23 – Une grande promenade

Lundi 3 Août, An II

Bonjour Princesse,

Hier je me suis tout reposé. J’ai dormi, j’ai siesté, j’ai redormi puis re siesté. Et après on a vu le coucher de soleil, les Laridés et la lune. Aujourd’hui j’ai envie de promener sans faire les choses savantes. Alors j’ai demandé à mon bonome de retourner dans des endroits qu’on connaît déjà. Comme ça on pourra faire la promenade mais en regardant partout quand même. Parce qu’on a des sacados tous les deux. On est des naturalistes nous. Bonome a dit qu’on allait aller là où les cailloux sont tout cassés, sur l’île où on va à pieds et peut être qu’il m’emmènera faire le touriste quelque part.

P1540549

« Bonome, il y a un crabe tout mort. Je sais que c’est un Arthropode. Il a deux paires d’antennes et cinq paires de pattes dont une est transformée en pinces. C’est donc un Crustacé. Tu peux m’en dire plus ? »

« Je vais essayer. Il y a beaucoup de Crustacés. Les crabes font partie de ceux qui ont seulement cinq paires de pattes : ce sont des Décapodes. Ils ont un tout petit abdomen replié sous le céphalothorax alors on dit que ce sont des Brachyoures. »

« Alors si je comprends bien, il y a des groupes dans des groupes dans des groupes … »

« Tu comprends bien petitours. La classification scientifique se fait sous forme de groupes emboîtés. »

« Et ce crabe ? Il s’appelle comment ? C’est pas le crabe enragé de la dernière fois, il est pas vert. »

« Je suis très embêté petitours. Je dirais que c’est Pachygrapsus marmoratus (Grapsidés) mais je n’en suis pas sûr. »

« C’est pas grave bonome si tu dis des erreurs parfois. Ça arrive de dire des erreurs. »

« Merci Maxou pour ton indulgence. Les crabes sont omnivores. Ils sont souvent nécrophages aussi. »

« C’est quoi nécrophage ? »

« Ils mangent des cadavres. »

« Mais c’est dégoûtant. Pouah ! »

« C’est très utile. Sans les nécrophages les cadavres s’accumuleraient partout. Beaucoup de Crustacés sont nécrophages. »

« Oh regarde, j’ai trouvé un fossile. Il ressemble à rien. C’est quoi ? »

P1540553 P1540554

« Hum … C’est pas grave de dire des erreurs, c’est bien ça ? »

« Ben oui bonome. Ça arrive. Mais il faut pas le faire exprès sinon c’est plus une erreur, c’est un mensonge. Et il ne faut pas mentir. »

« Tu es vraiment un bon petitours Max. Je suis fier de toi. »

« Merci mon bonome, mais ça me dit pas ce que c’est ce fossile. »

« Tu ne trouves pas que ça ressemble à un morceau de pattes de Crustacé ? »

« Ah oui. Tu crois que c’est ça ? »

« Peut être Max. »

« Je peux le prendre pour ma collection ? On pourra l’étudier plus tard pour vérifier. »

« Bien sûr Petitours. Je le mets dans mon sac ».

P1540551 P1540560

« Bonome ! Bonome ! Il y a un zoursin fouisseur ici ! Et là, regarde, un zoursin de surface ! »

« Bravo Max, tu as des superzieux ! »

« Ce sont les mêmes que la dernière fois mais ils sont beaux ces zoursins. »

« Très beaux petitours. Tu vas avoir une belle collection. … Dis Max, tu ne parlerais pas le zoursinfossile ? »

« Çavapalatête ? Personne parle le zoursinfossile. T’es bête toi ! »

« Je ne sais pas Max. Tu en trouves beaucoup. Peut être est ce parce que tu leur demandes de venir … »

« D’accord. Je comprends. Tu te moques de moi parce que je pense que tu parles le zoiso. Mais c’est pas pareil. Toi, tu parles vraiment le zoiso. C’est quoi les noms des zoursins ? Tu m’as déjà dit mais j’ai oublié. C’est toujours compliqué les noms d’espèces. »

« A gauche c’est Anorthopygus orbicularis et à droite c’est Goniopygus menardii. »

« Merci Chevalierus bonomus 🙂 »

P1540601 P1540603
P1540608 P1540610

« Et ce zoiso, le connais-tu maintenant petitours ? »

« Bien sûr bonome. C’est l’aigrette garzette. En scientifique elle s’appelle Egretta garzetta et elle est de la famille des hérons, les Ardéidés 🙂 »

« Bravo Max. Tu connais bien l’ornithologie. Mais sais-tu que les Ardéidés font partie des Ciconiiformes ? »

« C’est quoi les Ciconiiformes bonome ? Des zoisos à forme de cigognes ? »

« C’est à peu près ça petitours. Ce sont de grands zoisos à longues pattes et aux doigts non palmés. Ils comprennent les Ardéidés (qui replient le cou en vol), les Ciconiidés (qui volent le cou tendu) et les Threskiornithidés qui ressemblent fort aux cigognes mais qui ont des becs particuliers. »

« C’est encore des groupes emboîtés. »

« Oui Max. »

P1540613

« Et ça bonome, qu’est ce que c’est ? »

« C’est une toile d’araignée Max. Tu le vois bien. »

« ‘C’est une toile d’araignée Max. Tu le vois bien‘ Si j’avais vu, j’aurais pas demandé. Et les toiles d’araignée c’est pas comme ça. »

« C’est comment les toiles d’araignées en Petitoursie ? »

« Pfff … C’est plat et en spirale sur des rayons. »

« C’est vrai aussi, mais il y a de nombreuses formes pour les toiles d’araignée. Celle que tu décrit peut être celle de l’épeire diadème. Peut être en verrons-nous une un jour. Celle-ci est peut être une toile de Mygale. »

« UNE MYGALE ? Mais c’est une grosse araignée dangereuse. Allez, on s’en va. Vite. »

« Non Max. N’aies pas peur. Tu vois bien que le diamètre du trou fait environ un centimètre. On ne peut pas faire rentrer une grosse araignée là-dedans. Ces petites mygales restent dans leur trou couvert de fil. Elles détectent les vibrations provoquées par les mouvements des insectes sur les fils les plus externes. Elles s’approchent alors et bondissent sur leurs proies. Elles plantent leurs chélicères dans la proies et injectent un mélange de poison et de sucs digestifs. La proie meurt et ses tissus sont digérés. Ensuite, la mygale aspire le liquide obtenu par digestion. Elle boit un milk-shake à l’insecte 🙂 »

« C’est quoi des kélicères ? »

« Chélicères Max. Ce sont des sortes de crochets situés de part et d’autres de la bouche de l’araignée. Chez les mygales, ils bougent de haut en bas. »

« Bonome, les araignées ont des pattes articulées. Ce sont des Arthropodes ? »

« Oui petit naturaliste. Elles ont 4 paires de pattes mais pas d’antennes. Elles font partie du groupe des Arachnides. »

« Je connais 3 groupes d’Arthropodes alors. Les Insectes, les Crustacés et les Arachnides. Je suppose qu’il y en a d’autres. Tu me les montreras ? »

« Bien sûr. Dès que nous les rencontrerons. »

« Bonome, puisqu’on parle d’Arthropodes, regarde cet insecte. Il a une taille de guêpe. Tu m’as déjà expliqué mais j’ai oublié 🙂 »

P1540616 P1540617

« Les insectes qui ont une taille de guêpe sont les Hyménoptères. Il y a les guêpes, les abeilles … »

« Les insectes jaunes et noirs qui piquent. »

« Oui, ils ont des couleurs aposématiques 🙂 »

« Voila, tu recommences à parler le scientifique que personne comprend. Tu peux pas t’en empêcher. Il pique cet insecte ? »

« Max, il est jaune et noir ! Mais il est vrai que tous les insectes jaunes et noirs ne piquent pas. »

« Ah bon ? Il y en a qui sont déguisés en insectes qui piquent alors. »

« Oui, on peut le dire comme ça. C’est du mimétisme. »

« Bonome, mets ta casquette. Je ne comprends plus un mot à ce que tu dis. »

« Pardon petitours. Revenons à notre insecte. Avec un pétiole abdominal jaune aussi fin et long que celui-ci et les pattes en partie jaune, je dirais que c’est un scéliphron (Sceliphron spirifex, Sphécidés). Il se nourrit surtout d’araignées. Tu vois, il est ton ami si tu n’aimes pas les araignées. »

« Oui mais il pique. Et je suis pas aussi calme que toi quand il y a des insectes qui piquent. Bonome, bonome, il y a un os de seiche ! Je vais faire du surf 🙂 »

P1540620 P1540626

« Max, le surf ce n’est pas sur les grosses vagues ? »

« Bonome, je sais pas nager moi. Je vais pas aller surfer les grosses vagues. Je suis pas fou dans ma tête. »

Après, il a pris mon surf et il a trouvé une petite mare dans l’estran rocheux. Il a mis le surf sur l’eau et m’a posé dessus en faisant très attention. Au début j’avais peur mais après je me suis bien amusé sur l’eau. Bonome a pas fotoé parce qu’il s’amusait avec moi en me surveillant. Je crois qu’il avait un peu peur que je ploufe. Tu sais Princesse, je m’amuse bien avec le chevalier. Il est pas toujours sérieux à faire des choses fort savantes. Il raconte des bêtises pour me faire rigoler. Mais il veut pas que je les mette dans mon blog. Il dit que c’est juste entre nous, que ce sont nos secrets à nous.

« Dis, tu m’emmènes sur l’île s’il te plaît. J’aime bien l’île où on va à pieds. »

« Allons-y petitours. »

Cette fois, on a pas fait tout le tour. On a traversé l’île par l’intérieur. Je crois qu’il voulait me trouver des zoisos. Et puis, quelque part sur l’île, il y a un endroit pour se caféiner.

« Bonome, les nids de zoisos sont dans les arbres normalement ? »

« Souvent Max. »

« Celui-la devrait pas être dans un arbre ? »

P1540638

« Si, en effet. »

« C’est pas une bonne nouvelle qu’il soit par terre alors. »

« C’est peut être un ancien nid inoccupé qui s’est envolé. »

« Bonome, le zoiso il s’est fait croquer par un prédateur et c’est tout. »

« Ce sont des choses qui arrivent Max. »

« Ben moi, je préférerais qu’elles arrivent pas 🙁 »

« Regarde plutôt dans l’arbre petitours. Ce sont des linottes mélodieuses (Carduelis cannabina, Fringillidés). Les vois-tu ? »

P1540645 P1540646
P1540659

« Oui, je les vois. Ils sont pas pareils tous les deux. C’est du dimorphisme sexuel ? Le mâle c’est le rouge alors. »

« Oui Max. Les linottes mélodieuses forment des couples qui restent très liés pendant tout l’été, même après le départ des petits. »

Plus loin, on a vu d’autres linottes mélodieuses. Celui-ci est un juvénile. Ou une femelle. En tout cas, comme il est pas rouge, c’est pas un mâle. C’est mignon les linottes mélodieuses. Bonome, il aime bien les linottes mélodieuses. Je sais pas pourquoi.

P1540682 P1540686

Et puis on a vu un lézard. Je m’attendais pas à voir un lézard sur le haut de l’estran. Mais il doit y trouver des proies. Et puis il peut lézarder au soleil 🙂 Bonome connaît toujours pas les lézards alors, encore une fois, je peux pas te donner son nom. J’aimerais bien lui offrir un livre de lézards et d’amphibiens à mon bonome.

P1540696 P1540701

« Max, regarde le gros fossile. Tu le reconnais ? »

« Heu … Pas du tout. On l’a déjà vu ? »

« Oui, enchâssé dans la roche. »

P1540702

« C’est un rudiste machin ? »

« Oui petit machin. C’est un rudiste. C’est Sphaerulites sp. »

« C’est vraiment un mollusque bivalve bizarre ton Sphaerulites. Il est trop grand pour mon sacado 🙂 Et puis, c’est toi qui l’as trouvé. C’est pour ta collection. Tu me feras visiter ta collection un jour ? »

« Si tu veux Max. »

Après ça, on a vu un Laridés. J’aime bien les Laridés. Les zoms disent tout le temps que c’est des mouettes. C’est toujours des mouettes avec les zoms. Les mouettes, les sternes, les goélands : c’est des mouettes. Et tous les autres zoisos sur l’eau c’est des canards. Pour les zoms, il y a les mouettes et les canards. Des fois, ça énerve mon bonome d’entendre dire que c’est une mouette ou un canard. Je pourrais faire une page complète avec les erreurs des zoms. Mais bon, moi non plus, avant, je connaissais pas les zoisos.

Le goéland, il a les ailes assez claires et ses pattes sont jaunes. Ses yeux aussi. Et il a un cercle orbitaire rouge vif. C’est encore un goéland leucophée (Larus michahellis, Laridés). Au début, bonome avait pas vu qu’il était en train de manger, le goéland. Il s’est approché pour mieux fotoer. Le goéland commençait à s’inquiéter. Il envisageait de s’envoler. Alors bonome lui a parlé. Mais pas en zoiso. Et il s’est éloigné pour laisser le goéland manger tranquillement. Il avait trouvé un gros poisson mort le goéland et il se régalait. C’est pas tous les jours qu’il doit trouver un tel festin. Il a eu raison bonome de le laisser tranquille. Mais il a fotoé quand même. Le poisson c’était soit une anguille (Anguilla anguilla, Anguilidés), soit un congre (Conger conger, Congridés). C’est pas facile de voir de loin sur un poisson tout mort.

P1540709 P1540710
P1540711 P1540713
P1540715 P1540718
P1540719 P1540720
P1540722 P1540730

Pour manger le poisson, le goéland fait pas comme le grébu du Royaume des Grèbes. Tu t’en souviens du grèbe huppé (Podiceps cristatus, Podicipédidés) avec son gros poisson ? Il l’avait avalé en une fois. Gloub, le poisson 🙂 Le goéland, il a fait comme le moineau (Passer domesticus, Passéridés) avec son insecte. Il l’a secoué pour arracher un petit morceau puis il a avalé le petit morceau et il a recommencé.

On est restés un peu à regarder le goéland manger puis bonome a décidé de retourner à notre monture. En chemin, il y avait un gros rocher alors j’ai demandé si je pouvais faire l’escalade. Bonome m’a laissé faire même si il avait un peu peur que je tombe.

P1540743 P1540745
P1540747

Moi, j’ai même pas eu peur. Mais c’est fatiguant l’escalade. Regarde Princesse, je suis tout là haut 🙂

Ça, c’est un jeu : un zoiso est présent dans l’image. Sauras-tu le retrouver ? Bonome l’a repéré à l’œil nu. Il a tout zoomé pour la foto. Alors, tu l’as trouvé ?

C’est un chevalier guignette (Actitis hypoleucos, Scolopacidés).

P1540751

Après, on a revu des limicoles. Tu sais, les zoisos qui aiment bien la vase. Il y a des grands gravelots (Charadrius hiaticulata, Charadriidés). Ce sont des adultes mais ils ne sont pas en plumage nuptial. Et un bécasseau variable (Calidris alpina, Charadriidés) est venu les rejoindre.

P1540766 P1540767
P1540769 P1540799

Ils sont souvent ensemble ces zoisos. C’est pas qu’ils sont copains mais ils mangent la même chose et vivent donc dans les mêmes milieux. Les limicoles regroupent plusieurs familles que tu connais déjà : les Charadriidés et les Scolopacidés.

Puis, on est retournés vers notre monture. On a croisé des chevaux (Equus caballus, Equidés). Il y avait aussi un petit. Le petit du cheval, il s’appelle le poulain. C’est beau les chevaux mais c’est très très grand pour un petitours comme moi.

P1540832 P1540833

« Bonome, c’est quoi ces machins jaunes sur les branches des arbres ? »

P1540835 P1540836

 « Ce sont des lichens petitours. »

« Ce sont des végétos ? »

« Non Max. »

« Des zanimos alors ? »

« Non Max. »

« Des champignons ? »

« Non Max. »

« ‘Non Max, non Max, non Max‘. Késseuçé si c’est ni des zanimos, ni des végétos, ni des champignons ? »

« Max, les lichens sont des lichens 🙂 »

« Et c’est quoi, un lichen ? »

« C’est compliqué les lichens. Il y en a beaucoup. Commençons par celui-ci. Il s’appelle Xanthoria parietina. C’est l’association d’un champignon et d’une algue verte unicellulaire du genre Trebuxia. Le champignon héberge l’algue qui, en retour, nourrit le champignon. C’est une association à bénéfices réciproques. On appelle cela une symbiose. La reproduction de ce lichen est compliquée mais rigolote. Ça va te plaire. Et ne grogne pas si il y a quelques mots compliqués. Les champignons se reproduisent grâce à des spores. Une spore peut donner naissance à un nouvel individu sans fécondation. Mais pour se développer, le champignon doit rencontrer une algue verte unicellulaire du genre Trebuxia. La rencontre peut se faire dans le tube digestif d’acariens oribates qui se nourrissent des Xanthoria. Ça va, tu as suivi ?»

« Heu … Tu vas me faire une interro ? »

« Mais non petitours. »

« Ouf ! Si je comprend bien, les acarienzoribates font caca un mélange de champignon et d’algue qu’on appelle lichen. »

« Oui Max, on peut le dire comme cela 🙂 Mais j’ai dit Acariens Oribates. Les Acariens sont des Arthropodes du groupe des Arachnides. Les Oribates forment un groupe d’Acariens. »

« Encore des groupes emboîtés … Tu m’expliqueras un autre jour les Acariens. C’est déjà assez compliqué comme ça les Lichens. Une chose à la fois Regarde le zoiso bonome ! Dépêche toi, il se sauve. Fotoe le, vite. »

P1540837 P1540838

« Voila. C’est fait. Il est gentil ce zoiso. »

« Ben oui, ils sont tous gentils les zoisos. »

« Oui mais celui-là particulièrement. Ou plutôt celle-la. C’est une alouette. Une alouette des champs (Alauda arvensis, Alaudidés). Les Alaudidés sont de très bons chanteurs. Leur chant peut durer jusqu’à 15 minutes. Ils sont également capables d’imiter d’autres zoisos. Leurs chants sont des mélanges de trilles, de roulements, de répétitions de motifs et d’imitations. »

« Ben voilà, tu parles, tu parles et il est parti le zoiso. On a pas pu l’entendre. »

« Pardon petitours. Nous l’entendrons peut être plus loin. C’est dommage de l’avoir fait fuir. Les alouettes sont de plus en plus rares. »

« Bonome, on a dit qu’on ferait un peu les touristes aujourd’hui. Je pourrais me faire bronzer comme les zoms s’il te plaît. »

« Tu veux te faire bronzer ?! »

« Oui 🙂 Je voudrais voir ce que ça fait de s’allonger au soleil sur sa serviette. »

« D’accord. Fais toi bronzer si tu veux.»

P1540841 P1540845

« Mais … Mais tu m’a fotoé tout nu ! ÇAVAPALATÊTE ! FAUT PAS ME FOTOER TOUT NU ! TU VAS PAS BIEN DANS TA TÊTE TOI ! »

« Pardon Max, je ne le ferai plus. »

« Pfff, de toutes façons j’aime pas bronzer. Il fait chaud et je m’ennuie. MAIS C’EST PAS UNE RAISON POUR ME FOTOER TOUT NU !!! Pour te faire pardonner, emmène moi tourister. »

P1540849

« Regarde d’abord ce bel insecte. »

« Oulala, il a de grosses mandibules recourbées et couvertes de pointes. Je crois bien qu’il est dangereux cet insecte. »

« C’est un très bon prédateur. Il peut s’attaquer à des Odonates, des Gastéropodes, des Insectes … »

« Des petitours ? »

« Non Max, je ne le laisserai pas faire. »

« Et c’est quoi cet insecte ? Il a des élytres. C’est un Coléoptère ? »

« Oui Max. De la famille des Cicindélidés. C’est Calomera littoralis. Elle se reconnaît à la forme des tâches jaunâtres sur ses élytres et à sa pilosité blanche bien visible. Elle apprécie particulièrement les sables dunaires. Tu veux toujours tourister ?»

« Oui bonome, trouve moi un bel endroit pour tourister. »

Alors on a chevauché dans la campagne isolée. A un moment, j’ai cru qu’il nous avait perdu. Et puis un fort est apparu. Il dépassait à peine de terre. P1540858

« Bonome, pourquoi il y a des forts partout en Charentmaritimie ? »

« Tu veux faire de l’histoire ? Tu es un petitours historien ? »

« Juste un peu, pour comprendre pourquoi il y a tant de forts ici. »

« Il faut remonter loin dans le passé. En 1152 le roi Louis VII rompt son mariage avec Aliénor d’Aquitaine. L’Aquitaine est une vaste région du Sud-Est de la France. Elle comprend la Charentmaritimie. »

« Pourquoi il a rompu son mariage Louis VII ? »

« Parce que Aliénor lui a demandé. Elle s’ennuyait à la cour royale. Elle avait l’habitude des troubadours, des chants, des fêtes… La cour, à Paris, était trop triste et trop austère pour elle. Elle a réussi à convaincre son époux de la répudier. Quelques mois plus tard, elle a épousé Henri Plantagenêt qui devint roi d’Angleterre deux ans plus tard. L’Aquitaine devint donc anglaise ce qui déplut beaucoup aux rois de France. Il y eut de nombreux conflits entre les deux royaumes. »

« Bonome, il y a des guerres entre les royaume des zoisos ? »

« Non petitours, ne t’inquiète pas. En 1453 la bataille de Castillon permit la reconquête de Bordeaux puis celle de l’Aquitaine qui revint à la couronne de France en 1472. Mais les Anglais voulaient encore la reprendre. Il y eut encore quelques conflits. Plus tard Louis XIV décida de faire fortifier le littoral charentais. C’est alors que furent créés les forts de l’île d’Oléron, du Chapuis, et fort Lupin que tu as devant toi. D’autres forts furent également construits. C’est Vauban qui en fut l’architecte. C’est lui aussi qui fortifia la Charmante Petite Ville. Puis, en 1666, Colbert reçut l’ordre de construire un port car entre Bordeaux et Nantes, il n’y en avait pas. C’est ainsi que la ville-arsenal fût édifiée. »

« Alors tous ces forts protégeaient des Anglais ? »

« Oui petitours. Viens, on va le voir ce fort. »

P1540860 P1540864
P1540887 P1540888

« Bonome, il y a du vent. Je vais m’envoooooooleeeeeer !! Oups, j’ai tombé 🙂 »

« Je suis tombé Max. »

« Ah bon, toi aussi. J’ai pas vu. Tu t’es fait mal ? »

« Non Max. On ne dit pas j’ai tombé mais je suis tombé. »

« ALORS TOI ! Je tombe et au lieu de prendre de mes nouvelles tu me fais un cours de français ! Peut être que je suis tout cassé dedans 🙁 »

« Pardon. Comment vas tu petitours ? T’es tu fait mal ? »

« Je te cause plus 🙁 »

« Mon petitours, quand on se fait mal, on ne dit pas ‘Oups, j’ai tombé :)’ Et tu es une peluche. Tu ne peux pas être tout cassé dedans. Viens ici, que je te fasse un bisou qui soigne. »

« 🙂 »

P1540892 P1540894

Pour éviter que je m’envole encore pendant qu’il me fotoe, bonome a trouvé un endroit pour me coincer un peu. Je pouvais plus tomber 🙂 Derrière moi c’est le Grand Fleuve d’Ici. Il va très loin tout là-bas. La ville-arsenal c’est à quelques kilomètres. C’est pas un port sur la mer mais un port sur le fleuve. C’était pas malin comme idée parce que dans le fleuve, il y a aussi les marées. Et des fois, il y a pas d’eau dans le fleuve. Ils auraient dû demander à Samuel de Champlain le secret de la planche à roulettes pour pousser les bateaux 😉

Après, on s’est promenés un peu le long du Grand Fleuve d’Ici. Mais en touristes. Pas en naturalistes. Touriste c’est comme naturaliste sauf qu’on regarde rien du tout et on voit pas les belles choses. On marche tranquillement. C’est bien pour se reposer. Parce que pour être naturaliste, il suffit pas d’avoir un sacado. Il faut écouter, regarder, observer … En haut, à droite, à gauche, par terre, en l’air … C’est très fatiguant d’être randonneur naturaliste. Mais moi j’aime beaucoup. Surtout avec mon bonome parce qu’on s’amuse bien tous les deux.

Je sais pas pourquoi il a mauvaise réputation au château le chevalier. C’est pas juste.

P1540911

Voila Princesse. C’était une belle promenade. J’espère qu’elle t’a plu. Et ne t’inquiète pas. Je vais bien.

 

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.