Le Cap (Corrigé)

Samedi 14 Avril, An V

Max : « Demat amis lecteurs ! »

Léo : « Demat aussi ! »

Samuel : « Demat tabarnak ! »

Max : « ‘Demat tabarnak’ ??? »

Samuel : « Ben oui. »

Léo : « C’est le mélange des cultures 🙂 »

Max : « Bon, ben demat tabarnak alors ! »

Léo : « Vous vous demandez peut-être pourquoi nous vous disons demat ! »

Max : « N’est ce pas que vous vous demandez ! »

Samuel : « Quel suspens ! »

Max : « Et bien c’est parce que nous sommes de retour en Bretagne ! »

Léo : « Back to Fréhel ! »

Max : « C’est à cause que bonome a beaucoup aimé le Pays de Penthièvre ! »

Samuel : « Et nous aussi ! »

Léo : « Alors on y est retournés ! »

Max : « Hoplà ! »

Léo : « Et comme bonome s’est levé tôt pour chevaucher dès potron-minet… »

Max : « On est déjà allés aux zoisos ! »

Samuel : « Au Cap Fréhel ! »

Max : « Voilà voilà… Bon, NOTRE bonome a fait plus de 1000 fotos… »

Léo : « Preuve indiscutable qu’il est fou dans sa tête… »

Samuel : « Mais on a pas pris rendez-vous avec le docteur de la tête. »

Max : « Il veut pas… »

Léo : « Bon on a déjà fait un tri dans toutes ces fotos. »

Samuel : « Et on va faire l’article. »

Max : « Avec le Grand Jeu Concours pour la botanique. »

Léo : « Et quelques fotos faciles de zoisos à la fin. Quand on aura déjà donné tous les noms. »

Max : « Bien bien bien… Par quoi on commence ? »

Léo : « Ben, on a vu un zoiso dès notre arrivée. »

Samuel : « Dans la lande. Parce que notre cabane elle est dans la lande, au bord de la mer. »

Léo : « On voit la mer derrière la lande. »

Max : « On montre le zoiso ? »

Léo : « Ben oui ! Mais on dit pas son nom ! »

Fauvette à tête noir, Sylvia atricapila, Sylviidés

Samuel : « Ils vont jamais trouver ! »

Max : « C’est sûr qu’il est pas facile celui-là… »

Samuel : « Même nous on a pas trouvé. »

Max : « C’est bonome qui nous a dit ! »

Léo : « Oui, mais le mois dernier, bonome a dépensé deux mois de salaire pour acheter le chocolat pour les gagnants. Il peut pas recommencer ce mois ci quand même ! Alors il faut quelques questions difficiles. »

Max : « D’accord, mais on avance. »

Samuel : « On a vu des tas de choses ! »

Max : « Allez ! Au travail ! »

Léo : « Surtout que quand on est arrivés il y avait des tas d’insectes sur l’escalier de la cabane. Bonome en a fotoé deux. On laisse les lecteurs les identifier ? »

Samuel : « Oui, ça nous fait moins de travail. »

Max : « On sous-traite 🙂 Nous on inspecte et on fotoe, et les lecteurs identifient. »

Léo : « Travail d’équipe ! »

Grand sycophante, Calosoma sycophanta, Carabidés

Onthophagus sp, Scarabéidés

Samuel : « Puis on a chevauché ! »

Léo : « Au Cap, bonome a fotoé la mer pour montrer les forts courants. »

Max : « Ce sont des courants de marée. C’est très dangereux pour les bateaux. »

Samuel : « Mais les zoisos s’en fichent. »

Léo : « Puis on a vu des cormorans huppés. »

Max : « C’est un peu chez eux ici. »

Léo : « C’est carrément chez eux oui ! »

Samuel : « Vous montrez pas les fotos ? »

Léo : « Si si ! Voilà ! »

Max : « Puis on a vu ces plantes. »

Euphorbe maritime, Euphorbia paralias, Euphorbiacées

Léo : « On laisse Coquelicot les identifier. »

Max : « Brindille aime beaucoup ces plantes. Elle en a dans son jardin. »

Léo : « Max, c’est pas la même espèce. »

Max : « Mais c’est la même famille. »

Samuel : « Et celle-là… Mais il manque un pétale… »

Erodium à feuilles de ciguë, Erodium cicutarium, Géraniacées

Max : « Et encore celle là… »

Violette, Viola sp. violacées

Léo : « On a pas fotoé toutes les parties. Ça va pas être facile de l’identifier… »

Max : « Bah, on a qu’à accepter le nom de genre comme bonne réponse… »

Léo : « Un peu facile, mais d’accord. »

Max : « Puis on a revu des cormorans huppés… »

Léo : « Et encore des plantes… »

Armérie maritime, Armeria maritima, Plumbaginacées

Primevère acaule, Primula vulgaris, Primulacées

Max : « Bon, il est encore un peu tôt. La lande est pas toute en fleur… »

Léo : « Les ajoncs fleurissent Max. »

Max : « Les ajoncs ont toujours des fleurs. »

Samuel : « Oui mais là il y en a beaucoup. »

Léo : « Et il y a eu cette drôle de scène. »

Max : « La prise de bec 🙂 »

Léo : « Elle a duré longtemps cette prise de bec… »

Samuel : « On sait même pas pourquoi. »

Léo : « On montre les fotos ! »

Max : « Oulala ! Pas toutes ! Bonome a tout fotoé ! »

Léo : « Ben non Max, pas tout ! »

Samuel : « Allez, on met les fotos ! »

Léo : « Deux goélands argentés regardaient leurs congénères se prendre le bec avec une certaines distance… »Max : « Ils avaient l’air dubitatifs. »

Samuel : « On voyait bien qu’ils désapprouvaient ce comportement. »

Léo : « Ensuite il y a eu le rassemblement de zoisos sur l’eau. »

Max : « Des guillemots et des cormorans. »

Léo : « Max ! Il fallait pas le dire ! »

Max : « Oups, trop tard. »

Samuel : « Il y avait sûrement un banc de poissons dessous. »

Léo : « Les zoisos péchaient. »

Max : « Et il est passé… »

Fou de Bassan, Morus bassanus, Sulidés

Léo : « La foto est moche. Bonome va te gronder de l’avoir utilisée. »

Max : « Mais non ! Bonome me gronde pas pour ça. Il ronchonne mais il me gronde pas. »

Samuel : « Lui, on donne pas son nom. »

Max : « Ben non. Mais c’est facile. On en a vu chaque jour la dernière fois. »

Samuel : « Le suivant aussi il est facile. On dit pas. »

Guillemot de Troïl, Uria aalge, Alcidés

Max : « La fleur aussi elle est facile. Tout le monde la connaît ! »

Narcisse jaune, Narcissus speudonarcissus, Amaryllidacées

Léo : « Je sais pas si les gens connaissent le nom d’espèce et la famille. »

Samuel : « Et là, elle est sauvage. C’est pas pareil. »

Léo : « C’est vrai petit Sam. Tu as raison. »

Max : « Ensuite bonome est allé s’asseoir au bord de la falaise pour fotoer les zoisos en vol. »

Léo : « Il a pas vraiment réussi… »

Samuel : « Il en a eu un ! C’est celui là qu’il voulait ! »

Léo : « Tu as raison Sam. On montre le résultat ! »

Fulmar boréal ou pétrel fulmar, Fulmaris glacialis, Procellaridés

Max : « Puis il y a eu un autre belle fleur… »

Armérie maritime, Armeria maritima, Plumbaginacées

Léo : « Dire qu’un peu plus tard la lande sera tout rose grâce à ses plantes… »

Samuel : « Ça doit être très beau. »

Léo : « Rholala oui ! »

Max : « Avec un peu de chance, dans une semaine… »

Léo : « C’est un peu court une semaine… »

Max : « Qu’est ce qu’il y a eu ensuite ? »

Samuel : « L’accouplement des goélands argentés ! »

Léo : « Ils perpétuaient l’espèce. »

Max : « Les fotos ! On en met combien ? »

Léo : « Ben celles qu’on a selectionnées ! »

Max : « C’est pas trop ? »

Léo : « Tu connais beaucoup de gens qui ont déjà vu un accouplement de goélands argentés ? »

Max : « Je vois 🙂 On met les fotos ! »

Max : « Après on a vu la nouvelle espèce. »

Léo : « Rholala oui ! »

Samuel : « On en avait jamais vu des comme ça ! »

Léo : « Je sais pas si tes lecteurs vont réussir à l’identifier… »

Mouette tridactyle, Riassa tridactyla, Laridés

Léo : « Leur habitat est assez exiguë. »

Max : « C’est acrobatique… »

Samuel : « Mais ça a pas l’air de les déranger. »

Léo : « Elles sont adaptées. »

Samuel : « Dans ces falaises, chaque espèce de zoisos a un habitat bien défini. »

Léo : « Ça évite les conflits. »

Max : « Il y en a quand même, mais au sein de l’espèce. »

Léo : « Il y a des prises de becs 🙂 »

Samuel : « Puis on a vu d’autres goélands argentés perpétuer l’espèce. »

Léo : « Ils perpétuent beaucoup les goélands argentés. »

Max : « L’espèce est pas en danger ici 🙂 »

Léo : « On a voulu reprendre l’observation de la nouvelle espèce… »

Mouette tridactyle, Rissa tridactyla, Laridés

Max : « Mais on a été interrompus par une nouvelle tentative de perpétuation des goélands argentés… »

Max : « Ensuite bonome a fotoé un lézard. »

Lézard des murailles, Podarcis muralis, Lacertidés

Léo : « On en avait déjà vus mais ils s’étaient sauvés. »

Max : « Celui-là, bonome a réussi à l’avoir. »

Samuel : « On donne pas l’espèce. »

Max : « Ben… On la connaît pas ! J’ai pas pensé à prendre notre beau livre de Reptiles. »

Léo : « Max, les Reptiles ça existe pas ! »

Max : « Je sais bien moi ! Mais le beau livre s’appelle le Livre des Reptiles. J’y peux rien ! »

Léo : « Moi je crois le connaître ce lézard… »

Max : « Tu dis pas ! C’est pour le concours ! »

Léo : « Oui Max, d’accord Max ! »

Samuel : « C’est toi le chef cousin Max ! »

Léo : « Max, pourquoi tu mets ces fotos de goélands argentés ? »

Max : « Ben, parce que les deux premières sont très belles. Et parce que sur les deux autres, il a un regard sévère, comme bonome quand il nous regarde comme ça. »

Léo : « Ouiiii ! »

Samuel : « Cousin Max, tu veux imiter encore le chevalier sévère ? »

Max s’exécute.

Samuel : « Bravo cousin Max ! Bravo ! »

Max : « Allez, il faut avancer. Il est tard et il reste tout ça de fotos ! »

Léo : « On est pas obligés de finir ce soir. »

Max : « Demain on va faire une autre inspection. Je voudrais bien finir moi. »

Samuel : « Surtout qu’on a vu de belles choses… »

Max : « Ben oui. Je voudrais les montrer. Demain, on verra un tout petit article si vous voulez. »

Léo : « On en est où ? »

Max : « Quand bonome est allé sur la pointe, là-bas. »

Léo : « Pour mieux voir l’autre côté du rocher. »

Samuel : « Comme ça… »

Léo : « On a fotoé ce goéland. Pour le concours. »

Goéland marin, Larus marinus, Laridés

Max : « Puis on a entendu le petit zoiso. Bonome l’a repéré tout de suite. »

Troglodyte mignon, Troglodytes troglodytes, Troglodytidés

Samuel : « Il est tout petit ce zoiso. »

Léo : « C’est le plus petit de l’avifaune française. »

Max : « On a pu voir le dortoir de la nouvelle espèce. »

Mouette tridactyle, Rissa tridactyla, Laridés

Léo : « Et par là, il y a des nids de cormorans huppés. »

Max : « Ils sont mieux aménagés que lorsqu’on est venus la première fois. »

Léo : « Là, il y a eu un conflit de voisinage. »

Max : « Un cormoran était dans son nid. Peut-être qu’il couvait. »

Léo : « Un autre passait par là pour aller à son nid à lui. »

Max : « Le premier a mal pris son passage. »

Léo : « Ils se sont criés dessus. »

Samuel : « Je parle pas le cormoran mais je suis sûr que c’était pas très poli. »

Max : « Nos observations ornithologiques ont alors été interrompus par la découverte d’un bel insecte. »

Léo : « On le connaît celui-ci. On l’a déjà vu. »

Samuel : « Il est très beau. »

Timarche ténébreuse ou crache-sang, Timarcha tenebricosa, Scarabéidés, Chrysomélinés

Max : « Mais bonome était venu de ce côté parce qu’il avait remarqué que les petits zoisos noirs et blancs allaient se poser par là quelque part. Alors il voulait les trouver. »

Léo : « Ce qu’il a fait vite fait. Hoplà ! »

Samuel : « Ce fût une affaire rondement menée 🙂 »

Guillemots de Troïl, Uria aalge, Alcidés

Léo : « Ils vivent tout serrés les uns contre les autres ces petits zoisos noirs et blancs. »

Max : « Ils sont très grégaires. »

Samuel : « Leur habitat est extrêmement rudimentaire. »

Léo : « Ils s’embêtent pas à faire un nid compliqué. »

Samuel : « C’est très impressionnant. »

Max : « Mais on pas vu l’autre espèce de zoisos noirs et blancs. »

Léo : « Et on a pas vu les macareux. »

Samuel : « Zutalor ! »

Max : « Ben non pas zutalor ! Bonome va vouloir les trouver et on va retourner au Cap ! »

Léo : « Chouette alors ! »

Samuel : « J’aimerais bien qu’il les trouve les macareux. »

Max : « Moi aussi. J’ai envie de les voir. »

Samuel : « C’est pas pour les voir. C’est parce que le chevalier les aime beaucoup et qu’il aimerait les voir. Ça lui ferait vraiment plaisir. »

Léo : « Je te reconnais bien là petit Sam. C’est très généreux de ta part. »

Samuel : « Merci cousin Léo. »

Max : « On fera des recherches pour savoir où ils sont. »

Léo : « Demain. Pour le moment, on continue. »

Samuel : « On arrive à la belle surprise. »

Léo : « Oh oui ! »

Max : « Rholala ! Encore mieux que la dernière fois ! »

Léo : « On a de la chance quand même ! »

Max : « De voir de belles choses comme ça ? »

Léo : « Non, d’avoir un bonome qui nous montre de belles choses comme ça. »

Samuel : « Sans lui, on les verrait pas. »

Léo : « Il y avait des tas de zoms au Cap et je suis certain qu’il est le seul à les avoir vus. »

Max : « C’est vrai. On montre à nos lecteurs ? »

Léo : « Ben oui ! »

Samuel : « Un peu de suspens… »

Max : « Ils se demandent ce qu’ils vont voir vous croyez ? »

Léo : « Les plus futés s’en doutent. »

Samuel : « Certains vont être déçus. »

Max : « Déçus ? Ça va pas la tête ! »

Samuel : « Les fotos sont pas… »

Max : « SI ! ELLES SONT ! »

Léo : « Allez, on les montre… »

Dauphin commun à bec court, Delphinus delphis, Delphinidés

Max : « Comment on pourrait être déçu… »

Léo : « Nous, on les a vus en vrai 🙂 »

Samuel : « Vous en avez compté combien ? »

Léo : « 12 »

Samuel : « 12 dauphins ! » 

Max : « Hé oui ! C’est superbonome ça ! »

Léo : « Bon, à ce moment là l’orage grondait déjà. »

Max : « Le vent nous a apporté les nuages. »

Léo : « Zutalor ! On était tellement absorbés par nos observations qu’on l’a même pas salué ! »

Samuel : « Moi si 🙂 Et j’ai soufflé fort contre lui pour le taquiner. »

Max : « Ah c’était ça la grosse bourrasque ! Il s’est vengé ! »

Samuel : « Je crois bien 🙂 »

Léo : « Demain, on fera une pause pour l’écouter. »

Max : « Oui Léo. Qu’est ce qu’on a fait après ? »

Léo : « Bonome a fotoé une plante. »

Max : « Ah oui ! Bon, on la connaît déjà. »

Silène commun, Silene vulgaris, Caryophyllacées

Léo : « Puis on a observé les cormorans huppés. »

Max : « Il y en a un qui est passé avec une brindille dans le bec. Il aménageait son nid. »

Samuel : « Ensuite on a vu la nouvelle espèce se perpétuer. »

Max : « C’est la saison des amours dans la nature. »

Léo : « Les zoisos font des œufs. »

Samuel : « Ensuite ils couvent. »

Max : « Et après il y a des poussins et des juvéniles. »

Léo : « N’empêche que cette nouvelle espèce niche sur des tout petits espaces. »

Max : « Il faut pas s’étonner si il y a des accidents. »

Samuel : « Des chutes de bébés zoisos… »

Max : « Après on a regardé les cormorans huppés grimper la falaise. »

Léo : « C’est pas facile sans bras. »

Max : « Surtout quand il faut sortir de l’eau pour grimper sur la falaise. »

Samuel : « Avec un bout d’algue dans le bec. »

Max : « Mais la pluie est arrivée. »

Léo : « On s’en doutait qu’elle arriverait. »

Samuel : « Mais on a voulu rester le plus longtemps possible. »

Max : « Ce qui nous a permis de voir cette plante à fleurs. »

Silène dioïque ou compagnon rouge, Silene dioica, Caryophyllacées

Léo : « Pas facile à identifier… »

Max : « On donne un indice ? »

Léo : « Non. »

Max : « Non ? »

Léo : « Ben non. »

Max : « D’accord. »

Samuel : « Moi j’ai bien aimé les cormorans qui se papouillaient. »

Léo : « Ça soude le couple. »

Max : « Ça renforce les liens. »

Léo : « Mais il pleuvait trop. On est repartis. »

Max : « Sauf que bonome s’est arrêté pour fotoer des plantes. »

Léo : « Non Maxou. Il s’est pas arrêté pour fotoer des plantes. Il s’est enfoncé dans la lande pour réussir à les voir. »

Max : « Encore ouf qu’on était pochés. »

Jacinthe, Hyacinthoides non-scripta, Asparagacées Primevère acaule, Primula vulgaris, Primulacées

Max : « Sur la dernière foto, on voit la pointe où est allé bonome pour mieux observer. »

Léo : « C’est impressionnant vu d’ici. »

Léo : « Là, on voit bien l’orage. »

Max : « Mais on voit pas que bonome s’est fait trempé. »

Samuel : « Et après on est rentrés. »

Voilà amis lecteurs. Comme vous avez pu vous en rendre compte, on a été gâtés aujourd’hui. Alors maintenant c’est à vous de travailler. Bon courage pour identifier tous ces êtres vivants !

Et kenavo penn sardin !

Continuer à jouer

Bien bien bien, alors voici les résultats…

Sur 20 êtres vivants à identifier, Coquelicot a 19 bonnes réponses ce qui fait une notre de 19/20. Bravo à toi Coquelicot ! Quel travail ! Tu auras bien mérité tes chocolats ! Brindille et Arthur, quant à eux, ont que 14 bonnes réponses. Mais c’est déjà très bien ! Bravo à vous deux ! Vous aussi vous recevrez des chocolats !

Coquelicot, j’attends encore un peu pour publier les autres corrections. N’hésite pas à me laisser tes réponses MÊME SI TU AS PAS TOUTES LES BONNES RÉPONSES ! Moi même je les ai pas 🙂 (Et bonome veut pas m’aider…)

5 réflexions au sujet de « Le Cap (Corrigé) »

  1. Demat Max !
    Les photos du chevalier sont superbes ! Rholala la chance, vous en avez vu des zoisos et des plantes ! Une nouvelle espèce, et des zoisos qui font des oeufs, qui se papouillent, qui grimpent la falaise 🙂

    Bon j’espère que le chevalier est sorti de sa tête, parce que Brindille, elle a dû rester coincée dans la sienne à un moment, car elle m’a fait commencer le jeu concours par l’article suivant ! Pfff.. ah les zoms 😀 Alors je reprends dans le bon ordre des articles 🙂

    Voici mes réponses pour cet article Le Cap :
    le zoiso 1, mystère… je donne ma langue au chat
    Insectes 1 et 2 : je donne ma langue au chien (pour pas faire de jaloux 🙂 )
    Ensuite on a vu des cormorans huppés, des euphorbes comme dans le jardin de Brindille, mais celles-ci on dirait les euphorbes qu’on appelle « Réveille-matin »Euphorbia helioscopia ?
    Puis une plante blanche qu’on arrive pas à identifier ! (Coquelicot, au secours !)
    Puis une violette des bois (Viola sylvestris)
    Une plante qui ressemble à de la lavande papillon mais on a probablement faux 🙁
    Une primevère commune (Primula vulgaris)
    Des goélands argentés (Larus argentatus) qui se prennent le bec
    Un fou de Bassan (Morus bassanus)
    Des guillemots de Troïl (uria Aalge)
    Des narcisses (Narcissus pseudo narcissus)
    Un fulmar boréal (Fulmarus glacialis)
    Des arméries maritimes (armeria maritima)
    La nouvelle espèce, ce sont des mouettes tridactyles ! (larus tridactyla) bec plus court que les goélands 🙂
    Un lézard des murailles (Podarcis muralis)
    Des goélands marins (larus marinus). Dos foncé et pattes roses
    Le tout petit zoiso : un troglodyte 🙂 (troglodytes troglodytes)
    Encore des cormorans huppés
    Un scarabée ? (Timarcha ténébricosa)
    Des pingouins torda (Alca torda)
    Des silènes maritimes (silena uniflora)
    Des dauphins ! Rholala la chaaance 🙂
    et enfin des jacinthes des bois (Hyacinthoides non scripta)

    Demat penn sardin et auf wiedersehen ! (C’est Hans et Fritz qui m’apprennent le germain 🙂 )
    Arthur

  2. Bonjour Coquelicot 🙂
    Alors toi ! Je te dis que bonome redevient sauvage et tout ce que tu trouves à dire c’est : ‘J’aimerais bien voir ça 🙂 !’ Et ça t’amuse. Pfff… Avec des amis comme toi, on est pas aidés… Tout à l’heure il a visité des grottes. On a cru qu’il allait s’y installer ! Heureusement qu’aux grandes marées elles sont inondées ces grottes. Sinon on y habiterait définitivement. Et toi, ça t’amuse ! Ben d’accord… Peut-être que ça t’amuserait de voir que ses oreilles de Korrigan ont repoussées et qu’il se les gratte avec la patte arrière… Pfff…
    Bon, on a réussi à le raisonner un peu et on rentre demain. C’est fini la Bretagne. Kenavo Breizh ! Enfin… J’espère qu’on ira dire au revoir à la mer au Cap demain matin.
    Je t’embrasse Coquelicot. Là je file. On doit ranger nos affaires et surveiller bonome pour qu’il aille pas, nuitamment, se chercher un terrier…
    Gratouillis à Paul 🙂

  3. Demat 🙂
    Je vais bien, merci de prendre des nouvelles 🙂
    Alors comme ça, il y a un nouveau cousin ! Tu vas nous le présenter ?
    Dis, il est toujours dans sa tête le Chevalier, il est redevenu sauvage ? J’aimerais bien voir ça moi 🙂 !
    Au fait, ben oui Max, je réponds toute seule ! Je vois pas avec qui je pourrais répondre d’ailleurs… Et je suis pas très forte ! Ben non ! J’ai juste de très bons maîtres voilà tout 🙂
    Justement, je devrais avoir quelques réponses pour les articles suivants, patience, patience :)…
    Kenavo !

  4. Demat Coquelicot ! Comment vas-tu ? J’espère que tu guéris…
    Bon, j’ai lu attentivement tes réponses. Le problème, c’est que j’ai pas le temps de tout vérifier moi. On cavale, on trie les fotos, on chahute… On a même rencontré un nouveau cousin ! Ce soir il dort avec nous et demain on l’emmène en inspection 🙂
    J’ai bien observé bonome quand il lisait tes réponses. Ah oui, il faut que je te dise : bonome il est dans sa tête. On sait pas pourquoi. Dimanche, il était pas bien au réveil. Et depuis, il est dans sa tête. Il parle pas et il cavale. Avec les cousins on se demande si il va pas redevenir sauvage et se creuser un terrier… Alors on le surveille attentivement. N’empêche que quand il a lu tes réponses, il a esquissé un sourire. Un tout petit sourire mais quand même… Il est un peu sorti de sa tête pendant ce temps là. A mon avis tu vas avoir une très bonne note. Qu’est ce que tu connais comme chose dis donc ! Rholala ! On devrait t’emmener avec nous. D’ailleurs, on voulait te kidnapper pour venir en Bretagne. On avait même imaginé un plan pour te glisser dans son sacado… Mais bonome serait allé en prison alors on l’a pas fait.
    Brindille est pas là en ce moment. Alors Arthur pourra pas répondre tout de suite. Il faudra attendre pour la publication des résultats.
    Peut-être qu’il y aura d’autres candidats. Mais je pense pas. Ils sont trop durs nos Grands Jeux Concours je crois. Tant pis. Vous aurez plus de chocolat 🙂
    Embrasse Paul de notre part 🙂 Nous te gratouillons affectueusement le front 🙂
    Dis, tu réponds toute seule ? Parce que tu es drôlement forte rholala !
    Kenavo Coquelicot !

  5. Demat tout le monde 🙂
    Alooors, pour la première, la photo ne me permet pas d’avancer de réponse et je préfère ne pas dire de bêtises alors j’attends la correction ou la réponse d’Arthur…
    Ensuite il y a les insectes, j’aime bien l’entomologie 🙂 . D’après mon livre, le premier est un calosome (Calosoma sycophanta). Le second m’a donné du fil à retordre parce que je ne le trouve ni dans mes livres, ni sur mes planches et je l’ai même pas. Mais je pense que c’est l’onthophagus vacca…
    Pour la première plante, c’est sûr que c’est une euphorbe, et je dirais euphorbe maritime (Euphorbia paralias)
    Pour la violette ben c’est le genre viola 🙂
    Ensuite, je pense que c’est l’armérie maritime (armeria maritima).
    Après il y a la primevère acaule (primula vulgaris).
    Ensuite il y a le passage d’un fou de bassan (Morus bassana), puis les guillemots de Troïl (Uria aalge)…
    Et de jolies fleurs : des narcisses jaunes (Narcissus pseudonarcissus).
    Puis un autre zoiso : le fulmar boréal (Fulmarus glacialis), et encore l’armérie maritime (armeria maritima).
    Et il y a la nouvelle espèce ! Je dirais… mouette tridactyle (Rissa tridactyla). J’espère que je ne vais pas contrarier Léo 🙂
    Pour le lézard, il me semble que c’est le lézard des murailles (Podarcis muralis).
    Ensuite c’est le goéland marin (Larus marinus)
    Puis le petit zoiso : le troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes) c’est vrai qu’il est mignon 🙂 !
    Un autre insecte, c’est le crache sang (Timarcha tenebricosa), il porte ce nom parce qu’il peut faire le mort et cracher un liquide ressemblant à du sang quand il se sent menacé, c’est de l’hémolymphe. C’est rigolo 🙂
    Puis encore des guillemots de Troïl (Uria aalge)…
    Encore la silène maritime (silene vulgaris var. maritima)
    Ah, la plante difficile à identifier ça doit être… Un compagnon rouge (silene dioica).
    Et les deux dernières plantes sont la jacinthe des bois (Scilla non-scripta) et encore la primevère acaule (Primula vulgaris)
    Voilà voilà ! Désolé pour le retard :), j’espère n’avoir rien oublié…
    Amusez-vous bien,
    Kenavo 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.