On nous a envoyé ça 3

Chère Brindille,

Merci pour toutes ces belles fotos pas trop floues pour une fois 🙂

Alors tu me demandes non seulement d’identifier tous ces beaux zanimos mais tu me mets également au défi de trouver où tu es allée. D’accord, je relève ce défi et je mets toute mon équipe sur le coup.

Commençons par ce zoiso…

Tout le monde peut reconnaître un Corvidé. Il y en a pas beaucoup des bicolores… D’après mon beau livre de zoisos il s’agit d’une corneille mantelée, Corvus cornix. Bonome m’a dit qu’il en avait vu quand il est allé à Berlin, il y a longtemps. Ce zoiso est très répandu en Europe de l’Est et au Moyen-Orient. Il nous aide pas beaucoup pour te localiser…

La corneille mantelée peut s’hybrider avec la corneille noire dans la fine bande dans laquelle les deux espèces cohabitent. Un hybride c’est le résultat d’un croisement entre deux espèces. Bon, il arrive que des hybrides soient fertiles… Ça rend encore une fois la notion d’espèce un peu floue… Elle s’en fiche la nature de nos définitions…

Passons au deuxième zoiso…

Il s’agit d’un paon bleu, Pavo cristatus, Phasianidés. Mais tu l’avais sûrement reconnu. Le paon bleu est originaire d’Asie (Indes, Pakistan et Sri Lanka). Mais il a été introduit un peu partout comme zoiso d’ornement, pour décorer les parcs et jardins… Un zoiso c’est pas un ornement ! Le paon bleu nous aide pas non plus à savoir où tu es allée. Zutalor ! Mais c’est quand même un beau zoiso 🙂

Ce troisième zoiso est un Columbidé, famille des colombes et du pigeons.

Léo s’est plongé dans mon beau livre de zoisos et en est ressorti en s’écriant : ‘Une tourterelle maillée ! C’est une tourterelle maillée ! Streptopelia senegalensis !’ J’en ai déduit que c’était une tourterelle maillée 🙂

Son aire de répartition est un peu morcelée : Afrique du Nord, Proche-Orient, Égypte, Péninsule arabique… Mais par petites tâches… Je sais pas bien d’où elle vient cette tourterelle. J’ai lu qu’elle avait été introduite dans les oasis. C’est un zoiso sédentaire.

Le zoiso suivant c’est Samuel qui l’a identifié grâce à mon beau livre de zoisos.

C’est un Alcyon pie, Cerule rudis, Alcédinidés. C’est un cousin de Martin 🙂 Tu l’as vu avaler un poisson ! Gloub le poisson ! La chance !

L’alcyon pie est un très beau zoiso et on aimerait bien le voir nous aussi. Mais pour cela, il nous faudrait aller loin de chez nous : Anatolie, Israël, Syrie, Golfe Persique…

On commence à voir où tu es allée 🙂

Là, c’est un souimanga de Palestine, Cinnirys osea, Nectariidés.

Le souimanga de Palestine habite pas seulement la Palestine. On le trouve aussi en Israël et sur les côtes du Golfe d’Aquaba.

Il a long bec fin et recourbé vers le bas grâce auquel il peut butiner les fleurs. Il est nectarivore ce zoiso, comme certains insectes.

Là, tu as fotoé des mâles. Les femelles sont plus ternes, gris marron… C’est le dimorphisme sexuel encore.

Les souimangas font de très beaux nids en forme de poire constitué de brins de paille ou d’herbe tressées. C’est très impressionnant à voir.

Cet autre zoiso est également très beau.

C’est un bulbul d’Arabie, Pycnonotus xanthopygos, Pycnonotidés. On le trouve de l’Anatolie à l’Égypte et dans la péninsule arabique.

Les bulbuls d’Arabie sont insectivores. Ils attrapent les insectes en vol, sur les arbres ou même au sol. Ou alors ils poursuivent les huppes fasciées pour leur voler leurs proies ! Ils sont kléptoparasites ! Comme les Laridés !

Les bulbuls d’Arabie sont de très beaux zoisos 🙂 Tu en as de la chance de les avoir vus 🙂

Grâce à tout ça on peut faire une hypothèse sur ta localisation 🙂 Tu es probablement en Israël. Tu pourrais aussi être en Syrie ou en Palestine. Mais en Syrie il y a la guerre. Les zoms font toujours la guerre et on sait même pas pourquoi… Et la Palestine c’est très difficile d’y aller. A cause que les israéliens empêchent les gens d’y entrer ou d’en sortir, comme ça. ‘Tiens, et si on bouclait les territoires occupés ? Ça nous occupera un peu…’ Enfin, c’est pas tous les israéliens qui vont pas bien dans leur tête…

Alors comme ça tu es allée en pèlerinage sur les pas de Jésus. Tu nous raconteras ? Et Arthur ? Tu l’as emmené ? Tu lui gratouilleras le front de notre part.

Bon maintenant qu’on sait où tu es on peut regarder cet autre zoiso.

C’est un guêpier d’Orient, Merops orientalis, Méropidés. Ce zoiso nous a un peu perturbés parce qu’il s’observe normalement le long du Nil ou du Golfe d’Aquaba. Et ça cadrait pas avec ta localisation supposée. C’est Léo qui a trouvé la solution. En fait il existe une sous-espèce propre à Israël et la Jordanie. Il s’agit de Merops orientalis cyanophris. Il est fort Léo 🙂

Les guêpiers creusent des terriers le long des cours d’eau ou les sablières. Il leur faut des parois verticales assez hautes et meubles. Ils vivent en groupe. On dit qu’ils sont grégaires. En France, il y a le guêpier d’Europe, Merops apiaster. Bonome sait où on peut en trouver pas loin de la Charentmaritimie. Il va peut-être nous y emmener l’été prochain.

Les guêpiers sont insectivores. Forcément. Ils aiment beaucoup les guêpes et les hyménoptères.

Chère Brindille, tu as eu la chance de voir de très beaux zoisos et nous te remercions de nous avoir envoyé ces jolies fotos qui, pour une fois, ne sont pas trop floues.

Pour terminer je voudrais parler de ce beau mammifère dont tu nous as envoyé des fotos.

Il s’agit du Daman des rochers, Procavia capensis, Hyracoïdés. Je connais pas les Hyracoïdes moi. Mais Samuel a fait quelques recherches sur le daman des rochers. C’est un mammifère diurne qui vit en groupe. En général il y a plusieurs femelles par mâle. Il se nourrit surtout de feuilles et de graines d’acacias. Tu as vu des acacias ? Mais il peut aussi se nourrir d’autres espèces végétales voire d’invertébrés et même de petits reptiles. En fait, il est pas exigeant le daman des rochers. Il mange peu. En une heure d’alimentation par jour il peut subvenir à ses besoins.

Voilà pour ce petit article. Nous te remercions pour toutes ces jolies fotos. Grâce à toi nous avons découvert de nouveaux zanimos.

A bientôt Brindille et gratouillis à Arthur 🙂

Réponse d’Arthur : Coucou les copains ! Waouh, on est impressionnés Brindille et moi, par vos talents de détectives zoisologiques 🙂 Oui, Brindille m’a emmenée en Terre Sainte 🙂 On a beaucoup marché, visité, fait du bateau sur un grand lac et prié dans des églises et même dans le désert 🙂 Je vous envoie une photo de moi ! Je suis sur un dromadaire très gentil 🙂

Serrage de pattes à tous trois !

Arthur

Max : « Rholala ! Tu as dromadairé ! La chance ! »

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.