42 – Le Royaume des Bernaches et le Royaume des Pics

Lundi 28 septembre, An II

« Max … Petitours … »

« Mmmm … Oui bonome … Attends une minute, je termine de lire … Voilà, que puis-je faire pour toi ? »

42 001 42 002

« Max, ça fait des heures que tu travailles dans le noir. Tu vas t’épuiser et t’abîmer les yeux. Tu pourrais au moins ouvrir les volets et les fenêtres de la cabane pour profiter de cette belle journée. »

« Bonome, je suis très en retard dans mon blog et en plus je suis maître assistant à la schola maintenant et il faut que je prépare mes leçons : l’environnement, ses composantes, ses caractéristiques physiques … Alors il faut que je travaille. Et le noir m’aide à me concentrer. »

« Tu devrais faire une pause quand même. »

« Mais bonome, j’ai des tas de choses à apprendre moi, et puis comme tu m’expliques pas tout, il faut que je fasse des recherches tout seul. »

« Je ne t’explique pas tout ? »

« Ben non, tu m’avais pas expliqué la larve de cétoine par exemple. Tu savais qu’elle se déplace sur le dos ? Et qu’elle favorise la transformation des végétaux morts en humus ? La larve de cétoine est l’ami du jardinier et de son composteur. Tu savais tout ça ? »

« Oui mais je ne peux pas toujours tout te dire sinon nous passerions des heures devant chaque animal ou chaque plante. »

« Je te fais pas de reproches mon bonome. Je suis un grand petitours tu sais. Je peux me documenter tout seul. »

« Tu n’as plus besoin de moi alors 🙁 »

« Bonome, je t’ai déjà expliqué, c’est pas une histoire de besoin ou pas besoin … »

« D’accord Max mais tu ne veux pas que nous allions nous promener ? Je m’étiole moi 😉 »

« Alors on y va bonome. Il ne sera pas dit que tu t’étioles à cause de moi 🙂 »

C’était une bonne idée d’aller faire la mission parce que, effectivement, je commençais à en avoir assez de travailler dans le noir. Il faisait très beau et puis, avec la schola, bonome peut plus faire sa mission tous les jours alors il faut profiter de toutes les occasions. Là, on est allés au Royaume des Bernaches. C’est pas très loin et on peut faire le tour du Royaume assez rapidement si on voit que tout se passe bien. Bon, le problème c’est que quand on va en mission, on a jamais envie de rentrer et on fait jamais le tour rapidement, mais ça on fait semblant de pas le savoir quand on y va.

Comme d’habitude dans ce Royaume on a commencé l’inspection par le Marais. Le problème du Marais c’est que les zoisos sont loin alors les fotos sont pas très belles 🙁 C’est dommage parce que les zoisos sont très beaux, eux.

42 003 Les premiers zoisos qu’on a vu c’était les bécassines des marais. C’est des Scolopacidés (Gallinago gallinago, Scolopacidés). On en a déjà vu mais jamais bien 🙁 J’aimerais bien voir leur looooongs becs de près. Tant pis. On en verra un autre jour.

Il y avait un chevalier qui se promenait parmi les bécassines mais c’était pas mon bonome. Lui, c’est pas un Scolopacidé. Ce chevalier là c’est un guignette (Actitis hypoleucos, Scolopacidés).

42 004 42 006

C’est petit un chevalier guignette. C’est la taille d’un pigeon mais comme c’est plus fin, on croit que c’est plus petit. Mais c’est un beau zoiso. J’aime bien en voir. Il faut en profiter parce que, bientôt, ils vont migrer tout là-bas quelque part en Afrique. Tout là-bas, c’est ce qu’on appelle leur zone d’hivernage. C’est là où ils passent l’hiver. Moi je savais pas, mais bonome m’a expliqué que les saisons sont inversées entre les hémisphères. Quand c’est l’hiver dans l’hémisphère nord, c’est l’été dans l’hémisphère sud. Les chevaliers guignettes, ils connaissent pas l’hiver. Je t’explique : pour eux il y a le printemps, l’été, l’automne. Puis ils partent dans l’hémisphère sud où c’est le printemps. Ensuite il y a l’été, l’automne. Et ils reviennent ici où c’est le printemps. J’ai jamais vu l’hiver moi. A ce qu’il paraît il fait très froid, il gèle et il y a de la neige. Ça doit être très beau l’hiver.

42 007 42 008

On a re-regardé les bécassines des marais. Mais elles se sont pas approchées. Il y en a même qui dormaient sur une patte avec la tête sous l’aile. Mon beau livre de zoisos dit que les bécassines des marais sont visibles toute l’année dans le nord de la France mais bonome en voit qu’à partir de l’automne. Il dit qu’elles vivent plus au nord. Vers la Scandinavie tout là-haut. Alors quand il fait froid là-bas, elles viennent ici. C’est comme ça les migrateurs. Ils y en a qui partent parce qu’il fait trop froid et d’autres qui arrivent parce qu’ils trouvent qu’il fait bon.

Et puis d’un coup, j’ai aperçu une canard bizarre avec un long bec tout aplati au bout. Je connaissais pas ce canard moi. 

42 010 42 009

« Dis grand chevalier pas Scolopacidé, c’est qui ce canard au bec aplati au bout ? Tu le connais ? On dirait le plumage du colvert mais c’est pas un colvert. C’est aussi un migrateur qui nous rend visite en hiver ? C’est qui ce canard ? »

« Max. »

« Oui mon bonome. »

« … »

« Oui je sais 🙂 Bon, tu m’expliques ce canard. »

« Je n’ai pas beaucoup d’informations à te donner. Son bec spatulé est caractéristique de l’espèce. C’est le canard souchet (Anas clypeata, Anatidés). C’est effectivement un visiteur d’hiver même si quelques individus nichent dans nos régions. L’individu en face de nous est une femelle. Le mâle, en plumage d’éclipse, lui ressemble mais il a un miroir alaire vert. »

« C’est quoi le plumage d’éclipse ? »

« Le plumage internuptial. »

« ET TU PEUX PAS DIRE PLUMAGE INTERNUPTIAL ? FAUT ENCORE QUE TU FASSES COMPLIQUÉ ! TU VAS PAS BIEN DANS TA TÊTE TOI ! »

« Tu m’amuses quand tu me cries dessus petitours 🙂 »

« Ça m’amuse de te crier dessus bonome 🙂 Bon, ça suffit le Marais. On va aux Bernaches ? »

« On y va. »

C’est un héron cendré qui nous a accueilli (Ardea cinerea, Ardéidés). Il a la calotte blanche alors c’est un vrai adulte. C’est pas un petit de l’année.

42 011 42 012

J’aime bien quand il rentre la tête dans les épaules. On a pas l’impression qu’il a un très long cou d’Ardéidés comme ça. Il prenait le soleil en somnolant le héron cendré alors on l’a pas embêté. On l’a fotoé et on l’a laissé somnoler. Puis on a vu un drôle de canard.

42 013

« C’est quoi encore ce canard ? Depuis quand les canard sont blancs ? Il est très beau ce canard mais pourquoi il est tout blanc ? »

« Il est pas tout blanc et il a un miroir alaire bleu. »

« Il est presque tout blanc et le miroir alaire bleu c’est le canard colvert et lui, c’est pas un canard colvert. Je reconnais les canard colvert moi. Et c’est … »

« un canard colvert. »

« Non bonome. Tu dis des erreurs. C’est la faute à ton absence de casquette. Le soleil tape et tes cheveux sont plus assez nombreux pour arrêter ses rayons alors ton cerveau fond et tu vois des colverts partout. C’est pas ta faute mais c’est qui ce canard ? »

« Un colvert Max et ne me coupe pas, je vais t’expliquer. Il arrive que certains individus aient des problème de couleurs. Ils ne fabriquent pas bien leurs pigments. Si tu observais bien ce canard, tu reconnaîtrais toutes les caractéristiques du colvert. Sauf la couleur. Mais c’est bien Anas platyrhynchos. On parle d’individu leucique. »

« C’est un colvert blanc alors. D’accord. Mais je te conseille quand même de mettre ta casquette. »

Puis on a vu un petit grébou (Grèbe castagneux, Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés). Je dit un petit parce qu’il a encore le cou rayé. Pas beaucoup mais c’est assez pour voir qu’il est pas encore tout à fait adulte. Lui ne migre pas. On va le voir tout l’hiver. 42 016

Bonome s’est assis au bord de l’eau pour regarder grébou et le reflet du ciel sur l’eau. Je me suis assis à côté de lui. Mais un peu loin de l’eau parce que j’ai peur de ploufer. A cause des brochets. Et puis une flèche bleue est passée très très vite et s’est posée en face. Sur l’autre rive.

42 017 42 018

C’est Martin qui est venu nous saluer (Martin-pêcheur, Alcedo atthis, Alcédinidés). C’est un timide le Martin du Royaume des Bernaches. Il s’approche jamais très près de nous et on a pas de rendez-vous. Mais il passe toujours nous saluer. Les bernaches sont aussi venues nous saluer (Brenta canadensis, Anséridés).

42 019 Il y en a une qui nous regardait avec curiosité en s’éloignant. C’est parce qu’elle avait entendu parler du grand chevalier et de son petitours bleu en mission au Pays des Zoisos mais elle nous avait jamais vus.

Et il y a eu le cormoran (Phalacrocorax carbo, Phalacrocoracidés). Il est passé en volant. C’est très beau un cormoran en vol. C’est tout maladroit au sol, un peu pataud quand ça marche. Mais c’est pas fait pour marcher. Un cormoran ça ploufe et ça nage et puis ça vole.

42 023 42 024

« Bonome. »

« Oui Max. »

« Je peux prendre tes anciennes fotos pour mon blog ? »

« Pourquoi ? »

« Ben, tu as de belles fotos d’un cormoran qui a attrapé un poisson. Moi j’ai jamais vu et je suis sûr que ça plaira à Princesse. Je peux les utiliser s’il te plaît. Juste 6. Pas plus. Allez bonome, s’il te plaît. »

« Si tu précises bien qu’elles datent du 8 juin de l’An II. »

« D’accord. C’est pas longtemps avant que tu viennes me chercher au château. Merci bonome. »

Phalacrocoracidés Phalacrocorax carbo (Cormoran) 1390304 Phalacrocoracidés Phalacrocorax carbo (Cormoran) 1390306
Phalacrocoracidés Phalacrocorax carbo (Cormoran) 1390313 Phalacrocoracidés Phalacrocorax carbo (Cormoran) 1390314
Phalacrocoracidés Phalacrocorax carbo (Cormoran) 1390335 Phalacrocoracidés Phalacrocorax carbo (Cormoran) 1390337

Après j’ai emprunté l’appareil pour me fotoer tout seul. Ce sont des autoportraits de petitours bleu sur fond de nature.

42 025 42 026

On voit bien les endroits où viennent Martin et le blongios nain (Ixobrychus minutus, Ardéidés). Le blongios préfère la roselière. J’espère qu’on va le voir. Moi, je veux bien attendre sans ronchonner aujourd’hui. Je vais même être très patient parce qu’il va bientôt migrer le blongios nain. Il va partir tout là-bas au sud du grand désert du Sahara et on le reverra plus avant le printemps prochain. Et c’est même pas sûr qu’il revienne ici. Alors aujourd’hui, je l’attends patiemment.

42 028 « Qu’est ce que tu fotoes comme ça bonome ? Tu l’a vu ? Il est dans les roseaux en face ? Montres moi tes fotos s’il te plaît. Dis, toi qui parles le zoiso, tu veux pas lui demander de s’approcher ? Il t’écouterait j’en suis sûr.»

« Parle doucement Max. Je crois qu’il y en a un autre à notre droite. Il est bien plus près. »

« Il y en a un autre ? Tu es prêt à le fotoer ? Tu le rates pas bonome. »

42 030 42 031
42 032 42 033

« Tu le vois Max ? »

« Je suis toujours pas aveugle tu sais ! Qu’est ce qu’il est beau ce zoiso. Tu vois bonome, il t’a écouté. Il est venu tout près. Mais les zoms sont vraiment de gros dégoûtants 🙁 »

« Pourquoi dis-tu cela petitours ? »

« Ben regarde. Il y a des bouteilles et d’autres déchets en plastique partout. Ils peuvent pas repartir avec leurs déchets les zoms ? Toi, tu repars toujours avec tes déchets. Ils sont vraiment trop bêtes et ils respectent rien. Pauvre blongios, il est obligé de vivre dans une poubelle. »

« C’est dommage que tout le monde ne soit pas comme toi petitours. Allez, profite de ton beau zoiso au lieu de ronchonner. »

« Oh zut, il s’envole. Au revoir blongios nain. Merci d’être venu nous voir. On reviendra bientôt. On reviendra hein, mon bonome, avant qu’il parte pour sa migration. »

« Oui Max, nous reviendrons lui dire au revoir. »

« On rentre. »

« Tu veux déjà rentrer ? »

« Ben oui, à cause de mon travail pour la schola. Et il faut que je grave mon blog pour tenir Princesse au courant de nos inspections sinon elle saura pas que tout va bien et elle sera inquiète. Je veux pas qu’elle s’inquiète moi. »

« Alors rentrons. »

En retournant à notre monture on s’est quand même arrêtés souvent pour continuer l’inspection et prendre des nouvelles des zoisos.

Et on a vu un héron cendré (Ardea cinerea, Ardéidés). Celui là avait la tête grise. C’était donc un juvénile. Il avait déjà sa taille adulte mais c’est encore un tout jeune.
42 035

Bonome dit qu’il a vu des petits encore dans leur nid au mois de mai dans un Royaume où il va pas souvent. C’est le Royaume des Hérons cendrés. Il a dit qu’on irait au prochain printemps pour voir si il y a des petits hérons.


Après on est arrivés au Marais du début du Royaume des Bernaches et il y avait la grande aigrette (Casmerodius albus, Ardéidés). C’est la fête des Ardéidés aujourd’hui. C’est dommage qu’il y ait pas de hérons garde-bœufs (Bubulcus ibis, Ardéidés). Pourtant il y a des vaches au Royaume des Pics. Ils pourraient les garder. Et puis comme souvent on les a vu garder du rien du tout, ils pourraient très bien venir ici avec leur copain Ardéidés.

Quand on l’a vu, la grande aigrette finissait sa toilette. C’est important la toilette. Surtout pour un zoiso tout blanc immaculé. Ça doit pas être facile de rester tout blanc immaculé quand on va dans l’eau tout le temps. 42 036

Et ensuite, elle a voulu faire une petite sieste en rentrant le cou entre les épaules.

42 037 42 038
Mais elle a pas pu dormir la grande aigrette à cause des perruches à collier (Psittacula kramerii, Psittacidés). C’est très beau les perruches à collier mais ça crie tout le temps et ça crie très fort. Alors la grande aigrette a grondé une perruche. 42 039

Elle a dû lui demander d’aller crier plus loin pour qu’elle puisse dormir tranquillement dans ce Marais. Nous, on a pas grondé les perruches. On les a observées parce que ce sont de très beaux zoisos. Les zoms pensent souvent que ce sont des perroquets. Il y en a même un, un jour, qui n’a pas cru mon bonome quand il lui a dit que c’était des perruches. Le zom il savait bien que c’était des perroquets parce que les perruches c’est bien plus petits. Bonome lui a souri et lui a souhaité une bonne journée et il a laissé le zom croire ce qu’il voulait.

42 040 42 041
En observant les perruches, on a aperçu un autre zoiso vert qui volait en montant et en descendant. Bonome m’a déjà expliqué ça : c’est un vol de pic. Et le pic qui est vert, c’est le pic vert (Picus viridis, Picidés). On a eu du mal à le fotoer parce qu’il était très loin. 42 042

On le voit pas bien mais assez quand même pour voir qu’il a du rouge dans la moustache. C’est donc un mâle. Le jaune sur les branches, c’est du lichen. On peut pas voir quelle espèce c’est d’aussi loin mais superzieux pense que c’est Xanthoria parietina.

Voilà Princesse, c’est tout pour aujourd’hui. On a pas fait une grande inspection comme la dernière fois mais c’était suffisant pour voir que tout allait bien. Et puis on a vu Martin et le blongios. On a beaucoup de chance nous. Enfin surtout moi, parce qu’il est très gentil mon bonome et qu’il prend vraiment soin de moi. Et il me montre des tas de belles choses.

42 027

Regarde Princesse, c’est moi dans la poche du chevalier pas Scolopacidé. Des fois, quand il marche longtemps, j’ai un peu le mal de mer mais j’aime bien quand même sa poche.

Je t’embrasse Princesse et ne t’inquiète pas, je vais bien.

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.