65 – La surprise de Léo

Vendredi 25 Décembre, An II

Dans la cabane du chevalier

Léo : « Dis Max, tu trouves pas qu’il travaille beaucoup le chevalier ? On va pas beaucoup aux zoisos 🙁 »

Max : « Je crois qu’il veut tout faire son travail pour être tranquille ensuite. »

Léo : « Il fait tout d’un coup ? Et après il aura plus rien à faire alors. »

Max : « Il aura du temps libre pour ses petizours 🙂 »

Léo : « Et il nous emmènera aux zoisos ? »

Max : « Bien sûr. Et comme je le connais, il aura même une belle surprise pour nous. »

Léo : « Une surprise ? Il va nous trouver un nouveau Royaume ? »

Max « Il va nous trouver une surprise. Aie confiance 🙂 »

Plus tard …

Le chevalier : « Max ! Léo ! … Les petizours ! »

Max : « On jouait ! On arrive ! … »

Léo : « On est là ! Qu’est ce qu’il y a ? On a même pas fait de bêtises. »

Le chevalier : « Je le sais. Vous êtes très sages. Asseyez-vous s’il vous plaît. J’ai beaucoup travaillé depuis le début des vacances et vous êtes restés très sages dans la cabane. Vous vous êtes à peine chamaillés 🙂 Maintenant que je suis libre, que penseriez-vous d’aller inspecter le Pays des Zoisos ? »

Léo : « Oh oui ! Max, tu es d’accord je suppose. »

Max : « Ben oui 🙂 »

Le chevalier : « Nous avons visité de beaux Royaumes ces derniers temps et tout s’y passe bien. »

Léo : « Oui oui ! Surtout le Petit Royaume Sauvage, il est magnifique. »

Le chevalier : « Ce n’est peut être plus la peine de les visiter ces prochains jours. »

Léo : « Tu veux plus aller aux zoisos ? »

Le chevalier : « Bien sûr que si, Léo. Mais peut être pourrions nous aller un peu plus loin, dans d’autres Royaumes où on n’est pas sûrs que tout se passe bien ? »

Max : « Je me souviens de ce dialogue … 🙂 »

Léo : « Qu’est ce qui se passe ? Qu’est ce que vous tramez tous les deux ? »

Le chevalier : « Max, veux-tu expliquer à Léo ? »

Max : « C’est moi qui lui annonce ? D’accord 🙂 Léo, bonome a une surprise pour nous. Enfin, surtout pour toi … »

Léo : « C’est quoi ? Dites moi, allez, s’il vous plaît … »

Max : « On va aller visiter des Royaumes lointains … Au bord de la mer 🙂 »

Léo : « On va aller à la mer ? En Charentmaritimie où vous êtes déjà allés ? »

Le chevalier : « Oui mon Léo. Nous partons demain. »

Max : « Demain ? Oulala, il faut qu’on se prépare alors. »

Léo : « Rholala … On va à la mer … On va voir des tas de zoisos de mer et de la campagne… Rhooo la chance … Merci chevalier. »

Max : « Tu vois, j’étais sûr qu’il nous ferait une belle surprise. »

Léo : « Tu le savais ? Il te l’avait dit ? »

Max : « Non, mais je le connais bien mon bonome 🙂 J’étais sûr qu’il t’emmènerait à la mer. »

Le chevalier : « Allez préparer vos affaires et n’oubliez rien ! »

Encore plus tard …

Le chevalier : « Allez mes petizours, au lit. Il faudra être en forme demain pour la longue chevauchée. »

Max : « Il reste du sable de là où le soleil se couche, parce que je crois que je vais avoir du mal à m’endormir. »

Léo : « Moi aussi. J’ai hâte de voir tous les zoisos … »

Le chevalier : « Au lit ! Et faites de beaux rêves 🙂 »

Il nous a fait un gros câlin et puis on s’est couchés. Mais on arrivait pas à dormir. On arrêtait pas de nous retourner dans tous les sens. Et puis Léo s’est levé et est allé papoter avec bonome.

Léo : « Dis chevalier, je peux te parler ? »

Le chevalier : « Bien sûr Léo. Tu ne dors pas encore ? »

Léo : « Non, j’arrive pas à dormir. »

Le chevalier : « Quelque chose te préoccupe ? »

Léo : « J’ai bien lu le blog de Max. Quand vous allez à la mer vous faites des tas de choses fort savantes : la botanique, la géologie, la zoologie marine … »

Le chevalier : « L’ornithologie aussi 🙂 »

Léo : « Oui. Mais là on y va que quelques jours. Il y a des tas de Royaumes et plein de zoisos à voir. Et si on fait toutes les choses fort savantes on aura plus beaucoup de temps pour l’ornithologie. »

Le chevalier : « Je vois. Et si nous ne faisions que de l’ornithologie ? »

Léo : « Mais que va dire Max ? »

Le chevalier : « Pour son cousin Léo, il sera d’accord. »

Léo : « Tu crois ? Et toi, ça te dérangerait pas ? »

Le chevalier : « Non mon Léo. Moi aussi j’aime beaucoup les oiseaux. »

Max : « Vous ne dormez pas ? Qu’est ce que vous vous racontez ? »

Le chevalier : « Tu tombes à pic Maxou. Léo a peur de ne pas avoir le temps de voir des oiseaux si nous faisons des tas de choses fort savantes. »

Max : « Ben c’est pas dur, il suffit de faire que l’ornithologie. Il y a assez de zoisos à voir pour nous occuper pendant tout le séjour 🙂 »

Léo : « C’est vrai ? Tu veux bien ? Ça te dérange pas ? »

Max : « Ben non. Je connais déjà les étages de là-bas. Et puis j’ai déjà fait la zoologie et tout ça. On fera une autre fois. D’accord pour la zoisologie 🙂 »

Léo : « Chouette 🙂 Merci à tous les deux. Bon, on va au lit ? »

On est retournés nous coucher et cette fois, on a bien dormi.

Le lendemain, Léo et moi on s’est réveillés aux aurores et on a préparé nos affaires : le livre de zoisos, la serviette, les jumelles … Bonome, lui, dormait comme un loir. Tout tranquille. On l’a laissé dormir parce qu’il allait devoir tout chevaucher aujourd’hui. C’est loin la mer. Mais il est très prudent. Il chevauche jamais trop vite et il fait des pauses. Et pendant la pause il se caféine. Il a raison d’être prudent. Ça serait dommage de faire l’accident en allant à la mer. On pourrait être tout morts ou tout cassés si on faisait l’accident. Il vaux mieux prendre son temps.

Puis on est arrivés. On s’est installés dans la cabane de là-bas et il nous a raconté des histoires. Des belles histoires de mer, de bateaux et de zoisos. Et puis on est allés au lit.

Léo : « Max, tu connais bien les Royaumes du bord de mer. Tu voudras bien me présenter les zoisos ? »

Max : « Ben oui, et bonome aussi t’expliquera. »

Léo : « Et tu voudras bien lui demander d’aller au Royaume des Chevaliers demain ? J’ai vu dans ton blog qu’il y a beaucoup de zoisos dans ce Royaume. Et moi j’ose pas lui demander. »

Max : « Tu sais Léo, c’est pas la peine de lui demander. Le Royaume des Chevaliers est l’endroit où on voit le plus de zoisos alors il va nous y emmener, c’est sûr. Et puis il t’expliquera tout, tu verras. Il parlerait des zoisos pendant des heures. C’est pas la peine de t’inquiéter. Tu peux dormir tranquillement. Tu en verras des zoisos 🙂 »

Léo : « Merci Maxou. »

Max : « Bonnuit Léo. »

Léo : « Bonnuit Max. »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.