16 – Max paléontologue

Samedi 25 Juillet, An II

« Bonjour petitours. Que veux tu faire aujourd’hui ? »

« J’aimerais faire la géologie et la paléontologie s’il te plaît. »

« Tu connais la géologie petitours ? »

« Bonome, j’ai un sacado. Je suis un petitours naturaliste alors je connais l’ornithologie, la paléontologie, la botanique, la géologie et même l’insectologie. »

« L’entomologie Max, pas l’insectologie. »

« L’en-quoi-logie ? »

« L’entomologie. Du grec ancien entomos qui veut dire insecte. »

« Parce que tu crois que je parle grékancien, moi ? Je suis un petitours. Je parle couramment le petitoursien, plutôt bien le français et l’élèvien. Mais pas le grékancien. Je sais même pas ce que c’est le grékancien. »

« Le grec ancien est la langue que parlaient les anciens grecs, il y a plus de 2000 ans. »

« Bonome. »

« Oui Max. »

« On va faire la géologie et la paléontologie. Et mets ta casquette s’il te plaît, tu as déjà le cerveau qui chauffe. »

 1 P1510321  1 P1510330

 « Voila, Max, les terrains que nous allons explorer. »

« Je reconnais. C’est ici que les cailloux sont tout cassés. »

« Oui Max. Nous sommes venus le premier jour. Quand il n’y avait pas d’eau dans la mer 😉 »

« Il n’y en a toujours pas beaucoup. Bon, la géologie bonome, s’il te plaît. Ici aussi c’est du Lutétien d’il y a plus de 40 millions d’années ? »

« Non Max. Ici, c’est le Cénomanien. »

« Bonome. »

« Oui petitours. »

« C’est quoi ces noms bizarres ? »

« Ce sont les noms des étages. »

« Ben oui, les étages. Et pour changer d’étage on prend l’escalier 🙂 »

« Max, tu m’amuses. Un étage géologique correspond à une formation géologique définie en un lieu. Un étage comprend un assemblage particulier de fossiles et quand on retrouve cet assemblage quelque part on donne le nom de l’étage. Par exemple, le Lutétien a été défini à Paris. Si on retrouve des fossiles de cet assemblage spécifique en un autre lieu, on dit que ce lieu appartient à l’étage Lutétien. Tu comprends ? »

« Un peu. Mais ça veut dire qu’il y a des fossiles ici… Viens bonome, on va fossiler. »

2 P1500094

« Tu as trouvé quelque chose petitours ? »

« C’est un fossile, ça, bonome ? C’est tout bizarre. »

« Oui, c’est un fossile. Tu veux savoir ce que c’est ? »

« Évidemment. Je suis paléontologue, moi. »

« C’est un rudiste. Son nom est Ichthyosarcolites triangularis. »

« Qu’est ce que c’est un rudiste triangulaire ? »

« Les rudistes sont des bivalves. Tu connais les bivalves. Ce sont des mollusques qui ont une coquille en deux parties symétriques comme les moules. Enfin, ça c’est le cas idéal. Dans certains cas, les deux coquilles ne sont pas vraiment symétriques. L’huître par exemple. Une coquille est creuse, l’autre est plate. Et il y a des coquilles très particulières, comme celles des rudistes. »

« Ça commence mal la paléontologie. C’est compliqué 🙁 »

2 P1500095

« C’est encore Idiomachin triangulaire bonome ? »

« Ichtyosarcolites triangularis. Oui, il est un peu plus complet. Normalement ça forme presque un cercle. Il y en a beaucoup ici.

On dit que c’est un niveau à Ichthyosarcolites. Je crois que c’est le niveau inférieur. Ce qui ferait de cette couche le troisième niveau du Cénomanien inférieur.»

« Ça existe encore les Ichthyo-truc ? »

« Non petitours. Tu sais, beaucoup de fossiles correspondent à des espèces disparues. Les rudistes forment un groupe de bivalves qui a entièrement disparu il y a 65 millions d’années. »

« Alors on peut pas comparer à un zanimo connu. »

« Non Max. On ne peut pas. »

2 P1500153 2 P1500154

« Oh, encore des ichthyo-machin triangulaires. Celui-la je vais le fotoer pour montrer à Princesse. Et celui-ci, le petit morceau, je vais le prendre pour ma collection. Tu veux bien mon bonome ? »

« Bien sûr Max. »

« Dis bonome, ça date de quand le Cénomanien ? »

« De mémoire, je dirais entre -100 et -93 millions d’années avant nos jours. »

« Oulala, mais il est très très vieux ce fossile ! C’est le plus vieux de ma collection 🙂 »

3 P1500147 4 P1500155

« Bravo Max, tu as encore trouvé un beau fossile ! »

« Merci bonome. Mais je te rappelle que j’ai un sacado et que je suis un petitours naturaliste alors je suis fort en fossiles 😉 »

« D’accord, alors présente moi ta découverte ! »

« Alors tu vois bonome c’est un mollusque bivalve qui date du Cénomanien inférieur. Ça veut dire qu’il est très très vieux, mais à peine plus que toi ! »

« 🙂 C’est bien petitours. Tu aurais pu ajouter qu’il ressemble à une petite coquille saint-Jacques. C’est donc un Pecténidés. »

4 P1500157

« Et ça bonome, qu’est ce que c’est ? C’est tout rond et un peu creusé au milieu. »

« Je crois que c’est une orbitoline. C’est un organisme unicellulaire qui est à l’origine de ce fossile. »

« Mais bonome, les organismes unicellulaires ça fait pas des machins durs ! Et unicellulaire, ça veut dire qu’il y a qu’une seule cellule alors c’est très petit microscopique. »

« Bonnes remarques Max. Tu es vraiment un petitours naturaliste 🙂 D’abord beaucoup d’organismes unicellulaires produisent une partie dure soit en silice, soit en calcaire. Tu vois les roches blanches autour de nous ? »

« Ben oui bonome. »

« Elles se sont formées par accumulation de coquilles d’algues microscopiques. »

« Mais il en a fallu beaucoup alors ! »

« Des quantités phénoménales. Mais avec le temps, tout est possible. Il a fallu plusieurs millions d’années pour former les quelques mètres de roches qu’il y a devant nous. »

« Et les orbitolines, c’étaient des unicellulaires géants alors ? »

« On peut dire ça Max. Des cellules géantes. Connais-tu la plus grande cellule actuellement ? »

« Non bonome, mais je sais que c’est pas ton cerveau 🙂 »

« Ni le tien ! C’est l’œuf d’autruche. »

« Et ça se fossilise les œufs ? »

« Oui, Max. Les scientifiques ont retrouvé des œufs, dans des nids, avec des petits dinosaures dedans. »

« Bonome. »

« Oui Max. »

« Il y a des dinosaures non-aviens ici ? »

« Désolé Max. Il n’y en a pas. »

« Pfff, il y a jamais de dinosaures… »

Là c’est moi qui découvre un zoursin. Bonome dit que c’est Anorthopygus orbicularis. Il a pas de piquant le zoursin parce que c’était un zoursin fouisseur. Il y a deux types de zoursins. Les zoursins de surface ont généralement des gros piquants et broutent les algues sur les rochers avec leurs dents. 5 P1500150

Et il y a les zoursins fouisseurs, qui s’enfoncent dans les sédiments et qui filtrent l’eau pour récupérer les petits êtres vivants microscopiques et les manger. Ils ont des petits piquants très fins. Bonome dit que quand on trouve un test de zoursin (c’est comme ça qu’il appelle les coquilles), on peut voir la taille des piquants même si ils sont plus là parce qu’il y a des tubercules sur le test. Plus les tubercules sont gros, plus les piquants étaient gros.

A droite c’est moi dans les cailloux. C’est pour te montrer ce que c’est la paléontologie. On cherche un cailloux parmi les cailloux là où il y a des tas de cailloux. C’est pas facile. Faut se mettre à genoux et bien regarder. Si je le laissais faire, bonome il serait capable de retourner tous les cailloux pour trouver des fossiles. 5 P1500151
5 P1500152

Il est beau mon Anorthopygus orbicularis Princesse. Je fais une pause parce que ça fatigue la paléontologie.

6 P1500158 6 P1500159

« Dis bonome, pourquoi il y a des couches différentes ? »

« Petitours paléontologue, tu as dû comprendre que les roches se forment d’abord sous l’eau par accumulation de sédiments. »

« C’est quoi un sédiment ? »

« Les sédiments sont les particules en suspension dans l’eau et qui finissent par se déposer en couches. Les géologues parlent plutôt de strates. Petit à petit les sédiments se consolident, l’eau qu’ils contiennent est expulsée et les strates rocheuses se forment. »

« D’accord. Mais pourquoi il y a plusieurs couches ? »

« Parfois la mer recule et les roches émergent. Puis la mer revient et de nouveaux sédiments se déposent, une nouvelle strate se forme. Chaque couche correspond à un retour de la mer. »

« Ici, on voit trois couches. Ça veut dire que la mer est venue puis est repartie trois fois ? »

« Oui Max. Les géologues disent qu’il y a eu trois cycles de transgression-régression. »

« Et ben moi, je dis que la mer est venue et est repartie trois fois 🙂 »

8 P1510343

« Bonome, il y a de l’eau dans la mer 🙂 Et elle est chargée en sédiments ici la mer. C’est un sédiment la vase ? »

« Oui petitours, mais on parle plutôt de sédimentation argileuse. »

« Viens bonome, on continue à fossiler. »

7P1500162 7 P1500163

Tu vois Princesse, je trouve beaucoup de fossiles moi. Ce sont deux mollusques bivalves. A gauche bonome me dit que c’est un Exogyra mais il est pas sûr. Et à droite, c’est Alectryonia carinata (= Rastrellum carinatum). Celui-la, il est presque sûr. Mais faut pas lui en vouloir si il sait pas tout Princesse. C’est pas facile la paléontologie.

10 P1510356

« Regarde mon bonome, j’ai trouvé un beau zoursin avec des gros tubercules 🙂 C’était un zoursin se surface !!! Je vais le fotoer.»

10 P1510359 10 P1510360

Il est beau mon zoursin, tu trouves pas Princesse ? Bonome dit qu’il s’appelle Goniopygus menardi. On voit bien ses gros tubercules. Ils sont disposés en 5 zones. Bonome dit que les échinodermes ont une symétrie d’ordre 5. Il a raison bonome. Si tu regardes une étoile de mer, elle a 5 bras. Parce que dans les échinodermes, il y a les zoursins et les étoiles de mer et d’autres zanimos mais j’ai pas retenu les noms 🙁

11 P1510348 11 P1510346

« Bonome, il y a de l’eau dans la mer. »

« Oui Max. Tu l’as déjà dit. »

« Je sais bonome, mais là, il y a beaucoup d’eau dans la mer. Elle va déborder la mer. Il va y avoir de l’eau partout, et moi, je sais pas nager. Tu crois pas qu’il faudrait s’en aller ? »

« Si tu veux petitours. Allons-y. »

13 P1510366

« Bonome, c’est quoi ça ? »

« On dirait un morceau de corail Max. »

« Bonome, le corail ça vit dans les mers chaudes, transparentes, sous les tropiques pas dans la mer vaseuse de Charentmaritimie. »

« Max, tu oublies que les plaques tectoniques se déplacent. Il y a 95 millions d’années, la Charentmaritimie se situait beaucoup plus au sud. Presque sous les tropiques, là où les coraux se développent. Et le climat général de la Terre était beaucoup plus chaud. »

Pfff, c’est compliqué la géologie. Il faut tout connaître sur tous les cailloux. Après ça, bonome voulait me montrer autre chose en géologie. Il appelle ça une faille mais je sais pas ce que c’est. Mais comme j’ai un sacado de petitours naturaliste, je lui ai dit que je voulais voir et tout savoir sur la faille. Et il m’a emmené à la faille. C’était pas très loin.

20 P1500574 20 P1500575

« Voila, nous y sommes. Tu vois la faille petitours ? »

« Bonome. »

« Oui Max. »

« Je pourrais avoir de l’argent de poche s’il te plaît ? »

« Pourquoi aurais-tu besoin d’argent de poche Max ? »

« POUR T’OFFRIR UN CASQUETTE !!! C’est pas une faille, c’est une falaise !!! Tu vas pas bien dans ta tête, toi. »

« Je sais que c’est une falaise. Mais cette falaise est affectée par une faille. Regarde bien petitours géologue. Les roches ne sont pas les mêmes à gauche et à droite de la falaise. »

« Ah oui, j’avais pas vu. A gauche c’est plus jaune qu’à droite et à droite c’est plus lisse. Mais pourquoi bonome ? »

« Il y a deux strates différentes côte à côte. Elles sont séparées par une cassure. A gauche, c’est du Cénomanien. A droite, c’est du Turonien. »

« Le Turonien, c’est encore un étage ? »

« Oui Max. Il a été défini à Tours. »

« Et le Cénomanien ? Tu m’as pas dit. »

« Il a été défini autour de la ville du Mans, dans la Sarthe. »

« Bien oui. Évidemment. Cénomanien et Le Mans, ça se ressemble 🙂 »

« Les Cénomans formaient un peuple, il y a longtemps, et vivaient dans la région du Mans. »

« Et ça date de quand, le Turonien ? »

« Entre 93 et 89 millions d’années avant nos jours. »

« Alors c’est après le Cénomanien. Si j’ai bien compris le dépôt des sédiments et la formation des strates, le Turonien devrait être au dessus du Cénomanien. Pas à côté. »

« Tu es un bon petit géologue, Maxou. »

« Alors pourquoi, ici, c’est à côté ? »

« A cause de la faille petitours. Une faille est une cassure d’un ensemble de roches en deux blocs qui se déplacent l’un par rapport à l’autre. Ici, le bloc de droite s’est affaissé. Ou celui de gauche s’est élevé. »

« Tu es en train de dire que ces gros blocs de roches se sont déplacés !!! »

« Oui Max. On pourrait suivre la faille sur une centaine de mètres dans les terres. »

« Comment ça c’est cassé ? »

« A cause des mouvements des plaques. Et il y a dû y avoir un gros tremblement de terre à ce moment là. »

« Oulala, c’est dangereux les tremblements de terre. Il peut y en avoir d’autres ? »

« Oui Max. »

« JE VEUX UN CASQUE ! AU SECOURS !!! »

C’est pour de rire que j’ai dit que j’avais peur. Je sais bien que bonome me protégerait. Et regarde Princesse, je lui ai même demandé de me fotoer à côté de la faille. Bon ça suffit la géologie. C’est compliqué. J’ai fatigué moi.

P1500577

Je t’embrasse Princesse. Et ne t’inquiète pas, je vais bien.

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « 16 – Max paléontologue »

  1. Oui bonome m’a expliqué un peu l’érosion. Pas tout parce que c’est compliqué. Tu dis que les rochers deviennent du sable mais c’est pas toujours vrai. Pour certaines roches, oui, en effet. Le granite, les grès et d’autres roches que j’ai jamais vu. elles finissent par donner du sable et aussi des argiles. Mais il y a d’autres roches qui donnent que des argiles. Et puis d’autres encore ne donnent que des galets ou d’autres encore qui se dissolvent (comme les calcaires).
    Si un jour on voit du granite au bord de mer, je demanderai au chevalier de bien tout m’expliquer.

  2. Merci de m’aider à corriger les erreurs.
    Parce que, avec bonome, on lit, on relit, on lit encore pour tout corriger. Mais à chaque fois on finit par penser à autres choses. On repense à nos aventures, on vérifie que c’est la bonne plante, le bon zanimo … Et puis on laisse passer des erreurs. Et c’est pas bien du tout 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.