On est encore en Bretagne !

Le petizours

21 Février An VIII

Max : « Demat penn sardin ! »

Léo : « Degemer mat dans notre bulletin d’informations en direct-différé 🙂 »

Samuel : « En compagnie de cousin Yann, notre cousin breton. »

Yann : « Demat ! »

Max : « Comme vous pouvez le voir nous sommes sur du granite. »

Samuel : « Un bien beau granite rose. »

Un bien beau granite

Léo : « Ce qui exclut que nous soyons de par chez nous ! »

Samuel : « Nous sommes encore en Bretagne ! »

Max : « C’est pour cette raison que Yann est avec nous. Nous sommes passés le prendre pendant la looongue chevauchée. »

Léo : « Vous vous demandez où nous sommes précisément. Bonome, pourrais-tu dézoomer un peu ? Merci bonome. »

Les petizours

Max : « Yann, peux-tu dire à nos chers penn sardin où nous sommes ? »

Yann : « Nous sommes sur la Côte de Granite Rose. »

Léo : « Rholala oui ! Derrière nous c’est le port de Ploumanac’h ! Vous vous rendez compte ? Nous allons inspecter le célèbre massif de Ploumanac’h ! Le rêve de bien des géologues ! »

Samuel : « Pour se dégourdir les pattes à notre arrivée, notre cher bonome, alias Tringa megapus, a décidé de faire le tour du port. »

Max : « Nous avions envie de vous faire partager cette petite promenade préprandiale. »

Yann : « Voici donc le port ! »

Le port

Léo : « Ce sont des bernaches cravants qui nous ont accueillis. Une petite quarantaine. »

Bernaches cravants (Branta bernicla, Anséridés)

Samuel : « Notre attention à tout de suite été attirée par ce bâtiment étrange situé sur un pont barrant le petit ruisseau de Traouïero. »

Un étrange bâtiment

Léo : « LES petits ruisseaux. Il y en a deux et chacun a son bâtiment étrange. »

Max : « Bonome, aurais-tu l’amabilité de nous expliquer ces petits bâtiments s’il te plaît ? »

Le chevalier : « Ce sont des moulins à marée Maxou. Leur construction a été décidée par le Seigneur de Lannion au 14ème siècle. Ils sont bien évidement construits en granite. Chacun de ces moulins à son bassin de rétention. Quand le niveau d’eau est suffisant, l’eau est déversée et actionne les roues des moulins. »

Max : « Merci bonomou 🙂 »

Yann : « Voici le second ruisseau qui servaient de bassin de rétention. »

Le ruisseau de Traouïero

Samuel : « Sous le soleil, ce paysage doit être magnifique. »

Yann : « C’est déjà très beau 🙂 »

Max : « Voici, le port. »

Le Port

Max : « Comme d’habitude avec notre grand machin, il y a pas d’eau dans la mer. C’est une tradition. Depuis ma toute première sortie à la mer, il y a pas d’eau dans la mer quand on y va. »

Le chevalier : « Éléoulamer ? »

Max : « Oui ben elle était pas là ! Et en Charentmaritimie, quand la mer se retire on la voit plus du tout. Elle est trop loin. »

Samuel : « Revenons en Bretagne si vous le voulez bien. »

Léo : « Revoici le moulin à marée… »

Le moulin à marée

Max : « Peut-être pourrions-nous présenter quelques zoisos. Yann… »

Yann : « Oui. Lui c’est un chevalier guinguette. »

Chevalier guignette (Actitis hypoleucos, Scolopacidés)

Max : « Guignette Yann, pas guinguette. »

Yann : « Ah oui ! Le chevalier guignette 🙂 »

Samuel : « Actitis hypoleucos, Scolopacidés. »

Yann : « Lui c’est un goéland argenté. »

Goéland argenté (Larus argentatus, Laridés)

Yann : « Et elle, une aigrette garzette. »

Aigrette garzette (Egretta garzetta, Ardéidés)

Léo : « En avançant un peu sur le port, on arrive au Tourony. »

Yann : « Et c’est très beau. »

Max : « Ça fait vraiment breton… »

Samuel : « On vous montre. »

Max : « On va pas vous faire croire que c’est notre cabane. La notre est très bien mais c’est pas celle-là. »

Samuel : « En raison du couvre-feu nous avons pas pu poursuivre notre petite promenade. Nous avons dû rebrousser chemin. »

Yann : « Ce qui nous a permis de fotoer le premier moulin à marée et son bassin de rétention. »

Le moulin à marée
Son bassin de rétention

Le chevalier : « Celui-là se visite. Mais uniquement l’été. »

Max : « Merci bonome. »

Léo : « Pourrais-tu nous présenter le programme de ce séjour ? »

Le chevalier : « Nous allons inspecter le Massif de Ploumanc’h. »

Max : « D’accord. Merci… Une vue aérienne ? »

Le chevalier : « Si tu veux. »

Max : « Merci bonome. »

Vue aérienne

Léo : « Et la carte géologique ? »

Carte géologique du massif de Ploumanac’h (Source : Géoportail)

Léo : « Voilà, nous vous raconterons tout ça. »

Max : « Le problème est que nous avons même pas terminé de raconter le Pays de Penthièvre. »

Yann : « C’est vrai ? »

Max : « Ben oui… Il me reste 10 articles à écrire. »

Yann : « Tout ça ! Rholala ! »

Max : « Là je suis en train d’écrire la Pointe du Chevet et les Hébihens. »

Yann : « Je me souviens 🙂 C’était bieeeen 🙂 »

Léo : « Ça terminera l’Unité de Saint-Malo. »

Max : « On intercalera peut-être Ploumanac’h entre l’Unité de Saint-Malo et celle de Saint-Brieuc. »

Samuel : « Nous verrons bien. »

Max : « Pour le moment, nous vous souhaitons tout ce que vous voulez. Mais en mieux 🙂 »

Yann : « Kenavo penn sardin ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.