3 – Au Royaume des Sternes

Dimanche 28 Juin, An II

Bonjour Princesse,

Je suis un peu fatigué ce matin parce que, avec tout ce que j’ai vu hier, j’ai eu une nuit agitée. J’ai rêvé de zoisos 🙂

Aujourd’hui, le chevalier veut m’emmener au lointain Royaume des Sternes. Il dit que c’est un grand territoire qu’il ne connaît pas encore très bien. Oulala, il va se perdre… Et puis, il fait très très chaud aujourd’hui. Au moins 60°C à l’ombre d’un congélateur ! Je me demande si je regrette pas un peu le château. Mais le chevalier me dit qu’il y a plein de jolis zoisos, que c’est très beau et que je vais apprendre encore beaucoup de choses. Et, de toutes façons, c’est moi qui déciderai de la durée de la promenade.

P1-1 1430196

Là, c’est moi sur les falaises qui bordent le Grand Fleuve du Royaume des Sternes. J’ai un peu le vertige et j’ai peur de tomber à l’eau. Mais le chevalier veille sur moi, et je suis sûr qu’il se jetterait à l’eau pour me sauver si je tombais. N’empêche que j’ai mal aux fesses sur ces rochers 🙁

« Oh, regarde Chevalier les bestioles qu’il y a sur l’eau ! On dirait des libellules. Tu sais pourquoi elles sont dans cette position étrange ? »

P1-2 1430193

« On peut dire que ce sont des libellules mais il vaut mieux dire que ce sont des demoiselles. Je t’expliquerai plus tard, quand tu seras un peu familiarisé avec ces animaux. Pour le moment je vais faire simple. Tu vois leurs gros yeux bleus ?

Ils sont disposés de chaque côté de la tête. Tu vois aussi que l’abdomen, la partie longue du corps, est très fin. C’est pour cela que ce sont des demoiselles. Les libellules ont de gros yeux et un abdomen bien plus large. Il y a de nombreuses espèces de demoiselles. Celle-ci est l’agrion à larges pattes (Platycnemis pennipes, Platycnémidés). Il se reconnaît à ses larges pattes, mais tu t’en serais douté 😉 »

« Bonjour mesdemoiselles 🙂 Mais tu m’as pas dit pourquoi elles sont dans cette position… »

« Une chose à la fois petitours… En fait, ce que tu vois, ce sont des couples. »

« Et ils font des petits ? »

« Non, Max, ils les ont déjà faits. Les mâles ont fécondé les femelles. Là, les femelles pondent leurs œufs et les mâles les surveillent pour être sûrs que ce sont bien leurs petits à eux. Si tu regardes bien la photographie, tu verras que la femelle est plus verte que bleue. »

« Oui. C’est le dimorphisme sexuel, je me souviens. Ça veut dire que seule la maman va s’occuper des petits ? »

« C’est bien raisonné petit Max. Mais chez les demoiselles les œufs sont pondus dans l’eau et aucun parent ne s’en occupe. Ils se débrouillent. Mais ça, c’est une autre histoire. »

« Tu me diras plus tard. Viens chevalier, on va chercher des zoisos. »

P2-1 1430350

« Regarde le zoiso bonome. Il est rigolo avec sa tête marron. Mais pourquoi il s’est envolé à notre arrivée et pourquoi il nous crie dessus ? Hé, mais il a même essayé de nous faire caca dessus ! Il est fou ce zoiso 🙁 »

« C’est une mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus, Laridés). »

« Elle a pas l’air de rigoler mais plutôt de crier. Et je croyais que les mouettes, c’était à la mer ! »

« Il y a aussi des mouettes à l’intérieur des terres, si elles trouvent des zones humides assez grandes et assez calmes pour pouvoir s’y installer. Celle-ci crie beaucoup et son bombardement doit être une façon d’essayer de nous repousser. Elle défend son territoire. Mais je ne comprends pas pourquoi elle est si agressive… Ah, si, je comprends mieux maintenant. Regarde là-bas petitours. Ce sont ses poussins. Elle protège ses petits. »

P2-2 1430314 P2-3 1430315

« Ils sont mignons avec leurs tâches noires. On dirait des léopards gris. »

« Des léopards gris, aquatiques, avec des plumes et un bec… Tu as de la chance de voir ces poussins. Il est rare que les mouettes rieuses nichent à l’intérieur des terre. Regarde le petit est remonté dans le nid. On le voit bien à côté de l’adulte. Tu vois le nid ? Il est très simple : ce sont juste des branches entremêlées avec des plumes et un peu de mousse pour que ce soit plus douillet. »

P2-8 1430395 P3 1430330

« Et ces autres zoisos ? Tu les connais ? Ils sont un peu pareils mais pas tout à fait. C’est encore du dimorphisme sexuel ? »

« Non Maxou. C’est un grèbe huppé et son petit (Podiceps cristatus, Podicipédidés). Il est déjà grand le petit. On pourrait dire qu’il est adolescent. J’espère qu’on en verra d’autres parce qu’ils sont un peu loin ces deux là. C’est dommage, ce sont de très beaux oiseaux. »

P2-9 1430230

Tu me vois Princesse ? J’ai demandé une pause pour profiter du paysage. C’est beau, non ? Là on voit pas des zoisos mais il y en a un gros gris qui est passé en volant. Je sais pas ce que c’était mais j’ai pas demandé au chevalier. Je voulais me reposer un peu.

P4-2 1430377 P4-4 1430374

« Oh, revoilà des demoiselles. Mais… le mâle a pas les yeux bleus. Ils sont tout rouges. Je reconnais le mâle parce qu’il tient la femelle pendant qu’elle pond 🙂 Dis bonome, si c’est pas Plactini… Planycmi… »

« Platycnemis pennipes. Il n’est pas facile ce nom. Rassure-toi, je le vérifie à chaque fois avant de l’écrire. Non, tu as raison, ce ne sont pas des agrions à larges pattes. Le mâle aux yeux rouges s’identifie facilement puisqu’il n’y a, à ma connaissance, qu’une seule espèce avec ce caractère : Erythromma viridulum, Coenagrionidés. »

« Pfff, c’est toujours compliqué comme ça les noms des espèces ? Je n’arriverai jamais à retenir tout ça, moi. »

« Appelle-le agrion vert, c’est plus simple. Et, tu sais, moi non plus je ne me souviens pas de tous les noms. Par contre, tu peux retenir les noms courants et le principal caractère distinctif. Tu verras, à force, ça on le retient. Allez viens, on va chercher des oiseaux. »

P6-0 1430295 P6-1 1430495
P6-2 1430500

Ça, c’est un gros zoiso noir avec le bec blanc que je sais pas encore comment il s’appelle. Je dois avouer que j’ai pas mis les fotos dans l’ordre où elles ont été prises. J’ai fait des regroupements pour que ce soit plus simple. J’espère que tu m’en voudras pas Princesse.

 « Voici la foulque macroule (Fulica atra, Rallidés). C’est un oiseau très fréquent. Là, il a l’air de couver. Je ne peux pas te dire si c’est une femelle ou un mâle parce qu’il n’y a pas de dimorphisme. Tu vois son grand nid, Max. Il est fixé à des branches. Le problème c’est qu’il est immobile et que, si le niveau d’eau monte, le nid est submergé. Tiens, on voit les œufs. »

« Il est pas beau ton zoiso bonome. T’as pas autre chose ? »

« Si bien sûr. Regarde ses petits… »

Ralidés Fulica atra (Foulque macroule) 1320525 Ralidés Fulica atra (Foulque macroule) 1360511

« Oulala, ils sont tellement moches que ça en devient rigolo 🙂 Ils ont pas de plumes sur leur tête rouge et on dirait qu’ils ont un boa de plumes jaunes. Et tu as vu leurs énormes pattes ? Je crois que j’aime pas les foulques. Dis bonome, c’est pas le pays des Sternes ici ? Quand est ce qu’on voit des sternes ? »

« En voici petitours ! »

P7-0 1430661 P7-1 1430676
P7-2 1430427 P7-3 1430429
P7-5 1430433 P7-6 1430434

C’est beau une sterne 🙂 On dirait une mouette mais en plus pointu. Tu peux pas voir sur les fotos Princesse, mais en vol, on dirait des hirondelles.

« Tu sais que je t’entends quand tu parles à Princesse, petitours. C’est vrai qu’on dirait des hirondelles. D’ailleurs, on les appelle souvent des hirondelles de mer. On retrouve même cela dans le nom scientifique, Sterna hirundo, Laridés. »

« Parce que tu trouves que Sterna hirundo ça ressemble à hirondelle de mer, toi ? Tu devrais mettre ta casquette bonome. Le soleil tape fort et ton cerveau commence à fondre. »

« Ne t’inquiète pas pour mon cerveau petitours. Hirundo fait référence au nom scientifique des hirondelles. Et tu as raison de dire que les sternes ressemblent aux mouettes. Tu as compris que ces deux oiseaux font partie de la même famille, les Laridés. C’est bien parce qu’ils partagent de nombreux caractères. Mais je vois bien que tu fatigues. Faisons une pause et rentrons petitours. »

P5 1430405

Il est vraiment beau, le Royaume des Sternes. Je bien suis content d’être venu. Quelle aventure ! Je ne pense même plus à avoir peur dans la nature.

Mais tu me manques Princesse. Tu voudras bien que je vienne te voir ?

 Bon pour le moment, il faut se remettre en route. Quelle surprise allons-nous encore avoir ? Le chevalier qui connaît bien le Pays des Zoisos dit qu’on peut pas prévoir ce que l’on va voir, qu’il y a toujours des surprises et que c’est ce qui donne du charme aux promenades. Tu sais Princesse, il commence à me plaire le chevalier.

P8 1430627

« Oh, comme il est beau cet oiseau ! Je suis sûr que tu le connais aussi celui-là. »

« Oui Maxou. C’est un cygne tuberculé (Cygnus olor, Anséridés). C’est l’un des plus gros oiseaux de France.

J’ai vu ses petits la dernière fois que je suis venu. Peut-être les verrons nous aujourd’hui. »

On les a pas vus. Mais c’est pas grave. On  peut pas tout voir à chaque fois. J’ai fatigué moi. Je veux rentrer 🙁

P9-1 1430704 P9-2 1430707
P9-3 1430708 P9-4 1430709

Oulala, encore un beau zoiso ! C’est vrai qu’il y a souvent des surprises dans la nature quand on sait regarder. Il fallait pas le louper celui-là : il est arrivé, s’est posé, nous a regardés puis il est reparti aussi rapidement qu’il était venu. La scène a duré 8 secondes maximum. C’est pour ça que les fotos sont pas très nettes. Qu’est ce qu’il vole vite ! Bonome dit que c’est un martin-pêcheur (Alcedo atthis, Alcédinidés). On le surnomme la flèche bleue parce qu’il vole très très vite et qu’il est tout pointu en vol. Il peut atteindre 50 km/h. C’est rapide pour un petit zoiso comme ça.

P12 1430876 P13 1430877

Là c’est moi à la fin de la promenade. C’est juste à l’entrée du Royaume des Sternes. Juste au-dessus de ma patte avant droite, il y a un nid de grèbes huppés (Podiceps cristatus, Podicipédidés). Tu te souviens, on en avait vus au début, en même temps que les poussins de mouettes. Sur la foto de droite tu peux voir un parent en train de couver. Bonome est un peu inquiet pour cette couvée parce qu’il y a un nid de foulques-macroules pas loin et que les foulques détruisent parfois les nids des autres zoisos si ils trouvent qu’ils sont trop près du leur. Mais il dit aussi que les parents grébus veillent. Je dis grébu parce que bonome, qui aime beaucoup les zoisos et qui les connaît bien, sait leur nom courant, leur nom scientifique et, en plus, il leur donne des surnoms 🙂 Le grèbe huppé, c’est grébu 🙂

Pour terminer, je voudrais te montrer un parent grébu avec son petit.

P10-1 1430734 P10-4 1430748

Oui, oui, tu vois bien 🙂 Le petit est sur le dos de son parent, entre les ailes. Il fait du parent-stop pour se reposer. Bonome dit que c’est une particularité de la famille des grèbes, les Podicipédidés.

Voilà Princesse, aujourd’hui on a rendu visite aux zoisos du Royaume des Sternes. Bonome appelle ça l’ornithologie. Il dit qu’il y a des tas d’autres choses à voir au Pays des Zoisos. Mais il voulait pas trop m’encombrer la tête avec d’autres zanimos. A part des demoiselles, mais c’est parce que c’est moi qui lui ai demandé. Je crois que je vais bien m’entendre avec lui. Il est très gentil avec moi. C’est pas vrai qu’il est méchant et cruel. Je sais pas pourquoi les gens disent ça de lui au château. Tu sais, chaque soir, il me fait un bisou pour me dire bonnuit.

Voilà Princesse. Je t’embrasse. Et ne t’inquiète pas. Je vais bien.

Continuer la promenade

11 réflexions au sujet de « 3 – Au Royaume des Sternes »

  1. Bonjour Anonyme,
    j’ai fait quelques recherches pour pouvoir répondre à ta question. Le zoiso le plus rapide est le faucon pèlerin (Falco perigrinus, Falconidés). Il chasse les zoisos en vol et il a besoin d’aller très très vite pour les attraper. Il peut dépasser les 200 km par heure en vol en piqué. C’est très rapide. Les zoisos sont les zanimos les plus rapides du monde 🙂

  2. Malgré ce que tu dis Max les photos sont très belles et les explications avec sont précises. J’apprends beaucoup de choses . ????

  3. Bonjour Anonyme1,
    je sais pas moi. Peut être qu’il y a des endroits où ils y a plus de femelles que de mâles alors les mâles se chamaillent pour les femelles. Ou alors il y a des femelles très très belles et les mâles les veulent tous. Ou alors c’est une façon pour les mâles de montrer qu’ils sont forts et en bonne santé. Ils montrent aux femelles qu’ils seront capables de se battre pour protéger les petits. Ou peut être c’est qu’ils sont fous dans leur tête, mais ça je crois pas 🙂

  4. Bonjour anonyme 🙂
    Le mâle reste fixé à la femelle pendant qu’elle pond pour être sûr qu’elle se fasse pas féconder par un autre mâle. Si il y en a un qui s’approche ils font la bagarre. Et le premier mâle fait tout pour chasser l’intrus.
    Max

  5. Bonjour Malak et Chloé,
    moi j’aime tous les zoisos parce que c’est très beau un zoiso mais j’aime beaucoup Martin. Martin, c’est le martin-pêcheur (Alcedo atthis, Alcédinidés). Et il y a l’échasse blanche avec ses très très longues pattes (Himantopus himantopus, Récurvirostridés), le héron pourpré (Ardea purpurea, ardéidés) et puis tous les autres zoisos.
    Max.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.