50 – Le Royaume des Sternes

Samedi 24 Octobre, An II

Le chevalier : « Max ! Léo ! Vous voulez venir ici s’il vous plaît. »

Max : « Oulala ! On va se faire gronder ! Je t’avais dit de pas tout manger le chocolat. »

Léo : « Tu en as mangé plus que moi ! »

Le chevalier : « Les petizours ! Vous venez ? »

Max : « Bon, il faut y aller 🙁 »

01

Max : « Pardon bonome. On a pas fait exprès. »

Le chevalier : « Qu’est ce que tu racontes Max ? »

Max : « Ben oui, on a pas fait exprès. C’est à cause de Léo. Il avait jamais mangé de chocolat alors j’ai voulu lui faire goûter. Et puis on en a mangé un peu. Il a trouvé ça bon. On en a remangé, et puis encore, et encore … Et puis il y en avait plus. On a pas fait exprès de manger tout le chocolat. On t’en a pas laissé. On regrette et on le fera plus. Nous gronde pas s’il te plaît. »

Le chevalier : « Vous avez mangé TOUT le chocolat ? »

Max : « Oui, désolé 🙁 Tu vas nous punir ? »

Le chevalier : « Vous irez au lit dès que j’aurai fini de vous parler. Sans câlins et sans bisous. Et vous aurez mal au ventre si vous avez tout mangé. »

Max : « Sans câlins ? Non bonome, s’il te plaît. Pas sans câlins. »

Le chevalier : « Nous verrons. J’avais une surprise pour vous mais je me demande si vous la méritez. »

Max : « Une surprise ? Quoi comme surprise ? »

Le chevalier : « Regardez ! »

02 03

Max et Léo : « Des pantalons ! »

Max : «  Tu nous as trouvé des pantalons ! T’es trop fort bonome ! On peut les essayer ? »

Le chevalier : « Bien sûr ! Ils ont été faits sur mesure, rien que pour vous. Mais avec tout le chocolat que vous avez mangé je ne suis pas sûr que vous réussissiez à les enfiler 🙂 »

Max : « Regarde bonome ! On a des pantalons ! On est beaux avec nos pantalons ? Princesse va être très impressionnée ! »

Léo : « Merci chevalier. J’aurai plus froid dans la nature. »

04

Le chevalier : « Vous êtes très beaux avec vos pantalons. Mais ils doivent vous serrer le ventre. Vous êtes pleins de chocolat 🙂 Que diriez-vous d’aller au Royaume des Sternes demain ? »

Max : « Oh oui ! Tu verras Léo, c’est un très grand et très beau Royaume. »

Léo : « Max, j’ai mal au ventre. Je crois que je vais vomir 🙁 »

Max : « Oups, moi aussi. C’est à cause du chocolat. »

On était pas bien du tout. On a tout vomi le chocolat. Bonome nous a tout débarbouillés et puis il nous a mis au lit. Et puis il est resté à veiller sur nous en nous grattant le front. On a ronronné tous les deux. Finalement il me l’a fait mon câlin mais je le méritais même pas.

Dimanche 25 Octobre, An II

Ce matin le réveil a été très difficile. On a mal dormi à cause du chocolat. Je crois que je vais pas en remanger de sitôt 🙁 Mais bon, on s’est levés et on a mis nos pantalons 🙂 Moi j’ai enfilé mon sacado et préparé mes livres et mes jumelles et puis on est partis au Royaume des Sternes. Léo commence à s’habituer aux longues chevauchées. Il est pas, comme moi, impatient d’arriver. Il regarde le paysage en souriant. Ça doit le changer de la chambre dans laquelle il est resté suspendu pendant des années.

50 01 Héron cendré C’est un héron cendré qui nous a accueillis au Royaume des Sternes (Ardea cinerea, Ardéidés). Il nous regardait bizarrement. Mais c’est normal. Dans les Royaumes, les zanimos s’étaient habitués au grand chevalier et son petitours bleu. Maintenant c’est un grand chevalier aux petizours qui ont des pantalons 🙂

Au bord de l’eau, il y avait de jolies petites plantes à fleurs jaunes. On les connaît déjà celles-là. C’est la renoncule scélérate (Ranunculus sceleratus, Renonculacées).

Elle pousse toujours dans la vase du bord de l’eau. Elle supporte très bien d’être inondée ou exondée. Mais il faut que la terre reste toujours très humide. Ses fleurs donnent de très petits fruits à une seule graine. On appelle ça des akènes. 50 02 Renoncule scélérate

Ils tombent directement au sol près de la plante mère. Des fois, il y a des renoncules scélérates tout autour des étangs et c’est très beau. On a regardé le paysage. Il y avait pas des zoisos mais c’était pas grave.

50 03 Paysage

Léo avait l’air très à l’aise et très content d’être là. Je l’aime bien cousin Léo. Je crois que ça va être facile de le former parce qu’il a beaucoup de beauté dans les yeux. Et il aime beaucoup les zanimos. Il a même plus peur dans la nature.

Un peu plus loin, il y avait plein de zoisos tout mélangés alors j’ai fait une interro à Léo.

Max : « Tu vois tous ces zoisos mon cousin ? Tu les connais presque tous. Dis moi ceux que tu reconnais. »

50 04 Des zoisos

Léo : « Oulala, mais il y en a beaucoup … Bon … Les gros presque au milieu, un peu marron, c’est les bernaches du Canada … Les tout blancs un peu pointus, c’est des mouettes qui rigolent … Tout noir avec du blanc sur le front et le bec, c’est les foulques macroules … et puis il y a des canards colverts mâles et femelles … Mais le tout noir avec le bec rouge et une fine bande blanche sur l’aile, je le connais pas. Et puis, je connais aucun nom en scientifique. J’ai pas retenu. »

Max : « C’est pas grave mon cousin. Tu t’en sors très bien. Mais on dit pas des mouettes qui rigolent mais des mouettes rieuses 🙂 Et celui que tu connais pas encore c’est la poule-d’eau (Gallinula chloropus, Rallidés). C’est la même famille que la foulque. Les noms en scientifique, on les reverra plus tard. »

Léo : « Dis Max, vous voyez toujours des zoisos comme ça ? »

Max : « Pas toujours mais souvent. Mais c’est normal, bonome parle le zoiso couramment alors il leur demande de venir pour son petitours. »

Léo : « Il parle le zoiso ? »

Max : « Ben oui 🙂 »

Léo : « Mais les zoisos parlent pas tous pareil ! »

Max : « C’est pas grave. Il parle tout le zoiso. Tu verras. Il veut pas le dire, mais il parle le zoiso. Allez Léo, on avance et on va s’asseoir au bord de l’eau. On partagera ma serviette. »

50 05 Max et Léo 50 06 Max et Léo
En chemin, on a vu une jolie plante à fleurs. Je la connaissais pas mais j’ai quand même reconnu la famille. On a cueilli un capitule de fleurs, des fruits et des feuilles et puis on a cherché un bel endroit pour faire la botanique. Je voulais initier Léo à l’utilisation de la flore de Gaston. 50 07 Coronille bigarée Fleurs
50 08 Coronille bigarée Feuilles 50 09 Coronille bigarée Fruits

On a d’abord bien regardé les morceaux de plante et puis on a attaqué la botanique. Il faut toujours commencer par le tableau général de la page 25. Je l’ai laissé chercher un peu puis je lui ai expliqué les fleurs papilionacées.

50 10 La botanique 50 11 La botanique

On a tourné les pages pour aller à la famille des Fabacées (c’est le vrai nom des Papilionacées).

50 12 La botanique Et je l’ai laissé faire le choix suivant : les feuilles se terminent ni par une vrille ni par un filet. Il est allé tout seul à la page des Lotées et il a voulu continuer tout seul. Mais il savait pas ce que c’est des folioles. Alors j’ai expliqué et il a fait la suite. Fleurs en couronnes … de plus de 5 mm …
50 13 La botanique 50 14 La botanique

On a pas bien regardé le calice mais on a reconnu le fruit de la coronille sur le dessin. On a demandé à bonome si on avait bon. Léo était surpris que je vérifie 🙂 Bonome a souri et il nous a dit que c’était la coronille bigarée (coronilla varia, Fabacées).

Puis il nous a proposé d’aller au bord de l’eau. Il m’a rassuré en disant qu’il n’y avait pas assez de profondeur pour les brochets. Alors on y est allés. Et on a vu des coquilles de bivalves.

50 15 Corbicula sp 50 16 Corbicula sp

Moi, je les avais déjà vus. Mais je me souvenais plus du nom. Du coup j’ai appelé mon bonome à mon secours. Il m’a gentiment rappelé que c’était des corbicula.

Et puis on a regardé le paysage.

50 18 Paysage 50 19 Paysage

Il est très beau cet étang. Il est très peu profond alors il y a des tas de végétos qui poussent. C’est comme la slikke et le schorre mais pas à la mer et sans la marée. On peut pas aller faire la botanique sinon bonome aurait les pieds tout boueux. Et je veux pas qu’il attrape le rhume ou la maladie à cause de moi.

En cheminant vers un autre étang j’ai aperçu un de mes amis végétos. J’ai emmené Léo pour les présenter.

50 20 Trèfle rampant 50 21 Trèfle rampant

Mon ami végéto c’est le trèfle rampant (Trifolium repens, Fabacées). Il est pratique pour illustrer les folioles, les capitules et les fleurs papilionacées. Léo a bien observé comme il faut pour tout retenir. Parce qu’un jour, il devra se débrouiller tout seul alors il faut qu’il fasse bien attention. Je serai pas toujours là, moi.

Comme on voyait pas des zoisos dans les sous-bois, bonome a décidé de nous emmener au bord d’un autre étang. Quand on y est arrivés, Léo a voulu faire une pause pour regarder en silence. Il commençait déjà à fatiguer un peu mais, grâce à son pantalon, il avait pas froid aux fesses 🙂 50 23 Max et Léo

Il est beau cet étang. C’est le plus grand du Royaume. Et il y a des tas de canards dessus.

50 26 Des zoisos

J’ai attendu un peu puis on s’est remis au travail. Et j’ai remarqué un canard gris aux fesses noires.

« Bonome, c’est quoi ce canard tout là-bas. Je le vois pas bien mais il me semble que c’est un canard chipeau. C’est ça ? »

50 28 Canards chipeaux 50 29 canards chipeaux

« Bien vu Maxou. C’est bien un chipeau. Je suppose que tu veux que je te rappelle son nom en scientifique ? »

« Tu supposes bien bonome 🙂 »

« Anas strepera, Anatidés »

« Merci mon bonome. »

Puis on a étudié les fuligules grâce à mon beau livre de zoisos. D’abord les fuligules milouins (Aythya ferina, Anatidés).

50 30 Fuligules milouins 50 35 Le livre de zoisos
50 43 Max et Léo

Et puis bonome m’a fait une interro avec une foto sur l’écran de l’appareil. Il avait tout zoomé et la foto est pas très nette mais il y a plusieurs espèces tout mélangées. Il aime bien me faire des interros comme ça.

50 42 Des zoisos

Mais j’ai tout reconnu avec les noms en scientifique et les familles. De bas en haut et de gauche à droite il y a : un fuligule milouin femelle (Aythya ferina, Anatidés), un morillon mâle (Aythya fuligula, Anatidés), un autre milouin femelle, un chipeau (Anas strepera, Anatidés), deux foulques macroules (Fulica atra, Rallidés), un grèbe huppé (Podiceps cristatus, Podicipédidés) et un grand cormoran (Phalacrocorax carbo, Phalacrocoracidés). Léo était très impressionné et bonome très fier de moi. Il m’a pris dans ses bras et m’a gratté le front. Léo était un peu jaloux je crois.

On est restés encore un peu à regarder les zoisos. Léo lisait attentivement mon beau livre. Et puis on est retournés vers notre monture pour rentrer. On était tout fatigués tous les deux parce qu’on a mal dormi cette nuit à cause de nos excès de chocolat 🙁

Bonome s’est arrêté devant un panneau tout neuf. Il a tout lu et a souri. Et il l’a fotoé. 50 47 Le panneau

Quand il a avancé, il a vu un gentil couple en train de donner du pain aux zoisos. Alors il a fait sa mission : il a dit au gentil couple de lire attentivement le panneau et de pas donner du pain aux zoisos. C’est gentil de leur part mais les zoisos sont pas raisonnables : ils sont gourmands, mangent le pain et après ils sont malades. Même que des fois ils meurent à cause du pain. Leur foie supporte pas. On appelle ça la cirrhose. Le gentil couple était tout surpris. Ils savaient pas. Ils ont rangé le pain et ont dit merci à mon chevalier. Bonome leur a dit merci pour les zoisos mais pas en zoiso 🙂 Et puis on est rentrés.

Le soir, Léo et moi, on a pas du tout mangé. Bonome nous a proposé du chocolat pour nous taquiner. En entendant le mot chocolat, on est devenus tout pâles et tout pas bien. Et il s’est bien moqué de nous 🙂 On a enlevé nos pantalons et on est allés nous coucher. Bonome est venu nous raconter une histoire. Une belle histoire que le vent lui avait raconté. Léo a pas entendu la fin. Moi, j’attendais qu’il termine pour avoir mon câlin du soir et mon bisou de bonnuit.

Voilà Princesse. Peut être que tu t’en fiches de nous mais moi je pense encore à toi et je t’embrasse.

Continuer la promenade

3 réflexions au sujet de « 50 – Le Royaume des Sternes »

  1. Bonsoir Coquelicot,
    Tu as raison de poser la question ! J’ai jamais pensé à indiquer les durées de vie des zanimos. Peut être parce que je ne veux pas envisager leur mort, c’est trop triste 🙁
    Le grébou (Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés) peut vivre entre 10 et 15 ans.
    PS : Même si c’est bon, il faut pas manger tout le chocolat d’un coup.

  2. Bonsoir Max et Léo.
    Je voudrais te poser une question Max, j’aimerais savoir, puisque tu t’y intéresses tant, quel est (environ) la durée de vie d’un grébou. Merci d’avance
    Ps: vous n’êtes pas les seuls à manger tout le chocolat d’un coup …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.