4.1 – Au Royaume des Grèbes

Mercredi 1 juillet, An II

 « Bonome… Bonome, réveille-toi et emmène-moi au Pays des Zoisos. »

« Il est trop tôt, petitours, et j’ai des choses à faire ce matin. »

« S’il te plaît bonome, emmène-moi aux zoisos. »

« Cet après-midi si tu veux. Nous irons au Royaume des Grèbes. »

Bon, il est allé faire ses choses à faire puis il a fait la sieste. Il a oublié mon bisou de « bonne sieste Max » mais, pour se faire pardonner, il m’a promis de me donner son vieil appareil-fotos. Moi aussi je vais pouvoir fotoer les zoisos 🙂

Bonome m’a dit qu’au Royaume des Grèbes il y a des cabanes d’observation comme ça on gêne pas les zanimos. Il dit qu’on peut pas quitter les chemins. J’aime mieux ça parce que, avec lui, quand on peut quitter les chemins on se retrouve forcément dans les ronces et les orties 🙁 Qu’il se griffe les jambes tant qu’il veut, mais moi, j’aime pas me faire piquer les fesses.

On était pas encore arrivés à la première cabane qu’il avait déjà repéré des grèbes castagneux (Tachybaptus ruficollis, Podicipédidés). Il les reconnaît à l’oreille parce qu’il connaît bien leur cri. Moi, je les avais même pas entendus 🙁

Quand on est arrivés, un adulte donnait à manger à ses petits. Je dis un adulte parce que, comme il y a pas de dimorphisme sexuel chez les grèbes castagneux, on peut pas savoir si c’est le papa ou la maman.

P1440039 P1440041
P1440044 P1440118

Les parents plongent pour trouver des proies pour leurs petits. Là, j’arrive pas à voir ce qu’il a pêché. Bonome non plus. Parfois c’est un petit poisson, une petite grenouille ou une larve d’insecte…

Sur la dernière foto tu peux voir que l’adulte est tout mouillé et tout ébouriffé. Bonome pense qu’il a dû beaucoup plonger et que ses plumes sont gorgées d’eau. Il doit être fatigué le parent. Bonome aime beaucoup les grèbes castagneux. Tu sais qu’il donne des surnoms aux zoisos. Celui-là c’est grébou 🙂 Je crois que c’est son chouchou du Pays des Zoisos.

Après, un petit est venu tout près de nous. Alors on a pu bien le fotoer. Il plonge déjà le petit mais il est pas encore un pêcheur efficace. C’est pour ça qu’il a besoin de ses parents. Il est mignon ce petit, tu ne trouves pas ?

P1440139 P1440140
P1440157 P1440158

Bonome a réussi à le fotoer alors qu’il était encore sous l’eau. Il est fort mon bonome 🙂 Tu sais Princesse, au début, j’avais peur de lui. Il donne l’impression d’être toujours fâché. J’avais peur qu’il me gronde. Mais il m’a jamais grondé. Il est même très gentil avec moi.

P1430890 P1430892

Là, c’est moi en train de fotoer. Tu veux voir mes fotos Princesse ? Tiens, regarde, les quatre fotos suivantes sont de moi.

P1430895 P1430896
P1430897 P1430900

Elles te plaisent mes fotos Princesse ? Elles sont pas aussi belles que celles de bonome mais j’ai pas l’habitude de fotoer moi, et je suis qu’un petitours. Avant de repartir, on a vu l’adulte apporter une larve à ses petits. C’est peut être une larve de libellule, mais elle est pas mure : elle est encore verte 🙂 

P1440175 P1440190

Après, bonome est sorti du chemin pour aller voir au bord de l’eau. Il s’est griffé les jambes à cause des ronces mais il a fait attention à ce que je me pique pas les fesses.

P1440206 P1440207

Je me suis assis au bord de l’eau pour regarder les zanimos. (Je vais avoir les fesses toutes sales 🙁 ) Il y avait une grenouille dans l’eau. On dirait qu’elle est en habit de camouflage 🙂 Bonome connaît pas bien les grenouilles : il a pas pu me donner son nom. Mais après j’ai vu des demoiselles. Celles dont le mâle a les yeux rouges. C’est l’agrion vert (Erythromma viridulum, Coenagrionidés).

P1440214 P1440227

Après, on est allés sur un pont-levis. Il était levé et on pouvait pas traverser. J’ai fotoé le paysage. Pendant ce temps là, bonome a fotoé un pic-vert juvénile (Picus viridis, Picidés). Je savais pas qu’on pouvait reconnaître les juvéniles chez les pics… Heu, ça veut dire quoi juvénile ?

P1440256 P1440261
P1440250

« Juvénile, ça veut dire qu’il est tout jeune, pas encore adulte. Les savants pensent que les juvéniles ont un plumage différent pour ne pas se faire embêter par les adultes qui pourraient croire que ce sont des concurrents dans la recherche d’un territoire ou d’un partenaire ».

« Merci mon bonome ».

Et, évidemment, il est allé cavaler dans les ronces. Mais il m’a laissé sur le pont et je me suis pas fait piquer les fesses… Il devrait faire attention quand même. Hier soir, en allant se laver dans la rivière, il s’est arraché une tique. Il avait pas fait attention. Il croyait que c’était un brin de tabac. Parce qu’il pétune mon bonome. Il pétune. Il a pétuné. C’est un pétuneur 😉 C’est grave la maladie de Lyme ?

A l’arrêt suivant, on a observé un grèbe huppé (Podiceps cristatus, Podicipédidés) avec son petit déjà adolescent. L’adulte était dans son nid. Il s’est levé, s’est étiré les ailes, a nagé un peu… Du coup, on a pu voir des œufs dans le nid. La première portée est à peine ado que les parents font déjà des nouveaux petits… Il est rigolo, le petit, avec ses rayures sur la tête. N’empêche que, lorsqu’il s’approchait du nid, il se prenait des coups de bec. Oulala, il va pas aimer ses petits frères ou petites sœurs !

C’est moi qui ai pris les deux premières fotos 🙂 Elles sont belles, hein, Princesse.

P1440262 P1440263
P1440281 P1440298
P1440383 P1440439
P1440547

Là, c’est une foto prise de très loin. Il aime bien les fotos sur lesquelles il y a plusieurs espèces de zoisos. Sur celle-ci tu peux voir un zoisos que tu connais déjà : dans le nid, c’est une poule-d’eau (Gallinula chloropus, Rallidés). A côté, le grand gris, c’est un héron cendré (Ardea cinerea, Ardéidés).

Il y en a un autre au fond. Devant, il y a des Laridés. A gauche, ce sont deux sternes Pierre-Garin (Sterna hirundo) et, à droite, des mouettes rieuses (Chroicocephalus ridibundus) avec la tête couleur chocolat. Miam, c’est bon le chocolat 🙂 Il y a eu une petite mésentente entre la poule-d’eau et le héron. Il a dû s’approcher trop près du nid après avoir nettoyé ses grandes ailes alors elle a défendu ses œufs en étendant les ailes et en criant. Pour impressionner les autres, les zanimos prennent souvent des postures dans lesquelles ils occupent le plus de volume possible. Ils paraissent plus grands et plus impressionnants. En réponse, le héron a hérissé les plumes de son cou et de sa tête. Je sais pas si la poule-d’eau a eu peur mais moi, il m’a fait rigoler 🙂 Bonome a souri en me voyant rigoler.

P1440575 P1440583

« Dis, je commence à fatiguer moi. On fait une pause et on rentre. Tu veux bien ? »

Bien sûr qu’il veut bien. Il est toujours d’accord pour faire ce que je veux. Vraiment, je l’aime bien mon bonome.

P1440634

« Oh ! Regarde comme ils sont gros ces zoisos ! Tu veux bien me les présenter ? »

P1440658 P1440661

« Ce sont des bernaches du Canada (Brenta canadensis, Anséridés). Ce sont des oies. Elles ont été introduites au 19ème siècle dans des parcs en Angleterre. Quelques individus se sont échappés et depuis elles prolifèrent partout en Europe. Mais, comme leur nom l’indique, elles sont originaires d’Amérique du nord. Tu vois la grande famille ? J’ai vu les petits alors qu’ils étaient à peine plus grands que toi. Maintenant ils sont presque adultes. »

« Alors pourquoi y a-t-il qu’un seul petit dans l’autre famille ? »

« Tu ne vas pas aimer ma réponse, petitours. Tu sais, il y a des prédateurs, c’est à dire des animaux qui se nourrissent d’autres animaux. Les petites bernaches peuvent être des proies pour différents prédateurs : des hérons cendrés, des renards… J’ai vu une corneille attraper un bernachon et l’emporter pour le croquer. Puis il y a les brochets. De gros poissons pouvant atteindre un mètre. Ils arrivent par dessous et gobent un petit. »

« Oh, les pauvres petits 🙁 C’est méchant les brochets. Viens, on s’en va.»

En chemin, on a fait un dernier arrêt.

P1440870 P1440369
P1440481

A gauche, c’est un cormoran (Phalacrocorax carbo, Phalacrocoracidés). Il a l’air obsédé par son image dans l’eau. Peut être se demande-t-il qui est ce gros zoiso qui le regarde ?! Ça existe un oiseau narcissique ?

P1440878 P1450060

Tiens, encore un héron ! J’aimais bien les hérons mais maintenant que je sais qu’ils peuvent croquer des petits zoisos sans défense… Hé, mais je suis pas plus grand qu’un petit zoiso, moi ! Il pourrait me croquer !!!

« Allez bonome, on rentre. »

Voilà Princesse. C’était ma première visite au Royaume des Grèbes. On a vu bien d’autres choses mais je peux pas tout te montrer. Il y a un grébu qui a mangé un énorme poisson. Je vais faire une page spéciale pour te montrer les fotos. Et aussi, on a vu une autre famille de grébous. Les petits avaient faim alors leur maman a plongé pour les nourrir. Puis, ils se sont reposés. Tu verras comment dans une autre page de fotos.

P1440491

Tiens, je t’offre un papillon. C’est un paon du jour. Bonome l’appelle Inachos io (Nymphalidés). Mais il dit ça pour crâner.

Je t’embrasse Princesse. J’espère que tu vas bien.

Continuer la promenade

3 réflexions au sujet de « 4.1 – Au Royaume des Grèbes »

  1. Bonjour Salma,
    Ta question est très intéressante mais aussi très compliquée. Oulala ! J’ai dû beaucoup réfléchir. Je me suis beaucoup gratté la tête. Mais j’ai trouvé quelques éléments de réponse.
    D’abord, il faut savoir de quoi on parle. C’est quoi narcissique ? Ben c’est quand on se trouve très beau et qu’on se regarde tout le temps dans le miroir en se disant qu’on est très beau. Il faut être un peu fou dans sa tête quand même 🙂
    Alors est-ce qu’un zoiso peut être narcissique ?
    Pour se trouver très beau dans le miroir, il faut de reconnaître dans le miroir. Et c’est pas tous les zanimos qui se reconnaissent dans le miroir. Tu as déjà du voir un petit chien ou un petit chat qui est surpris se se voir dans le miroir. Il prend un posture agressive et il est surpris de voir l’autre prendre la même posture. Et souvent il finit par agresser le miroir et c’est rigolo 🙂
    Mais tu parles pas des zanimos en général mais des zoisos. Il y a beaucoup des zoisos. Moi, je connais pas tout mais je connais un peu les Corvidés. C’est très intelligent les Corvidés. C’est les pies, les corneilles, les corbeaux, les geais … C’est les plus intelligents des zoisos. Et ils sont très beaux.
    Les grands scientifiques se sont demandés si les Corvidés pouvaient se reconnaître dans le miroir alors ils ont fait la démarche expérimentale. Tu dois connaître la démarche expérimentale. Je suis sûr que tu as un très bon professeur de biologie. Un très très bon professeur. Un très grand professeur (Je vais peut être avoir plus de chocolat 😉 ).
    Le problème est : est ce qu’une pie se reconnaît dans le miroir ?
    On peut hypothéser que oui. On suppose que la pie se reconnaît dans le miroir.
    Alors il faut vérifier en expériençant.
    Le protocole est simple. On prend une pie qui n’a jamais vu de miroir et on lui colle un autocollant sur le plastron. Le plastron c’est sous le cou, juste là. Puis, on la met devant le miroir.
    Le résultat c’est que la pie voit tout de suite l’autocollant et elle essaye de l’enlever. Mais elle peut pas parce que son bec ou ses pattes peuvent pas l’atteindre. Alors elle s’énerve la pie et elle est très contrariée. Oulala !
    L’interprétation c’est que la pie s’est reconnue tout de suite. Et elle a vu qu’elle avait un autocollant là. Et ça lui plaisait pas du tout.
    La conclusion est simple : la pie se reconnaît dans le miroir.
    Mais ça ne dit pas si la pie se trouve très belle. A ma connaissance, aucun zoiso ne reste devant le miroir à se regarder. Et puis, pour être narcissique, il faut être un peu fou dans sa tête et moi, je crois pas que les zoisos soient fous dans leur tête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.