86.2 – La parade des Grébus

Mercredi 13 Avril, An III (Suite)

Bonjour Princesse,

Bon, je devrais plus te parler parce que tu as même pas pris des nouvelles de bonome quand il était tout cassé. C’est lui qui s’est inquiété et qui a pris des tiennes. Et puis, si j’ai bien suivi, vous êtes fâchés maintenant. J’ai pas bien compris comment c’est possible de se fâcher comme ça. Je crois que vous êtes bêtes dans vos têtes. Ça doit être ça.

Mais je m’en fiche moi. Il faut que je te montre quelque chose. Ça peut pas attendre que je sois à jour dans mon blog. C’est urgent. Oulala ! Tu vas voir.

C’est parce que dimanche il a fait très beau et bonome en pouvait plus de rester sagement dans sa cabane à cause qu’il est tout cassé. Et puis, Léo et moi, on commençait à s’ennuyer. Léo surtout. Il allait pas bien. On est des naturalistes nous et on doit aller dans la nature. Forcément. Alors bonome a fait un gros effort malgré son tout cassé et on est allés au Royaume des Grèbes. On s’est promenés, on a inspecté, on a pris des nouvelles des zoisos. Bon, on a pas vu Martin. Je suis un peu inquiet parce que, avec l’hiver, ils sont peut être morts les Martins 🙁 J’espère que non, qu’ils sont juste cachés. Et que des migrateurs vont venir s’installer ici. Comme ça il y aura plein des Martins. Mais tout ça, je te le raconterai plus tard. Là je veux juste te montrer quelque chose qui a fait tomber la mâchoire de Léo. Depuis dimanche, il arrête pas de répéter ‘Rhoooo la chance… Rhoooo la chance‘. Et il a appris à se servir de l’ordinateur de bonome pour pouvoir regarder les fotos encore et encore… en répétant Rhoooo la chance. Il sifflote presque plus. Mais maintenant c’est Rhoooo la chance tout le temps. En vérité il a pas tort. On a eu beaucoup de chance. Bon, ça suffit maintenant, je te raconte.

On était là depuis un moment. On avait déjà fait trois fois le tour du Royaume pour être sûrs que tout allait bien. On avait vu de beaux zoisos mais rien d’exceptionnel. Nos habitués qu’on aime déjà beaucoup. Et on était très content d’être là tous les trois, parmi les zanimos et les végétos. Et puis bonome a décidé de rester un petit moment dans l’observatoire où on a rendez-vous avec Martin, en espérant le voir. Et puis, il espérait voir des bruants des roseaux dans les roseaux. Mais on les voyait pas. Et puis, il y avait deux grèbus, les grébes huppés (Podiceps cristatus, Podicipédidés). On les regardait comme ça, sans trop y faire attention parce qu’on les connaît bien. On se demandait si c’était les petits qu’on avait vus cet été. Ils sont adultes maintenant ces petits. J’étais en train de demander à bonome si les petits partaient tout le temps pour ne pas rester sur le territoire des parents ou si ils pouvaient rester. Et puis Léo nous a interrompu.

P1720680 P1720681
P1720682 P1720683
P1720685 P1720686

Léo : « Chevalier ! Max ! Regardez ! Qu’est ce qu’ils font les grébus ? »

Max : « Oulala ! C’est vrai ça ! Qu’est ce qu’ils font bonome ? Ils sont fâchés ? Ils vont faire la bagarre ? »

Le chevalier : « Non. Ouvrez grand vos yeux et profitez du spectacle. »

 

P1720688 P1720690
P1720691 P1720692
P1720693 P1720696
P1720697 P1720699
P1720700 P1720701
P1720704 P1720706
P1720710 P1720712
P1720714 P1720715
P1720717 P1720719
P1720720 P1720721

Max : « Ils ont ouvert leur collerette. On dirait qu’ils ont une crinière. »

Léo : « Rhoooo la chance… Je crois que j’ai compris. Rholala… »

P1720722 P1720724
P1720725 P1720727
P1720728 P1720730
P1720734 P1720735
P1720739 P1720741
P1720742 P1720743
P1720744 P1720746
P1720747 P1720748
P1720752 P1720753

Max : « Ils sont rigolos 🙂 Ils tournent la tête du même côté ou chacun de son coté et puis après ils regardent en l’air chacun leur tour ou en même temps 🙂 Qu’est ce qu’ils font ? »

Léo : « Tu as pas compris ? Ils font la parade nuptiale ! »

Max : « La parade nuptiale ?! Ils se draguent ? Oulala c’est une bonne nouvelle ça ! Il va y avoir des bébés grébus ! Chouette alors ! On viendra les voir faire du parent-stop ? »

Léo : « Du parent-stop ? C’est quoi ça le parent-stop ? »

Max : « Ben, tu as pas lu mon blog ? Chez les grèbes, les petits montent sur le dos de leurs parents. Ils se glissent entre les ailes des adultes. Même que des fois, les parents plongent avec leurs petits sur le dos. Cet été on en a vu des un peu grands au Royaume des Sternes qui faisaient du parent-stop. Et puis, plus tard, on a vu deux petits grébous sur le dos de leur parent. Ils étaient déjà un peu grands alors ils pouvaient plus bien s’installer. Ils étaient juste vautrés sur le dos du parent. Et, encore après, on a vu un petit grébu tout neuf sur son parent. On avait vu son œuf et on attendait son éclosion. Quand on l’a vu il avait à peine 40 heures. »

Léo : « Oh, ils s’éloignent l’un de l’autre. C’est déjà fini… »

P1720754 P1720755
P1720756 P1720757
P1720758 P1720760
P1720761 P1720764
P1720765 P1720766

Max : « Bonome, ça sert à quoi la parade nuptiale ? Ils peuvent pas dire ‘Bonjour, moi je suis un grébu mâle et j’ai de belles plumes. Je voudrais faire des œufs pour avoir des bébés. Toi, tu es une jolie grébu femelle. Tu veux bien faire des œufs avec moi et après on fera du parent-stop.’ Et la femelle répondrait : ‘C’est vrai que tu as de belles plumes. Moi aussi je voudrais faire des œufs. Je veux bien que tu fécondes mes ovules mais tu n’iras pas au bistrot quand il faudra élever les petits’. Ça irai plus vite. Tu crois pas ? »

Le chevalier : « 😀 C’est toujours difficile de donner une explication à un phénomène biologique. Les scientifiques supposent que la parade permet aux deux individus de vérifier qu’ils appartiennent bien à la même espèce. Si ils connaissent tous les deux la séquence de mouvements de la parade, c’est bon signe. »

Max : « Ils voient pas qu’ils sont de la même espèce ? »

Le chevalier : « C’est quand même mieux de vérifier. Et puis, lors de la parade, chaque individu peut voir si l’autre est en bonne santé. Un individu en bonne santé pêche mieux et nourrit plus efficacement les petits qu’un individu malade ou tout cassé. »

Max : « Alors c’est pas le moment pour toi de faire la parade nuptiale 🙂 Avec ton épaule tout cassée, tu arrives même pas à lever le bras. Aucune femelle voudrais de toi. »

Léo : « C’est pas très gentil Maxou. Je te rappelle que c’est pour filmer les bécasseaux sanderlings qu’il s’est abîmé. Et c’est toi qui voulait des films pour montrer à Princesse. »

Max : « Ben vas-y, dis que c’est ma faute ! »

Léo : « J’ai pas dit ça. Mais tu n’es pas gentil avec ton bonome. Ce n’est pas digne d’un gentillours. »

Le chevalier : « Mes petizours, vous vous chamaillerez plus tard. Regardez ! »

Max : « Rholala… Ils vont recommencer… La chance ! »

Léo : « Vous avez vu ? Ils ont des végétos dans le bec ? Ils se font des cadeaux ? »

P1720767 P1720770

Le chevalier : « Chut ! Profitez de ce que vous allez voir et gravez le dans vos mémoires. Peu de gens ont déjà assisté à ce spectacle. La nature nous fait un magnifique cadeau. »

P1720771 P1720772
P1720773 P1720775
P1720777 P1720778
P1720779 P1720780
P1720781 P1720782
P1720783 P1720784
P1720785 P1720786

Léo : « Rhoooo la chance… Qu’est ce que c’est beau ! »

Max : « Ce qui m’étonne c’est que ta mâchoire ne soit pas par terre 🙂 »

Le chevalier : « Tu regardais les grébus et pas Léo. Sa mâchoire traînait par terre. Léo est devenu très rapide pour la remettre en place avant de nous gratifier de son désormais célèbre Rhoooo la chance 🙂 »

Léo : « Et alors ?! Qu’est ce que ça peut vous faire que ma mâchoire choit ? »

Le chevalier : « Ça me plaît mon petit Léo. C’est ta façon de montrer que tu es sensible à ce que tu vois. »

Léo : « D’accord 🙂 Mais comment ils font, les grébus, pour rester debout sur l’eau ? Ils ont pas pieds ici. »

Le chevalier : « Ils agitent rapidement et énergiquement leurs pattes. C’est un effort très intense. »

Max : « Comme ça ils montrent qu’ils sont en bonne santé. »

Léo : « Regardez ! Ils recommencent leurs mouvements de tête. »

P1720787 P1720788
P1720789 P1720790
P1720791 P1720792
P1720794 P1720795
P1720796 P1720797
P1720798 P1720799

Max : « Oulala ! Il va falloir montrer ça à Princesse. Je suis sûr qu’elle va aimer. »

Léo : « Rholala … Merci chevalier. C’est grâce à toi qu’on voit toutes ces belles choses. »

Max : « Cette fois ils se séparent. C’est fini la parade ? »

Le chevalier : « Attendons un peu… J’ai vu que, chez une sous-espèce anglaise, les deux partenaires courent sur l’eau, côte à côte, les ailes légèrement ouvertes. Ils donnent l’impression de se donner la main. Et ils s’arrachent de petites plumes et se les offrent. Je n’ai jamais vu ça chez nos grébus. »

Max : « Tu avais déjà vu une parade nuptiale de grébus ? »

La chevalier : « A deux occasions. Mais seulement la séquence avec les mouvements de têtes. »

Max : « Après la parade, ils s’accouplent normalement. Tu as déjà des Podiceps cristatus in copula ? »

Le chevalier : « Non, jamais. J’aimerais bien. Nous avons vu la parade, les parents qui couvent les œufs, les petits en parents stop, de longues séquences de nourrissage des petits, grébu et son poisson… Il nous manque l’accouplement. J’ai déjà vu la parade et l’accouplement d’un couple de sternes pierregarins. Environ 450 fotos au total 🙂 »

Max : « 450 fotos ? Tu es fou dans ta tête. Maintenant c’est sûr. »

On a attendu un peu mais la parade nuptiale des grébus était terminée pour aujourd’hui. On la reverra peut être un autre jour…

En réalité, l’ensemble de la scène a duré un peu plus de trois minutes avec une pause entre les premiers mouvement de tête et le moment où ils se sont dragués debout sur l’eau. Bonome dit que c’était trois minutes de plaisir intense. Depuis, dès qu’il y pense, il sourit. Léo répète sans arrêts ‘Rhoooo la chance…‘ et moi j’en ai rêvé la nuit. J’espère que cet article te plaira Princesse. Les fotos sont pas fantastiques. Bonome les trouve mal exposées mais il est jamais content de ses fotos. Et puis, c’est mieux en vrai : on voit la rapidité et la complexité des mouvements de tête. Mais je voulais partager ce magnifique moment avec toi.

Je t’embrasse Princesse et ne t’inquiète pas, Bonome va de mieux en mieux.

 

 

Continuer la promenade

7 réflexions au sujet de « 86.2 – La parade des Grébus »

  1. Bonjour Ninette 🙂
    Je sais bien qu’ils sont précieux. Bonome a les yeux qui sourient dans ces moments là 🙂
    Et puis on est bienveillants nous. C’est fou ce qu’on est bienveillants ! Oulala !
    Et indéfectibles ! On défecte jamais. On est pas des défecteurs nous ! On a jamais défecté dans notre bienveillance au Pays des Zoisos 🙂 Et c’est pas maintenant qu’on va commencer. Oulala non !
    A bientôt 🙂

  2. Très cher Max
    Je suis sûre que Princesse appréciera de voir ces merveilleuses images. Ces moments là sont précieux et la rassurent sur votre bienveillance indéfectible au Pays des Zoisos. Merci.
    Ninette
    Suivante de princesse

  3. Bonjour Coquelicot,
    c’est gentil de dire que les fotos sont belles.
    C’est vrai qu’on a de la chance de voir ça. Mais c’est pas très loin. Peut être que tu pourrais observer de belles choses aussi dans un Royaume proche de chez toi. Le Royaume des Hérons est pas loin de la schola. Tu pourrais y aller.

  4. C’est magnifique de pouvoir voir ça.
    Moi je les trouve belles les photos de Monsieur le Chevalier ????

  5. Merci Princesse SO,
    je vais bien insister auprès de mon chevalier pour qu’il s’achète des miel pops. Bonnes vacances et travaille bien.

  6. Bonjour Anna,
    Cet article n’a pas de numéro parce qu’il est pas à sa place dans l’ordre chronologique.
    Tu adores que mon chevalier soit tout cassé. Tu te réjouis qu’aucune femelle ne veuille de lui… Pas très gentil tout ça 🙁

  7. Pourquoi cet article n’a pas de numéro alors que c’est une lettre pour la princesse ?
    Et monsieur le chevalier « Aucune femelle voudrait de toi » cette phrase restera gravée hahaha 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.