Ploumanac’h

Dimanche 22 février An VIII

Demat penn sardin !

Quelques nouvelles comme ça vite fait 🙂

Paysage de granite rose
Paysage de granite rose
Le chaos de Ploumanac’h
L’autel de saint Guirec
Saint Guirec. Il a plus de nez parce que la légende. Si une jeune fille célibataire plante une aiguille de pin dans son nez et que cette aiguille est encore présente à la marée basse suivante alors le vœu de mariage sera exaucé.
Un moment important dans la vie d’un petitours : la remise du sacado. Ici Yann reçoit le sien des pattes de Léo.
Les petizours naturalistes
Un rocher du chaos de Ploumanac’h. Les plus alcooliques d’entre vous auront reconnu une bouteille.
Samuel et le granite de Ploumanac’h. Ici il est riche en minéraux sombre et les cristaux sont d’assez grande taille. Admirez le superbe feldspath alcalin.
Un fou de Bassan. Forcément ! Ils habitent aux Sept-Îles juste en face.
Des spatules blanches
Max sur les gneiss icartiens vieux de 2 milliards d’années injectés du granite de Ploumanac’h.
Une enclave de geniss icartiens dans le granite de Ploumanac’h.
Samuel se trouve sur le granite alors que Yann est sur le gneiss. 1,7 milliards d’années séparent ces deux roches.
Une chauve-souris en plein jour…
Un couple de harles huppés. C’est même pas vraiment rare ici ! chez nous, il aurait fallu faire homologuer la donnée 🙂
Monsieur Harle huppé
Madame Harle huppé
Monsieur Harle huppé se dégourdit les ailes.

Voilà. C’est tout pour ce soir. Nous on va au lit parce que demain on va encore tout cavaler 🙂

Ken emberr penn sardin !

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.