29 – Le Royaume des Sternes

Mardi 11 Août, An II

« Bonome … »

« Mmmmm … Oui Max »

« On va aux zoisos ? »

« Max, je dors encore … »

« Allez bonome, on va aux zoisos s’il te plaît. »

« … »

« On pourrait aller au Royaume des Sternes pour tout zoomer les poussins des sternes avec ton nouvel appareil. Allez bonome, on y va… Allez, debout… »

« Je suppose que tu me harcèleras jusqu’à ce que je me lève et que je t’emmène aux zoisos. »

« Oui 🙂 Tu hypothèses bien bonome. Allez, tu es réveillé de toute façon. »

Bon, il a ronchonné, s’est caféiné en ronchonnant puis a chevauché toujours en ronchonnant mais on est allés au Royaume des Sternes pour fotoer au zoom les petites sternes. Il est gentil bonome. Même quand il ronchonne.

P1000741

Ça, c’est un héron cendré (Ardea cinerea, Ardéidés). Il devrait avoir les pattes dans l’eau le héron. Mais il y a pas d’eau dans les étangs. Et pourtant c’est pas marée basse 🙁 Il pleut jamais. Les étangs vont être tout secs. Qu’est ce qu’ils vont devenir les zanimos ?

Les zoms sont contents quand il pleut pas. Ils vont pas se promener jamais mais ils aiment pas qu’il pleuve. Ils pensent pas aux zanimos les zoms. Il faut qu’il pleuve parfois. Dis Princesse, tu peux pas faire une loi pour la pluie et ordonner aux nuages de faire pleuvoir. Tu es une grande princesse toi. Tu pourrais pas ?

Là c’est un grébu ado (Podiceps cristatus, Podicipépidés). Tu le connais celui-ci. Je te l’ai montré tout petit sur le dos de ses parents. Quand on visite souvent les mêmes endroits, on peut voir les zanimos grandir.

P1000746

On les voit tout petits, ados et puis adulte. Et puis après ils s’en vont 🙁 Moi, j’aime beaucoup les petits grébus tout rayés. Après, quand ils sont plus grands je les trouve moins beaux.

P1000754 P1000761

« Bonome, c’est quoi ça ? »

« Max, c’est un ragondin, tu le sais bien (Myocastor coypus, Myocastoridés). »

« Et tu peux me dire ce qu’il est en train de faire ? »

« Il mange un Mollusque Bivalve qui doit être un Anodonte des cygnes (Anodonta cygnaea, Unionidés). »

« Je vois bien qu’il mange un Mollusque Bivalve qui doit être un Anodonte des cygnes. Et ça te choque pas ? »

« Non Max, ça devrait ? »

« Le vendredi 10 juillet, alors que je voyais un ragondin pour la première fois, un chevalier m’a dit que je ne risquais rien parce que le ragondin était un zanimo phytophage. »

« Oups, je crois que j’ai dit une erreur alors. Mais je t’assure que les ragondins ne sont pas maxophages. »

« Je ne sais pas si je dois te croire bonome. Peut être que tu dis encore une erreur. Si tu veux bien, je garderai mes distances avec les ragondins. »

« C’est plus sage, en effet. »

« On dit comment quand un zanimo se nourrit de végétos et de zanimos ? » 

« On dit souvent omnivore mais il faudrait mieux dire phyto-zoophage. »

« D’accord. Mais le ragondin il sait pas que l’Anodonte des cygnes est une espèce protégée ? »

« Non Max, personne n’a pensé à lui dire. Et puis, si cette espèce est protégée c’est aussi pour que le ragondin puisse continuer à s’en nourrir. Regarde là-bas Maxou. »

P1000764

« Oh, il est mignon ce petit. Il est tout endormi. Mais, c’est pas son nid à lui bonome. »

« Non Max, si je me souviens bien c’est un ancien nid de Foulque Macroule. Il en profite pour faire la sieste.

Il n’a pas de petitours qui le réveille pour aller aux zoisos, lui 🙂 »

« Et voilà mon bonome qui ronchonne … Tu sais que les chevaliers ont souvent des surnoms. Le tien devrait être le chevalier ronchon … Ou on pourrait t’appeler chonchon le ronchonneur … Les aventures de Max petitours et de chonchon le ronchonneur 🙂 »

« Ce n’est pas bien de se moquer de son bonome, petitours. »

« Je me moque si je veux … Bonome, bonome, regarde, la chenille du machaon est encore là (Papilio machaon, Papilionidés). Tu peux essayer de fotoer ses cornes orange qui sentent pas bon. On a pas fait la dernière fois. Moi, je la taquine gentiment avec le bâton, et toi, tu fotoes. »

P1000776 P1000795

Tu vois les cornes orange Princesse ? On a pas bien fotoé. Mais c’était pas facile. Et puis bonome voulait pas que je recommence plusieurs fois à taquiner la chenille. Il dit qu’il faut pas embêter les zanimos et je sais bien qu’il a raison. Les cornes (bonome dit osmotérium pour faire savant) servent à repousser les prédateurs. Parce qu’elles sentent pas bon. Et puis, un animal qui a des cornes, c’est plus impressionnant qu’un animal sans corne. Pour cette chenille, il faudrait dire la corne. Parce que, si tu regardes bien, tu vois que c’est une corne unique qui se divise en deux. Et puis c’est pas de la corne, c’est tout mou. Mais il faut croire que ça marche quand même.

« Dis, chevalier chonchon, c’est quoi ce papillon ? Tu le connais ? »

« C’est un papillon blanc Max. »

« Ben oui, j’ai bien vu qu’il était blanc. »

P1000798

« Les papillons tout blancs appartiennent à la famille des Piéridés. Il existe de nombreuses espèces. Pourrais-tu me décrire celle-ci précisément ? »

« Tu me fais une interro surprise parce que je me suis moqué de toi ? C’est ça ? C’est pas gentil 🙁 »

« Ce n’est pas une interro petitours. C’est la demande d’un chevalier à un petitours naturaliste. »

« D’accord. Alors je décris le papillon. Il est blanc mais le bout des ailes et taché de noir. Comme le bord antérieur des ailes. Et il y a des nervures bien visibles sur les ailes et elles sont soulignées de noir. C’est bien ? J’ai bien décrit ? »

« Oui Maxou. Le problème est que nous ne voyons que le dessous des ailes. Je suis sûr que c’est un piéride. Mais il en existe plusieurs espèces et je n’arrive pas à les distinguer. »

« C’est pas grave bonome. On peut dire que c’est Pieris sp., Piéridés. »

« D’accord Max. »

« Bonome, on s’éloigne … Il y a une guêpe … Bonome, tu vas pas recommencer. FAUT PAS T’APPROCHER… T’APPROCHE PAS BONOME !! MAIS TU ES VRAIMENT FOU DANS TA TÊTE ! J’AI PEUR MOI !!! »

P1000810 P1000811

« Voila Max, on s’éloigne. Regarde, elles sont belles les photos. »

« Oui bonome, mais je suis qu’un tout petitours moi. La guêpe paraît plus grande pour moi que pour toi. Et son dard peut me faire très mal. A toi aussi d’ailleurs. Faut plus t’approcher des guêpe. Je suis plus d’accord. »

« Depuis que je parcours le Pays des Zoisos, je n’ai jamais été piqué petitours alors aies confiance. »

« Ben si tu recommences, j’irai dans ta poche moi. Bon, on fait l’entomologie ? »

« Tu veux recommencer la classification de la guêpe ? »

« Ben oui. C’est toi qui m’a dit que l’apprentissage était fondé sur la répétition. Si je veux apprendre, il faut que je répète. Bon, la guêpe. C’est un Hyménoptère Apocrite Aculéate de la famille des Vespidés. Tu veux que je justifie ma réponse ? »

« Oui, si tu veux bien. »

« Apocrite c’est avec la taille de guêpe. Aculéate c’est à cause de l’aiguillon qui pique ET QUI PEUT FAIRE MAL !!! Et Vespidé je sais pas pourquoi. Toi, je suis sûr que tu sais. »

« Chez les Hyménoptères, les ailes au repos sont superposées à plat. Mais pas chez les Vespidés. Dans cette famille, les ailes antérieures et postérieures sont réunies grâce à une série de crochets. Et les ailes antérieures sont repliées deux fois dans le sens de la longueur ce qui les fait paraître très étroites. »

« Et tu connais cette guêpe ? »

« Oui, elle s’appelle Germaine et elle aime le tricot 🙂 »

« Ça faisait longtemps… Mets ta casquette bonome. T’es pas raisonnable. Il va bientôt être tout fondu ton cerveau. C’est quoi SON ESPÈCE ? »

« D’après ce que je vois sur la photo, je dirais que c’est une guêpe germanique (Vespula germanica, Vespidés). Mais les espèces de guêpes sont difficiles à distinguer. Il faut les voir de face, de profil, de dessus pour avoir toutes les caractéristiques. »

« Bon, on va dire que c’est la guêpe germanique. Et si c’est une erreur, c’est pas grave. Mais tu t’approches plus des guêpes s’il te plaît. »

P1000842

Ça, Princesse, c’est un bel endroit au bord d’un des nombreux étangs du Royaume des Sternes. Mais il faut gronder le chevalier. Pour mieux voir, il se perche sur des rochers qui bougent. Un jour il va tomber et il va être tout cassé. Gronde le s’il te plaît Princesse. Il est pas raisonnable mon bonome.

Il y a un Martin qui est venu nous voir (Martin-pêcheur, Alcedo atthis, Alcédinidés). Il est passé dans un sens, puis dans l’autre. Il a failli se poser sur une branche près de nous mais je crois que c’était un timide alors, quand il nous a vus, il a fait un virage rapide et puis il est allé se poser sur l’autre rive. Tout loin. Mais bonome a tout zoomé avec son nouvel appareil.

Martin, il avait un poisson vivant dans son bec. Il pouvait pas l’avaler comme ça. Alors, il l’a frappé contre la branche sur laquelle il était posé jusqu’à ce qu’il soit tout mort le poisson. Et après il l’a avalé la queue la première.

P1000889

Si tu vois un Martin qui tient un poisson la tête dans le  bec, c’est qu’il va l’avaler. Si le poisson a la queue dans le bec et que c’est la tête qui dépasse, c’est que Martin va donner le poisson à ses petits. J’aimerais bien voir des petits Martins. Mais pour cela, il faut trouver le terrier. Parce que les Martins, ça fait pas des nids dans les arbres. Ça fait des terriers dans les berges des étangs.

Plus loin, au bord de l’eau, on a vu des Mollusques Bivalves que je me souviens plus du nom 🙁 Et il y avait une carapace d’écrevisse toute vide.

P1000899 P1000900

« Bonome, c’est quoi déjà le nom de ces Mollusques Bivalves ? Je retiens pas les noms moi 🙁 »

« C’est une moule d’eau douce dite moule zébrée. Son nom, en scientifique, est Dreissena polymorpha. »

« Et elle est fixée par un byssus. C’est un ensemble de fils de soie qui s’accroche au rocher. »

« Petitours appelle ça un byssus parce qu’il aime bien les mots compliqués que personne comprend …:) »

« Tu te moques encore de moi … Et l’écrevisse, tu connais son nom ? »

« Je ne connais pas les écrevisses Max. Il y a plusieurs espèces. Je sais qu’une écrevisse américaine introduite par l’Homme en Europe est devenue envahissante et qu’elle prend la place des écrevisses autochtones. »

« C’est quoi autoktone ? »

« Ça s’écrit autochtone. Ça veut dire originaire d’ici. Ça vient du grec ancien … »

« Ah non, pas de grékancien ! Je fais un blog pour Princesse moi, par pour les grékancien qui vivaient à l’ancien temps du grékancien. ÇA SUFFIT AVEC LE GRÉKANCIEN ! »

« Bon d’accord Maxou. Ce n’est pas la peine de te fâcher. Et si nous allions voir les sternes ?»

« Oui, je veux bien. J’aimerais bien revoir les poussins tout mignons. … Euh, tu veux bien faire une pause botanique avant ? C’est quoi cette grande plante à fleurs ? Elle est presque aussi grande que toi 🙂 »

P1000908 P1000909
P1000910 P1000912
P1000913 P1000914

« Veux-tu que nous demandions à Gaston ? »

« On peut essayer bonome. Tu crois qu’elle est dans ma petite flore ? »

« Je ne la connais pas par cœur, ta petite flore. Essayons, nous verrons bien. »

« Alors … Les pétales sont libres entre eux. C’est page 26 … Il y a 5 étamines donc moins de 12 … Bonome, tu n’as pas bien fotoé le calice. Je vois pas bien si les sépales sont soudés ou pas. Je dirais que oui mais je suis pas sûr. »

« Les sépales sont soudés. »

« La suite est page 28 … Les feuilles ne sont pas épaisses et charnues … C’est une plante herbacée … Et les fleurs sont en ombelles. Gaston ajoute que les feuilles sont alternes. C’est une à droite, une à gauche, une à droite … Et 5 étamines et 2 styles. D’accord, ça, tu as bien fotoé. C’est donc la famille des Ombellifères. Mais tu as pas dit qu’il y avait un autre nom ? »

« Si Max, les Ombellifères doivent être appelées Apiacées. »

« Mais c’est bien la même famille ? »

« Oui petitours. »

« Alors on passe à la page 62 … Oulala, ça risque d’être long 🙁 Bon, les feuilles ont plusieurs folioles … Le fruit est lisse et non velu. Tu m’arrêtes si je dis une erreur, d’accord ? Les fleurs sont blanches … Il y a un involucre je crois … Et les feuilles sont deux fois complètement divisées. Pfff, c’est compliqué … Si je dis pas d’erreur c’est le 6ème groupe. Tu dis rien ? C’est que j’ai bon. Allez, page 64 … Fruit ailé ? Il est ailé le fruit ? Bonome, dis moi, je vois pas bien. »

« Oui Max, c’est un fruit ailé. »

« Alors il vole et il est dispersé par le vent. C’est pas un fruit à crochets qui s’accroche partout même aux petitours 🙂 Bon, si c’est ça, c’est une angélique. C’est la fleur des anges ? »

« Je ne sais pas Max, mais je pense que ta diagnose est bonne. »

« C’est quoi une diagnose ? »

« Je crois que tu as bon. »

« C’est vrai ? C’est l’angélique ? Et c’est quoi son nom en scientifique ? »

« Angelica sylvestris. Tu es un grand botaniste petitours. »

« Merci bonome, mais c’est grâce à Gaston 😉 Oh ! Écoute ! C’est le cri des sternes. Allez, on y va. »

On a d’abord vu un juvénile. Bonome l’a tout zoomé avec son nouvel appareil. Il a l’air tout près. Mais il était loin tout là-bas. Il nous laisserait pas approcher comme ça. Et les parents non plus.

P1000933 P1000962

Il arrêtait pas de piailler le juvénile. Je pense qu’il avait faim et qu’il appelait ses parents. Il est pas encore autonome ce poussin. Oups, j’ai pas donné le nom en scientifique de la sterne. Celle-ci est la sterne Pierre-Garin (Sterna hirundo, Laridés).

« Euh, bonome, je peux te poser une question ? »

« Bien sûr Max. »

« Dans mon beau livre de zoisos, il est écrit que les sternes sont des Sternidés et toi tu dis que ce sont des Laridés. Qui a raison ? »

« Ton beau livre Max. Je pense qu’autrefois les sternes étaient intégrées aux Laridés puis qu’il a été décidé de les regrouper dans une famille à part mais proche de celle des Laridés. »

« Il va falloir que je corrige tout mon blog alors ? »

« Pas obligatoirement. Princesse verra que tu apprends de nouvelles choses chaque jour. »

« D’accord, mais à partir de maintenant, on dira bien que les sternes sont des Sternidés. Et pourquoi mon beau livre parle de juvéniles frais et de juvéniles usés ? Ils peuvent pas être usés, ils sont tout jeunes. »

« Je pense qu’il parle du plumage, pas de l’oiseau lui même. Un juvénile frais serait plus jeune qu’un juvénile usé. »

« C’est compliqué aussi l’ornithologie. En plus, le zoiso qui est en face de nous, il a l’air ni frais, ni usé. C’est un frais en train de s’user. Tu crois qu’on peut connaître son âge exact grâce à la couleur de ses plumes ? »

« C’est possible Max mais il faudrait le voir chaque jour. »

« On va voir les poussins ? »

Et on les a pas vu tout de suite. D’abord, on a fait une pause pour regarder les parents pêcher. C’est beau les sternes.

P1000971 P1000972

On est resté longtemps assis au bord de l’eau pour que les sternes se calment, qu’elles acceptent notre présence. C’est seulement à ce moment qu’on s’est approchés des petits. On peut pas vraiment s’approcher parce que le nid, il est sur un rocher qui forme une île. Mais on s’est installés juste en face. Les adultes nous ont un peu crié dessus mais comme on ne bougeait pas, ils ont fini par nous accepter. Tout le monde s’est calmé et on a pu regarder les poussins.

P1000979 P1000986

Sur les fotos, il y a quatre poussins. Tu les trouve ? Ils sont pas bien visibles parce qu’ils sont tout blancs, comme les rochers. Tu te demandes peut être pourquoi les rochers sont tout blancs. Moi j’ai demandé à bonome et, quand il a répondu, j’ai eu un peu honte de pas avoir trouvé tout seul. C’est tout simple. Les zoisos, ils ont pas de cabinets, alors ils lâchent leurs fientes partout. Et leurs fientes sont blanches. Ben oui 🙂 Le rocher est blanc parce qu’il est couvert de fientes. C’est un peu lessivé par l’eau de pluie mais pas complètement. Alors c’est blanc. Et comme les poussins sont blancs aussi, ils sont bien camouflés. Surtout quand ils se plaquent au sol dans une petite dépression.

Sur les fotos suivantes, il y a trois poussins et deux juvéniles usés 🙂

P1010009 P1010010

Tu trouves les deux autres poussins ? Parce que je suppose que tu as trouvé celui qui s’étire les ailes. Il peut pas encore voler. On dirait qu’il découvre qu’il a des ailes. Alors il imite ses parents et il agite ses ailes. Tu sais que ces poussins vont bientôt migrer. Dès septembre. Octobre au plus tard. Ils vont devoir voler jusqu’à l’ouest de l’Afrique. Peut être même au sud de l’Afrique. C’est un très grand voyage pour des petits zoisos. Il faut qu’ils se dépêchent de grandir ces petits.

Après, on a voulu aller à l’observatoire. C’est un point un peu haut, sur la berge de l’étang. On voit bien les zoisos. C’est de là qu’on a fotoé le Martin la première fois qu’on est venus. Aujourd’hui, Martin est pas venu se poser sur sa branche habituelle. Mais c’est pas grave parce qu’on déjà vu un Martin. A la place, on a vu des bergeronettes grises (Motacilla alba, Motacillidés).

P1010066 P1010068

La bergeronnette grise est un tout petit zoiso. Il mesure entre 16 et 20 cm du bout du bec au bout de la queue. Bonome est pas content parce que les fotos sont pas belles, mais sans son gros zoom, on aurait pas pu la fotoer cette bergeronnette grise. Ce zoiso il est bizarre parce qu’il en existe deux versions : Motacilla alba alba et Motacilla alba yarelli. Celle-ci est surtout grise. Alors c’est M. alba alba. Elle est rigolote parce qu’elle court tout le temps et quand elle s’arrête, elle agite la queue de haut en bas. C’est comme ça qu’on peut la reconnaître, avant même de voir ses couleurs. La bergeronnette grise est entomophage. Ça veut dire qu’elle se nourrit d’insectes qu’elle capture au sol. D’après ce que je peux voir, cet individu est un adulte en plumage internuptial. Je dis ça parce que sa calotte est toute grise alors qu’en plumage nuptial elle est tout noir. (Si tu as oublié, la calotte, c’est le dessus de la tête.)

 

« Bonome, regarde, il y a d’autres juvéniles de sternes (Sterna hirundo, Sternidés). Et c’est l’heure du repas ! » P1010076
P1010083 P1010090

Bonome s’est assis par terre pour pétuner en regardant les sternes et je me suis assis sur ses genoux. On est restés longtemps assis comme ça. De temps en temps il me grattait la tête. On regardait les zoisos, et c’était beau. Et puis son cœur s’est encore arrêté : il avait vu un zoiso particulier. J’ai sauté par terre pour le laisser s’agiter dans tous les sens pour fotoer le zoiso. Regarde ce zoiso.

P1010163 P1010166
P1010191

On le connaît déjà celui-la, mais on l’avait jamais aussi bien vu. Tu le reconnaît ? C’est le chevalier cul-blanc (Tringa ochropus, Scolopacidés). Il est beau ce chevalier.

Tu sais Princesse, il est fort en zoisos bonome. Au Royaume des Sternes, on croise souvent un fotoeur. Il est très gentil mais un peu bizarre. Il est toujours tout camouflé et il a un très très gros zoom de 70 cm. Quand il fait beau, il est là et il fotoe. Toute la journée. Tout le monde le connait dans ce Royaume. Quand on le croise, il parle à bonome. Et bonome, il écoute gentiment. Et des fois il pose des questions tout timidement. Aujourd’hui, ils avaient parlé des chevaliers tous les deux. Le fotoeur disait qu’il avait vu des chevaliers guignettes et qu’il trouvait leur vol très rapide et très acrobatique. Il a raison le fotoeur. Mon bonome a demandé si il y avait aussi des chevaliers culblancs parce qu’il pensait en avoir vu. Alors le fotoeur a dit que non, non, non. Il n’y en avait pas. Personne en avait jamais vu ici. Et juste après, bonome en a fotoé un, avec son petit appareil foto qui marche même pas bien. Elles sont pas très belles les fotos, c’est vrai. Mais ce qui compte, c’est de voir les zoisos. Et de savoir qu’il y a des chevaliers culblanc.

Bon, il fait pas beau. La lumière permet plus de faire de belles fotos. On est fatigué. Alors on va rentrer. En chemin, mon chevalier pas Scolopacidé m’a montré une petite plante. Mais sans faire la botanique. Il me l’a juste présentée.

« Max, je te présente l’origan vulgaire, de la famille des Lamiacées (Origanum vulgare, Lamiacées). Il peut aussi s’appeler marjolaine sauvage. »

« Bonjour Marjolaine, vous sentez très bon. Merci de parfumer agréablement le Pays des Zoisos. »

P1010208 P1010211

J’avais un peu froid et j’étais fatigué alors je suis allé dans la poche de bonome en laissant juste dépasser ma tête pour profiter quand même du paysage. On a bien vu que tout allait bien dans ce Royaume alors on est rentré. On s’est pas arrêté là où le soleil se couche. Il faisait pas assez beau. Et j’ai encore du sable. Bonome attend toujours que je dorme avant d’aller se coucher, alors je peux pas glisser du sable derrière ses paupières pour qu’il dorme bien.

En rentrant, on a regardé les fotos et puis on a lu mon beau livre de zoisos tous les deux. On en connaît beaucoup maintenant des zoisos. Et puis on est allé au lit pour être en forme demain, pour une autre promenade.

Tu vois Princesse, tout va bien pour moi. Mais j’aimerais bien te voir quand même.

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.