Mai , le 18 – 2. Le Royaume des Tariers et retour au Marais

Max

Max : « Rebonjour ! Nous voici donc en direct-différé depuis le Royaume des Tariers ! »

Léo : « Un bien joli Royaume ! »

Samuel : « Avec de beaux zoisos ! »

Max : « C’est une fauvette grisette qui nous y a accueillis ! »

Fauvette grisette Sylvia communis Sylviidés

Samuel : « Un mâle chanteur perché sur son arbre 🙂 »

Léo : « C’est toujours agréable d’être accueilli par un zoiso qui a même pas peur de nous 🙂 »

Max : « On a même pas eu le temps d’aller s’installer à notre poste d’observation préféré qu’on a vu un tarier pâtre ! »

Tarier pâtre femelle Saxicola rubicola, Muscicapidés

Léo : « Une femelle ! Elle s’était cachée dans un arbre mais quand elle nous a vus elle a sorti le bec pour nous regarder 🙂 »

Max : « A peine installés on a vu les mâles ! »

Tarier pâtre Mâle nuptial

Léo : « On dit ‘les’ parce qu’il y en avait au moins deux ! »

Samuel : « C’est pas facile de compter les zoisos dans un tel environnement ! Ils se cachent, apparaissent, volent par ci puis par là… »

Max : « On compte pas vraiment. On fait des estimations. »

Léo : « Là, on pense qu’il y a deux couples de tariers pâtres. »

Samuel : « Et puis on a eu une surprise. »

Max : « Bonome fotoait et on l’a vu sourire en fotoant. Mais il disait rien. »

Léo : « Il fotoait et souriait. Puis il nous a demandé de nous asseoir. »

Samuel : « Comme on est des gentils petizours on lui a obéi. »

Max : « Et il nous a montré des fotos. »

Max : « Vous le reconnaissez ? »

Léo : « A vrai dire, nous non plus on le reconnaissait pas. »

Samuel : « On vous remontre des fotos… »

Max : « Alors ? »

Léo : « Ben oui ! »

Samuel : « C’est un petit tarier pâtre ! »

Max : « Un tout jeune ! »

Léo : « C’est la première fois qu’on en voit ! »

Samuel : « Rhooo la chaaance ! »

Max : « On voit plein de petits aujourd’hui 🙂 »

Léo : « On vous remet des fotos. »

Samuel : « On sait pas vraiment combien il y en a. »

Max : « Au moins trois. »

Léo : « Mais on est pas sûrs. »

Max : « On serait bien restés des heures à observer le balai des parents tariers qui apportaient du manger à leurs petits. »

Samuel : « Mais on a été interrompus par un autre tarier. »

Léo : « Le tarier des prés. »

Tarier des près, Saxicola rubetra, Muscicapidés

Max : « Il y a des tariers au Royaume des Tariers et ça c’est une bonne nouvelle ! »

Léo : « Surtout qu’ils ont fait des petits ! »

Max : « Hé ! Mais c’est Coquelicot ! »

Coquelicot 🙂

Max : « Bonjour Coquelicot ! Tu vas bien ? Coquelicot ? Tu réponds pas ? Ben d’accord ! Alors déjà tu donnes pas de nouvelles depuis des mois et quand on te croise tu réponds même pas ! Pfff ! C’est pas très gentil ça ! »

Samuel : « 🙂 Chers lecteurs, vous le savez pas mais le Royaume des Tariers est au bord des champs. »

Max : « Et il y a un chemin bordé de végétation qui s’engage dans les champs. »

Léo : « Bonome aime bien s’y aventurer. »

Max : « Et nous aussi ! »

Samuel : « On y a vu des linottes mélodieuses. Mais elles se sauvent toujours quand on s’approche… »

Linotte mélodieuse Linaria cannabina, Fringillidés

Max : « Et il y avait des pioupious ! »

Chardonneret rigolo, Carduelis carduelis, Fringillidés

Léo : « En cheminant sur les chemins on entendait les alouettes des champs. Mais on a même pas cherché à les voir. »

Samuel : « On s’en fichait un peu. On pochait, la truffe au soleil, en profitant des chants des zoisos. »

Max : « Il y a eu un bruant des roseaux, des linottes, des merles… »

Léo : « J’ai entendu un accenteur mouchet aussi. »

Samuel : « Et on a eu une autre surprise. »

Max : « Une drôle de surprise ! On s’y attendait pas du tout ici ! »

Léo : « Regardez ! »

Petit gravelot, Charadrius dubuis, Charadriidés

Samuel : « C’est un petit gravelot ! »

Léo : « Bon, son environnement est pas terrible terrible mais ça a l’air de lui plaire. »

L’habitat de petit gravelot

Max : « C’est étrange à cet endroit. Il y a une route toute neuve mais elle sert à rien. Elle mène nulle part. »

Léo : « Par contre, l’espace où vit le petit gravelot ça sert beaucoup. »

Samuel : « C’est un système de collecte d’eau qui commence au Royaume des Tariers. »

Max : « Il y a un fossé qui arrive jusque là, avec des tas de végétos. Il y a des grenouilles mais quand on s’en approche elles ploufent et on les voit pas. »

Léo : « C’est un système de purification naturelle de l’eau et de régulation des flux quand il pleut beaucoup. »

Max : « C’est malin comme système et ça accueille une flore et une faune variée qui existerait pas sans ces aménagements. »

Samuel : « Pour une fois que les zoms font quelque chose de vraiment intelligent. »

Après, on a fait le retour. On a encore observé les tariers dans leur Royaume. On était bien tous les quatre comme ça. Bonome fotoait même plus. On faisait silence depuis un moment quand il a repris la parole.

Le chevalier : « Dites les machins, si on retournait au Marais ? Il me reste de la batterie et je n’ai pas envie de travailler tout de suite. »

Max : « On est pas des machins ! »

Léo : « Ou alors des petits machins 🙂 »

Samuel : « Et tu les aimes bien les petits machins 🙂 »

Le chevalier : « Vous êtes étranges. Je vous propose de retourner au Marais pour essayer de voir blongios et vous dissertez sur le vocable que j’utilise pour vous parler… »

Max : « Bonne remarque bonome ! Les machins sont d’accord ! On retourne au Marais ! »

Rousserolle effarvatte Acrocepalus scirpaceus, Acrocéphalidés

Iris des marais, Iris pseudacore, Iridacées

Max : « Au Marais, on a été accueillis par un autre petit gravelot 🙂 »

Petit gravelot, Charadrius dubuis, Charadriidés

Léo : « On l’avait pas vu lors de notre premier passage. »

Samuel : « Cousin Léo, je te rappelle qu’ils ont fait des œufs  en début de semaine et ils doivent couver maintenant ! »

Max : « On va peut-être voir des petits gravelots ! »

Léo : « Et des petites poules-d’eau ! »

Gallinule poule-d’eau, Gallinula chloropus, Rallidés

Max : « Ben oui ! Si celle-ci transporte du matériel pour construire son nid, c’est qu’elle se prépare à faire des œufs elle aussi ! »

Léo : « Rholala ! Vous avez vu ? »

Max : « Vu ! »

Samuel : « Vu aussi ! »

Max : « Chers lecteurs nous venons d’assister à l’arrivée dans le Marais de deux blongios nains ! Je dis bien deux ! »

Léo : « Deux mâles ! »

Samuel : « Sûr pour un. Pas eu le temps de voir l’autre ! »

Max : « Je dirais deux mâles aussi ! »

Léo : « Il y en a un là-bas ! »

Blongios nain mâle Ixobrichus minutus, Ardéidés

Max : « C’est un mâle !

Samuel : « L’autre est entré tout de suite dans les phragmites. J’ai pas eu le temps de le voir… »

Léo : « C’est pas grave petit Sam ! »

Max : « Bonome, je crois qu’il va pleuvoir. Mets ton imperméable et ta casquette. Et oublie pas ta capuche. Nous on se poche. »

Léo : « Tu devrais abriter ton appareil pendant l’averse. »

Le chevalier : « J’en déduis que je reste là malgré la pluie. »

Max : « Tu déduis bien bonome 🙂 Il faut qu’on sache si ce sont deux mâles ou pas ! Quand même ! »

Le chevalier : « Je vais avoir l’air bête comme ça sous la pluie. »

Léo : « Tu es pas tout seul. Regarde, il y a Lucille de la LPO. Elle aussi observe les blongios. »

Samuel : « Et elle a même pas de capuche. »

Max : « Regardez ! Les deux blongios se pourchassent ! »

Un blongios

Léo : « Ce sont bien deux mâles ! »

Un blongios mâle Un autre blongios mâle

Max : « Je crois comprendre ! Ils attendent leur femelle et en attendant ils choisissent leur site de nidification. L’un là, l’autre là. Et ils se bagarrent pour avoir le meilleur ! »

Léo : « Bonne hypothèse Maxou. »

Samuel : « Ça veut dire qu’il va y avoir deux couples ! »

Léo : « Ça peut faire jusque 6 petits, ça ! »

Samuel : « Tout ça de blongios ! La chance ! »

Max : « Ben oui ! Dites amis lecteurs, il faut pas vous étonner si les fotos sont pas très belles. C’est qu’il est loin blongios. Bonome, pourrais-tu faire une foto sans le super-méga-zoom et une autre bien zoomée sur blongios. S’il te plaît. »

Le chevalier : « Si tu veux Max. »

Max : « Voilà. Les fotos parlent d’elles mêmes 🙂 »

Léo : « Et je crois que c’est sur cette bonne nouvelle que nous allons conclure notre bulletin d’informations en direct-différé. »

Samuel : « Nous rappelons le titre principal de notre édition du jour : il y a deux blongios mâles au Marais ! »

Max : « Amis lecteurs, nous vous souhaitons une bonne journée et nous vous disons à bientôt ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.