136 – Les vacances

Jeudi 22 Décembre, An III

Dans la cabane du chevalier…

Max : « Bonome… »

Le chevalier : « Oui Max. »

Max : « Le tas de copies sur ton bureau… C’est jusqu’à la fin de l’année scolaire ou c’est juste pour ces prochains jours ? »

Le chevalier : « Les copies ? »

Max : « Oui. C’est un nouveau style de décoration ? Tu penses que le plafond va s’effondrer et tu cherches à l’étayer ? Tu as fait des réserves de papier pour allumer la cheminée ? Avec tout ça tu pourras chauffer toute une semaine si tu veux… »

Le chevalier : « Tu veux brûler les copies des élèves ? »

Max : « Oui. J’en ai assez de te voir assis à corriger. Tu as autre chose à faire de ta vie quand même ! »

Le chevalier : « Quoi par exemple ? »

Max : « T’occuper de tes petizours, faire la mission que Princesse t’a confiée… »

Le chevalier : « Justement ! Je voulais vous parler. Va chercher Léo et Samuel s’il te plaît. »

Max : « Pas la peine d’y aller. LÉÉÉOOOOO ! SAAAAAAMUUUUUÉÉÉÉÉL ! BONOME VEUT NOUS PARLER ! »

Léo : « On est là ! »

Samuel : « On écoute ! »

Le chevalier : « Comment faites-vous pour arriver si vite ? »

Léo : « On est doués 🙂 »

Max : « Bonome, tes petizours sont tout ouïe 🙂 »

Le chevalier : « Que diriez-vous d’aller passer quelques jours en Charentmaritimie ? »

Max : « C’est à nous que tu demandes ? »

Le chevalier : « Oui Maxou. »

Max : « A nous, tes petizours naturalistes ? »

Le chevalier : « Oui Maxou. »

Max (à Léo et Samuel) : « Vous entendez ? »

Léo : « Oui, c’est gentil de demander. »

Samuel : « Il était pas obligé. »

Léo : « Il aurait pu pas le faire. »

Max : « Vous êtes d’accord ? »

Léo et Samuel : « Ouiiiii ! »

Max : « Moi aussi ! C’est d’accord bonome ! Euh… on part quand ? »

Le chevalier : « Demain matin. »

Max : « Alors on file préparer nos affaires ! »

Léo : « Dis bonome, il te reste du sable de Là Où Le Soleil Se Couche ? »

Le chevalier : « Il en reste un peu, oui. Pourquoi me demandes-tu cela ? »

Léo : « Parce que je crois qu’on va être tout énervés ce soir et qu’on arrivera pas à dormir 🙂 »

Samuel : « C’est quoi le sable de Là Où Le Soleil Se Couche ? »

Max : « Tu connais pas ? Selon un légende du Pays des Zoisos, c’est Là Où Le Soleil Se Couche que le marchand de sable va s’approvisionner. Et c’est ce sable qui, placé derrière les paupières, endort. »

Samuel : « Rhooooo ! Et vous avez de ce sable ? »

Max : « Ben oui ! On le prend Là Où Le Soleil Se Couche. C’est très beau comme endroit. On t’y emmènera au retour. Mais pour le moment, on doit se préparer ! »

Plus tard…

Max : « Bonome, tu viens nous border ? »

Le chevalier : « Vous êtes au lit ? »

Max : « Oui, et on est sages. »

Léo : « Tu nous racontes une histoire du vent ? »

Samuel : « Une histoire du vent… Là Où Le Soleil Se Couche… J’ai vraiment de la chance moi ! »

Max : « Tu la mérites petit Sam, après ton long voyage jusqu’à nous 🙂 »

Samuel : « Je regrette pas du tout ! »

Léo : « Nous non plus ! »

Max : « Bonome ! Notre histoire ! »

Je peux pas la mettre dans mon blog cette belle histoire, Princesse. Tu sais bien. Il faut pas raconter les histoires du vent. Sinon, après, il nous parlerait plus. Et puis, on a pas entendu la fin. Parce que bonome nous a gratouillé le front pendant l’histoire et, quand il a vu qu’on était tout calmes, il nous a glissé du sable derrière les paupières et on s’est endormis.

Je t’embrasse Princesse… On se retrouve en Charentmaritimie 🙂

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.