37 – Le Royaume des Sternes de mer et le Royaume des Barges

Mercredi 25 Août, An II

Bonjour Princesse,

Aujourd’hui bonome et moi avons fait une très très longue promenade. On est allés au Royaume des Sternes de mer pour voir des Sternes de mer. Et puis on a visité un petit bout de marais, puis on a fait la géologie et aussi les Mollusques du bord de mer et quelques algues. Et au retour on s’est arrêtés au petit Royaume des Barges. Le problème c’est que bonome est fou dans sa tête. Il a fait des centaines de fotos aujourd’hui et je sais pas comment je vais graver mon blog avec tout ça 🙁 Comme on a déjà visité l’étage du Kimméridgien je vais pas faire la géologie. Je t’ai déjà tout montré alors c’est pas la peine de recommencer. Je crois que je vais faire seulement l’ornithologie. Parce qu’on a vu beaucoup de beaux zoisos et que j’aime beaucoup les zoisos 🙂

Pour faire l’ornithologie, on s’est arrêtés au bord d’un tas de cailloux. Regarde Princesse. Ben oui, vu comme ça on voit rien du tout 🙂

Dortoir 1040213

 Il y a que bonome qui s’arrête là en étant sûr de voir des zoisos. Et il avait raison de s’arrêter là. Parce que ces cailloux, c’est un dortoir à zoisos. Il y a des tas de zoisos partout quand on regarde bien.

Dortoir 1040283 Dortoir 1040290

Tu vois les zoisos Princesse ? Il sont tout cachés dans les cailloux mais il y a plein d’espèces. On a vu surtout des Scolopacidés et des Charadriidés et puis des Laridés, des Sternidés et même des Haematopodidés. Ils étaient tout mélangés alors avant de te montrer le dortoir on va réviser tout ça.

Sur la foto de gauche tu vois sûrement des petits zoisos blancs et un peu noirs ou gris par ci par là : ce sont des bécasseaux sanderling (Calidris alba, Scolopacidés). On en a vu un ou deux isolés. Je te les montre tout seul, c’est plus facile pour les identifier.

Scolopacidés Calidris alba (Bécasseau sanderling) 1040657 Scolopacidés Calidris alba (Bécasseau sanderling) 1040667

Vu son plumage, celui là est un juvénile. Encore un zoiso né ce printemps 🙂 Il est en train de se nourrir. Pour cela, il pique son bec dans la vase et, avec un peu de chance, il tombe sur un ver ou un petit zanimo. Sinon, les bécasseaux sanderlings se nourrissent en suivant les vagues qui viennent mourir sur la plage. Ils font des allers-retours en courant et attrapent les petits déchets organiques ou les petits zanimos qui flottent dans l’eau. C’est très beau un bécasseau sanderling. Surtout les juvéniles. Tu retiens bien Princesse, parce que après, on va voir avec des zoisos tout mélangés et il faudra que tu les reconnaisses tous.

Comme bécasseaux, il y a aussi les bécasseaux variables (Calidris alpina Scolopacidés). A gauche, il y a aussi des bécasseaux sanderlings et à droite on voit un grand gravelot juvénile et deux tournepierres à collier mais on s’en occupe pas pour le moment.

Scolopacidés Calidris alpina (Bécasseau variable) 1040194 Scolopacidés Calidris alpina (Bécasseau variable) 1040358

Les bécasseaux variables que tu vois ont une grande tâche noire sur le ventre et le dos et les ailes sont teintés de brun-roux. C’est le plumage nuptial. Ils sont en train de le perdre alors la tâche noire ventrale est pas toujours bien nette. Elle va disparaître avant l’hiver et les bécasseaux variables vont devenir blanc dessous et gris dessus.

Puisqu’il y avait un tournepierre à collier (Arenaria interpres, Scolopacidés) je t’en montre un beau tout seul. On l’a vu plus loin, sur les calcaires du Kimméridgien. On fossilait et en se retournant, on l’a vu juste là, en face de nous. Lui aussi était tout surpris de nous voir. Bonome lui a dit bonjour, a demandé s’il pouvait le fotoer et après il a dit merci au zoiso. Il s’est même pas sauvé le tournepierre.

Scolopacidés Arenaria interpres (Tournepierre à collier) 1580330 Scolopacidés Arenaria interpres (Tournepierre à collier) 1580347

Les tournepierres à colliers retournent les pierres ou les algues avec leur bec pour trouver de petites proies cachées. En plumage internuptial ils sont gris et noir sur le dos et les ailes, et tout blanc dessous. En plumage nuptial, le dos et les ailes se teintent de rouille et la tête et le cou ont du blanc et du noir. Là tu peux voir qu’il a encore quelques plumes rouilles. Mais bientôt il aura retrouvé son plumage internuptial.

Dans le dortoir, il y a aussi des tas de grands gravelots (Charadrius hiaticulata, Charadriidés). Je t’en ai déjà montré mais on va réviser quand même.

Charadriidés Charadrius hiaticulata (Grand gravelot) 1040366 Charadriidés Charadrius hiaticulata (Grand gravelot) 1580626

Sur la foto de gauche il y a trois adultes devant et un juvénile tout au fond. Les adultes ont un bec orange à pointe noire. C’est encore un attribut nuptial. Je sais Princesse, c’est compliqué les zoisos avec tous leurs plumages …

Bon, maintenant on peut regarder des fotos avec des zoisos tout mélangés.

Dortoir 1570924 Dortoir 1570926
Dortoir 1570942 Dortoir 1570976

Sur ces fotos il y a trois espèces. Tu les reconnais Princesse ? Il y a les bécasseaux sanderlings plutôt blancs (Calidris alba, Scolopacidés), des bécasseaux variables à tâche ventrale noire (Calidris alpina, Scolopacidés) et des tournepierres à colliers (Arenaria interpres, Scolopacidés).

Mais on voulait voir des Sternes de mer nous. Alors on s’est déplacés un peu pour mieux voir. Et les zoisos se sont envolés.

Envol 1570954 Envol 1570955

Je t’expliquerai pas les zoisos en vol. C’est trop compliqué. Il y a que bonome qui pourrait te dire. Et puis, il y a trop de zoisos sur ces fotos. Ils se sont envolés les zoisos, mais ils sont revenus 🙂 

Nous, on s’était bien installés. Moi avec mes jumelles et bonome avec ses appareils fotos. Il prend toujours les deux maintenant. Et il fait des centaines de fotos. Il s’arrête jamais. Et après, il les supprime.
P1580073
P1040447

Et on a vu des sternes. C’est beau les sternes. Il y avait deux espèces tout mélangés aux autres zoisos. Alors on va regarder les sternes toutes seules, pour mieux comprendre.

Je vais commencer par la sterne caugek (Sterna sandvicensis, Sternidés) parce qu’on l’a déjà vue. Aperçue plutôt. Cette fois, on l’a bien observée. Elle est très belle la sterne caugek, et très grande.

Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1040436
Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1580086 Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1580122

La sterne caugek a les pattes noires et le bec noir avec juste la pointe jaune. Il est long et fin le bec. Il lui sert à attraper les poissons. C’est un bon pécheur la sterne caugek. Elle vole, la tête penchée vers l’eau et d’un seul coup elle fait un piqué et plouf, elle attrape le poisson. Le plus impressionnant c’est qu’elle ressort de l’eau en volant. Mais on a pas fotoé 🙁 En plumage nuptial, tout le dessus de la tête est noir avec une huppe ébouriffée derrière mais à partir de juillet le front devient blanc et il ne reste que la huppe ébouriffée. On dirait qu’elle est chauve dessus. C’est rigolo 🙂

Après c’était l’heure de la toilette. Je t’ai déjà dit : les zanimos ça fait souvent sa toilette. C’est très propre les zanimos. Pour faire sa toilette la sterne plonge dans l’eau. Plouf. Et après elle se secoue dans tous les sens en agitant les ailes. Puis elle met la tête sous l’eau, puis agite les ailes … J’aime bien voir les sternes faire sa toilette.

Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1580173 Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1580176
Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1580177 Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1580178
Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1580179 Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1580180

Sur les fotos, on voit bien que les rémiges primaires noircissent en s’usant. Ça peut aider à reconnaître les sternes caugek en vol.

Bon, passons aux autres sternes. Je les aime beaucoup aussi celles-là : ce sont les sternes naines (Sternula albifrons, Sternidés). La sterne naine est très petite 🙂 mais tu verras tout à l’heure.

Sternidés Sternula albifrons (Sterne naine) 1580489 Sternidés Sternula albifrons (Sterne naine) 1040611
Là, il y a un adulte et un juvénile. Le juvénile est à gauche et bonome l’a tout zoomé pour qu’on le voit bien. La caractéristique de la sterne naine, en dehors de sa petite taille, est son front blanc. Sternidés Sternula albifrons (Sterne naine) 1040311

D’après bonome et ses langues bizarres que personne connaît, albifrons ça veut dire front blanc. Et puis le bec est jaune orangé à pointe noire. Ça va Princesse, tu comprends les sternes ? Alors on va regarder des fotos un peu plus compliquées.

Sternidés Sternula albifrons (Sterne naine) 1040452 Sternidés Sternula albifrons (Sterne naine) 1580021

Alors Princesse, tu reconnais tous ces zoisos ?

Foto de gauche : ce sont des sternes naines (trois juvéniles et un adulte) avec un tournepierre à collier et des bécasseaux variables. Bravo 🙂

Foto de droite : encore une sterne naine adulte avec des bécasseaux variables, des bécasseaux sanderlings et un grand gravelot.

Sternidés 1580135

Là je reconnais que c’est pas facile. Il y a des tas de zoisos tout mélangés. Tu trouves ? D’abord, tout au fond au milieu c’est la sterne caugek. En avant d’elle, de chaque côté, ce sont des sternes naines. Tu vois comme elles sont plus petites. Il y en a une troisième quelque part. Cherche bien, tu vas la trouver. Et puis il y a des bécasseaux sanderlings, des bécasseaux variables, des tournepierres et des grands gravelots. C’est comme ça le dortoir : des zoisos tout mélangés qui dorment et qui sont tous copains.

Puis on a vu un huîtrier pie aussi (Haematopus ostralegus, Haematopodidés). C’est un gros zoiso blanc et noir au bec rouge et aux pattes roses. Bonome dit que c’est un juvénile mais j’ai pas compris pourquoi. Je peux pas toujours tout comprendre moi. Je suis qu’un petitours.
Haematopodidés Haematopus ostralegus (Huîtrier pie) 1040156

L’huîtrier pie mange pas des huîtres. C’est trop dur une huître, il pourrait pas l’ouvrir. Par contre il arrive à ouvrir des coques ou des moules. Il peux aussi se nourrir de petits crustacés.

L’huîtrier pie était aussi sur le dortoir et il y avait un juvénile de goéland avec lui, et des sternes caugek. Et ils ont tous décidé de s’en aller. Je sais pas pourquoi. Alors on les a regardé partir et puis on est partis aussi.

P1040195 P1040200
P1040201 P1040202
P1040203

En fait le juvénile de goéland est pas parti : il s’est posé juste à côté. Il devait avoir envie de se dégourdir les ailes. Nous, on a vu un petit zoiso sur les rochers à côté de nous. Bonome l’a fotoé. Et puis, comme d’habitude il a dit merci au zoiso pour les fotos.

P1580169 P1580170

Ce petit zoiso on le connaît déjà. C’est le rougequeue noir (Phoenicurus ochruros, Muscicapidés). On l’a vu là où les cailloux sont tout cassés. Je l’aime beaucoup de petit zoiso mais il est pas facile à voir parce qu’il se sauve tout le temps. Il est très timide comme zoiso. Ou alors il croit qu’on est des prédateurs. Mais on mange pas de zoisos nous.

« Bonome, tu sais que j’aime beaucoup les zoisos mais là, ça fait deux heures qu’on regarde le dortoir. Je fais une pause moi. Je vais sur le rocher là-bas. Tu me donnes ma serviette s’il te plaît. »

P1580274

Pendant ma pause, j’ai regardé les zoisos passer. Il y a eu des huîtriers pies et puis une sterne caugek.

Haematopodidés Haematopus ostralegus (Huîtrier pie) 1570999 Haematopodidés Haematopus ostralegus (Huîtrier pie) 1580008
Haematopodidés Haematopus ostralegus (Huîtrier pie) 1580013 Sternidés Thalasseus sandvicensis (Sterne caugek) 1570981

« Max, tu me diras quand tu seras reposé. Il y a un petit canal juste derrière et j’aimerais lui rendre visite. Je pense que nous pourrons y voir les plante du schorre. »

« Oui bonome, je te dirais mais là je me repose encore. Et je regarde les zoisos, la mer qui descend, la houle … et j’écoute le vent qui me parle. »

« Tu écoutes le vent ? »

« Oui mon bonome. Il me parle de la mer. Tu me laisses écouter s’il te plaît. »

Il est gentil bonome, il m’a laissé écouter le vent autant que je voulais. Et puis on est allés rendre visite au petit canal.

P1580214 P1580211

Il est très beau ce petit canal, pas prétentieux du tout, avec de très belles plantes. C’est dommage qu’il n’y ait pas plus de soleil. Avec le ciel bleu ce serait magnifique.

« Bonome, tu me montres les plantes du chloc 🙂 »

« Le schorre Max. »

« Je sais mon bonome. On dit la slikke et le schorre. Il y a pas de slikke ici ? »

« Non et je crois que je t’ai dit des erreurs en te présentant la slikke et le schorre. »

« Toi, tu aurais dit des erreurs ? »

« Oui Max, il me semble que ce que je t’ai présenté comme étant le schorre n’était en fait que la haute slikke. »

« Parce qu’il y a une haute slikke ? Et pourquoi pas un bas schorre alors ? »

« Il existe aussi Max. Le schorre n’est recouvert par l’eau qu’aux pleines mers de vives-eaux. Ce que je t’ai montré est recouvert par l’eau même aux hautes mers de mortes-eaux. »

« Oulala mais c’est une ééénoooorme erreur alors bonome. Il ne te reste plus qu’à aller te ploufer du haut d’une falaise. Allez, va te falaizer, dépêche toi. »

« Tu veux que j’aille me falaizer ? »

« Bonome, tu as dit une erreur, ça arrive de dire des erreurs. Il n’y a que toi et quelques spécialistes du chlic et du chloc qui l’ont remarquée ton erreur. C’est pas très grave tu sais. Allez montre moi les plantes. »

« Tu n’as pas honte de moi alors ? »

« Non bonome. Il faut beaucoup d’honnêteté pour reconnaître qu’on a dit une erreur. Je suis très fier de toi. Et puis tu es un très bon guide du Pays des Zoisos. Tu arrives à m’enseigner des tas de choses fort savantes tout en m’amusant. Et avec toi, on voit bien la beauté. Alors je suis très fier d’être ton petitours. Tu me montres des plantes s’il te plaît. »

« Reconnais-tu celle-ci ? »

P1580222 P1580220

« On dirait la salicorne mais en plus grand. »

« Oui Max. J’ai peur de dire des erreurs maintenant. Je pense que c’est la salicorne ligneuse (Salicorna fructicosa, Chénopodiacées). Les tiges ont un axe dur qui permet à la plante d’atteindre une taille plus grande. Et cette autre plante, la reconnais-tu ? »

P1580223 P1580226

« Oui, je la reconnais mais j’ai oublié son nom. J’espère qu’elle ne se vexera pas. »

« Obiones portucaloides, Chénopodiacées. »

« Et celle-ci bonome ? »

P1580216 P1580219

« Je ne sais pas petitours. J’ai cherché dans la flore complète et portative de Gaston mais je ne trouve pas. La photo ne montre pas tous les caractères. » 

« Bonome, qu’est ce qui t’arrive ? Tu sais tout d’habitude et quand tu sais pas tu cherches et tu finis toujours par trouver. Et là, tu sais pas. Ça va pas bonome ? Quelque chose te préoccupe ? »

« 🙂 Non Maxou, c’est mon cerveau qui a fondu, tu sais bien. Comme je ne mets jamais ma casquette ça devait arriver. Il va falloir nous habituer à ma boite crânienne vide 🙂 »

« 🙂 Câlin ? »

« Câlin. »

Puis on a vu un lézard. Bonome a pas de livres de lézards alors il les connaît pas. Pour pas l’embêter je lui ai pas demandé le nom du lézard. C’est un beau lézard et c’est suffisant.

P1580227 P1580229

« Bonome, on peut retourner aux zoisos s’il te plaît. »

« Bien sûr petitours. Allons-y. »

« Regarde la belle aigrette garzette (Egretta garzetta, Ardéidés). Elle a des chaussette jaunes 🙂 »

Ardéidés Egretta garzetta (Aigrette garzette)1580565 Ardéidés Egretta garzetta (Aigrette garzette)1580566

On connaît bien l’aigrette garzette, il y en a beaucoup par ici. Ce qu’il y a de bizarre avec les aigrette garzette c’est qu’il y en a toute l’année ici même si une partie de la population migre en Afrique. Je sais pas pourquoi elles partent pas toutes. Il doit y en avoir de moins frileuses que les autres. Après l’aigrette on a revu des huîtriers pies. C’est vraiment un beau zoiso.

Haematopodidés Haematopus ostralegus (Huîtrier pie) 1040588 Haematopodidés Haematopus ostralegus (Huîtrier pie) 1580455

« Bonome, tu as vu la sterne qui est passée ? C’est un sterne caugek ? »

« Il me semble Max. Tu aimes les sternes caugek ? »

« J’aime toutes les sternes bonome. »

Après on a vu des Laridés. Des goélands de différentes espèces. Le problème avec les goélands c’est de les identifier. Il faut regarder la couleur du dos et des ailes, et la couleur des pattes.

« Bonome, je me souviens jamais des goélands. Tu pourrais me faire un tableau avec les couleurs et les noms pour les quatre espèces qu’il nous arrive de rencontrer s’il te plaît ? »

Dos gris clair Dos gris foncé
Pattes jaunes Goéland leucophée Goéland brun
Pattes roses Goéland argenté Goéland marin

« Voilà petitours, mais il faut affiner pour être sûr de l’identification. Il y a d’autres espèces assez proches. »

« Je sais bonome, mais elles sont très rares alors on va dire qu’on ne rencontre que ces quatre là. »

Laridés Larus michaellis (Goéland leucophée) 1040722 Laridés Larus michaellis (Goéland leucophée) 1580640

Alors là, on voit des plumes gris clair et des pattes jaunes. Mais c’est pas jaune vif, c’est plutôt jaune orangé. Oulala, c’est un leucophée ou c’est pas un leucophée ? Qu’est ce que ça pourrait être d’autre ? Vite, mon livre de zoisos …

« Bonome, c’est un leucophée d’après toi ? »

« Je pense Maxou. Larus michaellis, Laridés. »

« Merci, et celui là ? »

Laridés Larus argentatus (Goéland argenté) 1580356 Laridés Larus argentatus (Goéland argenté) 1580357

« Ses ailes sont gris clair également mais les pattes sont roses. C’est un goéland argenté (Larus argentatus, Laridés). Regarde bien le plumage du juvénile à côté de lui. Il est probablement de la même espèce. Tu auras un modèle pour le juvénile du goéland argenté. »

« J’arriverai jamais à retenir bonome. Déjà que je mélange tous les goélands adultes … Pfff … »

« Alors tu renonces à identifier ce troisième ? »

Laridés Larus fuscus (Goéland brun) 1580655 Laridés Larus fuscus (Goéland brun) 1580697
Laridés Larus fuscus (Goéland brun) aridés Larus 1580688

« Je renonce jamais moi bonome. Au boulot … Alors gris foncé, pattes jaunes : c’est le goéland brun (Larus fuscus, Laridés). J’ai bon ? »

« J’aurais dit comme toi. Disons que c’est un goéland brun. »

Ce goéland dormait quand on est arrivés près de lui. On l’a réveillé bien malgré nous. Et tu sais ce qu’il a fait en se réveillant ? Ben oui, comme le héron cendré du Royaume des Bernaches. Enfin presque parce qu’il a pas baillé. A la place, il a fienté, comme ça, devant nous. Puis il s’est gratté et il s’est étiré. Mais bon, les zanimos ça fait tous pareil au réveil 🙂

« Dis bonome, ça fait longtemps qu’on se promène, tu dois être fatigué et puis je sens bien que tu boites. Ta cheville te fait encore mal ? Il faut rentrer maintenant. De toute façon il va pleuvoir. Ça se voit. Allez bonome, on rentre. »

« Toi aussi tu es fatigué Max, je le vois. Va dans ma poche et dors un peu. Je te réveillerai en arrivant au Petit Royaume des Barges. »

Alors je lui ai obéi et il a mis la main dans poche pour me tenir la patte. Je me suis rapidement endormi et j’ai rêvé que les zoisos m’accueillaient dans leur dortoir. Ils étaient très gentils avec moi. Il y a même deux qui étiraient ma serviette pour bien la poser entre deux gros cailloux. Et puis les sternes caugek se serraient autour de moi pour bien me protéger du vent. Mais la plus gentille était la sterne naine qui s’arrachait quelques plumes pour me faire un oreiller. Mais moi je voulais pas dormir. Je voulais qu’ils m’apprennent à parler le zoiso, comme bonome, pour pouvoir les remercier tous directement en zoiso. Et puis bonome m’a réveillé et en sortant la tête de sa poche j’ai vu ça.

P1580671

« Bonome, comment tu fais pour trouver des endroits magnifiques tout le temps ? »

« La beauté est dans l’œil de celui qui regarde. »

« C’est ton ami Oscar Wilde qui a dit ça. Tu crois que c’est seulement dans nos yeux ? »

« Et dans ceux d’autres personnes … »

« Alors pourquoi il y a jamais personne là où tu m’emmènes ? »

« Je ne sais pas Maxou. Tu remarqueras que les endroits où je t’emmène ne sont pas toujours facilement accessibles. Il faut toujours marcher sur des cailloux tout cassés. Et puis ils ne sont indiqués nulle part ces endroits. Il faut les trouver. »

« Mais tu les trouves toi. »

« Parce que je les recherche. J’aime ce calme et ce silence. »

Il s’est assis sur les cailloux, moi je me suis assis sur ses genoux et on a écouté le vent nous parler de la mer. Dans son petit souffle du jour, il nous racontait les tempêtes au large, les vagues gigantesques aux lèvres couvertes d’écumes, les marées d’équinoxe avec la mer qui déborde, et puis le retour du calme, la mer apaisée et les vaguelettes qui meurent doucement sur la plage pour faire danser les bécasseaux, l’estran interminable offert aux limicoles … Il était intarissable ce petit vent du jour. Il nous aurait bien raconté la mer depuis la création du monde. Alors bonome lui a dit gentiment qu’on ne pourrait pas tout écouter, qu’il fallait qu’on s’en aille parce que les barges nous appelaient. Le vent les avait vu se poser, il les avait même aidé à voler jusque là. Il a dit que c’était pas grave si on allait les voir parce que maintenant qu’il nous connaissait, il nous accompagnerait partout où on irait et qu’il nous donnerait des nouvelles de la mer et de ses zoisos, parce qu’on avait pris le temps de l’écouter. Et puis il a ajouté qu’un jour où il soufflait très fort, en Bretagne, il avait vu un chevalier qui se promenait au bord d’une falaise, que ce chevalier lui avait souri et qu’il reconnaissait ce sourire.

Moi, je connais pas la Bretagne mais bonome m’a dit qu’il m’y emmènerait un jour, que c’est très beau et qu’il y a de beaux zoisos. En attendant on est allés voir les barges sur l’estran. Elle étaient loin les barges même que le gros zoom était pas suffisant pour bien les voir. Alors on sait pas quelle espèce c’est. C’est sûrement des barges à queue noire parce qu’on en a vu beaucoup en vol (Limosa limosa, Scolopacidés).

Scolopacidés Limosa 1580649 Scolopacidés Limosa 1040744

Voilà pour cette longue promenade Princesse. J’ai pas pu tout montrer dans mon blog parce qu’on a vu trop de belles choses. Tu savais que le chevalier parlait aux zoisos, maintenant tu sais qu’il sourit au vent. A partir d’aujourd’hui, où qu’on aille, le vent nous accompagnera et il sera comme un ami.

Je t’embrasse Princesse et ne t’inquiète pas, je vais bien.

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.