Noël, An V

Lundi 24 Décembre, An V

Max : « Bonome, c’était bien la messe de Noël. »

Le chevalier : « Tu dis ça chaque année Maxou. »

Max : « Parce que c’est bien chaque année 🙂 »

Le chevalier : « Je suis ravi que ça te plaise mon petitours. »

Léo : « Nous aussi ça nous a plu ! »

Le chevalier : « Je sais bien. »

Max : « Maintenant on va aller prier devant la crèche et on va aller au lit… »

Le chevalier : « Oui mes petizours. »

La crèche et … au lit.

Max : « Tu nous racontes une histoire ? »

Le chevalier : « Vous ne vous êtes même pas déshabillés ! »

Samuel : « On attend le Père Noël ! »

Léo : « Pour nos cadeaux 🙂 »

Le chevalier : « Vous pensez avoir été assez sages pour avoir des cadeaux ? »

Léo : « Ben des fois on se chamaille mais c’est jamais très grave. »

Samuel : « Et on se réconcilie toujours. »

Max : « On est sages nous. »

Le chevalier : « Alors le Père Noël va passer… »

Max : « J’entends du bruit au-dessus de la chambre ! »

Le Père Noël…

Léo : « Dans la salle de jeux ? Mais nos belles chaussettes à cadeaux sont dans la chambre ! »

Le chevalier : « Je me demande bien où vous avez trouvé ces chaussettes… »

Max : « Peut-être que nos cadeaux sont trop grands pour les chaussettes. On peut aller voir ? »

Le chevalier : « Si vous voulez. Mais calmement. »

Max : « Oui bonome. »

Les petizours grimpent dans leur salle des jeux…

Max : « Rholala ! »

Samuel : « Tout ça de cadeaux ! »

Léo : « Et il y a le Père Noël ! »

Max : « Bonome… Bonome, c’est pas le Père Noël ! Bonome, c’est Tatty Teddy ! »

Samuel : « Tatty Teddy ? Le petitours le plus célèbre du web ! »

Léo : « Max, c’est ton idole ! »

Tatty Teddy : « Joyeux Noël les petizours ! »

Max : « Rholala ! C’est Tatty Teddy qui est venu nous offrir nos cadeaux ! »

Léo : « Merci Tatty Teddy ! »

Samuel : « Chevalier, je pense que c’est le moment de nous fotoer ! »

Les petizours avec Tatty Teddy

Max : « Tatty Teddy, tu vas rester un peu avec nous ? »

Tatty Teddy : « Je peux rester une partie de la soirée si vous voulez. »

Max : « Rhooo la chance ! »

Tatty Teddy : « Vous ouvrez pas vos cadeaux ? »

Samuel : « Si, si ! Celui-ci d’abord ! »

Le chevalier : « Très bon choix 🙂 C’est de la part de Brindille, à ma demande… »

Léo (à Tatty Teddy) : « Brindille c’est notre amie. »

Samuel : « Oh ! Une belle couverture ! »

La couverture

Max : « Parce que bonome, lui, il a douze épaisseur de couverture et il met pas le chauffage alors nous on a froid… »

Le chevalier : « Le problème est réglé 🙂 »

Léo : « On va la mettre dans notre lit ! »

Samuel : « Voilà ! »

La couverture

Tatty Teddy : « Vous avez une très jolie chambre, avec de beaux dessins et de belles cartes postales. »

Max : « C’est de nos amies Brindille et Coquelicot. Elle fait des beaux dessins Coquelicot. On te montrera. »

Le chevalier : « Ce cadeau est de ma part… »

De la part de bonome…

Max : « Merci bonome. »

Léo : « Ça s’allume ! »

Samuel : « Tu peux tout éteindre pour qu’on voit ce que ça donne ? »

Le chevalier : « Bien sûr mon petitours… »

La belle lampe

Les petizours : « Rhoooooo ! »

Le chevalier : « Vous m’avez fait remarquer avec raison que vous n’aviez pas de lampe de chevet. »

Max : « Merci bonomou 🙂 »

Le chevalier : « Encore un cadeau de Brindille ! »

Léo : « Elle nous gâte Brindille… »

De la part de Brindille, encore 🙂

Max : « Vous avez vu ? »

Léo : « Oui Maxou, nous avons vu 🙂 »

Max : « Bonome, tu as vu ? »

Le chevalier : « Max, si j’étais aveugle j’aurais une canne blanche et un chien 🙂 »

Le second cadeau de Brindille

Max (A Tatty Teddy) : « C’est nous avec cousin Boris. Il est venu puis il est reparti. »

Samuel : « On a passé un bon moment avec lui. »

Léo : « On devait le former pour qu’il devienne un petitours naturaliste. »

Max : « Mais on a pas de ses nouvelles… »

Léo : « Max, il doit inspecter toute la Grande Russie pour voir si tout s’y passe bien. Il doit être très occupé. »

Max : « Ben oui mais quand même ! »

Le chevalier : « Le suivant vient d’une élève. »

Max : « Je viendrais la remercier. »

Léo : « On l’ouvre ! »

Max : « Rholala du chocolat à la menthe ! »

Samuel : « Tu en voudras Tatty Teddy ? »

Tatty Teddy : « Les élèves vous offre du chocolat ? »

Le chevalier : « La grande boite de rochers vient d’eux aussi. »

Tatty Teddy : « Tout ça de chocolat… »

Samuel : « On va t’en donner Tatty Teddy 🙂 »

Le chevalier : « Il y a aussi le cadeau de Framboise. »

De la part de Framboise…

Max (à Tatty Teddy) : « Framboise est une lectrice de mon blog qui nous a prêté sa cabane à Roubignolle pour qu’on fasse la géologie compliquée. »

Léo : « C’était bien ! »

Samuel : « Moi je venais d’arriver 🙂 »

Max : « Elle est gentille Framboise. »

Tatty Teddy : « Vous vivez de belles aventures et vous avez des tas d’amis. »

Max : « C’est toi qui dit ça ? Mais tu es une vedette d’Internet ! Il y a des dessins de toi, des vidéos, des objets décoratifs ! »

Tatty Teddy : « Oui, c’est vrai. Mais c’est pas pareil… »

Samuel : « Tatty Teddy, tu pourras venir avec nous quand tu voudras. N’est ce pas chevalier ? »

Le chevalier : « Bien sûr. Si un jour la célébrité te pèse et que tu veux te joindre à nous n’hésite pas. »

Tatty Teddy : « Je retiens votre proposition 🙂 »

De la part de Framboise…

Max : « Encore du chocolat ! »

Le chevalier : « Vous éviterez de tout dévorer en trois jours s’il vous plaît… »

Léo : « Oui bonome, promis ! »

Le chevalier : « Voilà, vous avez eu tout vos cadeaux. »

Léo : « On a été gâtés… »

Max : « Et en plus c’est Tatty Teddy qui a fait le Père Noël ! »

Samuel : « Chevalier, nous aussi on a un cadeau pour toi. Tu veux bien aller le chercher. Il est trop lourd pour nous. »

Le chevalier : « J’y vais… Le voilà. »

Max : « Pose le là. Voilà. »

Les petizours : « Joyeux Noël bonome ! »

Pour notre bonome.

Le chevalier : « J’ouvre… Mais… Quel cadeau ! Merci mes petizours ! »

Max : « Ça te plaît ? »

Le chevalier : « Un appareil-fotos… Si ça me plaît ? Bien sûr que ça me plaît ! Surtout celui-là ! Il ressemble plus à un télescope qu’à un appareil-fotos… »

Max : « On a pris ce qu’il se fait de mieux bonome. Comme c’est pour toi… »

Léo : « Tu le mérites bonome. »

Samuel : « Tu es tellement gentil avec nous. »

Le chevalier : « Merci mes petizours. Mais où l’avez vous trouvé ? »

Max : « On l’a commandé chez monsieur Internet. Il a fallu qu’on mette ton numéro de petit machin bleu en plastique que tu as toujours dans ton portefeuille. Je sais pas pourquoi. »

Léo : « Mais on a tout bien fait ! »

Samuel : « La preuve ! Il est arrivé ! »

Le chevalier : « Je vais donc recevoir la facture… »

Max : « Il fallait payer ? Zutalor ! »

Léo : « On savait pas nous ! »

Max : « Je sais ! On va te rembourser ! Bonome, tu veux bien nous donner notre coffre qui est dans la salle de jeux. Il y a nos économies dedans. »

Le chevalier : « Votre coffre ? Vos économies ? Quelles économies ? »

Le coffre

Max : « Ben, on économise pour te payer des vacances loin un jour. Tiens, regarde. C’est toute notre fortune ! »

Léo : « Des mois d’économies ! »

Max : « Tu prends tout ce dont tu as besoin. »

Le chevalier : « Pour payer l’appareil ? »

Max : « Oui oui. Tu prends tout pour te rembourser… »

Le chevalier : « Vous ne connaissez pas bien l’argent vous… »

Max : « Pas trop… »

Léo : « Tu nous offres tout tout le temps. »

Le chevalier : « Mais vous économisez pour m’offrir des vacances loin un jour. »

Max : « Oui. Mais on voulait te faire la surprise. »

Léo : « Parfois on trouve des pièces quand on inspecte. »

Samuel : « Alors on les prend et on les mets dans notre coffre. »

Max : « Des mois d’économies ! »

Le chevalier : « Je vois. Alors je prends ce qu’il faut pour rembourser l’appareil… Voilà… »

Max : « Tu as tout ce qu’il te faut bonome ? »

Le chevalier : « Oui Max. »

Max : « Bien. On va ranger alors parce que c’est toute notre fortune. »

Léo : « Ça fait beaucoup d’argent quand même. »

Le chevalier : « Oui mes petizours. »

Le chevalier : « Et si vous alliez prendre la pause avec Tatty Teddy ? »

Max : « On y va ! »

Avec Tatty Teddy

Après bonome nous a pris tous les quatre dans ses bras. Je sais pas pourquoi il avait l’air tout attendri. Il nous a gratouillé le front tendrement. Même Tatty Teddy a ronronné. Je crois qu’il a pas l’habitude de se faire gratouiller le front. C’était très agréable. Mais c’est pas tous les jours que son idole vient nous voir. Moi je voulais discuter avec Tatty Teddy pour connaître sa vie. Alors on a commencé à papoter. Bonome nous a laissé ensemble. Je sais pas ce qu’il a fait pendant ce temps. Il s’est mis en retrait pour pas nous embêter. Au début on papotait. Puis on a commencé à se chamailler pour de rire. Et ensuite c’est devenu une bagarre de petizours. Bonome est venu voir et comme on rigolait bien il a pris son air sévère, mais pas sérieusement, pour nous gronder. Ça a beaucoup fait rire petit Sam de voir bonome s’imiter lui même et on éclaté de rire tous les quatre. Bonome a fait semblant de se fâcher très fort. Et nous on lui a sauté dessus pour faire la bagarre tous ensemble. Évidemment il a fait semblant de perdre et ça c’est fini en gros câlin. Et puis Tatty Teddy a dû repartir…

Voilà pour cette soirée de Noël Princesse. Je te souhaite un joyeux Noël.

Joyeux Noël à Brindille et Arthur !

Joyeux Noël à Coquelicot et Paul !

Je vous souhaite un joyeux Noël à tous et merci à tous ceux qui nous ont fait des cadeaux. Ça nous a vraiment touchés 🙂

Arthur, Hans et Fritz :=

2 réflexions au sujet de « Noël, An V »

  1. Chère l.4’3,
    c’est toujours bien les fêtes quand on a du chocolat. Et puis il y a eu Tatty Teddy 🙂 C’est mon idole Tatty Teddy 🙂
    Merci encore à chacun d’entre vous 🙂

  2. Je regrette ne pas avoir lu cet article avant que vous nous en parliez, j’espère que vous avez passé de bonnes fêtes , je suis contente que les cadeaux des élèves vous ont plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.