin. »

Babbati : « Ça arrive 🙂 »

Max : « D’accord. Nous on a pas des huppes fasciées dans notre jardin… »

Babbati : « Mais vous voyez des beaux zoisos ! »

Max : « Ça arrive 🙂 »

Léo : « Et si on commençait notre inspection ? »

Samuel : « Ben oui, parce que Babbati va nous accompagner aujourd’hui 🙂 »

Max : « Chers lecteurs, nous commençons notre inspection au Petit Royaume des Passereaux. »

Samuel : « On entend des tas de zoisos. »

Max : « Mais on a pas encore fait l’atelier de langues alors on va parler que de ceux qu’on voit. »

Léo : « Pour le moment, on voit des papillons 🙂 »

Samuel : « Tu connais les papillons Babbati ? »

Babbati : « Quelques uns… »

Samuel : « Lui, c’est un flambé, Iphiclides podalirius, Papilionidés. »

Flmabé, Iphiclides podalirius, Papilionidés

Léo : « Et là c’est un tircis, Pararge aegeria, Nymphalidés. »

Tircis, Pararge aegeria, Nymphalidés

Samuel : « Et vlan les papillons ! »

Léo : « Petit Sam dit souvent ‘Et vlan !’ »

Max : « C’est quand il est content des zanimos qu’on vient de voir 🙂 Bonome, ce serait pas une orchidée là ? »

Orchidée du genre Ophrys (après vérification il s’agit de l’Ophrys araignée, Ophrys sphegodes syn. Ophrys aranifera, Orchidacées).

Le chevalier : « Si Maxou. »

Max : « Tu la connais ? »

Le chevalier : « Je ne connais pas bien les orchidées. »

Max : « Bonome, c’est qui cette orchidée ! »

Le chevalier : « Genre Ophrys. Je dirais section des Sphegodes. »

Léo : « C’est quoi ‘Section des Sphegodes’ ? »

Le chevalier : « Un ensemble d’espèces qui se ressemblent et qu’on place dans le groupe des espèces ressemblant à Ophrys sphegodes.. »

Léo : « Il faudra étudier ça plus tard. On connaît le genre. Ça suffit pour le moment. »

Samuel : « Bravo bonome ! Bravo ! »

Max : « Alors ça, c’est quand Samuel est content de quelqu’un 🙂 »

Léo : « Bonome, ce serait pas du muscari ça ? »

Muscari à toupet, Muscari comosum, Lilliacées

Le chevalier : « Si. C’est le muscari à toupet, Muscari comosum, Lilliacées. »

Samuel : « Au Royaume des Cygnes Noirs on avait vu le muscari négligé. »

Babbati : « Vous faites la botanique aussi ? »

Max : « Ben, on est naturalistes nous. Alors on fait la botanique. »

Léo : « J’entends une bouscarle ! »

Max : « Tu connais la bouscarle Babbati ? »

Babbati : « Jamais vu. »

Samuel : « Écoute bien ! On l’entend plus souvent qu’on la voit la bouscarle. »

Léo : « En vrai on devrait dire bouscarle de Cetti, Cettia cetti, Cettiidés. »

Babbati : « Il faut apprendre les chants des zoisos ? »

Max : « C’est mieux. Parce que souvent on voit pas le zoiso qu’on entend. Alors si on connaît pas le chant on sait pas qui c’est le zoiso. Nous on connaît pas bien. Sauf Léo. »

Léo : « Je les connais pas tous, malheureusement. »

Samuel : « Regardez sur le chemin ! »

Max : « Ça alors ! »

Léo : « Elle s’est perdue ! »

Max : « Babbati, nous sommes en présence d’une écrevisse rouge de Louisiane. C’est une espèce invasive. Bonome va donner son nom en scientifique en expliquant pourquoi il sait que c’est une écrevisse rouge de Louisiane. Tu vas rien comprendre à ce qu’il va dire mais il faut pas que ça t’inquiète. Personne comprend ce qu’il dit dans ces cas là. Bonome, nous t’écoutons ! »

Le chevalier : « Les critères importants d’identification sont : le rostre aux bords convergents, les sillons branchiocardiaques qui se rejoignent en un point, la présence d’un ergot interne sur le carpopodite, des aspérités sur le céphalothorax et des tubercules rouges sur les pinces. C’est donc Procambaris clarkii, Cambaridés. »

Max : « Voilà, personne a compris mais il est content. Il se croit intelligent et cultivé. »

Léo : « Max, tu m’énerves ! »

Max : « Combien de fois vais-je devoir dire que je rigooole ! Pfff ! »

Samuel : « Cousin Max et cousin Léo aiment beaucoup se chamailler. Ils se prennent pour des foulques 🙂 »

Max : « 🙂 On voit pas de zoisos… »

Léo : « Si on allait voir le nid de cigognes ? On les a vus s’accoupler aux dernières vacances ! »

Samuel : « On y va ! »

Max : « Alors… Bonome, tu vois quelque chose ? »

Le chevalier : « Ouiiii 🙂 »

Max : « Il y a deux poussins ! Ils sont tout petits ! »

Le chevalier : « … Ça, je ne comprends pas bien… Ça ne va pas vous plaire… »

Max : « Montre ! »

Max : « Elle a avalé un oisillon ! »

Le chevalier : « Oui, cette cigogne faisait un peu de ménage et remettait les branches en place et elle a sorti cet oisillon. Après l’avoir bien secoué, elle l’a avalé. »

Max : « Et gloub l’oisillon ? »

Léo : « Serait-ce possible que ce soit le 3ème poussin qui soit mort ? »

Max : « Elle aurait mangé son petit ? »

Le chevalier : « Je ne sais pas mes petizours. »

Babbati : « C’est pas très ragoutant ! »

Max : « Pas trop, non… Amis lecteurs, nous sommes désolés pour ces images qui peuvent heurter la sensibilité des personnes les plus sensibles. »

Léo : « La nature est ainsi faite… »

Samuel : « On y peut rien… »

Max : « Passons à la suite. Serait-ce une linotte mélodieuse que nous entendons ? »

Léo : « Il me semble bien. »

Max : « Bonome, trouve la linotte qu’on la montre à Brindille. »

Léo (à Babbati) : « Brindille c’est notre amie. Elle a un petitours, notre ami Arthur. Lui aussi a un jardin et le même livre de zoisos que toi. »

Max : « Observe bien la linotte mélodieuse Brindille même si elle est un peu à contre-jour… »

Linotte mélodieuse, Carduelis canabina, Fringillidés

Léo : « On va à l’Observatoire ? »

Max : « Ben oui ! On est là pour ça ! Mais on montre ce chardon avant… »

Un cirse

Léo : « C’est parti ! »

Samuel : « Vous avez vu ? Il y a des tas de jolies fleurs blanches dans le petit canal ! »

Renoncule aquatique, Renonculacées

Le chevalier : « Ce sont des renoncules aquatiques, Ranunculus aquatilis, Renonculacées. »

Bon, en allant à observatoire, et même là-bas, on a pas vu de zoisos. A part une linotte mélodieuse. Il y avait un couple sur le chemin. Bonome a réussi à fotoer le mâle avant qu’ils s’envolent. Mais pas la femelle…

Linotte mélodieuse

Puis on a vu un bruant proyer…

Bruant proyer, Emberiza calandra, Embérizidés

C’est un beau zoiso le bruant proyer. Babbati le connaît déjà. Il connaît un peu les zoisos mais comme il les aime beaucoup il va vite progresser…

Ensuite on est allés au Royaume des Chevaliers, comme d’habitude 🙂 En chemin on a vu des lézards. Si on dit pas des erreurs ce sont des lézards des murailles, Podarcis muralis, Lacertidés.

Lézard des murailles Podarcis mralis, Lacertidés

Au Royaume des Chevaliers…

Max : « Allez ! C’est parti Tringa megapus ! »

Samuel : « Ça veut dire ‘chevalier aux grandes pattes’. »

Léo : « C’est l’un des surnoms de bonome. »

Babbati : « 🙂 On entendrait pas une bouscarle ? »

Léo : « Si ! »

Max : « Il faut la trouver ! »

Léo : « là ! »

Bouscarle de Cetti Cettia cetti Cettiidés

Max : « Ben voilà ! Ça c’est bonome ! Samuel… »

Samuel : « Bravo bonome ! Bravo ! »

Max : « Observe bien Babbati. Il y en a beaucoup le long du chemin du Royaume des Chevaliers. »

Léo : « On va les entendre mais sûrement pas les voir. »

Max : « On s’en fiche on l’a vue déjà ! »

Léo : « Regardez les ragondins ! »

Ragondin, Myocastor coypus, Myocastoridés

Max : « Pourquoi il est tout blanc lui ? »

Samuel : « Serait-il albinos ? »

Léo : « Un ragondin albinos ! »

Max : « En général, l’un de nous trois ajoute : ‘Rhooo la chaaance !’ dans ces cas là. »

Babbati : « Rho la chance ? »

Max : « Non : ‘Rhooo la chaaance !’ »

Léo : « Ben oui ! Un ragondin albinos c’est pas tous les jours qu’on en voit ! »

Max : « C’est une première pour nous ! »

Babbati : « Pour moi aussi ! »

Max : « Les autres sont normalement colorés. »

Léo : « L’albinisme est dû à un allèle récessif. Il en faut deux pour avoir le caractère. L’individu fabrique pas de pigment. Alors il est tout blanc. Et puis il est plus calme. Ça joue aussi sur le comportement l’albinisme. »

Max : « Un individu blanc, donc visible, plus calme, donc qui se sauve moins vite… Pauvre petit ragondin… »

Babbati : « Pourquoi tu dis ça ? »

Max : « Son espérance de vie est assez faible… Mais c’est comme ça… Allez, on continue ! »

Léo : « On voit pas de zoisos ! »

Max : « Ben non ! Le vent se dégourdit les nuages en soufflant très fort. C’est pas forcément désagréable mais les zoisos se cachent… »

Samuel : « Ce serait pas le cygne blessé ? »

Le cygne blessé

Max : « Il s’étire les ailes… Oui, c’est bien lui. Son aile gauche est pas remise encore. »

Babbati : « Vous le connaissez ? »

Max : « On l’a vu la dernière fois qu’on est venus. Son aile est abîmée alors il peut pas voler. Mais apparemment il va bien. »

Léo : « Il va bien avec une aile cassée… »

Max : « On voit pas bien si ce sont les plumes ou les os. Si ce sont les plumes, ça va passer avec la mue. Sinon c’est plus embêtant. »

Samuel : « Mais notre éthique de reporter nous interdit d’intervenir. »

Max : « On a prévenu la LPO. On verra bien si ils l’emmènent à l’hôpital… On arrive au bout du Royaume. C’est en général là que bonome se rend compte qu’il a pas pris du manger et qu’il décide d’aller à la Charmante Petit Ville pour boire un café 🙂 »

Léo : « Bonome c’est une vraie tête de linotte 🙂 »

Le chevalier : « Dites les petizours, que diriez-vous de pousser jusqu’à la Charmante Petit Ville ? J’ai envie d’un café. »

Max : « Qu’est ce que j’avais dit ! Oui bonome, on veut bien. »

Le chevalier : « Pas de crêpe au chocolat aujourd’hui ! »

Max : « Mais ! On a rien fait ! Pourquoi on est punis ? »

Le chevalier : « Vous n’êtes pas punis. Je n’ai pas envie de traverser la ville… Allez… »

Léo : « Tiens, c’est Coquelicot ! »

Coquelicot, Papaver rhoes, Papaveracées

Max : « Coquelicot elle donne pas de nouvelles et ça m’énerve ! Elle s’en fiche de nous comme Princesse s’en fiche de nous ! Et Paul ? Qu’est ce qu’il devient Paul ? Parce que si Coquelicot veut pas donner de nouvelles ça la regarde ! Elle fait ce qu’elle veut ! Mais Paul ? On sait même pas comment il va ! »

Léo : « Max, au lieu de ronchonner, regarde plutôt le garde-bœufs ! »

Héron garde-boeufs Bubulcus ibis, Ardéidés

Max : « Il garde même pas de bœufs ! Pfff ! Tu vas voir Babbati, c’est du souci les garde-bœufs ! Normalement ils doivent garder les bœufs. Mais ils le font pas toujours ! On en a vu qui gardaient des moutons ! Tu te rends compte ? Des moutons ! Et il y en a plein qui gardent du rien du tout ! »

Léo : « On en a même vu un qui faisait du cheval ! »

Samuel : « Vous avez vu les bergeronnettes printanières ? Il y en a beaucoup ! »

Bergeronnette printanière mâle, Motacilla flava, Motacillidés

Max : « C’est un beau zoiso la bergeronnette printanière. »

Babbati : « Tous les zoisos c’est un beau zoiso ! »

Léo : « Babbati, tu as bien raison ! »

Max : « Bonome, pourquoi tu t’arrêtes ? »

Le chevalier : « Regardez au sol ! »

Courtilière Gryllotalpa gryllotalpa, Gryllotalpidés

Max : « C’est qui ce zanimo ? »

Le chevalier : « Une courtilière ou courtillière. L’un et l’autre s’écrivent ou l’un ou l’autre s’écrit 🙂 C’est un Orthoptère comme les criquets. »

Max : « Elle doit pas bien sauter la courtilière ! »

Le chevalier : « Non, elle creuse 🙂 Je vous donnerai un peu de lecture afin que vous connaissiez mieux ce bel animal. Vous lirez ça ce soir. »

Max : « Pfff ! On a des devoirs à faire ! »

La courtilière

Max : « Ben voilà ! On est arrivés à la Charmante Petite Ville ! »

Samuel : « Tu connais Babbati ? »

Babbati : « Pas vraiment… »

Samuel : « Il faudrait que cousin Max te fasse visiter un jour. Il raconte drôlement bien l’histoire de cette ville et de Samuel Champlain. »

Léo : « Il dit des erreurs exprès mais on rigole bien 🙂 »

Max : « Je dis des erreurs si je veux ! Bien, il est temps de faire un point avec Babbati ! »

Max : « Alors Babbati, que penses-tu de ce début d’inspection ? »

Max et Babbati

Babbati : « C’était drôlement bien ! »

Max : « Ravi que ça te plaise 🙂 »

Babbati : « Vous regardez pas que les zoisos, vous ! »

Max : « Ben non ! On est naturalistes on t’a dit ! Alors on fait la botanique, l’insectologie… »

Samuel : « Moi j’aime bien la géologie mais ici on connaît déjà tout ! »

Léo : « Et puis, par rapport à la Bretagne ou à la Vendée, c’est trop simple ! Des strates même pas penchées ! »

Max : « Ben oui… Bon, bonome en est à son 18ème café. Encore une bonne douzaine et on va faire le retour. C’est en général à la sortie des remparts qu’il comprend qu’il va devoir tout refaire à pieds 🙂 »

Léo : « Pourtant il sait bien que ce qu’on fait dans un sens, il faut le refaire dans l’autre… »

Samuel : « Au début du retour, il ronchonne. »

Max : « Il grommelle. »

Léo : « Il râle contre lui même. »

Max : « Et puis après il est content de marcher. »

Le chevalier : « Les petizours : pochage ! »

Max : « On repart ! »

Léo : « On est installés ! »

Dès la sortie des remparts bonome s’est figé d’un coup ! Il avait vu une tâche jaune sur un arbre !

Max : « Tu as vu un zoiso ? »

Léo : « A l’oreille je dirais que c’est un hypolaïs polyglotte… »

Le chevalier : « C’est bien ça 🙂 »

Hypolaïs polyglotte Hyppolais polyglotta, Acrocéphalidés

Léo : « Je suis bien content d’en voir ! J’étais sûr d’en avoir entendu ! »

Max : « Note personnelle : prévoir des ateliers de langues pour plus avoir l’air bête devant Léo… »

Samuel : « Tu as pas l’air bête cousin Max ! »

Babbati : « Il y a une échasse blanche. J’aime bien les échasses blanches moi. »

Max : « Nous aussi 🙂 »

Echasse blanche Himantopus himantopus, Récurvirostridés

Léo : « Elles sont jolies les fotos prises au travers des renoncules et des sauges… »

Le chevalier : « Merci Léo. »

Samuel : « Babbati, je suppose que tu connais l’aigrette garzette. »

Aigrette garzette, Egretta garzetta, Ardéidés

Babbati : « Oui, la grande aigrette aussi. Et puis les garde-bœufs, les hérons cendrés, les hérons pourprés… »

Max : « Un jour on te montrera les bihoreaux gris. »

Léo : « On a même déjà vu des crabiers chevelus ! »

Samuel : « Juste une fois… »

Max : « Regardez ça ! »

Un seul garde-bœufs pour tout ça de bœufs !

Max : « Un seul garde-boeufs pour douze bœufs ! »

Léo : « Et les autres qui gardaient du rien du tout ! »

Max : « Allo central ! Ici Max ! On demande des renforts ! Oui oui ! Envoyez-nous des garde-bœufs de toute urgence ! »

Samuel : « Bien joué cousin Max ! »

Léo : « Tout ça sous le regard impassible d’une buse variable… »

Buse variable, Buteo buteo, Accipitridés

Max : « Ben voilà ! On est revenus au Royaume des Chevaliers ! Plus qu’un peu plus d’un kilomètre… »

Léo : « Encore ouf qu’on le fait pas à pattes ! »

Samuel : « Ce serait trop long pour nos petites pattes ! »

Le chevalier : « Je propose une pause avant de terminer l’inspection. »

Max : « D’accord ! »

Une jolie plante à fleurs

Le chevalier : « On y va ? »

Max : « Bien sûr bonome. C’est toi le chef, tu sais. »

Le chevalier : « Ah ?J’ai toujours cru que c’était toi ! »

Max : « Pas du tout ! Mon avis compte à peine… »

Léo : « Pfff !!! »

Samuel : « C’est un peu vrai. Tu demandes toujours si cousin Léo est d’accord et cousin Léo veut bien si moi aussi. »

Max : « Donc c’est petit Sam le chef ! »

Léo : « Babbati, tu connais les chevaliers arlequins ? »

Babbati : « J’en ai déjà vu il me semble. »

Léo : « Là, ils sont en plumage nuptial. »

Chevaliers arlequins, Tringa erythropus, Scolopacidés

Max : « Les arlequins ont un long bec légèrement crochu au bout. C’est comme ça que j’ai retenu au début. Maintenant je reconnais comme ça ! Hoplà l’arlequin ! »

Samuel : « Tringa erythropus, Scolopacidés. »

Max : « Il y a quand même pas beaucoup de chevaliers au Royaume des Chevaliers… »

Léo : « Mais il y a notre zoiso-gardien ! »

Max : « Bonjour zoiso-gardien ! »

Chardonneret rigolo, notre zoiso-gardien, Carduelis carduelis, Fringillidés

Babbati : « C’est Pioupiou ! »

Max : « Tu le connais ? »

Babbati : « Ben oui ! Mon chevalier et sa belle en ont recueilli un ! Il était tout blessé alors il l’ont encagé et soigné. »

Max : « Tu as eu un zoiso à toi ? »

Babbati : « Ben oui, Pioupiou 🙂 Mais on l’a relâché… »

Max : « Ça doit être triste mais c’est mieux. »

Léo : « Un zoiso ça doit vivre en liberté. »

Babbati : « C’est pour ça qu’on l’a relâché 🙂 »

Max : « On a déjà fait tout le chemin ! On va voir sur la plateforme ? »

Le chevalier : « Bien sûr Maxou. »

Max : « Alors… Apparemment la cigogne couve… »

Cigogne blanche, Ciconia ciconia, Ciconiidés

Léo : « Et chez les crécerelles ? »

Max : « On dirait que madame Crécerelle couve elle aussi… »

Faucon crécerelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Samuel : « Tout le monde couve dans cet immeuble de zoisos 🙂 »

Léo : « Il va y avoir des tas de petits ! Babbati, il faudra que tu viennes voir et que tu nous donnes des nouvelles ! »

Max : « Bon, ben cette fois l’inspection est terminée… »

Léo : « Sauf si il y a des arrêts imprévus 🙂 »

Samuel : « Avec bonome il y a toujours des arrêts imprévus ! »

Le chevalier : « Nous allons faire le premier de ces arrêts ! … »

Max : « Qui tu as vu encore ? Montre ! »

Léo : « Max, laisse bonome fotoer ! »

Max : « Tu vois qui c’est ? »

Samuel : « Je dirais un busard des roseaux… »

Le chevalier : « Bien vu mon petitours ! »

Samuel : « 🙂 Je suis son petitours 🙂 »

Max (à Babbati) : « Petit Sam s’est toujours pas habitué 🙂 Bon, bonome, tu nous montres ce busard des roseaux ? »

Le chevalier : « Voilà ! »

Busard des roseaux Circus aeruginosus, Accipitridés

Max : « Un busard des roseaux ! »

Babbati : « C’est là qu’on dit : ‘Rhooo la chaaance !’ ? »

Léo : « On peut ! Parce que le busard des roseaux c’est un beau rapace qu’on voit pas beaucoup par chez nous ! »

Samuel : « On l’a jamais vu chez nous ! Pourtant, d’après mes fiches, il a déjà été signalé. »

Max : « On l’a aperçu au Grand Étang la semaine dernière. Mais sans foto pour confirmer, bonome a pas voulu signaler son obs ! »

Léo : « On était pas sûrs du tout ! »

Samuel : « On l’a vu fugacement ! »

Max : « Tiens, bonome s’arrête encore ! »

Léo : « Je suppose que c’est pour les bruants proyers 🙂 »

Bruant proyer, Emberiza calandra, Embérizidés

Max : « Ils sont gros ces bruants ! »

Samuel : « Moi j’aime bien leur bec ! »

Max : « Ce serait bien une foto le bec ouvert pour montrer à nos lecteurs. »

Babbati : « Mon chevalier en a fait ! Vous voulez les montrer ? »

Max : « Ben… Si tu es d’accord on veut bien ! »

Babbati : « Ben d’accord 🙂 »

Léo : « Bonome ! Là ! »

Le chevalier : « Vu ! »

Max : « C’était un faucon ? »

Le chevalier : « Oui, regarde… »

Faucon hobereau Falco subbuteo Falconidés

Max : « Ah oui. Je vois… D’accord. On peut pas dire que tu fasses des progrès en cadrage toi… »

Léo : « Un faucon hobereau en vol ! »

Samuel : « Falco subbuteo, Falconidés. »

Max : « Une première pour nous ici 🙂 »

Léo : « Cette fois c’est terminé… »

Babbati : « C’était une bien belle journée 🙂 »

Max : « Je suis bien d’accord avec toi Babbati ! Il nous reste à conclure notre bulletin d’informations en direct-différé ! »

Léo : « J’espère qu’il vous a plu chers lecteurs ! »

Samuel : « Nous, nous sommes ravis d’avoir rencontré Babbati ! »

Max : « Nous vous souhaitons une bonne soirée ! »

Léo : « Et nous vous disons : à bientôt ! »

Pigeon biset féral Columba livia, Columbidés In copula

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.