Janvier An VI

Le 28 Janvier de l’an VI, un nouveau Royaume

Ce matin bonome s’est réveillé dès potron-minet. C’est rare. Ça doit être à cause des mésanges charbonnières mâles qui pioupioutent dans le tilleul en face de la chambre. Selon mon cher Léo, c’est plutôt le désir inconscient d’aller aux zoisos avant sa longue journée de travail pour la schola. Toujours est-il que dès qu’il a ouvert les yeux il nous a dit de nous équiper pour une courte inspection dans un nouveau Royaume. Le Royaume des Bruants des Roseaux 🙂

On y a vu une trentaine d’espèces. Peut-être un peu plus.

Léo : « Un peu plus ? Tu trouves que c’est un peu plus ? »

Samuel : « Une seule espèce méritait qu’on se lève dès potron-minet ! »

Léo : « On a vu des beaux zoisos ! »

Max : « Oui c’est vrai 🙂 « 

Léo : « Inutile de tergiverser ! »

Samuel : « Parlons franchement ! »

Max : « Cessons de tourner autour du pot ! On a vu un beau zoiso ! Mais pas tout de suite… »

Ça a commencé par grébu, grébou, des canards variés… Et puis le troglodyte. Si j’osais je dirais qu’il est mignon le troglodyte 🙂 Mais il est flou…

Troglodyte mignon, Troglodytes troglodytes, Troglodytidés

Je vais pas encore expliquer que c’est à cause qu’il y avait pas de lumière… Vous avez compris maintenant. En plus il faut réussir à bien le viser entre les branches. Mais on aime bien les troglodytes nous. Alors on est toujours contents d’en voir.

Canard colvert mâle, Anas platyrhynchos, Anatidés.

Ben oui, c’est pas très original. Mais c’est très beau un colvert. Et puis, si on en montre jamais, ils vont se vexer. Alors voilà, c’était le colvert du jour 🙂

Harle piette, Mergullus albellus, Anatidés

Max : « Bonome, c’est quoi cette foto ? »

Le chevalier : « Un harle piette. Une femelle… »

Max : « Et pourquoi elle est floue la foto ? »

Le chevalier : « Oui. J’ai raté… »

Max : « Un harle piette ! Tu rates un harle piette ! Non mais qui m’a fichu un bonome pareil ? On rate pas un harle piette quand même ! »

Léo : « Il est plus là ! »

Max : « Bonome, tu nous retrouves ce harle piette ! Et plus vite que ça ! »

Il a tout parcouru le Royaume pour le retrouver. Par là, par ci, par ici, encore par là… Au passage on voyait des zoisos 🙂 Comme ces bruants des roseaux…

Bruants des roseaux, Emberiza scheoniclus, Embérizidés.

Bon, elle est floue aussi. Aujourd’hui l’appareil était pas en forme. Ou alors c’était bonome. A cette heure là, il est pas réveillé encore…

Pic vert mâle Picus viridis, Picidés

Il était à 192 km, quelque part dans les Hauts-de-France 🙂 Mais avec le zoom monstrueux, c’est pas grave 🙂 En vrai, il devait être à 150m. A l’œil nu on savait pas qu’il y avait un zoiso. Bonome l’avait repéré en vol. Il l’a suivi du regard puis, quand il s’est posé, il l’a cherché. Et voilà 🙂

Puis on a revu les bruant des roseaux. C’est normal. C’est leur Royaume. On en a compté 7. Mais il devait y en avoir bien plus…

Puis il l’a retrouvé, le harle piette. Il était juste au bord de l’étang. Quand on s’est approchés, il s’est évidemment envolé. Mais pas très loin. On lui a demandé pardon de l’avoir dérangé. Apparemment, il nous en voulait pas. Il s’est étiré les ailes et il a vaqué à ses occupations de harle piette pendant que bonome le fotoait. Bon, comme c’est pas tous les jours qu’on en voit, on va mettre quelques fotos.

Voilà, c’est terminé pour le mois de janvier. C’était bien 🙂 J’espère que ça vous a plu.

Le 26 Janvier de l’an VI

Aujourd’hui bonome nous a emmenés aux zoisos. Il trouve que je travaille trop sur mes cours et que je dois m’aérer. Lui aussi il travaille trop. Et il est toujours en retard… Mais passons. Pour changer, nous sommes allés au Royaume des Grèbes. Ça faisait longtemps qu’on on y était pas allés…

Le Royaume des Grèbes

C’est un cygne en vol qui nous a accueillis. Et bonome l’a rafalé. Mais on va pas mettre toutes les fotos. Une seule suffit…

Cygne tuberculé, Cygnus olor, Anséridés.

Dans le premier observatoire il y avait une petite famille de zoms qui observait les zoisos alors on a fait que passer. Le temps de voir le héron cendré.

Héron cendré Ardea cinerea, Ardéidés

Comme vous pouvez le voir, bonome a encore joué au portrait 🙂  Au Royaume des grèbes on marche beaucoup. Enfin, surtout bonome. En chemin, on voit surtout des mésanges. Et des merles qui se sauvent… Là, une jolie mésange bleue a bien voulu se laisser fotoer.

Mésange bleue, Cyanistes caeruleus, Paridés

Elle se cachait quand même un peu. C’est surtout aux observatoires qu’on voit des zoisos. Comme là…

C’est rigolo les grands cormorans qui font sa toilette 🙂 En vrai, ils sont de l’autre côté de l’étang les zoisos. Mais on s’en fiche maintenant de la distance avec le zoom monstrueux 🙂

Des mouettes qui rigolent et des grands cormorans…

C’était tout calme quand un cygne tuberculé est venu se poser dans l’eau.

Puis une mouette qui rigole a fait sa toilette elle aussi pendant que les grands cormorans faisaient sécher leurs ailes au soleil. Entre les averses…

Puis on a changé d’observatoire. En chemin on a pas vu beaucoup de zoisos. Et bonome devait faire attention à pas tomber à cause que c’était tout boueux par terre. Ben oui, avec la pluie… On a vu un autre héron cendré…

Héron cendré, Ardea cinerea, Ardéidés.

Et des fuligules. Il y avait un morillon et deux milouins, un mâle et une femelle. On montre pas le morillon parce qu’on en a vu plus loin.

Fuligules milouins femelle et mâle, Aythya ferina, Anatidés

Dans l’observatoire suivant on a rencontré monsieur Olivier H. Enfin, on pense que c’est lui. Il vient tous les samedis matin et il a un beau site internet. Il est gentil. Bonome a papoté un peu avec lui. Et comme d’habitude son gros zoom a fait forte impression. C’est rigolo la réaction des zoms quand bonome dit que son objectif c’est un 3000 🙂 Monsieur Olivier il a un bel appareil lui aussi. Et il fait des belles fotos. Je vous donne le lien vers son site…

Faune Nature

C’est monsieur Olivier qui a montré la bergeronnette des ruisseaux à bonome. On l’avait pas vue nous.

Bergeronnette des ruisseaux, Motacilla cinerea, Motacillidés

Puis on a continué à observer avant de changer encore d’endroit…

On a enfin vu grébu ! Notre ami les grèbes huppés. Mais il est un peu atypique ce grébu. Il a pas les couleurs habituelles mais il est très beau comme ça. J’espère qu’il va plaire aux femelles et qu’il fera des œufs. C’est bientôt la saison de la parade chez les grébus.

Grèbe huppé, Podiceps cristatus, Podicipédidés

Et puis encore un héron cendré…

Bon, là, on avait déjà fait un tour complet du Royaume… Autant dire qu’on a pas vu beaucoup de zoisos. D’après monsieur Olivier, il y en a de moins en moins… Dans l’observatoire du début du Royaume bonome a fotoé les morillons qui ploufaient en attendant Martin. Mais il est pas venu Martin.

Fuligules morillons Aytya fuligula, Anatidés

Je tiens à préciser qu’il y avait pas de lumière. Même qu’il pleuvait parfois. Bonome il s’en fiche. Il met sa capuche et il marche sous la pluie. Son pantalon sèche aussi vite qu’il se mouille. Mais nous on préfère être dans les observatoires. Je parle de la lumière pour expliquer que les fotos sont pas parfaitement nettes. 

Mésange bleue Cyanistes caeruleus, Paridés

Après un second tour du Royaume, bonome a décidé de rentrer. On avait pas envie nous. Il a regardé sur son GPS par où passer pour rentrer à cause des bouchons. Il y a toujours des bouchons. Puis, par curiosité, il a regardé le temps qu’il mettrait pour aller au Grand Étang. Comme il y avait que trois minutes de plus il a décidé d’y aller. En passant par le Petit Royaume Sauvage.

Le Petit Royaume Sauvage

Un grand cormoran en plumage nuptial

C’est pas exceptionnel un grand cormoran. Mais regardez bien la foto. Un peu à droite, dans les buissons… On l’a pas vu tout de suite non plus, nous. Il faut dire qu’il est loin là 🙂 On l’a vraiment pas vu. Surtout parce qu’une aigrette garzette qu’on avait pas vue non plus s’est envolée d’un coup.

Aigrette garzette Egretta garzetta, Ardéidés

Après ça on est revenu à l’observation au loin. Il y avait rien. Alors bonome a inspecté les berges, les roselières et les buissons. Et là, il a repéré Martin 🙂 et il a tout zoomé.

Martin-pêcheur Alcedo atthis, Alcédinidés

La foto de droite est faite au 3000 avec en plus le zoom numérique je sais plus combien. Au moins fois deux.  C’est pas terrible comme foto mais ça permet de voir à 200 mètres (minimum) que c’est un mâle 🙂

Après, bonome a continué à inspecter les berges tout là-bas. C’est comme ça qu’il a pu fotoer le chevalier culblanc invisible à l’œil nu même pour superzieux.

Chevalier culblanc, Tringa ochropus, Scolopacidés

Cette fois, on a pas vu de Mammifères. Tant pis. Alors on a filé au Grand Étang.

Fuligule milouins, Aythya ferina, Anatidés.

Il y en a beaucoup des fuligules milouins. Il faudrait qu’on les compte un jour. Mais ils sont souvent très loin. Là, il y avait un petit groupe en train de dormir à à peine cent mètres du premier observatoire. Et puis des centaines de mouettes qui rigolent…

Des mouettes qui rigolent, Chroicocephalus ridibundus, Laridés.

Mais on verra les Laridés au retour 🙂 D’abord, on va à l’autre observatoire. Il y avait une gentille dame qui observait avec sa lunette. Nous on voit pareil qu’avec les lunettes. Mais c’est moins lumineux et moins pratique parce qu’il y a pas de pieds. Bonome se demande si il va en acheter un ou pas… L’avantage qu’on a, par rapport aux lunettes, c’est que l’appareil foto est intégré. Forcément ! C’est un appareil foto 🙂 On a vu des chipeaux. On aime bien les chipeaux nous.

Canard chipeau mâle, Anas strepera, Anatidés

Comme canards il y avait des colverts, des souchets, des fuligules milouins et morillons, des siffleurs, des sarcelles d’hiver, des nettes rousses. Mais bien trop loin… Alors on a regardé pas loin. En fait, c’est pas drôle d’observer tout au loin. Les goélands à la rigueur… On en a vu qui se chamaillaient…

On dirait des leucophées première année. Mais on est pas sûrs. C’est compliqué les Laridés. Puis d’un coup, un zoiso s’est posé là. On pensait que c’était le faucon hobereau. Parce qu’il vient régulièrement là. Mais non…

Épervier d’Europe femelle Accipietr nissus, Accipitridés

Une épervière ! La chaaaance ! C’est pas tous les jours qu’on en voit ! Nous, c’est la première fois. Bonome avait déjà vu un mâle au Royaume des Grèbes il y a quelques années. Je vous montre…

Épervier d’Europe mâle, Accipiter nissus, Accipitridés

Après, on est retournés au premier observatoire. Pour voir les Laridés. Parce que les Laridés peuvent être tout mélangés alors il faut bien regarder.

Goéland brun, Larus fuscus, Laridés

Là, par exemple, il y a un goéland brun tout seul parmi des mouettes qui rigolent… et là, un grébu et un goéland cendré.

Goéland cendré, Larus canus, Laridés

D’autres goélands cendrés premier hiver

Là, on dirait un leucophée deuxième hiver. Mais on est jamais sûrs avec les juvéniles de goélands… Comme celui-ci…

On pense à un leucophée premier hiver…

Pour terminer, revenons aux mouettes qui rigolent. Elles commencent à avoir leur capuchon brun chocolat du plumage nuptial. Pas toutes. Et il est pas encore terminé. Mais ça va bientôt être la période de reproduction 🙂

Mouette qui rigole en plumage nuptial, Chroicocephalus ridibundus, Laridés

Le 21 Janvier de l’an VI, Au Petit Royaume sauvage entre autres…

Pour cette sortie ça va être un peu compliqué. Bonome a travaillé tout le week end et aujourd’hui il voulait prendre l’air et se remettre le dos en place. On a fait une grande inspection : Petit Royaume Sauvage, Grand Étang, Royaume des Milans Noirs, Trou de Fresnes puis encore le Petit Royaume Sauvage et fin au Grand Étang… Alors on va pas dire où c’était les zoisos. Sauf quelques uns… On peut quand même dire que ça commence par des grives au Petit Royaume Sauvage…

Grive mauvis Grive litorne

Des litornes il y en avait une quarantaine. J’ai pas mes notes sous les yeux alors je sais plus vraiment. Par contre il y avait qu’une seule mauvis. Et trois geais des chênes. On les voit à chaque fois et ils se sauvent tout de suite… Ils sont pas gentils les geais…

Il y avait des tas de pinsons des arbres aussi. On en a vu tout du long de notre inspection. Des centaines au total ! Tout ça de pinsons des arbres. Des mâles, des femelles, des jeunes…

Pinson des arbres Fringilla coelebs, Fringillidés

Plus loin on a aperçu un pic épeiche. De loin. Mais c’était suffisant.

Pic épeiche, Dendrocopos major, Picidés.

On avançait, on avançait… Il y avait des grives, des merles, des rougegorges, des mésanges… Et soudain, bonome a vu des oreilles qui dépassaient de la végétation.

Un lièvre européen, Lepus europaeus, Léporidés

Sous les oreilles on voit un oeil. Et sous tout ça il y a le zanimo. Et ce zanimo c’est un lièvre d’Europe 🙂 C’est la première fois qu’on en voit dans le secteur. Rhooo la chance !

Puis on a encore vu des dizaines de pinsons des arbres. Et d’autres zoisos en bandes. Mais on les a pas reconnus en vol surtout qu’on a été interrompus. Par eux 🙂

Chevreuils européens, Capreolus capreolus, Cervidés.

Bon, d’accord, ils sont loin. Mais on a vu 3 chevreuils nous !!! Et bonome les a tout zoomés 🙂

Et vlan les chevreuils ! Bonome était tout content. Dans ces cas là sa sortie est justifiée. Si on voit plus rien c’est plus grave. Et tout le reste c’est bonus. Et là, ça faisait 20 minutes qu’on inspectait 🙂 On a pu revenir sur l’observation des passereaux qui arrêtaient pas de s’envoler. Ils se sont posés dans les arbustes. Bonome en a fotoé quelques uns et on suppose que tous les autres c’étaient la même espèce. Mais on est pas sûrs…

Bruant des roseaux Emberiza schoeniclus Embérizidés

Il devait y en avoir 25, peut-être 30 ! Quel début d’inspection ! C’est pas tous les jours qu’on en voit même si c’est pas vraiment rare. On a fait demi-tour pour aller au Grand Étang. Bonome a bien observé avec son zoom monstrueux. Il s’en sert comme d’une lunette 🙂 Et il a vu les canards habituels, les cormorans, les tout ça quoi 🙂 Et puis des canards siffleurs. Une vingtaine. Eux, ils sont quand même plus rares. La foto est pas terrible à cause qu’ils sont très loin les canards.

Canards siffleurs, Anas penelope, Anatidés.

Au grand observatoire c’était un peu comme d’habitude. Avec beaucoup de Laridés : les mouettes qui rigolent, des goélands leucophées, des goélands bruns et quelques argentés. Et peut-être des pontiques. On est pas bien sûrs. Un grèbe à cou noir aussi. Mais il était très loin. Trop pour le fotoer. Alors on a regardé les rougegorges. Il y en avait 4 !

Rougegorge familier Erithacus rubecula, Muscicapidés

Et un grébou a attrapé un poisson juste devant nous. La première foto est rigolote 🙂

Grébou Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés

Rougegorge 🙂

Puis on a vu un goéland cendré. Mais un adulte cette fois, pas un premier hiver comme les fois précédentes…

Goéland cendré adulte, Larus canus, Laridés.

Retour au Petit Royaume Sauvage et troisième espèce de grive : la musicienne 🙂

Grive musicienne Turdus philomelos, Turdidés

Un jour on verra peut-être les 4 espèces le même jour. Mais la grive draine est plus rare. C’est comme les 4 pics. On voudrait bien les voir le même jour. Mais c’est une autre histoire…

On a revu rougegorge, à quelques mètres. Du coup bonome a tenté de faire un portrait 🙂 Je cite ‘Un rougegorge… au 3000… à 5 mètres… 🙂 ‘ Voilà ce que ça donne…

Les mésanges à longue queue c’était plus loin. Après le Royaume des Milans Noirs. On a pas encore présenté ce Royaume. On l’a découvert cet été. Plus tard, je vous raconterai…

Mésange à longue queue ou orite longicaude…

C’était sur le chemin du Trou de Fresnes, en passant par le Pré aux Joncs. Ça non plus on a pas encore présenté. On a vu des beaux zoisos là-bas. Et un renard 🙂 Au Trou de Fresnes il y avait des fuligules morillons. C’est pas exceptionnel. On en voit souvent et beaucoup. Plusieurs centaines au Grand Étang… Mais j’aime bien cette foto…

Filigules morillons, Aythya fuligula, Anatidés

Sur le chemin du retour, on a croisé des chardonnerets rigolos. Trois. Mais ils se sont sauvés. Sauf un qui nous tournait le dos. Il avait pas envie de papoter.

Chardonneret élégant, Carduelis carduelis, Fringillidés

Puis il y a eu Martin. Complètement à contre-jour le Martin. Mais tant pis. C’est notre ami Martin…

Notre ami Martin 🙂

Retour au Grand Étang… J’ose pas dire qu’on avait pas envie de rentrer. J’ai peur de me répéter… Avec le zoom monstrueux bonome peut observer au loin. Mais ça l’amuse pas. Il préfère voir les zoisos qui sont pas loin. Il est comme ça bonome. Là, pas loin, on a vu une drôle de scène. Je montre et j’expliquerai après.

Ce sont que quelques fotos. Que voit-on ? Un grand cormoran en plumage nuptial qui a attrapé un brochet ! Un énooooorme brochet ! Non mais vous avez vu la taille de ce brochet ? Forcément, les autres cormorans étaient jaloux. Alors ils ont essayé de lui voler son gros brochet. Et il y en a un qui a réussi. Puis il y a eu la bagarre de cormoran pour le gros brochet. Un premier a essayé de l’avaler, puis un autre… Il y a encore eu la bagarre. Puis ils ont renoncé les grand cormorans. Il était trop gros le brochet ! Ils pouvaient pas l’avaler ! Bon, ça fait un brochet de moins 🙂

Le cormoran et le brochet

Quelle journée 🙂 Bon, il faisait froid mais on s’en fichait, on était équipés 🙂

C’est nous 🙂 Merci Brindille 🙂

On allait partir quand Samuel a remarqué la merlette.

Une merlette, Turdus merula, Turdidés.

Elle cherchait du manger au pied des arbustes et dès qu’elle se sentait observée, elle retournait dans les fourrés par un petit tunnel. Elle doit habiter là la merlette. Peut-être qu’on verra les petits ce printemps…

Puis il y a eu un combat aérien de hérons cendrés. Là, l’appareil est pas top pour les zoisos en vol. Ou alors il faut revoir les réglages… On verra bien…

Hérons cendrés en vol…

Rougegorge est revenu. Il voulait nous dire au revoir. Alors on l’a chaleureusement remercié d’avoir bien pris la pose aujourd’hui.

Rougegorge

Pour terminer, je voudrais montrer deux fotos de mouettes qui rigolent. Si on regarde un peu rapidement on peut se demander à qui sont toutes ces ailes…

 

Le 14 Janvier de l’an VI, au Royaume des Bernaches et des Pics

Le but de cette inspection était d’aller tester le zoom monstrueux là où on voit blongios. Comme ça, vite fait, pour être prêt dès son arrivée. On est pas restés longtemps. Un petit tour et puis s’en vont. Mais avant, on s’est arrêtés au Marais. D’abord on a vu des mouettes qui rigolent…

Mouettes qui rigolent, Chroicocephalus ridibundus, Laridés

On a aperçu une grande aigrette mais on pouvait pas la fotoer. Alors on est allés au Royaume des Bernaches. Il y avait que deux bernaches du Canada. Dire qu’on a vu 70 adultes avec 54 petits il y a quelques années… Là, on a vu un goéland.

Un goéland

Léo pense que c’est un leucophée 3ème hiver. C’est lui notre référent Laridés 🙂 On a pas demandé au valideur de Faune IDF parce qu’on lui a déjà demandé de valider un goéland pontique et il a même pas répondu. Alors on se débrouille tout seuls…

Il y avait quelques hérons aussi… Celui-là était rigolo 🙂

Héron cendré, Ardea cinerea, Ardéidés

C’est encore un juvénile. Comme la jolie mouette qui rigole qu’on a vue plus loin…

Mouette qui rigole premier hiver

Comme on était là et qu’il y avait pas beaucoup des zoisos, on a traversé le chemin de fer pour aller au Royaume des Pics. On en a vu quelques uns. Et puis quatre geais des chênes…

Geai des chênes, Garrulus glandarius, Corvidés

Plus loin, il y avait des écureuils. On aime bien les écureuils nous 🙂

Mais on devait pas rester longtemps et donc on a fait demi-tour pour retourner aux Bernaches. On avait pas fait attention à l’aller mais les hérons sont déjà en train de faire leurs nids ! Il y en a déjà 3 !

La construction du nid chez les hérons cendrés…

Quand on est revenus au Marais la grande aigrette se baladait tranquillement. Dans ce Marais, elles doivent se sentir en sécurité les grande aigrettes et elles respectent pas leur distance de sécurité habituelle. Alors on les voit bien. Surtout avec le zoom monstrueux. On a même pu jouer à lui tirer le portrait 🙂

Grande aigrette Casmerodius albus, Ardéidés

Encore la grande aigrette…

Puis il y a eu la bécassine des marais. On la voyait à peine. Elle bougeait pas. Je crois même qu’elle dormait. Puis elle nous a repérés et s’est envolée pour aller se cacher dans les phragmites…

Bécassine des marais Gallinago gallinago, Scolopacidés

Comme on jouait aux portraits on a demandé à bonome d’essayer un portrait de grand cormoran en plumage nuptial. On l’avait jamais vu d’aussi près 🙂

Grand cormoran

Pour terminer, je montre un autre héron cendré. Il s’est posé là mais avait pas l’air très réveillé. Il a pas beaucoup bougé…

Héron cendré juvénile

Le 13 janvier de l’an VI

Encore le Petit Royaume Sauvage et le Grand Étang. On va souvent là-bas pour la diversité des zoisos et l’espoir de voir des Mammifères. C’est territoire chevreuil et sanglier là-bas. Et puis, à la bonne saison, il y a des amphibiens. Bonome voudrait voir une salamandre tachetée un jour… Là, ce sont les cigognes blanches qui nous ont accueillis…

Cigognes blanches, Ciconia ciconia, Ciconiidés

Il y en avait une douzaine, malgré la présence de pêcheurs. Il y a souvent des pêcheurs. Bonome appelle les gens d’armes quand ils sont au Grand Étang. Là on peut pas ! C’est une propriété privée. Il y a que le propriétaire qui pourrait appeler les gens d’armes… Mais en fait ça sert à rien. Parce que les gens d’armes vont pas les arrêter et les mettre pas en prison. Et ça, ça nous énerve. GRRR !!!

Les cigognes, on sait pas ce qu’elles font là. Ce sont peut-être des migratrices tardives qui vont vers le sud et s’arrêtent ici pour reprendre des forces.

Ce jour là le vent soufflait fort. Ça nous arrangeait pas mais il faisait son travail de vent. Les canards étaient plus embêtés que nous avec les vagues…

Canard colvert Anas platyrhynchos Anatidés

Par contre, le fuligule morillon, il avait pas l’air embêté. Il dormait puis s’est étiré dès son réveil…

Fuligule morillon Aythya fuligula, Anatidés

Grande aigrette, Casmerodius albus, Ardéidés

Les grandes aigrettes étaient pas les pattes dans l’eau, à cause des pêcheurs. Elles étaient plus loin, dans les champs. En vrai, il y en avait trois avec des garzettes et deux ou trois hérons cendrés. Bonome se baladait dans tous les sens. Il cherchait quelque chose. Puis d’un coup, on les a vus ! Les chevreuils ! Ils étaient dans la propriété privée, dans les hautes herbes. Alors superbonome a couru le long du chemin pour les rejoindre. et vlan le chevreuil !

Un chevreuil européen, Capreolus capreolus, Cervidés

 

Le 7 janvier de l’an VI

Nous voici en Janvier de l’An VI !

Le temps est gris et ça va pas être facile de fotoer… Direction le Grand Étang… Ou plutôt le Petit Royaume Sauvage… Il n’y avait pas énormément de zoisos. Nos compagnons habituels : les mésanges variées, des rougegorges, des grives et même un pouillot véloce. Encore un hivernant peu fréquent. Puis on a vu une aigrette garzette.

Aigrette garzette et mouettes qui rigolent…

L’aigrette garzette est une espèce peu commune en Île de France. On en voit parfois. A vrai dire, c’est surtout l’hiver. Ce sont sûrement des individus du nord qui viennent par ici pour avoir moins froid. Ou alors il y en a qui passent l’année ici. On sait pas trop. Avec l’énorme zoom on va essayer de fotoer les bagues si elles en ont. Comme ça on verra si ce sont toujours les mêmes. Là, on voyait pas la bague. Mais on l’a vue bailler l’aigrette garzette 🙂 Après ça on est allés au Grand Étang.

C’est un héron cendré qui nous a accueillis en passant comme ça…

Héron cendré, Ardea cinerea, Ardéidés

On voit bien que c’est un juvénile. Il a la calotte grise. Encore un zoiso né ce printemps 🙂 Ensuite on a observé les mouettes qui rigolent. Elles se chamaillent souvent les mouettes qui rigolent. On dirait des foulques 🙂

Mouettes qui rigolent, Chroicocephalus ridibundus, Laridés

Puis le jeune héron cendré est repassé dans l’autre sens… Il devait pas savoir où aller…

De cet observatoire, on voit pas grand chose. Enfin maintenant si… On peut voir les îles en face, les berges… Ça fait pas des belles fotos mais on va pouvoir affiner nos observations pour Faune IDF 🙂 C’est de l’autre observatoire qu’on fait les plus belles observations. Les zoisos préfèrent aller là-bas. Ils se méritent les zoisos 🙂

En y arrivant, on a vu l’aigrette garzette juste là, comme ça…

Aigrette garzette Egretta garzetta, Ardéidés

C’est rare qu’on la voit ici l’aigrette garzette. Surtout d’aussi près. C’était une belle surprise. Après on a vu des tas d’Anatidés : des colverts, des chipeaux, des souchets, des fuligules milouins et morillons, des cygnes tuberculés… Et puis des grèbes : des grébus, des grébous… Il y en a de plus en plus. On a pas vu le gréba (grèbe à cou noir). Mais on a déjà publié des obs avec des fotos dans Faune IDF… Au bout d’un moment bonome avait les doigts gelés alors on est rentrés. On a juste vu une belle mouette qui rigole juvénile en passant…

Mouette qui rigole premier hiver…

En fait, on est pas rentrés tout de suite. Bonome s’est réchauffé pendant la chevauchée et il a décidé d’aller tester son appareil au Royaume des Mandarins.

Pie bavarde, Pica pica, Corvidés

Ça c’est une pie bavarde. C’est un beau zoiso la pie bavarde. Avec des tas de reflets bleus voire verts sur les belles plumes noires. Si il habitait à l’autre bout du monde il y aurait des voyages organisés pour aller observer ces beaux zoisos. Mais ici, elle est courante la pie bavarde et les gens la regardent pas. C’est bien dommage…

Comme on était au Royaume des Mandarins, on est allés rendre visite à notre copine la chouette hulotte. On sait où elle habite la chouette hulotte 🙂 Elle était là, à moitié endormie, à l’entrée de sa maison…

Chouette hulotte, Strix aluco, Strigidés

Bon, c’était la fin d’après midi, il faisait sombre… Pas de lumière et gros zoom ça fait pas des belles fotos. Mais on s’en fiche. C’est notre copine la chouette hulotte et on était bien contents de l’avoir vue 🙂

Au retour on s’est arrêtés à l’allée des écureuils. C’est rigolo. Il y a des noyers et donc des noix. Les écureuils aiment bien les noix. Pour atteindre l’amande ils doivent ronger la coque. Et on entend leurs incisives qui frottent contre la coque 🙂 Là, on en a vu 4 ou 5 d’écureuils. Il y en a même deux qui se chamaillaient le long d’un tronc d’arbre 🙂

Ecureuils roux, Sciurus vulgaris, Sciuridés

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « Janvier An VI »

  1. Bonjour Petipetitoiseau 🙂
    Ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles. J’espère que tu vas bien.
    C’est beau un écureuil 🙂 On en voit souvent au Royaume des Écureuils, allée des Écureuils 🙂 Là il faisait gris et la foto est techniquement pas terrible. Mais on s’en fiche. Si tu vois la beauté c’est que tu en as dans les yeux et tu as beaucoup de chance. C’est une grande richesse de voir la beauté.
    A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.