Avril, le 22 – Le Grand Étang et le Petit Royaume

Samuel

Samuel : « Bonjour à tous ! Je suis donc en direct différé depuis le Grand Étang et je propose à cousin Max et cousin Léo de m’y rejoindre ! »

Max et Léo : « Nous arrivons ! »

Max : « Bonjour amis lecteurs ! »

Léo : « Bonjour aussi ! En chemin nous croisâmes un tircis ! »

Samuel : « Un tircis ? Pararge aegeria, Nymphalidés ? »

Max : « Ben oui ! Un tircis ! »

Léo : « Le mieux est de le montrer 🙂 »

Tircis, Pararge aegeria, Nymphalidés

Max : « Bien. Par quoi commençons-nous ? »

Samuel : « Cher cousin Max, vous savez bien que c’est l’actualité qui commande ! Nous présentons ce qui se présente ! »

Léo : « Comme cet envol de cygnes tuberculés ! »

Cygne tuberculé Cygnus olor, Anséridés

Max : « Les cygnes sont vraiment très agités en ce moment ! »

Léo : « Ils paradent, s’accouplent, de battent pour défendre leur territoire… »

Samuel : « Il y en a même qui couvent déjà ! Code atlas 18 ! »

Max : « Oulala ! Que se passe-t-il ? Tous les zoisos s’envolent ! »

Léo : « Je pense avoir trouvé la cause de cette panique ! C’est un héron cendré qui arrive ! »

Max : « Un héron cendré serait à l’origine d’une telle panique ? »

Samuel : « Nous avons déjà observé cela cher cousin Max ! »

Max : « Ah oui, c’est vrai. »

Léo : « Le héron se pose juste là ! »

Héron cendré Ardea cinerea, Ardéidés

Léo : « Sa calotte est grise. C’est donc un juvénile. »

Samuel : « Il a moins d’un an. »

Max : « Et c’est déjà la terreur des zoisos de la pointe ! »

Léo : « Nous verrons rien sur cette pointe tant que le héron sera là. Observons l’étang… »

Samuel : « Nous devrions signaler l’absence presque totale des fuligules. Seulement une trentaine de morillons et pas, ou peu de milouins… »

Max : « Les grébus paradent encore ! Peut-être pourrions-nous filmer cette scène dont nous ne lassons pas. »

Léo : « C’est plutôt calme aujourd’hui… »

Samuel : « C’est comme ça au Pays des Zoisos. Certains jours on voit des tas de zoisos et d’autres jours c’est plus calme… »

Max : « Il y a des colverts… Mais ! Il y a un canard tout blanc ! Bonome, tu le vois ? »

Le chevalier : « Je l’ai vu et je le fotoe… »

Canard domestique Origine non naturelle

Max : « Comment on va le déclarer lui ? C’est un colvert ? »

Léo : « On en a vu un en Charentmaritimie. D’après nos recherches on dit que c’est un canard de Chine. »

Samuel : « Ben non. J’ai cherché aussi et le canard de Chine existe déjà. C’est Anas zonorhyncha. »

Max : « Bonome, tu veux pas nous aider ? »

Le chevalier : « ‘Canard domestique (origine non naturelle) Anas platyrhynchos f. domestica.’ »

Max : « C’est ça qu’on doit dire ? »

Le chevalier : « Oui Maxou. »

Max : « Il est pas naturel ce canard ? »

Le chevalier : « Apparemment non 🙂 »

Samuel : « C’est un beau canard quand même. »

Léo : « Comme le chipeau. Il y a un couple là… »

Monsieur Chipeau Anas strepera, Anatidé

Madame Chipeau

Max : « Il en reste quelques couples ça et là… »

Léo : « Les garrots à œil d’or type femelle sont-ils encore là ? »

Max : « Il faut chercher ! »

Le chevalier : « J’en vois… Un là… Et deux là ! »

Max : « Il y en a trois ? Type femelle tous les trois ? »

Le chevalier : « Oui. Je vous en montre deux… »

Garrots à œil d’or, type femelle, Bucephala clangula, Anatidés

Max : « Alors il y en a de plus en plus ! »

Léo : « T’emballe pas Maxou 🙂 Ils sont de passage pendant leur migration vers le nord. Un peu de repos ici et zou ! Ils repartent ! »

Samuel : « Tiens ! Un guignette ! »

Chevalier guignette Actitis hypoleucos, Scolopacidés

Max : « Eux, ils arrivent ! On va en voir tout l’été 🙂 »

Léo : « On aura l’occasion d’en reparler un jour où il se passera rien… »

Samuel : « Les bergeronnettes printanières arrivent elles aussi. Il y en a une qui fait sa toilette… »

Bergeronnette printanière Motacilla flava, Motacillidés

Max : « Les zoisos ça fait souvent sa toilette. »

Léo : « Ben oui ! Ils doivent se débarrasser des parasites. »

Samuel : « Et garder un beau plumage. »

Max : « Monsieur et madame Nette rousse s’approchent. »

Léo : « On les laisse s’approcher un peu. »

Samuel : « Vous avez remarqué ? Le matin elles sont tout là-bas pas loin de la pointe. Puis, au fur et à mesure de la journée ils viennent par ici. Puis ils repartent là-bas. »

Max : « C’est l’avantage de venir souvent. On connaît les habitudes des zoisos. Les Scolopacidés viennent plutôt le soir. »

Léo : « Ou le matin tôt mais on est pas levés encore 🙂 »

Max : « Ils s’approchent. Bonome, tu peux commencer à fotoer. Mais tu fais pas des centaines de fotos s’il te plaît. »

Le chevalier : « Oui Maxou. »

Nettes rousses Netta rufina, Anatidés

Samuel : « C’est vraiment un beau canard la nette rousse. »

Léo : « On dit ça de tous les canards. »

Max : « Tous les canards c’est notre préféré 🙂 »

Léo : « Un grand cormoran a trouvé une branche pour faire son nid. »

Max : « Ils nichent là-bas. Il y a une colonie. »

Samuel : « Quand on met un code atlas pour les grands cormorans dans Faune IDF on arrive sur une page de renseignements pour les espèces coloniales. Mais on sait pas quoi répondre. »

Léo : « Il faut expliquer à nos lecteurs que les grands cormorans forment une espèce coloniale. »

Max : « Ils vivent en colonie. C’est-à-dire qu’ils font des nids très proches les uns des autres. Ils vivent tous ensemble les grands cormorans. »

Samuel : « Dans les arbres là-bas, de l’autre côté de l’étang. »

Léo : « Il faudrait qu’on étudie la colonie comme on l’a fait pour les cigognes de Frémailloux en Charentmaritimie. Mais elle est loin cette colonie. »

Max : « Et puis il y a des tas d’ornithologues qui ont des longues vues avec des pieds. Ils pourraient le faire ! »

Léo : « On peut pas tout faire nous ! »

Samuel : « On est que des petizours quand même ! »

Léo : « Les nettes rousses sont encore là… »

Max : « Dites moi si j’ai bien vu. Elle aurait pas une grosseur à la base du cou madame Rousse ? »

Léo : « Si. »

Max : « Alors on la connaît déjà ! On l’a vue l’an dernier ! Bonome, tu te souviens ? »

Le chevalier : « Oui Maxou. Ça te brisait le cœur et tu étais inquiet pour elle. Tu vois qu’elle va bien. »

Max : « Oui, ça me fait du bien de la revoir. Tu pourrais retrouver les fotos de l’an dernier ? »

Le chevalier : « Je tâcherai de le faire. Pour mon petitours. »

Max : « Merci bonomou 🙂 »

Le 21 mai 2018

Léo : « Ils s’en vont cette fois. »

Max : « Je crois qu’ils sont venus nous voir pour nous rassurer. Au revoir les nettes rousses ! »

Samuel : « Euh… Ils partent pas vraiment là… »

Max : « Ils ont fait des œufs ! Juste sous nos yeux ! »

Léo : « Alors c’est qu’ils vont vraiment bien 🙂 C’est pas grave la grosseur à la base du cou… »

Samuel : « J’aimerais bien voir les petites nettes rousses moi. »

Max : « Moi aussi ! Rholala ! »

Léo : « Pour le moment on voit les bergeronnettes… La printanière… »

Max : « Et la grise… »

Samuel : « C’est calme aujourd’hui… »

Max : « Oui, même les cygnes dorment… »

Cygne tuberculé Cygnus olor Anséridés

Max : « Bon, si il se passe rien sur l’étang ni sur les berges il nous reste le bosquet d’arbustes… Que s’y passe-t-il ? »

Léo : « J’ai entendu des fauvettes grisettes, des fauvettes à tête noire, des troglodytes… »

Max : « Ben on va essayer de les fotoer. Bonome, on les repère et tu fotoes. Si tu veux bien. »

Le chevalier : « Je veux bien Maxou 🙂 »

Samuel : « On peut commencer par un papillon ! Il y a une carte géographique, forme du printemps, là. »

Carte géographique, Araschnia levena forme levena, Nymphalidés

Léo : « Moi j’ai vu des machaons ! »

Le chevalier : « Je les ai vus aussi mais je n’ai pas réussi à les fotoer. »

Max : « Pas grave bonome. Tu vois la grisette ? »

Le chevalier : « Je pensais qu’on devait se calmer sur les fotos des grisettes… »

Max : « Oui ben tu fais quelques rafales et on gardera que quelques fotos. Pfff ! »

Le chevalier : « Oui Max 🙂 »

Fauvette grisette, Sylvia communis, Sylviidés

Samuel : « Je crois avoir vu un bruant des roseaux, une femelle en train de se nourrir. Tu la vois bonome ? »

Le chevalier : « Oui mon petit Sam. »

Bruant des roseaux femelle Emberiza schoeniclus, Embérizidés

Léo : « Et là ! Une femelle moineau domestique ! »

Moineau domestique femelle Passer domesticus Passéridés

Max : « On en a jamais vu ici ! Les moineaux domestiques sont au village normalement ! »

Léo : « On va pas se plaindre d’en voir une ici ! »

Samuel : « Bon, moi je propose de rentrer maintenant. Bonome doit être fatigué. »

Max : « D’accord. On se poche et c’est parti ! »

Bon, on est quand même allés vite fait au Petit Royaume Sauvage. Pas longtemps et pas loin. Bonome a pas traversé la boue. Il s’est assis un peu pour voir les passereaux et profité de la beauté. Je crois que c’est ce qu’il aime le plus quand on va aux zoisos : se poser et prendre le temps de faire rien. On a croisé beaucoup d’ornithologues déjà dans notre courte vie de petizours naturalistes. Certains connaissent vraiment bien les zoisos. Mais ils me fatiguent. Ils arrivent, posent leur longue-vue, restent pas longtemps sans prendre le temps de rien. Souvent ils mettent directement leurs obs dans Faune IDF par leur téléphone. Et puis ils repartent aussi rapidement qu’ils sont arrivés. Tout ça parce qu’ils veulent faire 218 sites dans la matinée. Nous, on veut pas faire ça. On veut se poser calmement. Parce que c’est comme ça qu’on voit le mieux. C’est comme ça qu’on a vu le héron pourpré au Petit Royaume Sauvage. On bougeait tellement pas qu’il est venu pas loin.

Héron pourpré, Ardea purpurea, Ardéidés

Il y a eu des tas d’ornithologues ce lundi dans ce Royaume et on est les seuls à l’avoir vu le héron pourpré. C’est pas une belle coche. C’est juste une belle rencontre toute calme.

Max : « Amis lecteurs ce bulletin d’informations est maintenant terminé ! »

Léo : « Nous espérons qu’il vous a plu ! »

Samuel : « Et nous vous retrouvons bientôt en direct différé de Laridie avec cousin Léo ! »

Les petizours : « Au revoir et à bientôt ! »

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « Avril, le 22 – Le Grand Étang et le Petit Royaume »

  1. Bonjour Arthur 🙂
    Merci pour ton commentaire. On aimerait bien en avoir plus pour savoir qui nous lit… Mais bon, on grave pas pour ça mais parce que ça nous plaît et que ça nous amuse. On rigole bien 🙂
    Dis, on attend ton article sur la baie de Somme nous ! On veut savoir la baie de Somme ! Alors au travail !
    A bientôt Arthur et gratouillis à Brindille 🙂

  2. Hello les amis !
    Merci encore une fois pour ce beau reportage et les magnifiques fotos ! Vous avez bien mérité de voir ce superbe héron pourpré, vous avez de la beauté dans les yeux, et vous inspectez pas pour « cocher » et vous la péter sur Faune Nature, vous 🙂
    Gratouillis et serrage de pattes 🙂
    Arthur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.