Mars, le 18 – Grand Étang et Petit Royaume Sauvage

Max : « Bonsoir à tous ! »

Léo : « Nous revoici en direct différé depuis le Grand Étang ! »

Les petizours

Samuel : « Et comme vous le voyez, nous sommes tout propres ! »

Léo : « Cher cousin Max, vous pouvez maintenant montrer votre magnifique gilet de la LPO ! »

Les petizours

Max : « C’est parce que nous sommes membres de la LPO et à jour de nos cotisations ! »

Samuel : « Membres actifs par nos relevés d’observations ! »

Léo : « Et par nos bulletins d’informations en direct différés ! Par quoi commençons-nous ? »

Max : « Par un jeu ! Combien de picpics voyez-vous sur cette foto ? »

Picpic, le pic vert, Picus viridis, Picidés

Max : « Ce jeu est pas très difficile mais on se demandait comment utiliser cette foto prise en chemin. »

Samuel : « De l’autre côté du champ tout là-bas ! »

Léo : « On entend souvent picpic ici. Et on se demande si il va pas emménager dans cet arbre… »

Max : « Affaire à suivre ! Bien, passons aux observations… »

Samuel : « A première vue il y a pas beaucoup des zoisos… »

Léo : « Des foulques… Des centaines de foulques… Et encore, il y en a pas tant que ça… »

Max : « C’est peut-être l’occasion d’observer sur les berges tout là-bas. Cher fotoeur, auriez-vous l’amabilité d’inspecter les berges s’il vous plaît. »

Des ouettes d’Egypte, Alopechen aegyptiaca, Anséridés

Léo : « Les ouettes semblent bien calmes aujourd’hui. Il y en a… 6 sur la foto mais il me semble en voir d’autres… »

Samuel : « J’en compte 9. »

Max : « 9 ! Mais c’est plus que d’habitude ! »

Léo : « Il me semble qu’habituellement nous en comptons 7 ou 8. »

Max : « Je suppose donc que le groupe compte 9 individus et qu’il se fragmente par moments. Nos lecteurs les plus attentifs ont certainement vu les bernaches du Canada dans le coin en haut à gauche de la foto. Elles aussi sont dispersées sur tout le Grand Étang et nous nous hasarderons pas à les dénombrer. »

Samuel : « Oulala ! Mais que vois-je là ! »

Max : « Que voyez-vous cher petit Sam ! Dites nous ! »

Samuel  : »Il me semble… Cher fotoeur, pourriez-vous, si vous l’avez repéré… Je vois que oui ! »

Petit gravelot Charadrius dubius, Charadriidés

Léo : « Un petit gravelot ! Quelle chance ! »

Samuel : « Nous espérons qu’il s’approchera un peu ! »

Max : « Nous en vîmes un il y a quelques semaines, le dimanche 24 février pour être précis. Nos référents Faune IDF n’ont pas tardé à nous informer qu’il s’agissait là de l’arrivée la plus précoce d’un petit gravelot en Île de France depuis celle du 17 février 1976 ! »

Samuel : « Précisons que la nidification du petit gravelot est probable ici. »

Léo : « Bien évidemment nous tiendrons nos lecteurs au courant d’une éventuelle nidification du petit gravelot. »

Max : « Reprenons l’inspection des berges… »

Des canards tout mélangés

Max : « Apparemment notre fotoeur a repéré l’aire de repos des Anatidés ! »

Léo : « Il y a là des fuligules morillons et des canards souchets… »

Samuel : « Zoisos qui se comptent par dizaines ici en ce moment mais ils se trouvent toujours tout là-bas de l’autre côté et c’est pas très gentil ! »

Max : « N’oubliez par cher petit Sam que monsieur et madame Grobec nous firent une petite visite de courtoisie ces derniers jours et que nous eûmes moultes occasions d’observations rapprochées des morillons. »

Léo : « J’entends une bergeronnette grise ! »

Max : « Vue ! Là-bas ! Sur les rochers ! »

Bergeronnette grise, Motacilla alba, Motacillidés

Léo : « Pardonnez moi d’interrompre cette observation mais il y a au bord de l’eau un autre zoiso que mes petits yeux de petitours me permettent pas d’identifier… »

Pipit spioncelle Anthus spinoletta, Motacillidés

Max : « Apparemment toute la Motacillidie s’est donnée rendez-vous ici ! »

Léo : « Cher Max, il me semble que vous exagérez un peu. Il nous manque la bergeronnette des ruisseaux, la printanière qui ne devrait pas tarder à arriver et puis des pipits farlouses… »

Max : « Oulala ! Fotoeur s’il vous plaît ! »

Léo : « Le pipit spioncelle et le petit gravelot sur les mêmes fotos ! Merci cher fotoeur ! »

Max : « De bien belles images encore une fois ! »

Samuel : « Et les grébus paradent ! »

Des grébus en parade, Grèbes huppés, Podiceps cristatus, Podicipédidés

Max : « Nous renvoyons nos lecteurs aux magnifiques petits films que nous avons déjà insérés dans nos bulletins d’informations précédents. Revenons au petit gravelot qui s’approche un peu. »

Léo : « Mais… Il y en a deux ! »

Max : « Êtes vous sûr de vous cher Léo ? Avez-vous pas vu deux fois le même individu ? »

Léo : « Absolument sûr cher Max ! Nous espérons pouvoir rapidement vous montrer une belle image de ces deux petits gravelots ! »

Max : « Retournons encore une fois sur les berges tout là-bas. Il y a, il me semble, un rassemblement de Laridés… »

Des Laridés

Max : « Cher Léo, vous qui êtes le plus passionné de laridophiles, pourriez-vous nous faire profiter de votre expertise ? »

Léo : « Vous exagérez encore cher Maxou. Laridophile, certes je le suis. Mais expert… Alors il y a des mouettes qui rigolent première année et adultes, des goélands leucophées première et deuxième année et un goéland brun couché derrière un leucophée première année. »

Max : « Tout cela en un seul regard ! Bravo cher Léo ! »

Samuel : « Je signale une forte agitation chez les bernaches du Canada ! »

Bernaches du Canada Branta canadensis, Anséridés

Samuel : « Apparemment elles ont décidé qu’elles seraient mieux plus loin et elles y sont allées d’un coup d’ailes 🙂 « 

Léo : « Le petit gravelot s’étire ! »

Max : « Apparemment il s’agirait d’un mâle. Mais la détermination du sexe est pas toujours facile chez les petits gravelots. Nous tenterons de savoir si l’autre est une femelle ce qui serait bon signe pour la nidification. »

Léo : « Ça alors ! Vîtes-vous les ouettes se poser si près ? »

Max : « Ben ça ! Alors les ouettes étaient tout là-bas et deux d’entre elles se sont approchées et nous les avions même pas vues ! Quels piètres observateurs sommes-nous ! »

Samuel : « L’une d’elles s’envole ! »

Léo : « Soyez pas trop dur avec vous cher Maxou. Oubliez pas que nous parcourons tout l’observatoire pour voir dans toutes les directions. Peut-être ces ouettes sont-elles arrivées alors que nous observions la parade des grébus. »

Samuel : « Un cygne tuberculé ! Il passe en volant ! »

Cygne tuberculé Cygnus olor, Anséridés

Max : « Quelle grâce ! Quelle élégance ! Quelle légèreté ! »

Samuel : « Oublions pas que ce zoiso si élégant pèse une dizaine de kilogrammes ! »

Léo : « Ce qui fait beaucoup de petizours 🙂 « 

Petit gravelot

Max : « Pendant ce temps le petit gravelot est toujours là. »

Léo : « Chers cousins avez-vous remarqué ce groupe de canards qui volent en tournoyant depuis quelques instants ? »

Samuel : « Absolument cher cousin Léo mais je suis bien incapable de vous dire qui sont ces canards… »

Des souchets en vol

Max : « Ce sont des souchets ! Des Grobecs qui tournoient ! »

Léo : « Surtout des mâles… »

Samuel : « Quel étrange comportement ! »

Max : « Que nous sommes bien en peine de vous expliquer chers lecteurs. Revenons aux berges lointaines. Il me semble avoir vu… Chez fotoeur, là-bas, de l’autre côté tout au bout… Dans les arbres… Voyez-vous ? »

Des nids… de grands cormorans

Samuel : « Des nids ! Des tas de nids ! »

Max : « Des nids de grands cormorans ! En pleine nidification ! »

Léo : « On pourrait peut-être cartographier cette colonie comme on l’a fait pour les cigognes en Charentmaritimie. »

Max : « Léo, en Charentmaritimie il y avait 14 nids et le plus lointain était à 100 mètres ! Là il y en a… Je sais pas moi ! 30 au moins ! Et ils sont à plus de 500 mètres ! »

Samuel : « On pourrait essayer… »

Max : « Mais on a pas de longue vue ! Et l’appareil de bonome a pas de pied ! Comment on va faire ? »

Léo : « On pourrait essayer… »

Max : « Pfff ! Tout ça de travail ! On verra. J’en discuterai avec bonome… Bon, reprenons. Les bernaches paradent ? »

Léo : « On a souvent vu ce comportement. Deux individus sont côte à côte et ils crient. »

Samuel : « Mais on est pas sûrs du tout que c’est une parade. »

Max : « Il va nous falloir enquêter encore… »

Léo : « Les deux petits gravelots ! »

Deux petits gravelots

Max : « Ben c’est pas avec cette foto qu’on pourra savoir si ce sont un mâle et une femelle… »

Léo : « Bah ça c’est sûr ! »

Samuel : « On aura une excuse pour revenir 🙂 »

Max : « Exact ! Bien joué petit Sam ! Bon, il va falloir interrompre nos observations. »

Léo : « On va quand même au Petit Royaume Sauvage ? Bonome ? »

Max : « On me dit dans l’oreillette que notre cher bonome est d’accord pour un tout petit passage au Petit Royaume Sauvage ! Merci bonome ! »

Canards chipeaux, Anas strepera, Anatidés

Max : « C’est sur cette belle image de monsieur et madame Chipeaux que nous rendons l’antenne avant de vous retrouver au Petit Royaume Sauvage ! »

 

Quelques minutes plus tard…

Max : « Comme à leur habitude les geais des chênes se sont sauvés à  notre arrivée… »

Léo : « Il semble y avoir peu de passereaux… »

Max : « A part un pouillot véloce qui me vrille les oreilles ! »

Samuel : « Martin ! Martin vient de passer ! Mais où va-t-il par là ? »

Max : « Bonne question en effet ! Il se dirige vers la colline où il y a pas de l’eau ! »

Léo : »Chers cousins, voyez-vous ce zoiso ? »

Samuel : « Il s’envole ! »

Max : « Bonome, suis-le ! »

Léo : « Il se pose sur l’étang ! »

Max : « Mais qui c’est ce zoiso… Fotoeur, pouvez-vous le retrouver ? Oui ? C’est déjà fait ? »

Des sarcelles d’hiver et d’été

Max : « Mais… Mais… »

Léo : « Reprenez-vous cher Max ! »

Max : « On l’a jamais vu ici lui ! »

Samuel : « Ah bah non 🙂 « 

Léo : « Chers lecteurs, peut-être avez-vous reconnu une sarcelle d’été. Il s’agit d’un mâle. »

Samuel : « Anas querquedula, Anatidés. »

Léo : « C’est assez rigolo de le voir devant une quinzaine de sarcelles d’hiver, Anas crecca. »

Max : « Rholala ! Une sarcelle d’été mâle… »

Léo : « Et oui ! C’est sur cette bonne nouvelle, l’arrivée des sarcelles d’été, que nous rendons l’antenne ! »

Samuel : « Nous espérons que ce bulletin d’informations en direct différé vous a plu ! »

Max : « Au revoir amis lecteurs ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.