92 – Retour au Grand Étang de T Rholala…

Jeudi 28 Avril, An III

Bonjour Princesse,

Tu te souviens que nous sommes allés au Grand Étang de T il y a pas longtemps. J’aime beaucoup ce Royaume parce qu’on y voit presque toujours des beaux zoisos et que c’est pas la peine de marcher pendant des heures. On s’installe et on regarde. Léo aussi aime ce Royaume. Alors il a réussi a convaincre bonome de nous y emmener encore. Évidemment il a bien voulu. Et on a vu de beaux zoisos 🙂 Tellement de beaux zoisos qu’on a voulu y retourner encore et encore. Et on a encore eu plein de belles surprises 🙂 On a fotoé, fotoé, fotoé… Quand on a fait le bilan de nos cinq inspections au Grand Étang on s’est rendus compte qu’on avait quand même beaucoup fotoé… 1900 fotos avec un tri très stricct… Bon, on a vu plus de quarante espèces de zoisos mais ça va être difficile de choisir pour graver mon blog. Pfff… Alors avec Léo, on a décidé de mettre beaucoup de fotos dans les articles et tant pis si tu trouves qu’il y en a trop…

Après cette petite introduction, il est temps de commencer le compte-rendu de notre première inspection…

Au Grand Etang de T

Max : « Bonome, on va s’arrêter au premier observatoire ? »

Le chevalier : « Bien sûr Maxou. »

Max : « Même si j’ai dit qu’on y voyait jamais des zoisos ? »

Le chevalier : « Oui Max 🙂 »

Max : « J’espère que les zoisos se sont pas vexés… »

Léo : « Maxou, tu dis des bêtises. Pourquoi ils seraient vexés les zoisos ? Puis regarde, il y en a 🙂 »

Max : « Il y a des foulques macroules (Fulica atra, Rallidés)… Mais !… Regardez ! Qu’est ce qu’elles font ces foulques ? »

92-01-foulques-macroules 92-02-foulques-macroules
92-03-foulques-macroules 92-04-foulques-macroules

Léo : « Ben c’est le printemps, elles font des œufs 🙂 »

Max : « Elles perpétuent l’espèce ? »

Léo : « Ben oui 🙂 Mais là je suis pas sûr qu’il y aura des œufs… »

Max : « Pourquoi ? »

Léo : « Tu as bien vu ! Elles ont ploufé en pleine perpétuation 🙂 »

Max : « Bonome, je voudrais présenter mes excuses aux foulques. »

Le chevalier : « Pourquoi mon Maxou ? »

Max : « Ben, je m’en veux d’avoir dit que leurs petits étaient les petits les plus moches du monde… »

Le chevalier : « Alors présente tes excuses mon petitours… »

Max : « Mesdames, Messieurs, les foulques macroules, moi, Max, petitours naturaliste du Pays des Zoisos, je vous demande d’excuser les propos inqualifiables que j’ai tenus au sujet de vos petits. Voilà, j’espère que vous m’en voudrez pas… »

Le chevalier : « Tu te sens mieux ? »

Max : « Oulala oui ! Je m’en voulais… »

Léo : « Pauvre Maxou. Pourquoi tu nous as rien dit ? »

Max : « Tu te serais moqué de moi. »

Léo : « Je suis pas comme toi mon cousin, je me moque pas tout le temps 🙂 »

Max : « Tu te serais pas moqué ? »

Léo : « Ben non. Bon, maintenant que tu as présenté tes excuses aux foulques, on pourrait peut-être avancer… »

Max : « Ouiiii 🙂 »

Léo : « STOP !!! »

Max : « Tu as vu un zoiso ? »

Léo : « Oui, là. »

92-05-pouillot 92-06-pouillot

Max : « C’est qui ce zoiso bonome ? »

Le chevalier : « … »

Max : « Encore un Mmmmmm de la famille des Mmmmmidés ? »

Le chevalier : « 🙂 »

Max : « Quand on sait pas, c’est un pouillot… »

Léo : « Il nous faudrait vraiment une formation. On va pas passer notre vie à pas savoir. Et puis là, on dirait un juvénile de fauvette babillarde, Sylvia curruca, Sylvidés. »

Max : « Comment tu connais tout ça toi ? »

Le chevalier : « Parce qu’il lit ton beau livre de zoisos 🙂 Il apprend ses leçons le petit Léo. »

Max : « Ben moi, j’apprends les zoisos qu’on voit. Pas ceux qu’on a pas encore vus. »

Léo : « Et quand on en voit un nouveau, tu peux pas le reconnaître… »

Max : « D’accord, je suis le mauvais élève… M’en fiche ! On va à l’autre observatoire ? »

Le chevalier : « Tu n’es pas un mauvais élève mon Maxou. Tu es un gentil petitours. »

Max : « Un gentillours ! C’est Monsieur de La Fontaine qui l’a dit 🙂 »

Léo : « Voilà ! On est arrivés 🙂 On s’installe et on regarde. »

92-07-le-paysage

Max : « Bonome, il y a des sternes pierregarins, sterna hirundo. »

Léo : « On sait toujours pas si ce sont des Laridés ou des Sternidés. »

Max : « On s’en fiche. C’est des beaux zoisos. Fotoe-les bonome. »

92-08-sterne-pierragarin 92-09-sterne-pierragarin
92-10-sterne-pierragarin 92-11-sterne-pierragarin

Léo : « Rholala ! Il y a un chevalier ouaf-ouaf ! »

Le chevalier : « Un chevalier aboyeur ? Tringa nebularia ? »

Léo : « Ben oui ! Un ouaf-ouaf ! »

92-12-chevalier-aboyeur 92-13-chevalier-aboyeur

Max : « Lui c’est un chevalier Scolopacidé 🙂 Pas comme toi bonome. »

Léo : « Écoutez le… »

Max : « Pfff… Léo va apprendre à imiter le chevalier ouaf-ouaf… Mon Léo, combien de zoisos sais-tu imiter ? »

Léo : « Je sais pas. J’ai jamais compté… Assez pour t’empêcher de dormir pendant des semaines 🙂 »

Max : « Tu sais que si tu sifflotes la nuit, je t’enferme aux cabinets. »

Léo : « Je sais Maxou, je sais… Chevalier, tu fotoes les sternes ? »

Le chevalier : « Oui, j’essaye de les prendre en vol, ou lorsqu’elles atterrissent… »

Max : « Tu nous montres tes fotos s’il te plaît ? »

92-14-sterne-pierragarin 92-15-sterne-pierragarin
92-16-sterne-pierragarin 92-17-sterne-pierragarin
92-18-sterne-pierragarin 92-19-sterne-pierragarin

Max : « Elles sont belles tes fotos bonome. »

Le chevalier : « Tu ne veux plus fotoer toi ? »

Max : « Si, peut-être, un jour… Mais là je préfère regarder les zoisos… Léo, laisse pas traîner ta mâchoire par terre s’il te plaît 🙂 Qu’est ce que tu as vu ? »

Léo : « Là, regarde… »

92-20-combattant-varie 92-21-combattant-varie
92-22-combattant-varie 92-23-combattant-varie

Max : « Bonome, c’est le zoiso qui t’énervait en Charentmaritimie 🙂 »

Léo : « Pourquoi il t’énervait ? »

Max : « C’est parce qu’il le reconnaissait pas 🙂 »

Léo : « C’est vrai ? Tu le reconnaissais pas ? »

Le chevalier : « Je n’arrivais pas à croire qu’il y avait des combattants variés en Charentmaritimie… »

Léo : « Là, on le reconnaît bien. C’est pas toujours qu’on voit l’anneau clair qu’il a à la base du bec. C’est un beau zoiso, le combattant varié. »

Max : « On a pas donné son nom en scientifique : Philomachus pugnax, Scolopacidés. »

Léo : « J’aimerais bien voir le mâle en plumage nuptial… »

Max : « Pour ça il faudrait convaincre bonome d’aller dans le nord de l’Europe au printemps. Ça fait une très longue chevauchée… »

Léo : « Tu as pas dit qu’il est un Seigneur du Temps ? »

Max : « C’est une hypothèse fort probable 🙂 »

Léo : « On pourrait y aller avec le Tardis 🙂 »

Max : « Moi je préférerais aller voir tante Yvonne avec le Tardis… Ça fait longtemps qu’elle est pas venue dans nos rêves pour donner des nouvelles… »

Léo : « Rholala ! »

Max : « Quoi rholala ? »

Léo : « Un combattant varié juste à côté d’un chevalier ouaf-ouaf… »

92-24-combattant-et-aboyeur 92-25-combattant-et-aboyeur

Max : « Il est bien ce Royaume 🙂 »

Léo : « Il y a même une bergeronnette grise, Motacilla alba, Motacillidés. »

Max : « une bergeronnette grise ou une bergeronnette de Yarrell ? »

Léo : « Une grise. M. alba alba. »

92-26-bergeronnette-grise 92-27-bergeronnette-grise

Léo : « Maxou, dirais-tu que la transition entre le noir de la tête et le gris du dos est nette sur la nuque ou qu’elle se fait progressivement ? »

Max : « Bonne question mon Léo. Je dirais que la transition est progressive. Et toi, qu’en penses-tu ? »

Léo : « Je pense comme toi. »

Max : « Et qu’en déduis-tu ? »

Léo : « Si on dit pas des erreurs, cette bergeronnette est une femelle… »

Max : « Parce que tu sais reconnaître le mâle de la femelle ? »

Léo : « Ben, pas tout à fait. Mais normalement la transition gris-noir est nette chez le mâle. »

Max : « Alors on peut penser que nous avons vu une femelle 🙂 »

Léo : « Rhoooo… »

92-28-chevalier-aboyeur 92-29-chevalier-aboyeur
92-30-chevalier-aboyeur 92-31-chevalier-aboyeur

Max : « Encore un ouaf-ouaf ! Et dire qu’avant la Bretagne on l’avait jamais vu… »

Léo : « Il est beau ce chevalier… »

Max : « Bonome, tu nous expliques le chevalier ouaf-ouaf s’il te plaît. »

Le chevalier : « Que veux-tu que j’explique ? »

Max : « Je sais pas. Trouve quelque chose à dire 🙂 Et c’est noté 🙂 »

Le chevalier : « Ben voilà, on va aux zoisos et tu me fais un interro ! »

Max : « Ouiiii 🙂 Allez, au travail ! »

Le chevalier : « Vous savez déjà que son bec est légèrement retroussé. Il lui permet de pêcher des alevins. »

Max : « STOOOP ! C’est quoi un alevin ? »

Le chevalier : « Tu ne sais pas ? On pourrait dire que c’est une larve de poisson. »

Max : « D’accord. Alors il pêche les alevins. »

Le chevalier : « En courant 🙂 »

Léo : « Le ouaf-ouaf mange en courant… »

Max : « Quoi d’autre ? »

Le chevalier : « L’adulte en plumage internuptial a le dessous entièrement blanc et ses pattes sont gris-verdâtres. Là vous voyez de petites tâches sur le plastron et le dessous et il y a des variations de couleur sur les ailes. J’ose affirmer que cet individu est en plumage nuptial. Et, avant que tu poses la question, je ne sais pas si c’est un mâle ou une femelle. »

Léo : « Il y a pas de dimorphisme sexuel chez les ouaf-ouaf ? »

Le chevalier : « Pas à ma connaissance. Alors, ma note ? »

Max : « Tu as pas parlé des migrations, tu perds des points… 15/20 c’est bien, sans plus. Il manque une anecdote rigolote. »

Léo : « Max tu es sévère. »

Max : « Sévère mais juste 🙂 C’est bonome qui m’a appris 🙂 »

Léo : « Moi je te mets 19. »

Max : « Il y a des colverts, Anas platyrhynchos, Anatidés. »

Léo : « Madame se lisse les plumes… »

92-32-madame-colvert
92-33-monsieur-colvert 92-34-monsieur-colvert
92-35-monsieur-colvert 92-36-monsieur-colvert

Max : « Et monsieur fait sa toilette… »

Léo : « Les zanimos ça fait beaucoup sa toilette 🙂 »

Le chevalier : « Pas tous… »

Max : « Sous-entendrais-tu encore une fois que nous sommes sales ? »

Le chevalier : « Je constate simplement que mes petizours, famille Petitursidés, ordre Peluchiformes, font pas souvent sa toilette 🙂 »

Max : « C’est pour pas abîmer nos fourrures. On s’userait… »

Le chevalier : « Tu n’avais jamais utilisé cet argument 🙂 Je devrais peut-être vous ploufer dans l’étang… »

Max : « Non, fais pas ça, s’il te plaît… »

Le chevalier : « Tu as peur de te noyer ? »

Max : « Non… J’ai peur des brochets… »

Le chevalier : « Pauvre petitours. Viens ici. »

Max : « Oui… Câlin… Viens Léo. »

Léo : « Tu sais Maxou, tout le monde a peur des brochets… »

Max et Léo : « Rrrroooonnnn rrrroooonnnn… »

Léo : « Rhoooo… Les mouettes qui rigolent ! »

Max : « Fotoe bonome, fotoe ! »

92-36-mouettes-qui-rigolent 92-37-mouettes-qui-rigolent

Léo : « Rholala… »

Max : « Pourquoi il y en a qui ont du noir sur les ailes et le bout de la queue ? »

Le chevalier : « C’est une reste du plumage juvénile. »

Max : « Elles sont toutes jeunes alors ! C’est leur premier été 🙂 Tu vois bonome, c’est à cause de tes fotos que je veux plus fotoer. C’est pas la peine. Je ferais jamais aussi bien que toi. »

Le chevalier : « C’est gentil Maxou mais, tu sais, je crois que j’aimerais tes photos, parce que ce serait les tiennes, celles de mon petitours. Et toi Léo, voudrais-tu fotoer ? »

Léo : « Je veux bien essayer. Mais pas aujourd’hui. Regardez les bergeronnettes grises… »

92-38-bergeronnettes-grises 92-39-bergeronnettes-grises

Max : « Qu’est ce qu’elles font ? »

Le chevalier : « Je ne sais pas. Si on les voyait mieux et qu’on pouvait déterminer leur sexe… »

Léo : « On saurait si c’est une parade ou un conflit territorial… »

Max : « Regardez ! Elles continuent au sol ! »

92-40-bergeronnettes-grises 92-41-bergeronnettes-grises
92-42-bergeronnettes-grises 92-43-bergeronnettes-grises

Max : « Moi, je pense que c’est un mâle qui frime devant la femelle. Il veut faire des œufs alors il montre qu’il est tout musclé et qu’il a des belles plumes. »

Léo : « Tu optes pour la parade alors. »

Max : « Oui. J’aime pas la bagarre. »

Le chevalier : « Pfff… Sauf quand tu joues à la bagarre avec Léo 🙂 »

Max : « C’est pas pareil. Nous, on est des juvéniles, et les juvéniles ça fait la bagarre pour jouer, pas pour de vrai. »

Léo : « On reprend l’observation ? »

Le chevalier : « C’est fait… Regardez là-bas. »

Max : « C’est trop loin ! On voit pas ! Montre-nous. »

Le chevalier : « Je n’ai pas eu le début de la scène. Au départ, le canard souchet mâle se trouvait sur le petit rocher. »

92-44-canard-chipeau 92-45-canard-chipeau
92-46-canard-chipeau 92-47-canard-chipeau
92-48-canard-chipeau 92-49-canard-chipeau
92-50-canard-chipeau 92-51-canard-chipeau

Max : « Et qu’est ce qui s’est passé ? »

Léo : « Je crois avoir compris… »

Max : « Raconte mon Léo… »

Léo : « Ben le canard souchet était sur le rocher mais la mouette qui rigole voulait la place alors elle a piqué vers lui. Le canard a eu peur et s’est jeté dans l’eau. Et après il a fait une petite toilette. »

Max : « Et pourquoi il a fait une petite toilette ? »

Léo : « Ça, je sais pas. Il faut demander au chevalier ? »

Max : « Léo, mon petit Léo, pourquoi tu continue à l’appeler chevalier ? Tu peux pas l’appeler bonome ? »

Léo : « Ben, c’est un grand chevalier ton bonome, alors je l’appelle chevalier. Parce que Grand chevalier c’est trop long 🙂 Alors, pourquoi la toilette ? »

Le chevalier : « Souvent, quand un animal est vexé, il fait une petite toilette. C’est très fréquent chez les chats et facile à observer. »

Max : « Un chat vexé fait sa toilette ? »

Le chevalier : « Une petite toilette. Ou alors quand il hésite entre deux choses. Il gagne du temps en se lavant un peu 🙂 »

Max : « D’accord. Alors là le canard souchet a été vexé de se faire ouster par la mouette qui rigole et donc il a fait sa toilette. C’est rigolo 🙂 »

Le chevalier : « Je devrais peut-être vous vexer 🙂 »

Max : « Pfff… Reprends tes fotos au lieu de dire des bêtises. »

92-52-sterne-pierregarin

Léo : « Rholala ! T’es trop fort chevalier ! »

Max : « Oh ça oui alors ! Ça c’est une belle foto de sterne ! »

Léo : « On retourne voir du côté droit de l’observatoire ? »

Le chevalier : « Si tu veux mon Léo. Tu viens Maxou ? »

Max : « Oui oui, j’arrive… »

Léo : « … »

Max : « Léo, ta mâchoire ! Qu’est ce qu’il a vu encore ce Léo ? Rhooo… Bonome, tu as vu ? »

Le chevalier : « Oui 🙂 »

92-53-combattant-aboyeur-et-petit-gravelot 92-54-combattant-aboyeur-et-petit-gravelot

Léo : « Un chevatant varouaf, un convalier ouafié et un petigravlo… »

Max : « 😀 Bonome, je crois que là c’est trop pour Léo. Il est tout mélangé dans sa tête. Les mots sortent en vrac de sa bouche. Bon, je conviens qu’il est pas facile de parler avec une mâchoire au sol… Léo, calme toi et reprends-toi. C’est qui ces zoisos ? »

Léo : « Rholaalaaaa… Un combattant varié, un chevalier ouaf-ouaf et un petit gravelot… côte à côte… et tout près… La chance ! Rhooo… »

Max : « Bonome, tu nous aurais pas emmenés en charentmaritimie avec le Tardis ? Tu es sûr que nous sommes bien au Grand Étang de T. ? »

Le chevalier : « J’en suis sûr 🙂 »

Max : « Tu crois qu’on va encore avoir des surprises ? Parce que je sais pas comment les vivrait Léo… »

Le chevalier : « Ne t’inquiète pas pour lui. Je sais déjà qu’il va faire de beaux rêves 🙂 »

Max : « Il va encore rêver de zoisos 🙂 C’est pas le souchet qu’on voit là-bas ? On va le voir ? »

92-55-canard-chipeau-male

Léo : « Anas clypeata, Anatidés. »

Max : « Tu vas mieux ? Tu es plus tout mélangé dans ta tête ? »

Léo : « Tu te rends compte de tous les zoisos qu’on voit aujourd’hui ? »

Max : « Je me rends compte que la probabilité que tu dormes aux cabinets augmente chaque seconde 🙂 »

Léo : « Je crois bien que je vais rêver de zoisos, en effet 🙂 Surtout que le ouaf-ouaf est juste devant nous. Rholala… »

92-56-chevalier-aboyeur 92-57-chevalier-aboyeur
92-58-chevalier-aboyeur 92-59-chevalier-aboyeur

Max : « Et là, il y a un chevalier guignette, Actitis hypoleucos, Scolopacidés. »

92-60-chevalier-guignette 92-61-chevalier-guignette

Léo : « Ça s’arrête jamais aujourd’hui. Il y a des zoisos partout ! Rholala… »

Max : « C’est un peu à ça que doit ressembler le Royaume Secret 🙂 »

Le chevalier : « Alors ce n’est pas la peine de le chercher… »

Max : « Léo a fait des recherches. Il a demandé à Monsieur Internet, à tes livres… Aucune piste… Je commence à me demander si il existe vraiment ce Royaume Secret… »

Le chevalier : « Mon petitours, il me semble que c’est toi qui, le premier, as parlé de ce Royaume. Et si j’ai bien compris ce que tu en as dit, c’est un lieu secret où les oiseaux vont se cacher. »

Max : « Tu as bien compris. »

Le chevalier : « Alors si ce Royaume existe, laissons-y les oiseaux en paix. »

Max : « Tu es trop sage, trop raisonnable. C’est pas rigolo. Léo, tu as vu, il y a des Laridés ! »

92-62-des-laridesLéo : « Rholala oui 🙂 C’est beau les Laridés… Rhooo, tout ça de Laridés… »

Max : « Tu vois quoi ? »

Léo : « Des goélands juvéniles… un goéland brun, des sternes pierregarins, des mouettes qui rigolent… »

Max : « Bonome, il faut zoomer pour montrer à petit Léo. »

92-63-des-larides 92-64-des-larides

Léo : « Merci 🙂 Les sternes se crient dessus. Il faudrait que j’apprenne à imiter les sternes… »

Max : « Tu sais mon Léo, t’es pas obligé. C’est pas grave si tu imites pas un zoiso… Il va pas t’en vouloir. »

Léo : « 🙂 La mouette qui rigole, à gauche, est toute jeune. C’est son premier été, ou plutôt son premier printemps. A côté d’elle il y a un adulte. Et puis derrière c’est le goéland brun. Il fait sa toilette. Et encore derrière ce sont des jeunes goélands, mais je sais pas les reconnaître. Peut-être que ce sont des jeunes goélands bruns. »

Max : « Tu connais bien les Laridés. Mais tu as pas dit les noms en scientifique… »

Léo : « Ben, tu les connais ! Mouette qui rigole : Chroicocephalus ridibundus ; Goéland brun : Larus fuscus ; Sterne pierregarin : Sterna hirundo. Mais peut-être que c’est pas un Laridé… »

Max : « Bonome, tu peux zoomer plus s’il te plaît ? »

92-65-des-larides 92-66-des-larides

Max : « Merci. Comme ça on voit mieux le goéland brun. Oh ! Une sterne est passée 🙂 »

Léo : « Et le goéland brun fait sa toilette 🙂 »

92-67-goeland-brun 92-68-goeland-brun
92-69-goeland-brun 92-70-goeland-brun

Max : « Ben oui, les zanimos ça fait beaucoup sa toilette. ET TOI TU AJOUTES RIEN ! PAS DE COMMENTAIRES SUR TES PETIZOURS ! »

Le chevalier : « 🙂 Je n’y avais même pas pensé 🙂 »

Léo : « Ça m’embête quand même de pas savoir qui c’est, ces goélands juvéniles… Chevalier, tu veux pas regarder attentivement. Peut-être que tu sauras toi. S’il te plaît. »

92-71-goelands-juveniles

Max : « Léo, il va encore perdre des cheveux. Il en a déjà plus beaucoup… »

Le chevalier : « Max, au lieu de dire des bêtises, pourrais-tu me prêter ton beau livre de zoisos ? »

Max : « Non. »

Le chevalier : « Non ? »

Max : « Non. »

Le chevalier : « L’aurais-tu encore oublié ? »

Max : « C’est pas ma faute ! Tu as décidé d’un coup de partir en inspection. On a à peine eu le temps de se préparer ! C’est tout juste si j’ai pu sauter dans mon pantalon… »

Le chevalier : « D’accord. Je vais essayer de faire de tête alors… Mmmm… »

Max : « Ben non, c’est pas un Mmmm de la famille des Mmmmmmidés. C’est un jeune goéland, genre Larus 🙂 »

Le chevalier : « Léo, je suis désolé mais je ne sais pas. On ne voit pas leur tête et je ne suis même pas sûr qu’ils aient tous le même âge. »

Léo : « C’est difficile les Laridés. Tu penses que ce sont des jeunes goélands bruns ? »

Le chevalier : « C’est possible puisqu’il y a un adulte. Mais il y a beaucoup de goélands leucophées ici l’été. Ce sont peut être des petits leucophées… »

Max : « Des petits ?! Tu as vu leur taille ? »

Le chevalier : « Des jeunes alors 🙂 »

Max : « Et lui, là, il est fou dans sa tête ? Il décolle et il ploufe direct ! »

92-72-goeland-juvenile 92-73-goeland-juvenile

Le chevalier : « Je ne comprends pas bien ce comportement… J’ai déjà vu beaucoup de Laridés se comporter ainsi. C’est soit une façon de se mouiller avant la toilette, soit une façon de pêcher. »

Léo : « C’est plutôt la pêche… »

Max : « Il y a beaucoup des sternes, tu trouves pas ? »

Le chevalier : « J’en ai déjà vu plus que ça. J’espère qu’il y aura des petits… »

Max : « Oh oui ! Il faut qu’elles fassent des œufs ! »

Léo : « Pour le moment, elles s’en vont… Il y a une jeune mouette parmi elle. »

92-74-sternes-pierregarins 92-75-sternes-pierregarins

Max : « Les Laridés, ils sont copains entre eux. Sauf que les sternes, elles peuvent chasser tout le monde quand elles ont des petits. Mais c’est normal. Elles protègent leurs enfants. Bon, ça suffit les Laridés. De toutes façons tu connais rien du tout 🙂 »

Léo : « De l’autre côté il y a un couple de grébus 🙂 »

92-76-grebus 92-77-grebus

Max : « Podiceps cristatus, Podicipédidés. Ils vont faire la parade ? »

Le chevalier : « Ils ont l’air très calmes… »

Léo : « Oui, il y en a un qui dort… Là ! Les souchets ! »

92-78-canards-souchets 92-79-canards-souchets

Max : « Monsieur et madame 🙂 Ils se reproduisent ici ? »

Le chevalier : « Pas à ma connaissance… Ils sont ici lors des migrations. Les souchets se reproduisent un peu plus au nord. »

Max : « On les verra pas faire des œufs alors. Et on verra pas leurs petits. Tant pis. »

Léo : « Rholala ! Un chevalier gambette ! »

92-80-chevalier-gambette 92-81-chevalier-gambette

Max : « On a vraiment de la chance aujourd’hui ! Tout ça de zoisos ! »

Léo : « Oh oui ! La chance ! »

Max : « Le gambette il est là parce que c’est sur sa route de migration. »

Le chevalier : « Comme les autres il me semble. Sauf peut-être les guignettes. Certains passent l’hiver ici. »

92-82-petit-gravelot

Max : « Le petit gravelot, l’autre jour, on a vu son nid. Il fait pas que passer lui. Et même qu’on en a vu deux la dernière fois. Tu crois qu’il se reproduit ici ? »

Le chevalier : « Ce serait une bonne nouvelle ! »

Max : « Il est vraiment bien ce Royaume ! »

Le chevalier : « Certes… Mais il va falloir rentrer. »

Max : « Oh non ! »

Léo : « S’il te plaît, on reste encore un peu. »

Max : « Oui bonome s’il te plaît. Pas longtemps. On aura peut-être encore des surprises… »

Léo : « Il y a beaucoup des zoisos aujourd’hui. »

Max : « Encore un peu s’il te plaît… »

Le chevalier : « D’accord. Mais ne rêvez pas de trop de nouvelles surprises. La nature nous a déjà beaucoup gâtés 🙂 »

Max : « C’est parce qu’on est des gentils petizours 🙂 »

Léo : « Et on l’aime beaucoup la nature. »

Le chevalier : « Alors installez-vous pour observer 🙂 »

Max : « Merci bonome 🙂 »

Quelques minutes plus tard… Léo tombe à la renverse.

Max : « Oulala ! Bonome ! Regarde ! Léo est tombé ! »

Le chevalier : « Mon Léo, que t’arrive-t-il ? »

Léo : « Rhoooo… »

Le chevalier : « Léo ! »

Léo : « Lalalalalaaa… »

Max : « Je crois avoir compris 🙂 Là… »

92-83-courlis-corlieu 92-84-courlis-corlieu
92-85-courlis-corlieu 92-86-courlis-corlieu

Le chevalier : « 🙂 Pauvre Léo… »

Max : « Ben oui 🙂 Un courlis courlieu ! On le connaît en Charentmaritimie mais on le voit toujours de loin. Là, il est à quelques mètres. C’est trop pour Léo 🙂 »

Léo : « Rholala ! La chance ! Rhooo… »

Max : « Mon petit Léo, il faudrait que tu renouvelles un peu tes répliques 🙂 »

Léo : « Oui oui… Numenius phaeopus, Scolopacidés… Il est tout près… Un courlis corlieu… On a eu raison de rester encore un peu 🙂 »

Max : « Bonome, on sait bien que tu parles le zoiso. Mais tu peux nous expliquer comment tu as réussi à les convaincre de tous venir ici aujourd’hui ? Tu leur as promis quelque chose ? »

Léo : « Je sais… C’est le vent qui a prévenu les zoisos de Charentmaritimie que le chevalier était tout cassé. Alors les zoisos ont envoyé une délégation pour prendre de ses nouvelles. »

Max : « Il est gentil le vent. Il a porté les zoisos jusqu’ici. Et ils sont gentils les zoisos. Bon, ils ont vu que tu vas mieux. Ils vont pouvoir rassurer leurs copains de là-bas. »

Léo : « Vous avez vu ? Il y a un chevalier gambette juste à côté du courlis corlieu… »

92-87-corlieu-et-gambette 92-88-corlieu-et-gambette

Max : « C’est le Royaume des Scolopacidés 🙂 »

Léo : « Il y a d’autres zoisos qui arrivent ! »

Le chevalier : « fotoés ! »

Max : « Bien joué bonome ! »

92-89-gambette-et-combattant 92-90-gambette-et-combattant 92-91-gambette-et-combattant

Léo : « Des gambettes et des combattants variés ! »

Max : « C’est quoi ce bruit ? »

Léo : « Un cygne tuberculé qui décolle ! »

Max : « Je suppose que tu as réussi à saisir l’envol ? »

Le chevalier : « Tu supposes bien 🙂 »

92-92-cygne-tubercule 92-93-cygne-tubercule
92-94-cygne-tubercule 92-95-cygne-tubercule

Léo : « C’est très impressionnant quand même un cygne qui décolle. »

Max : « C’est dommage que tu puisses pas enregistrer le bruit… »

Le chevalier : « C’est vrai. Bon, nous observons encore quelques minutes et nous partons. »

Max : « D’accord. Ça m’étonnerait qu’on ait encore des surprises. »

Léo : « Trois espèces de Scolopacidés côté à côté, vous mettez ça dans les surprises ou pas ? »

92-96-aboyeur-corlieu-et-gambette 92-99-gambettes-corlieu-et-aboyeur 92-100-gambettes-corlieu-et-aboyeur

Léo : « Deux gambettes, le corlieu et un ouaf-ouaf… La chance… »

Max : « Bonome, là-bas, tu vois ce que je vois ? Léo ? »

Léo : « … »

Max : « Et si je dis pas des erreurs, ils ont fait la parade ! »

Le chevalier : « Tu ne dis pas des erreurs 🙂 »

Max : « Léo en reste coi 🙂 »

Léo : « … »

92-101-grebe-a-cou-noir 92-102-grebe-a-cou-noir
92-103-grebe-a-cou-noir 92-104-grebe-a-cou-noir

Max : « Oui Léo, ce sont bien des grèbes à cou noir ! »

Léo : « … »

Max : « Podiceps nigricollis, Podicipédidés. C’est la délégations de Bretagne 🙂 Ils pourront rassurer les zoisos bretons. J’espère que les bécasseaux sanderlings s’en veulent pas trop. »

Le chevalier : « Pourquoi s’en voudraient-ils ? »

Max : « C’est en descendant les voir que tu es tombé bonome. »

Le chevalier : « Oui, je sais, mais ils n’y sont pour rien. Tu sais que je regrette encore de n’être pas allé les filmer. »

Max : « Quand tu étais tout cassé ? Juste après ta chute ? »

Le chevalier : « Oui. Tu aimes tellement les voir danser dans les vagues qui viennent mourir sur le sable… »

Max : « On les reverra, t’inquiète pas. Léo, as-tu retrouvé la parole ? »

Léo : « Je sais plus quoi dire… Des grèbes à cou noir… Après tout ce qu’on a vu… »

Max : « Rho oui alors ! Ça c’était de l’inspection. Je veux bien rentrer maintenant. »

Léo :« C’est l’heure de la toilette pour les mouettes qui rigolent 🙂 »

92-105-mouettes-qui-rigolent 92-106-mouettes-qui-rigolent

Max : « On s’arrêtera pour regarder le soleil se coucher ? »

Le chevalier : « Oui, là où le soleil se couche 🙂 »

Là où le soleil ce couche c’est en fait le premier observatoire du Grand Étang de T. De là, on peut voir l’autre observatoire. Regarde Princesse, bonome l’a fotoé en zoomant très fort. C’est juste une palissade avec des ouvertures. C’est de là qu’on voit le beau paysage du début de l’article, avec le petit bras d’eau et les trois îles…

92-107-lobservatoire

Avant de partir on s’est installés pour regarder le coucher du soleil.

92-108-les-petizours 92-109-les-petizours

C’était pas les belles couleurs de d’habitude. C’était même un peu gris. Mais c’était beau quand même. Ou alors c’est parce qu’on a beaucoup de beauté dans les yeux. Grâce à mon bonome…

92-110-paysage

Je t’embrasse Princesse.

Continuer la promenade

4 réflexions au sujet de « 92 – Retour au Grand Étang de T Rholala… »

  1. Toujours EXTRAORDINAIRE tu as beaucoup d’imagination a travers le Pays des Zoisos 🙂

    gros bisous 😉

    à bientôt 🙂

  2. Bonjour Chloé,
    Je suis content que les fotos te plaisent 🙂
    Mais tu pourrais faire attention à l’orthographe quand même ! Ça va pas du tout ça !

  3. Bonjour Brindille,
    J’espère que tu vas bien. Même sans Chien ;(
    Merci pour ces informations sur les légendes du Pays des Zoisos.
    Léo est impatient de lire tout ça.
    Il parle du Royaume Secret ?
    Gratouillis tout doux 🙂

  4. Bonjour Max et Léo !

    Max, toi qui as toujours de belles histoires pour expliquer la nature, voici un site pour toi. C’est un zom qui raconte de très belles histoires sur les zoisos, comme par exemple celle du bécasseau sanderling officiellement promu douanier pour surveiller la frontière entre la mer et la terre qui se disputaient toujours 🙂 ou celle du geai tout timide à qui une fée a offert de jolies plumes colorées pour lui redonner confiance en lui 🙂
    http://contenature.be/tous-les-contes-de-nature

    Bonne lecture et gratouillis à tous deux 🙂
    Brindille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.