Une œuvre d’art

Vendredi 9 Février, An V

Le chevalier : « Bonjour Max. Tu travailles ? »

Max : « Ben oui. Tu sais bien que je suis toujours en retard dans mon blog. Et quand on était en Normandie on a encore marché une semaine chaque jour… »

Le chevalier : « J’ai vu que tu avais découpé l’après midi aux Vaches-Noires en plusieurs articles. »

Max : « Pour que ce soit plus simple à lire… Je fais pareil pour le lendemain. Tu as lu le premier article de la deuxième journée ? »

Le chevalier : « Oui 🙂 Tu sais que je suis ton plus grand fan. »

Max : « Merci bonome. »

Le chevalier : « En fait non… Tu en as d’autres. J’ai un cadeau pour toi. »

Max : « Encore ? Rhooo la chance ! Tu peux aller chercher Samuel et Léo s’il te plaît. Ils étudient dans la chambre. Moi je vais pousser l’ordinateur… »

Le chevalier : « J’y vais… »

Léo : « Tiens, bonjour bonome. Tu es pas bloqué dans la neige ? »

Le chevalier : « Non, désolé 🙂 Vous pouvez venir dans le bureau ? Max a encore eu un cadeau. Il vous attend pour le déballer. »

Léo : « Chouette alors ! »

Samuel : « Tu nous portes s’il te plaît ? »

Le chevalier : « Oui, venez. »

Max : « Allez ! Dépêchez vous ! Je suis impatient moi ! »

Léo : « Il est dans l’enveloppe le cadeau ? »

Le chevalier : « Oui. »

Max : « Tu peux le sortir s’il te plaît. »

Le chevalier : « Voilà ! »

Max : « Oulala ! »

Léo : « Rhoooo ! »

Samuel : « Oulala rhoooo aussi ! »

Max : « Je sais qui c’est ! Rholala ! »

Léo : « Là c’est carrément une œuvre d’art ! »

Samuel : « C’est pas un simple dessin ! »

Max : « Bonome, tu numérises et on le met dans le blog ! Allez ! »

Le chevalier : « A tes ordres chef ! »

Léo : « Des aigrettes garzettes 🙂 »

Max : « Et des iris 🙂 »

Samuel : « Les aigrettes garzettes ont les pattes noires, pas marron ! »

Max : « Hé, toi, le petitours blanc ! Quand tu sauras dessiner des œuvres d’art comme celle-là tu pourras faire des remarques ! Tu vas pas bien dans ta tête ! Non mais alors ! »

Léo : « Ben, petit Sam a raison quand même… »

Max : « ON S’EN FICHE ! Bonome, tu pourras faire un contrat d’embauche pour cette artiste. Je la veux comme illustratrice officielle de mon blog. Tu prépareras un contrat. Je te laisse négocier. Tu verras avec elle pour les modalités. Est-ce qu’on part sur un dessin par article ? Un dessin par mois ? Tu t’en occupes. Et le salaire aussi. Tu vois avec elle la quantité de chocolat la plus adaptée pour le salaire… Je te fais confiance. »

Le chevalier : « Salaire en chocolat ?! »

Max : « Ben oui. Toute peine mérite salaire… Tu rédigeras le contrat aussi. Enfin, tu fais au mieux. Mais tu me tiens au courant ! J’ai mon mot à dire quand même. C’est mon blog après tout. »

Le chevalier : « Max, tu t’emballes un peu… »

Max : « Dis donc le grand machin, je recrute qui je veux comme collaboratrice. »

Le chevalier : « Oui Max. Bien Max. D’accord Max. »

Merci beaucoup toi qui as réalisé cette œuvre magnifique. Je dis pas qui tu es parce que je t’ai pas demandé l’autorisation. Et bonome a pas encadré parce qu’il a même pas de cadre. Pfff…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.