8 – Max s’initie à la botanique.

Vendredi 10 Juillet, An II

« Dis mon Bonome, tu veux bien m’initier à la botanique s’il te plaît ? »

« Si tu veux petitours. On te trouve une jolie plante à fleurs et je te montre comment se servir de la petite flore de monsieur Gaston Bonnier. Tu verras, c’est un peu difficile au début, mais je suis sûr que tu vas y arriver. »

P1470531 P1470533

« On peut essayer avec cette jolie plante ? J’aime bien ses petites fleurs blanches. »

Il a bien voulu. Alors on s’est installés à une table pour être plus à l’aise que par terre. C’est pour moi qu’il est allé à une table. Parce que, sans ma serviette, je me serais sali les fesses par terre. Tu vois mon beau matériel Princesse ? Il y a mon appareil foto, ma loupe et ma flore. Et les jolies fleurs blanches qu’ils faut identifier.

« Allez, au boulot Bonome. Montre moi la botanique. »

P1470534 P1470536

Alors, d’abord, il faut aller au tableau général de la page 25. Oulala, c’est vrai que ça a l’air compliqué. Est-ce que les plantes ont des fleurs ? Ben oui. Est-ce qu’il y a à la fois des étamines ou des pistils ? Oui, il y a les deux dans la même fleur. Est-ce que les fleurs sont réunies en capitules ou pas ?

« Euh Bonome, c’est quoi un capitule de fleurs ? »

« Cherche dans le lexique petitours. »

Capitule : c’est une inflorescence… C’est quoi une inflorescence ? Oui, je sais, je cherche dans le lexique. Inflorescence : Ensemble de fleurs voisines les unes des autres ou séparées seulement entre elles par des bractées. Bon, je comprends pas tout mais ça veut dire quand des fleurs sont tout collées les unes aux autres. Revenons à notre plante. Là, les fleurs sont pas collées les unes aux autres donc c’est pas un capitule. Retour au tableau général de la page 25. « Pfff, je vais tourner souvent les pages comme ça Bonome ? »  Qu’est ce qu’il y a après ? 

Fleurs à deux enveloppes (calice et corolle) de couleur et de consistance différentes ou fleurs à une seule enveloppe ou à deux enveloppes de couleur et de consistance semblables, ou sans enveloppe florale. Dans cette fleur, tout est blanc. C’est la deuxième réponse.

Choix suivant : Arbre ou arbrisseau ou plante n’étant pas un arbre ou un arbrisseau. On aurait dit une plante grimpante ou une liane. C’est donc ni un arbre, ni un arbrisseau.

Allez hop, la suite : Feuilles à nervures non ramifiées et parties semblables de la fleur disposées par 6 ou 3, ou moins de trois, ou alors plantes n’ayant pas ces caractères. Oulala c’est pas facile. Il faut que je regarde encore ces fleurs.

P1470538

Bon, il y a quatre machins blanc qui doivent être des pétales. Ou des sépales… De toutes façons ils sont ni trois, ni six. C’est donc une plante n’ayant pas ces caractères.

J’arrive à : C. Plantes à une seule enveloppe florale et il faut que j’aille voir en bas de la page 32. Arbre, arbuste ou arbrisseau ? J’ai déjà dit non ! Il se répète Gaston. Lui non plus portait pas sa casquette au soleil ?

Plante grimpante ou non grimpante ? Ben, à ça aussi j’ai déjà répondu ! Plante grimpante.

Fleurs blanches à étamines nombreuses ou fleurs vertes à 5 étamines ? Fleurs blanches 🙂

Plante grimpant par le pétiole des feuilles, feuilles composées de foliole distincts : c’est la clématite, de la famille des Renonculacées. Mais il faut aller voir page 42. Et il faut encore tourner les pages…

Page 42, les Renonculacées. Mais… Il y a encore une clé ! Ça veut dire qu’il faut tout refaire ?

« Pas forcément, petitours. Mais c’est plus sage. Ça te permettra de vérifier que tu retombes bien sur la clématite… Ne sois pas paresseux. Au travail. »

« Je peux dire directement la bonne réponse sans écrire tous les choix à faire ? »

« Si tu veux petitours. »

Alors : fleur régulière parce qu’elle a pas tous les autres critères décrits dans les autres choix. Puis fleurs blanches. Puis fleurs n’ayant qu’un calice qui est souvent coloré comme une corolle. Ce sont donc pas des pétales mais des sépales. Enfin, feuilles opposées (c’est Bonome qui me l’a soufflé parce que j’avais pas bien observé les feuilles.), arbuste grimpant… Arbuste ??? Mais tout à l’heure on a dit que c’était pas un arbuste !!! Ça veut dire que j’ai faux et qu’il faut tout refaire ???

« Non petitours, ça veut dire que ce n’est pas toujours très précis. C’est bien une clématite. Regarde la suite de la description : calice à quatre sépales blancs et pas de corolle. Et regarde le petit dessin : c’est bien la fleur que tu as devant toi. »

« Mais il donne pas le nom scientifique 🙁 Tu le connais, toi ?»

« Oui petitours : c’est clematis vitalba. »

« Merci Bonome. Tu veux bien qu’on en fasse une autre pour voir si j’ai bien compris ? On peut faire cette jolie fleur rose ?» 

Je l’ai fotoée en gros plan pour que tu la vois bien Princesse. J’aimerais bien t’offrir des jolies fleurs…

P1470541 P1470543

Bon, page 25, tableau général… ça je sais. Il y des fleurs ayant des étamines et des pistils. Ça répond aussi au choix suivant 😉 Il y a un calice et une corolle de couleur et de consistance différentes. Oups, c’est quoi une corolle papilionnacées ? Je sais : je vais au lexique… Papilionnacées, papilionnacées… Parasite, pédoncule… AU SECOURS BONOME. Il y a pas papilionnacées dans le lexique… Je fais comment, moi ?

« Les fleurs papilionnacées ressemblent aux fleurs du trèfle. Tu en as déjà vu. La fleur rose que tu as sous les yeux ne ressemble pas à une fleur de trèfle. Tu peux dire que sa corolle n’est pas papilionnacée. »

« Merci bonome. Heureusement que tu es là parce que Gaston, il est pas toujours clair.»

Alors, la suite… Je vois bien que les pétales sont libres entre eux jusqu’à la base. Libres entre eux… ? C’est masculin pétale ? On dit UN pétale ? Tu savais ça, toi ? Pourquoi je pose la question ? Bien sûr que tu savais. Bon j’en suis à A. Plantes à pétales séparés. Je tourne la page.

Plante ayant 12 étamines ou plus de 12 étamines. Plus de 12 étamines bien sur ! Étamines et pétales réunis aux sépales par leur base. On dirait bien. Feuilles non charnues et souvent dentées. Oui, je confirme. Cette fois j’ai observé les feuilles même si je les ai pas fotoées. Les feuilles sont bien dentées. C’est la famille des Rosacées. C’est une rose ? Je peux l’offrir à Princesse ?

« Tu t’emballes, petitours. Toutes les Rosacées ne sont pas des roses. Et tu sais qu’en offrant des roses, on offre des épines en même temps… Il y a plein d’autres belles fleurs à offrir. Allez, continue ta détermination petit botaniste. »

Rosacées… Page 57… Arbuste ou arbrisseau. Oh non, pas encore les arbustes ou les arbrisseaux. Je sais pas, moi.

« Regarde l’autre choix, Max, il peut t’aider. »

L’autre choix est : plante herbacée sans aiguillons. Bien joué bonome 🙂 Il y avait des aiguillons. Je sais, j’ai eu peur de me piquer. C’est donc bien un arbuste ou un arbrisseau. Il y a plusieurs carpelles. On les voit bien au milieu de la fleur. Les carpelles sont placés sur un réceptacle saillant. J’en suis pas sûr… Mais les fruits ont plusieurs parties charnues, ça oui. C’est une ronce. Et il faut aller voir la page 59… Oh, tu savais que le framboisier faisait partie des ronces et qu’il s’appelle ronce framboisier ? Bon, ma fleur à moi vient pas d’un framboisier mais de la ronce frutescente ou mûre sauvage.

« Bonome, c’est quoi son nom en scientifique à la mûre sauvage ? »

« Rubus fructicosus. »

P1470542

« Merci, mon Bonome, de m’avoir appris la botanique. Allez viens, on va voir les petits grébous. »

Continuer la promenade

2 réflexions au sujet de « 8 – Max s’initie à la botanique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.