On nous a envoyé ça 2

Mon cher F.

Merci pour cette nouvelle série de fotos.

Tu dois penser que je sais pas quoi faire de mes journées et que je m’ennuie beaucoup. Je te rappelle que j’ai intégré l’équipe pédagogique d’un collège, que je suis maître-assistant dans ce collège et que j’ai des tas de cours à graver dans mon blog. Accessoirement, je suis également un petitours naturaliste qui doit aller inspecter le Pays des Zoisos pour voir si tout s’y passe bien (sur ordre de Princesse). Et puis je suis un juvénile et, à ce titre, j’aime beaucoup chahuter avec mes cousins et mon bonome. Mais bon, puisque tu t’intéresses à la nature je veux, par ma réponse, t’encourager à poursuivre dans cette voie.

Commençons par cette jolie foto…

Il s’agit encore une fois d’un Coreus marginatus. Je vois ce qui t’inquiète : il se trouve sur ta rhubarbe ! Et tu crains de pas pouvoir faire de tarte à la rhubarbe. Je te comprends. La tarte à la rhubarbe avec de la crème anglaise… Huummm ! Je m’en pourlèche les babines 🙂 Bon, rassure toi. Les Coreus vont pas tout manger !

Sinon, j’ai lu qu’il existe une huile à pulvériser sur tes plantes pour les protéger. Mais cette huile est très toxique pour les bourdons. Et c’est important les bourdons alors je te parlerai pas cette huile. Par contre, un monsieur dit qu’il faut secouer tes plantes et récupérer les Coreus qui tombent. Il a bidouillé un machin pour les récupérer. Je te montre la foto. A toi de t’adapter…

Passons à ce deuxième animal…

Tu as reconnu un Myriapode Chilopode. C’est une lithobie. Probablement Lithobius forficatus. C’est la plus fréquente.

Les lithobies sont des prédateurs des petits arthropodes. Tes jolies plantes risquent rien, au contraire. Mais elles sont lucifuges les lithobies, c’est-à-dire qu’elles fuient la lumière. Alors elles s’attaquent en priorité aux arthropodes nocturnes. Ou à ceux qui vivent à l’ombre…

Je pense pas que tu puisses les dresser à manger des Coreus…

Ce troisième zanimo est une tipule.

On dit parfois cousin mais il faut pas. Parce qu’on sait plus bien ce que c’est un cousin. Il y a trop de zanimos qu’on appelle cousin. Ils sont tous cousins !

La tipule est un Diptère, comme les mouches et les moustiques. Elle n’a que deux ailes. Les ailes antérieures se sont transformées en balanciers. On les voit pas sur ta foto et c’est bien dommage. Il existe plusieurs espèces de tipules. Celle-ci est probablement la tipule du chou, Tipula oleacera.

Les tipules sont en général saprophages. Ça veut dire qu’elles se nourrissent de matière végétale morte. Du grékancien sapro qui veut dire pourri. Bonome, il a un sapro-humour 🙂 En fait ce sont les larves qui sont saprophytes. Parce que la tipule du chou adulte se nourrit pas. Ses pièces buccales sont non-fonctionnelles. L’adulte vit juste assez longtemps pour se reproduire. La femelle pond ensuite ses œufs qui donnent des larves. Et les larves vivent dans le sol où elles se nourrissent de racines. Mais je sais pas quelles racines… La larve hiberne dans le sol puis se nymphose. Et il y a de nouveaux adultes pour perpétuer l’espèce.

Ça, c’est un cloporte.

Les cloportes sont les seuls Crustacés entièrement terrestres. Du moins à ma connaissance. Mais je connais pas tout moi. Personne connaît tout.

Comme tous les Crustacés les cloportes respirent grâce à des branchies. Ils doivent donc rester dans des environnements humides. C’est pour cette raison qu’on les trouve sous les feuilles, les écorces, les pierres… Eux aussi sont saprophages. Saproxylophages même ! Ils se nourrissent souvent de bois mort… Mais ils peuvent également se nourrir d’herbes, de lichens, d’algues… Les petites algues vertes qui se développent sur les troncs ou les pierres dans les coins humides.

Les cloportes participent au recyclage de la matière organique. Ils sont très importants les cloportes. Comme tous les saprophages d’ailleurs…

Pour ce cloporte, je pense à l’espèce Armadillidium vulgare, Armadillidés. Mais je suis pas sûr. Je peux pas bien observer un zanimo avec une seule foto…

Restons chez les saprophages…

Ce que je vais dire est qu’une hypothèse. Je pense qu’il s’agit là d’œufs de cétoine dorée, Cetonia aurata, Cétonidés. C’est très beau les cétoines dorées. Regarde un peu…

Là encore ce sont les larves qui sont saprophages et saproxylophages. Elles participent beaucoup au recyclage de la matière organique. Elles transforment les feuilles, troncs, branches morts… en bonne terre. Il faut dire en humus. On en trouve souvent dans les composteurs et c’est bien car elles activent le compostage.

Les adultes s’observent souvent sur les fleurs. Je pense qu’ils se nourrissent du pollen. Ils favorisent donc la pollinisation.

En conclusion, nous pouvons dire que la cétoine dorée est un insecte très utile et très beau !

Restons dans les œufs…

Ce sont, me semble t-il des œufs de limace… Je crois savoir que tu es pas tout à fait fan des limaces… Elles se nourrissent beaucoup les limaces. 30 à 40 fois leur propre poids en 24 heures ! Elles mangent de tout et ça leur est indispensable. J’en ai déjà vu se goinfrer de champignons mais elles ne dédaignent pas les belles salades ou le bois mort… Parfois même elles mangent d’autres limaces ! Des gastéropodes cannibales ! Rholala !

J’ai vu qu’il existe du ruban adhésif cuivré anti-limaces… Je sais pas bien comment ça fonctionne ni comment on l’utilise. Tu pourrais peut-être te renseigner…

Quoi d’autre… Ah oui ! Les pucerons !

Il existe de nombreuses espèces de pucerons et je me hasarderai pas à proposer un nom d’espèce.

Que dire sur les pucerons ? Ce sont des Hémiptères Sternorrhynques. Leurs pièces buccales forment un rostre ou proboscis qui leur sert à piquer les plantes pour en boire la sève. Ils peuvent faire de gros dégâts les pucerons et souvent les jardinier les aiment pas. C’est pour ça qu’on a importé la coccinelle asiatique. Pour qu’elle mange les pucerons. Mais bon… Les pucerons produisent des substances toxiques. C’est à cause du principe de la reine rouge. On oublie souvent le principe de la reine rouge. C’est la reine rouge de Lewis Carrol. Celle qui court pour rester sur place parce que le paysage défile. La nature c’est un peu comme ça. Un zanimo invente un truc qui lui donne un avantage face à ses prédateurs mais le prédateur s’adapte et on revient au point de départ. Prenons un exemple simple. Imaginons une population de gazelles et des lions. Des lionnes plutôt parce que les lions font rien qu’à dormir. Le roi des zanimos ! Pffff ! Le roi des dormeurs oui ! Bon, nous sommes à l’équilibre. Les gazelles courent vite mais les lionnes aussi. Du coup les lionnes attrapent des gazelles. Mais imaginons qu’une petite partie de la descendance des gazelles court plus vite. Soit les lions disparaissent, soit, par hasard, une petite partie de la descendance des lions court plus vite aussi. Cette partie de la descendance s’impose dans la population et les lionnes attrapent de nouveau des gazelles… Retour au point de départ. Et bien les pucerons et les coccinelles c’est pareil. On introduit un prédateur, les pucerons fabriquent des produits toxiques pour certains de ces prédateurs et les prédateurs vont trouver une parade. Comme la reine rouge je te dis !

Je sais pas quoi te dire au sujet des pucerons. Je suis pas jardinier moi. Si j’avais un jardin j’accepterais sûrement que les pucerons abîment une partie de ma récolte ou de mes fleurs. C’est comme ça la nature. Et puis, il y a des fourmis qui aiment bien les pucerons. Elles les élèvent même ! Parce que les pucerons rejettent du miellat par l’anus. Le miellat c’est les excréments des pucerons. C’est un liquide sucré. Et les fourmis se nourrissent de ce miellat. Les fourmis c’est utile dans la nature. Alors il faut des pucerons pour qu’il y ait des fourmis.

La foto suivante est celle d’un Hyménotpère…

Mais il est tard et j’ai les yeux qui piquent de sommeil. Alors je vais pas chercher l’espèce et tout ça. J’espère que tu m’en voudras pas. Je chercherai peut-être plus tard…

Cette dernière foto est très jolie. On voit pas le zanimo mais on voit la beauté et je t’en remercie.

Cher F., j’espère que tu as apprécié cet article et n’hésite pas à m’envoyer d’autres fotos.

A bientôt 🙂

Continuer la promenade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.