Mars le 3 – Le Marais

Dimanche 3 Mars, An VI

Samuel : « Amis lecteurs bonjour ! »

Samuel : « Comme vous pouvez le voir, je suis en direct différé de la Charmante Petite Ville où notre cher bonome s’est arrêté pour se caféiner ! Au programme d’aujourd’hui : exploration du Marais ! Cher cousin Léo, quel est le sujet de votre reportage du jour ? »

Léo : « Bonjour cher Samuel et à vous aussi chers lecteurs ! Aujourd’hui j’ai décidé de vous présenter quelques mammifères domestiques. Commençons pas les chèvres ! Celle-ci avait deux petits chevreaux tout neufs à ses côtés 🙂 « 

Chèvre Capra aegragus hircus, Bovidés, Caprinés

Léo : « Notons que l’un des petits semblait blessé à la patte antérieure gauche. Pauvre petit… Passons au bélier qui n’est pas, comme on pourrait le penser, le mâle de la chèvre ! »

Belier, Ovis aries, Bovidés, Ovinés

Léo : « Le bélier est un mouton mâle et sa femelle est la brebis. La chèvre est la femelle du bouc. Les petits sont appelés chevreaux ou chevrettes selon leur sexe. Un autre zanimo domestique se rencontrant fréquemment dans les campagnes est le chat. En voici un ! »

Chat domestique, Felis sylvestris catus, Félidés

Léo : « Celui-ci semblait préparer un mauvais coup. Il lorgnait étrangement sur des zoisos ! Voilà ! A vous petit Sam ! »

Samuel : « Merci pour ces informations cher cousin Léo. Cousin Max, pouvez-vous nous dire ce que nous avons fait d’autre ? »

Max : « Absolument cher Samuel ! Nous avons étudié des traces de zanimos. En effet, il est parfois plus facile d’observer les traces variées des zanimos que les zanimos eux-mêmes ! Notre première découverte a été ces restes d’écrevisse. »

Max et des restes d’écrevisse

Samuel : « Cher cousin Max, avez-vous réussi à identifier l’espèce ? Que pouvez-vous nous apprendre sur cette écrevisse ? »

Max : « Je peux affirmer qu’elle s’est faite dévorer ! Par un Ardéidé probablement. Quant à son espèce… Il m’a fallu consulter notre spécialiste en tout. Selon lui les critères importants d’identification sont, je cite : le rostre aux bords convergents, les sillons branchiocardiaques qui se rejoignent en un point, la présence d’un ergot interne sur le carpopodite, des aspérités sur le céphalothorax et des tubercules rouges sur les pinces. »

Samuel : « Ah oui, quand même ! Et avec ça on connaît l’espèce ? »

Max : « Si on comprend quelque chose, sûrement 🙂 Oui, il s’agirait d’une écrevisse rouge de Louisiane selon notre spécialiste en tout. Parce que selon moi c’est une écrevisse toute morte que je sais pas qui c’est 🙂 « 

Samuel : « Cousin Max, auriez-vous l’amabilité de nous donner le nom en scientifique de cette écrevisse de Louisiane ? »

Max : « Parce que ça suffit pas que je jargonne des mots compliqués que personne connaît ? Il faut aussi que je donne le nom en scientifique ? Pfff… Je me renseigne… Comment ? Bien… Procambaris clarkii, Cambaridés. »

Samuel : « Merci Maxou ! Avons-nous vu d’autres traces ? »

Max : « Oulala oui ! Nous sommes tombés sur l’autoroute des zanimos ! Voyez vous-mêmes ! »

Léo et une trace de sanglier, Sus scrofa, Suidés

Trace de ragondin à confirmer

Renard ou chien ?

Blaireau ?

Chat ?

Chat ?

Pas de garde et petite taille : chevreuil ?

Max : « Voilà pour les empreintes ! Vous mesurez bien l’étendue de notre ignorance… »

Samuel : « Mais nous apprenons chaque jour cher cousin Max ! Léo, d’autres traces ? »

Léo : « Oui cher petit Sam ! Voici des nids… »

Samuel :  » Ce sont des nids ? »

Léo : « Absolument cher petit Sam ! Des nids de rats musqués, Ondontra zibethicus, Cricétidés. »

Samuel : « Tout ça de zanimos que nous avons pas vus mais que nous avons vus quand même ! Merci chers envoyés spéciaux ! Passons au zoisos. Maxou, quels zoisos avons-nous vu aujourd’hui ? »

Max : « Quels zoisos ! Mais de beaux zoisos ! Ce matin nous nous sommes rendus en Threskiornithidie et nous y vîmes moultes ibis sacrés et spatules blanches !

Ibis sacrés, Threskiornis aethiopicus, Therskiornithidés

Max : « Il y avait dans ce groupe au moins deux zoisos bagués. Nous avons bien évidemment publié ces observations sur Faune 17 pour que la LPO sache où sont les ibis ! »

Samuel : « Quel professionnalisme cousin Max ! »

Max : « Merci Petit Sam 🙂 En plus de cette trentaine d’ibis sacrés, nous vîmes une bonne quinzaine de spatules blanches ! »

Spatule blanche Platalea leucorodia, Therskiornithidés

Samuel : « Quels beaux zoisos que ces zoisos ! Léo, avez-vous quelque chose à ajouter sur notre séjour en Threskiornithidie ? »

Léo : « Nous y vîmes également d’autres grands zoisos blancs ! Des aigrettes garzettes et des grandes aigrettes… »

Aigrette garzette Egretta garzetta, Ardéidés

Léo : « Mais aussi des garde-bœufs qui, encore une fois, gardaient du rien du tout ! »

Héron garde-boeuf, Bubulcus ibis, Ardéidés

Samuel : « Merci chers cousins ! Quant à moi, je voudrais vous montrer quelques Scolopacidés rencontrés dans Le Marais ! D’abords les chevaliers gambettes que nous avons plus l’habitude de voir au Royaume des Chevaliers. »

Chevaliers gambettes Tringa totanus, Scolopacidés

Samuel : « Nous eûmes aussi la chance de croiser un combattant varié ! Le premier de l’année ! »

Combattant varié Philomachus pugnax, Scolopacidés

Max : « Passons maintenant aux rapaces. Quoi de neuf chez les rapaces cher Léo ? »

Léo : « Absolument rien ! Nous avons rencontré nos rapaces habituels ! Des busards des roseaux… »

Busard des roseaux Circus aeruginosus, Accipitridés

Léo : « Des buses variables… »

Buse variable Buteo buteo Accipitridés

Léo : « Et des faucons crécerelles… »

Faucon crécerelle, Falco tinnunculus, Falconidés

Léo : « Notons que ces rapaces se nourrissent de petits mammifères ou d’amphibiens. Et vu l’abondance des rapaces, les petits mammifères doivent être très abondants eux aussi ! Et nous en voyons pas ! Zutalor ! »

Max : « Nous finirons bien par en voir cher Léo ! Il est temps de passer aux passereaux. Qu’avons-nous vu comme passereaux cher petit Sam ? »

Samuel : « De bien beaux passereaux… Commençons pas des verdiers d’Europe sur une branche en fin d’après midi… »

Des passereaux sur une branche…

Verdier d’Europe Carduelis chloris, Fringillidés
Pipit farlouse Anthus pratensis, Motacillidés
Pipit farlouse Anthus pratensis, Motacillidés
Pouillot véloce Phylloscopus collybita, Phylloscopidés

Samuel : « Je remarque que chaque jour nous apporte son lot de passereaux 🙂 « 

Léo : « Bonne remarque cher petit Sam. Toutefois chaque jour nous avons rencontré des pouillots véloces ! »

Max : « Leur chant me devient insupportable. Cher Léo, savez-vous imiter le pouillot véloce ? »

Max : « Merci cher Léo ! Il est vrai que je ne supporte plus ce chant ! »

Léo : « Pour le faire passer je peux vous imiter le chant de l’alouette des champs qui est aussi abondante et que nous rencontrâmes en tout point de nos inspections. »

Max : « Faites donc très cher Léo ! »

Samuel : « Rholala ! Qu’est ce que vous imitez bien les zoisos cousin Léo ! »

Max : « Oui, surtout la nuit, quand les petizours normaux dorment ! »

Samuel : « On dort parmi les zoisos 🙂 « 

Max : « Qu’avons-nous fait ensuite ? »

Léo : « Nous sommes allés à la mer ! »

Samuel : « Pour voir les Scolopacidés du bord de mer et faire les habituelles fotos de bécasseaux variables, bécasseaux maubèches, pluviers argentés, barges et courlis ! »

Max : « Mais c’était pas la bonne marée… »

Les petizours 🙂

Le paysage

Un oéland marin, Larus maritimus, Laridés

Des tadornes de Belon qui vont se coucher…

Max: « Nous aurions pu terminer ce bulletin d’informations sur cette magnifique image ! »

Léo : « Mais nous avons gardé une surprise pour la fin 🙂 « 

Grues cendrées Grus grus Gruidés

Samuel : « Des grues cendrées en migration ! Rhooo la chaaance ! »

Max : « Eh oui ! Pour terminer passons aux nouvelles des cigognes. Vous connaissez la colonie de F. Nous vous l’avons déjà présentée ! Et bien voici d’autres vidéos ! »

Samuel : « Notre bulletin d’informations quotidien est maintenant terminé ! »

Léo : « Nous espérons qu’il vous a plu ! »

Max : « Au moment où nous écrivons ces lignes le vent semble avoir décidé de se dégourdir les nuages. C’est pas la tempête mais presque ! Alors il est fort possible que demain nous allions pas inspecter ! »

Léo : « On pourrait s’envoler ! »

Léo : « Et sinon on rentre chez nous. »

Max : « Et on va travailler pour la schola… »

Samuel : « Amis lecteurs nous vous souhaitons une bonne journée ! »

Léo : « Ou une bonne nuit !

Max : « A bientôt ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.