Arthur en Bretagne

Max : « Samuel ! Léo ! Venez voir ! Arthur a écrit un article pour nous raconter sa Bretagne ! »

Samuel : « On arrive ! »

Léo : « On est là ! »

Max : « Allez, on lit son article… »

Demat les Petizours !

Brindille et moi, on est partis en Bretagne quelques jours !  On est des béotiens en zoisologie et botanique et carrément nuls en géologie, mais on adore regarder la beauté qui nous entoure. Alors on a fotoé des zoisos et des plantes en pensant très fort à vous ! Brindille s’améliore un peu : ses flouïdés sont un peu plus nets, mais il y a encore du boulot pour arriver à la cheville du Chevalier, j’espère que vous ne lui en voudrez pas 🙂

C’est moi, là, en balade entre Cancale et Saint-Malo !

Léo : « Arthur il a une salopette comme petit Sam. »

MAx : « Mais il a pas de sacado. »

Léo : « On pourrait demander à bonome d’aller à l’échope de sacados pour petizours en Charentmaritimie. »

Max : « On verra ça plus tard. »

Brindille avait loué une cabane à Cancale. C’est une très jolie ville en face de la Presqu’île du Cotentin, et même que quand il fait beau, on aperçoit le Mont St Michel ! La preuve !

Max : « Nous, on a vu l’Îlot Saint-Michel. C’est un peu le Mont Saint-Michel des petizours 🙂 « 

Léo : « C’est plus petit… »

Samuel : « A l’échelle des petizours… »

Mais c’est aussi  la ville des huîtres. Alors les gens viennent en manger tout le temps. Ils ne font que ça. Ils se promènent en tongs, et mangent des huîtres. Dans les tavernes, mais aussi sur la plage  en jetant les coquilles vides sur la plage !

Alors nous aussi on a un peu touristé en sifflotant, les mains dans les poches, et devinez ce qu’a fait Brindille ? Ben elle a mangé des huitres 😀

Max : « Ben ça alors ! Brindille est huitrophage… »

Léo : « Nous, on mange pas les huîtres. Beurk ! »

Samuel : « Ben non, on mange que du chocolat. »

Max : « Huuummm le chocolat… Bougez pas, je cours en chercher… »

Le lendemain, zutalor… brouillard ! Alors qu’on savait que chez vous, il faisait très chaud ! Tant pis, on a quand même marché (euh.. moi j’ai poché) 🙁  Encore ouf que j’ai poché, parce que notre première rencontre de zanimo, c’était un petit orvet ! Bon c’est pas méchant, mais Brindille a une trouille bleue des zanimos sans pattes ! Alors elle s’est sauvée et a couru au moins un kilomètre 😀

Léo : « Pourquoi elle a peur des zanimos sans pattes Brindille ? C’est pas méchant les orvets. »

Max : « Moi j’en ai déjà vu 🙂 « 

Samuel : « Tu en as déjà vu ? La chance ! »

Max : « Oui, quand j’ai fait le guide pour le Chevalier et sa Belle au Royaume des Sternes. On a aperçu des orvets. Mais pas aussi bien qu’Arthur. »

Léo : « Tu raconteras après. Pour le moment on lit Arthur. »

Le brouillard a laissé un peu de place au soleil, et  on a aperçu un beau voilier 🙂 On a continué de marcher sur le sentier côtier. En descendant et remontant à chaque fois vers les criques et les plages !

Max : « Nous on a déjà batoé 🙂 « 

Léo : « Pas sur un voilier. »

Samuel : « Mais on a déjà batoé quand même 🙂 « 

Léo : « Toi tu as même pris l’avion petit Sam. »

Samuel : « J’étais pas très rassuré… »

On a admiré plein de jolies plantes sur le chemin !

Ajonc d’Europe Genêt à balai
Encore un genêt Geranium robertianium

On a rencontré aussi quelques zoisos. Pfff… c’est pas original pour vous les petizours, mais nous, on est contents quand même ! Surtout qu’on a découvert une grive musicienne ! La première de notre vie !

Max : « Léo, c’est bien une grive musicienne ? J’aurais dit une grive draine moi. »

Léo : « Mmmmm… Les tâches sur la poitrine sont sagittées pas arrondies. Ça c’est la musicienne. Mais il devrait y avoir une tâche chamois jaunâtre sur le haut de la poitrine… C’est pas évident mais je dirais grive musicienne aussi. »

Puis un accenteur mouchet, un merle et un on sait pas qui 🙁 A contre-jour on était pas sûrs ! Vous nous direz !

Léo : « Ben, Arthur… C’est pas un Onçaipaki ! C’est encore un accenteur mouchet. Tu l’as pas reconnu ? »

Max : « Il connaît pas bien encore les zoisos. Il manque de pratique. Mais ça va venir… »

Ensuite rouge-gorge a été très poli, il nous a pas crié dessus, il s’est laissé fotoer par Brindille qui n’arrêtait pas de rholalaer 😀

Sur la côte, il y a plein de bunkers. Ce sont des abris en béton armé hyper solides ! Les ancêtres germains de Hans et Fritz voulaient nous prendre notre pays, alors ils ont installé des bunkers avec des canons partout sur la côte pour que les Grands-Bretons et les soldats d’Amérique viennent pas nous sauver.. On en a vu un de près, avec un canon !

Max : « Arthur ! Fais attention à ce que tu dis ! Notre pays à nous c’est la Petitursie. Les pays des zoms ça nous concerne pas. Voyons ! Et les petizours ça fait pas la guerre. Jamais. Fritz et Hans ont rien à voir dans les guerres des zoms. »

Comme je suis un juvénile comme vous, j’ai voulu rentrer dans le canon pour m’amuser, mais j’ai failli rester coincé dedans !  Brindille m’a rattrapé par le fond de ma salopette… La honte ! J’ai poché et suis plus ressorti un long moment 🙁

Max : « Ça c’est pas malin Arthur ! Il faut pas aller dans les canons quand même ! »

Léo : « Tu aurais pu te faire canoner ! Boum le Arthur ! « 

Samuel : « Ou tu aurais pu rester tout coincé ! »

On est arrivés à la Pointe du Grouin. C’est bôôôôô 🙂 mais on a n’a pas vu tous les zoisos qu’ils disent sur les pancartes. Pfff. Ils devaient être au petit Royaume Secret !

Max : « Arthur tu dis des erreurs. Il est pas petit le Royaume Secret. C’est un immense Royaume qui accueille tous les zoisos du Pays des Zoisos quand ils veulent se reposer. Et je pense qu’il y a tous les dragons du monde dans ce Royaume Secret. »

Léo : « Max, je suis pas sûr que ça existe les dragons. »

Max : « Si ça existe monsieur Léo ! Même que je vais en trouver un pour Princesse ! »

Samuel : « Hé ! Ho ! Vous chamaillerez plus tard ! Là on lit Arthur ! »

Léo : « Attends, je voudrais étudier les panneaux… »

Max : « Nous on a déjà vu tous les zoisos 🙂 « 

Léo : « Les grands dauphins aussi. Mais pas le grand rhinolophe et les phoques… »

Mais la lande était magnifique ! On connaît pas toutes les plantes, mais Coquelicot saura mieux que nous !

Une digitale
Un jolis fouillis végétal 🙂 Fumeterre blanche

Max : « Coquelicot elle répond un peu quand elle veut. Je me demande si elle nous oublie pas… »

Léo : « Max, elle est peut-être occupée. Tu sais bien qu’elle fait des tas de choses elle aussi. »

Comme on en avait plein les pattes (Brindille a fotoé les siennes 🙂 ) on s’est arrêtés à la taverne et Brindille a mangé quoi ? Ben des huîtres bien sûr 😀

Max : « C’est le pied 🙂 « 

Léo : « Pfff ! Saproblague ! »

On a continué de marcher tout le long de la côte pendant 4 jours. On a admiré des belles fleurs dans la lande, des rochers battus par les vagues, c’était magnifique, malgré le vent qui nous taquinait fort, et parfois même nous poussait ! On connaît pas certaines fleurs 🙁 mais on va chercher !

De la Pointe du Grouin en direction de

Saint-Malo

Silène maritime

Léo : « C’est beau la Bretagne… »

Max : « Voilà ! Léo fait la nostalgie bretonne. Léonou, on en revient à peine de la Bretagne. »

Léo : « Oui, je sais… »

Samuel : « Il faut pas faire la nostalgie bretonne cousin Léo. Viens là que je te gratouille le front…. Allez, on continue la lecture. »

On a vu aussi des zoisos en marchant sur l’estran. Vous les connaissez aussi, c’est vous qui nous avez appris à les reconnaître 🙂

Aigrette garzette Goéland argenté
Goéland brun Mouettes mélanocéphales

Mouettes mélanocéphales

Tadorne de Belon

Samuel : « Qu’est ce que tu scrutes comme ça cousin Léo ? »

Léo : « Les mélanos… Il y a un jeune de première année. On voit bien sur la seconde foto, l’individu de droite… Larus melanocephalus, Laridés. »

Max : « Léo et ses Laridés… »

En revenant à la cabane un soir, on a découvert un nid d’hirondelles et on a rencontré un pinson des arbres et votre zoiso gardien le chardonneret rigolo !

Max : « Les chardonnerets rigolos sont allés les voir ? Alors peut-être que ce sont les zoisos-gardiens de tous les petizours… »

Léo : « Il faudra demander à Paul. »

On a aussi touristé  ! On a visité Saint Malo 🙂 Saint-Malo est une belle ville fortifiée et protégée par de beaux remparts. Il y a même une forteresse construite par votre ami Vauban, mais aujourd’hui, il n’y a plus de pirates, alors les gens touristent sur les remparts tranquillement. Ici, ils mangent tous des crêpes. Alors nous aussi on en a mangé ! 🙂 Ça changeait des huîtres 😀

Max : « Bonome, il aime bien faire un pause pour manger une crêpe ou une gaufre au chocolat. »

Léo : « C’est quand il oublie son sandouich. Il a pas du manger alors il mange une crêpe ou une gaufre. »

Max : « En fait il mange surtout la crêpe ou la gaufre. Parce que le chocolat, on lui en laisse jamais beaucoup… »

Léo : « C’est pas très gentil de notre part… »

Samuel : « La prochaine fois on lui en laissera un peu plus. »

On a découvert la reproduction d’une frégate anglaise de l’époque de l’Amiral Nelson, le Grand-Breton qui commandait la flotte du roi !

Max : « Oh ! J’ai cru que c’était l’Hermione ! Ça alors ! »

Léo : « L’Hermione est à la Ville-Arsenal quand elle est pas en déplacement. »

Max : « Il faudrait faire un article sur l’Hermione… »

Samuel : « C’est qui Hermione ? »

Max : « On est jamais allés la voir avec toi ? Zutalor ! C’est la réplique moderne du bateau que Lafayette a pris pour aller faire la révolution des Américains contre les Angles. Depuis, quand ils viennent en France, les Américains cultivés disent tous ‘Lafayette nous voilà !' »

Voici la statue de Jacques Cartier. Il est né à Saint-Malo. Le roi de France François 1er lui a dit un jour comme ça : « Dis donc Jacques, toi qui sais bien naviguer, pourquoi tu n’irais pas jeter un coup d’œil de l’autre côté de l’océan, histoire de voir s’il y a des gens qui habitent là bas ? ». Alors il est parti. Et il a trouvé des habitants dans un pays qu’on ne connaissait pas. C’était la nation des Micmac. Il a appelé l’endroit Canada (ça vient de l’Iroquois), et il a dessiné des cartes géographiques. Parce que c’est pas tout d’y aller une fois par hasard ! Si on veut y retourner, il faut une carte pour pas se tromper !

Léo : « Quel micmac ! »

Max : « Pfff ! Saproblague aussi ! Moi j’aime beaucoup les cartes. Surtout les cartes géologiques… »

Samuel : « Oui, on sait. C’est un peu comme des cartes au trésor 🙂  »

Les gens de Saint-Malo lui ont dressé une statue pour le remercier pour les cartes. Comme ça, s’ils vont au Canada en bateau, ils ne se perdent pas 🙂

De l’autre côté de la Rance, le fleuve qui se jette à Saint-Malo, il y a une autre ville. On a un peu touristé, mais il y a trop de gens. Il y a des belles maisons, mais on s’en fiche des belles maisons. Alors on n’est pas restés longtemps.

Max : « Saint Malo ? Mais on était pas loin nous ! On a fait toute la côte entre la baie de Saint Brieuc et celle de Saint Malo ! Même qu’on a vu le rocher qui marque la limite de l’unité de Saint Malo ! »

Léo : « J’ai bien aimé 🙂 D’un côté du rocher c’est l’unité de Saint Malo et de l’autre c’est celle d’Erquy-Fréhel ! »

Max : « Il y a que bonome qui sait ça. Il faudra lui  demander pourquoi on est pas allés à Saint Malo nous. »

Samuel : « Tu avais envie de tourister toi ? »

Max : « Au Pays de Penthièvre ? Pas trop… Avec tous les zoisos et la géologie… »

Alors on est retournés marcher et dire au revoir à la mer, parce que on aime vraiment le vent qui nous ébouriffe, l’odeur de la mer, le bruit des vagues qui viennent se briser sur les rochers, et cette sensation d’être seuls et d’être enveloppés dans les bras de Dame Nature…

Max : « Dis Arthur, tu as écouté le vent ? Il t’a raconté des histoires ? Il faut jamais les répéter les histoires du vent sinon après il veut plus parler ! »

Bon les copains, j’espère que les flouïdés de zoisos et plantes que vous connaissez déjà vous ont plu quand même 😉

Samuel : « Rhoooo c’était bien l’article d’Arthur. »

Léo : « C’est rigolo de lire l’article d’un autre petitours. »

Max : « Ça fait de moi un lecteur de mon propre blog 🙂 Et si on laissait un commentaire ? »

Léo : « Ah oui ! C’est trop rigolo ! On fera après ! »

De retour à la cabane, voici le dessin qu’on a fait pour vous et le chevalier, Hans, Fritz et moi, pour vous remercier pour les chocolats du Grand Jeu Concours 🙂 On a représenté les montagnes et lacs du pays Germain, d’où viennent Hans et Fritz 😉

On vous serre la patte amicalement, avec une bise au Grand Chevalier et à Coquelicot de la part de Brindille 😉

Arthur

PS des petizours de bonome…

Cher Coquelicot, si tu lis cet article tu vas voir que tous les petizours pensent à toi quand ils sont en inspection.

D’abord, Arthur a demandé à Brindille de fotoer une vitrine parce qu’elle lui faisait penser à toi 🙂

Bonome, lui, a fotoé ça pour toi…

Ce sont des poissons qui existent pas en morceaux de bois flotté 🙂

C’est parce que tu es une grande artiste toi. D’ailleurs, j’attends toujours des dessins…

Un petit ajout d’Arthur en direct du jardin de Brindille…

Continuer les promenades d’Arthur

7 réflexions au sujet de « Arthur en Bretagne »

  1. Tu tombes bien toi !
    J’ai besoin de vous, Brindille et Coquelicot… Des zoisos à identifier… Je grave un article vite fait pour que vous nous aidiez à les identifier. Enfin, si tu as le temps. C’est pas obligé. Mais comme vous êtes douées en zoisologie toute les deux…
    ET JE SUIS PAS CHONCHON !

  2. Bonjour 🙂
    Je crois que c’est Max chonchon le retour !
    Je dois avouer que tu m’amuses 🙂 !
    Je l’aime beaucoup ton blog tu le sais bien, je ne te félicite pas à chaque article mais je pense que tu te doutes qu’ils me plaisent tous autant !
    Salutations glaciales, à la prochaine 😀 !

  3. Bonjour Coquelicot 🙂
    Alors alors alors… Comment dire… ‘Merci à Arthur’ ‘J’ai hâte de lire un nouvel article des aventures d’Arthur.’ Et moi alors ? Et mes aventures à moi ? Qui me dit merci ? Pfff ! Tu laisses plus de commentaires sur mes articles et Arthur débarque et voilà qu’il reçoit des tonnes de louanges et de mercis… Ben d’accord… Je vois… On s’en fiche de Max ! Max il fait partie des meubles !
    Et puis Brindille elle a le droit à la bise et nous, pauvres petizours, on a juste des salutations glaciales comme un fulmar boréal…
    En plus, nous on a jamais vu les rochers sculptés de Rothéneuf… On va passer pour des Béotiens…
    N’empêche que tu m’impressionnes Coquelicot. Qu’est ce que tu connais comme choses ! On parle de la Normandie et tu connais ! Même que tu es déjà allée au Musée des Fossiles ! Tu préfères la montagne à la mer c’est donc que tu es déjà allée à la montagne. Tu connais Saint-Malo… Bravo Coquelicot ! Bravo !
    Bon, je te fais pas la bise puisque, apparemment, c’est réservé à Brindille. Je file. Bonome croule sous le travail et je vais le soutenir psychologiquement.
    A bientôt Coquelicot. Sauf si tu es trop occupée à lire les aventures d’Arthur…

  4. Bonjour tout le monde 🙂
    Merci à Arthur de partager avec nous ces jolies photos !
    Saint-Malo c’est une très belle ville ! Je me souviens avoir bien aimé les rochers sculptés de Rothéneuf…
    J’ai hâte de lire un nouvel article des aventures d’Arthur 🙂
    Moi aussi je pense à vous quand je suis sur le terrain 😀 !
    La première vitrine est très belle, elle me fait penser aux bouquinistes, le long des quais, qui exposent des affiches naturalistes 🙂
    Les poissons en bois flotté sont très originaux, je n’avais jamais vu !
    Salutations aux petizours et au Chevalier et bise à Brindille 😉
    À bientôt !

  5. Demat les potes !
    J’ai mis ta vidéo dans ton article même si c’est pas la Bretagne. Si il mange que des gros vers comme ça il va avoir des grosses fesses ce zoiso 🙂 Nous on a déjà vu un papa merle avec plusieurs chenilles dans le bec. C’était pour ses petits mais c’était pas aussi gros que le ver de terre…
    A bientôt tous les trois 🙂 Et chahutez pas trop quand même…

  6. Merci les copains ! Et surtout merci à Max de m’avoir permis de raconter mes balades 🙂 Je vous envoie une belle vidéo d’un jeune merle qui vient tous les jours piquer l’herbe pour attraper des vers ! Hier, il a trouvé un méga grand ver de terre, si grand qu’il savait plus comment l’emporter dans son bec, on a bien rigolé avec les potes Hans et Fritz 😀
    Serrage de pattes à tous 🙂
    Arthur

  7. Demat Arthur !
    C’est Max, Léo et Samuel 🙂 On a bien aimé ton article. Il faudra que tu en écrives d’autres quand tu iras en inspection.
    Merci beaucoup pour ces belles fotos.
    Nous te serons amicalement la patte et gratouillis à Brindille 🙂
    Max, Léo et Samuel 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.